Version classiqueVersion mobile

La sociologie des sociologues

 | 
Odile Piriou

Bibliographie

Texte intégral

ALALUF M. et al., Scènes de chasses à l’emploi, l’insertion professionnelle des universitaires, Bruxelles, université de Bruxelles, 1987, 204 p.

AMIOT M., « L’enseignement de la sociologie en France », Revue française de sociologie, XXV, 1984, pp. 281-291.

AMIOT M., Contre l’État les sociologues, Paris, École des hautes études en sciences sociales, 1986, 289 p.

APEC, n° 21 (1989) et n° 23 (1995), sur les débouchés en sociologie.

AREND H., The Human Condition, Garden City, Doubleday Anchor Press, seconde édition, 1959.

Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), Annuaire, 1994, bulletins.

Association nationale pour la valorisation interdisciplinaire de la recherche en sciences de l’homme et de la société auprès des Entreprises (ANVIE), lettre n° 7, octobre 1993.

Association professionnelle des sociologues, lettres de l’association.

Association des sociologues enseignants du supérieur, bulletins.

BECKER H., Outsiders, Paris, A.-M. Métailié, traduction française, 1985, 247 p.

BECKER H., « Against the code of ethics, Professionnal forum », American Sociological Review, vol. 28, 1963, pp. 409-410.

BECKER H., CARPER J., « The elements of identification with an occupation », in BARBER B., Hirsh (eds), The Sociology of Science, New York, The Free Press of Glencoe, 1962, pp. 288-300.

BEDUWE C., ESPINASSE M., « L’université et ses publics ». Éducation et formation, n° 40, 1995, pp. 33-46.

BENGUIGUI G., « La définition des professions », Épistémologie sociologique, n° 13, premier semestre 1972, pp. 99-113.

BENSIMON D., Le Métier de sociologue, Association professionnelle des sociologues, 1984, 117 p.

BERGER P., LUCKMAN T., La Construction sociale de la réalité, Paris, Méridiens, Klincksieck. traduction, 1986.

BERTHELOT J.-M., L’Intelligence du social, Paris, PUF, Sociologie d’aujourd’hui, 249 p.

BESTION F., « L’emploi d’attente, un outil d’analyse pour l’insertion » (cas de l’enseignement supérieur), université de Rouen, coll. Sciences sociales, septembre 1993, in ALALUF M. et al., Scènes de chasses à l’emploi, l’insertion professionnelle des universitaires, université de Bruxelles, 1987, p. 257.

BLONDIAUX L., « Jean Stoetzel et la rupture avec le durkheimisme », Revue française de sociologie, vol. XXX11-3, juillet-septembre 1991, pp. 411-444.

BLOSSFELD H.-P., « Les trajectoires professionnelles en RFA : étude de cohorte, de période et de position dans le cycle de vie », in COUTROT L., DUBAR C. (sous la direction de) Cheminements professionnels et mobilités sociales, Paris, IRESCO, La Documentation française, 1992, pp. 27-57.

BOLTANSKI L., Les Cadres, la formation d’un groupe social, Paris, Seuil, Le sens commun, 1982, p. 365.

BOURDIEU P.. PASSERON J. Ch., Les Héritiers, Paris, éd. de Minuit, 1964.

BOURDIEU P., CHAMBOREDON J.-Ch., PASSERON J.-Ch., Le Métier de sociologue, Paris, Mouton-Bordas, 1968, 102 p.

BOURDIEU P., « Le champ scientifique », Actes de la recherche en sciences sociales, juin 1976, pp. 88-104.

BOURDIEU P., Questions de sociologie, Paris, Minuit, 1980, pp. 9-113.

BOURDIEU P., Leçon sur la Leçon, Paris, Minuit, 1982, 56 p.

BOURDIEU P., Homo academicus, Paris, Minuit 1984, 302 p.

BOURDIEU P. avec Loïc WACQUANT, Réponses. Pour une anthropologie réflexive, Paris, Seuil, 1992, 298 p.

BOURDIEU R, « La cause de la science », Actes de la recherche en sciences sociales, mars, 1995, pp. 3-10.

BOURDIN A., « La figure de l’expert », in M. LEGRAND, La Sociologie et ses métiers, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1995, pp. 369-382.

BUCHER R. et STRAUSS A., « La dynamique des professions », in STRAUSS A., La Trame de la négociation, 1961, textes réunis et présentés par Isabelle Baszanger, traduction française, Paris, L’Harmattan, 1992, pp. 67-85.

CAILLE A., La Démission des clercs, Paris, La découverte, 1993, 296 p.

CARON Y. et al., « L’insertion professionnelle des docteurs en SHS », Lettres des départements scientifiques du CNRS, Sciences de l’homme et de la société, n° 31, juillet 1993, pp. 39-43.

CARR-SAUNDERS A.M., WILSON P.A., « The emergence of professions », in Man, Work and Society. A Reader in the Sociology of Occupations, Edited by Sigmund Nosow and William H. Form, New York, Basic Books, 1962, pp. 199-207.

Centre d’études des revenus et des coûts (CERC), rapport n° 109, p. 1.

CEREQ, Bref, 1993, pp. 8-9.

CEREQ, Enquête 1992, Données provisoires, comparaison de sortants de 1984 et de 1988.

CHAPOULIE J.-M., « Sur l’analyse des groupes professionnels », Revue française de sociologie, vol. XIV, 1973, pp. 86-114.

CHAPOULIE J.-M., DUBAR Cl., « La recherche en sociologie dans les universités », Rapport pour la DRED (Direction de la recherche scientifique et des études doctorales) du ministère de l’Éducation nationale, 1992, 52 p.

CHARLOT A., « Les universités et le marché du travail, enquête sur les étudiants à la sortie des universités et sur leurs débouchés professionnels », Dossier n° 14, Formation Qualification Emploi, CEREQ, mai 1977, 577 p.

CHARLOT A., « Les universités, le marché du travail et les emplois : monopole, concurrence et déclassement », Formation Emploi, CEREQ, juillet-septembre 1983, pp. 55-63.

CHARLOT A., « L’insertion professionnelle des étudiants en lettres et sciences humaines, comparaison 1977-1983 », Formation Qualification Emploi, CEREQ, octobre 1987, 109 p.

CHARLOT A., « Dix ans d’insertion des diplômés universitaires », Formation Qualification Emploi, CEREQ, n° 25, janvier-mars 1989, pp. 3-18.

CHENAL O. et al., L’Exercice professionnel de la sociologie, Paris, CNRS-IRESCO, 1987, 242 p.

CHOMBARD DE LAUWE P.H., MENDRAS H., TOURAINE A., « Sociologie du travail scientifique », Revue française de sociologie, 1965, pp. 273-280.

CIVARD A., « Les Métiers de la sociologie », Paris, L’Étudiant, n° 707, 1993, 153 p.

CLARK T., « Le patron et son cercle ». Revue française de sociologie, vol. XII, 1971, pp. 19-39.

CNRS, Revue de presse, 3 novembre 1992.

CORCUFF P., « Réponses », Revue française de sociologie, avril-juin 1993, pp. 293-296.

CUIN Ch.-H., GRESLE F., Histoire de la sociologie, depuis 1918, tome 2, Paris, La Découverte, 1992, 214 p.

CUISENIER J., « La sociologie et ses applications. Recherche sur le programme et recherche sur contrat », Revue française de sociologie, VII, 1969, pp. 361-330.

DEMAZIERE D., « Un regard sur l’image de la sociologie parmi les sociologues », Cahier du LASA, université de Caen, 1986, pp. 109-123.

DEMAZIERE D., « Ce que les sociologues veulent être et ce qu’ils ne veulent pas savoir qu’ils sont », Socius, 4/5, 1987, pp. 39-47.

DESMAREZ P. et TRIPIER P., « Sociologie du travail : Science ou profession ? », in DURAND C. et al., Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Paris, L’Harmattan, 1985, pp. 93-97.

DROUARD A., « Réflexions sur une chronologie », Revue française de sociologie, XXIII, 1982, pp. 55-85.

DROUARD A., « Au tournant des années soixante : une ou plusieurs politiques pour les sciences sociales en France, analyse sociologique de la recherche scientifique et technique », Revue française de sociologie, octobre 1981, pp. 2-14.

DUBAR CL, La Socialisation. Construction des identités sociales et professionnelles, Paris, A. Colin, 1991, 278 p.

DUBAR CL, « De la sociologie des “professions” à la sociologie des groupes professionnels et des formes identitaires », in DUBAR C. et LUCAS Y. (eds) Genèse et dynamique des groupes professionnels, Lille, Presses universitaires de Lille, 1994, pp. 249-260.

DUBAR CL, « Identités collectives et individuelles dans le champ professionnel », in COSTER (de) M. et al., Traité de sociologie du travail. Bruxelles, Ed. De Boeck, université de Bruxelles 1994, pp. 363-379.

DUBOIS M. et al., « L’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur », Formation Qualification Emploi, CEREQ, 1989, pp. 363-379.

DUCLOS D., « L’insertion professionnelle des étudiants en sociologie », La Pensée, 1977, pp. 22-38.

DURAND C., « La recherche sociologique et la demande sociale », in DURAND C., et al., Le Travail et sa sociologie, Paris, L’Harmattan, 1985, pp. 54-97.

DURAND J.P., WEIL R., Sociologie contemporaine, Paris, Vigot, 1990, pp. 571-611.

DURKHEIM E., « Qu’est-ce qu’un fait social ? », in Les Règles de la méthode sociologique, Paris, PUF, 22e édition, 1986, pp. 100-114.

DURKHEIM E., De la division du travail social, Paris, Quadrige, PUF, 1986, 11e édition, préface de la seconde édition, pp. I-XLIV.

Économie et statistiques, n° 261, p. 71

ELIAS N., Sociologie d’un génie, Paris, Seuil, traduction française, 1991, 243 p.

« Entreprises et chercheurs », Cahiers de Cargèse, Paris, L’Harmattant, Logiques sociales, 1989, 185 p.

EURIAT M., THELOT C., « Le recrutement social de l’élite scolaire depuis quarante ans », Éducation et formation, n° 41, 1995, pp. 3-20.

FERRAND M.. IMBERT F., « Le longitudinal à travers quantitatif et qualitatif », Sociétés contemporaines. n° 1415, 1993, pp. 129-148.

FERRAND M., IMBERT F., « À propos des biographies : regards croisés sur questionnaires et entretiens », Population, n° 2, 1993, pp. 325-346.

FRAISSE R., « Les sciences sociales : utilisation, dépendance, autonomie », Sociologie du travail, n° 4, octobre-décembre 1981, pp. 369-389.

FRAISSE R., « Les sciences sociales et l’État », Esprit, février 1981, pp. 21-27.

FREIDSON E., « Against the code of ethics, Professionnal forum », American Sociological Review, vol. 28, 1963, p. 410.

FREIDSON E., The Profession of Medicine, New-York, Dodd, Mead and c°, 1970, p. 188.

FREIDSON E., « Les professions artistiques, comme défi à l’analyse sociologique », Revue française de sociologie, vol. XXVII, juillet-septembre 1986, pp. 431-443.

FRIEDMANN G., Le Travail en miettes, Paris, Gallimard, 9e édition, 1956, pp. 209-340.

FRIEDMANN G., La Puissance et la sagesse, Paris, Gallimard, 1970, pp. 285-341.

FRIEDMANN G., TREANTON J.-R., MORIN E., Rapport du congrès de liège du 24 août au Ier septembre 1953, Association internationale des sociologues, à propos de la formation des sociologues, pp. 1-6. Sur les activités professionnelles des sociologues, pp. 1-7.

GADEA Ch., « Va-t-on dénaturer l’excellence ? Les défis des années 90 pour la formation des ingénieurs français », Humanisme et entreprise, n° 211, juin 1995, pp. 2-13.

GOFFMAN E., Stigmate, Paris, Minuit, traduction française, 1975, 180 p.

GOODE W.J., « Encroachment, charlatanism, and the emerging profession : psychology, sociology, and medicine », American Sociological Review, vol. 25, n° 6, décembre 1960, pp. 902-914.

GOODE W.J., « Community within a community : the professions », American Sociological Review, vol. 22, avril 1957. pp. 194-200.

GREENWOOD E., « Attributes of profession », in Man, Work and Society. A reader in the Sociology of Occupations, Edited by Sigmund Nosow and William H. Form, New-York, Basic Books, 1962, pp. 207-219.

Groupe des étudiants en sociologie de l’université de Paris-Sorbonne (GESUP), Bulletins de l’association.

GRUSON P., « Planification économique et recherches sociologiques », Revue française de sociologie, vol. V, n° 4, octobre-décembre 1964, pp. 435-447.

HALBWACHS M., « La loi en sociologie », extrait de Science et loi, in HALBWACHS M., Classes sociales et morphologies, Paris, Minuit, 1972, pp. 308-328.

HALBWACHS M., Les Cadres sociaux de la mémoire, Paris, PUF, 1976, 228 p.

HEILBRON J., « Pionniers par défaut ? ». Revue française de sociologie, vol. XXXII-3, juillet-septembre 1991, pp. 365-379.

HEILBRON J., « La “professionnalisation” comme concept sociologique et comme stratégie des sociologues ». Journées annuelles de la Société française de sociologie, éditions du CNRS, 1986, pp. 61-73.

HENRY O., « Entre savoir et pouvoir, les professionnels de l’expertise et du conseil », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 95, 1992, pp. 37-54.

HUGHES E.C., « Psychology : science and/or profession », The American Psychologist, vol. 7, n° 8, august 1952, pp. 441-443.

HUGHES E.C., « Licence and Mandate », in Men and their Work, Glencoe, The Free Press, 1967, pp. 78-87.

HUGHES E.C., « Professions : Work and Self », in The Sociological Eye, Selected Papers, Chicago and New York, Aldine-Atherton. 1971, pp. 374-386. HUGHES Everett C., « Professional and career problems of sociology », in The Sociological eye, selected papers, Chicago and New-york, Aldine-Atherton, 1971, pp. 464-472.

HUGHES E.C., Le Regard sociologique, Essais choisis, textes rassemblés et présentés par J.-M. Chapoulie, Paris, École des hautes études en sciences sociales, 1996, 344 p.

JANNE H., « Comment est née, en 1958, l’Association internationale des sociologues de langue française », in Association internationale des sociologues de langue française, bulletin n° 6. université Libre de Bruxelles, 1990, pp. 25-32.

KARADY V., « Durkheim, les sciences sociales et l’Université : bilan d’un semi-échec ». Revue française de sociologie, vol. XVII-2, 1976, pp. 267-311.

KRAMARZ F., « Déclarer sa profession », Revue française de sociologie, vol. XXXII, 1991, pp. 3-27.

Larousse, Dictionnaire historique de la langue française, tomes 1 et 2, Robert, 1992, recherche aux termes métiers et profession.

LATOUR B., WOOLGAR S., La Vie de laboratoire, Paris, La découverte, traduction, 1988, 299 p.

LAUTMAN J., « Les sciences sociales et le CNRS, entre la culture et la demande bureaucratique », Commentaire, n° 21, printemps 1983, pp. 186-197.

LAUTMAN Jacques, « Chronique de la sociologie française après 1945 », in Collectif d’auteurs, Science et théorie de l’opinion publique, Hommage à Jean Stoetzel, Retz, Bibliothèque du CEPL, 1981, pp. 270-285.

LEGAULT M.J., « Le métier de chercheur scientifique en sciences sociales et la sociologie des professions », Sociologie et sociétés, vol. XX, n° 2, 1988, pp. 163-173.

LEGRAND M. et al., La Sociologie et ses métiers, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1995, 431 p.

Le Monde (journal), « Les professeurs-consultants sortent de l’ombre », novembre 1990.

Le Monde (journal), rubrique « Initiatives », octobre 1996, p. IV.

Le Monde (journal), rubrique « Management », janvier 1997,p. IV.

LEROY J., Éléments pour l’étude d’une profession de sociologue, Paris, LSCI, IRESCO, 1987, 110 p.

MACDONALD K.M., The Sociology of Professions, London, Sage Publications, 1995, 221 p.

MALLET F., et al. Rapport sur les études doctorales, ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Direction générale de la recherche et de la technologie, février 1995, 160 p.

MALLET F., et al., Rapport sur les études doctorales, ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, Direction générale de la recherche et de la technologie, décembre 1995, 120 p.

MALLET F., « Les docteurs et le marché de l’emploi », Éducation et Formation, CEREQ, n° 41, 1995, pp. 21-29.

MARSHALL T.H., « Contingencies of professional Différenciation », in Man, Work and Society. A Reader in the Sociology of Occupations, Edited by Sigmund Nosow and William H. Form, New York, Basic Books, 1962, pp. 225-235.

MARTINELLI D., « Diplômés de l’université. Insertion au début des années 1990 », CEREQ, Documents-Observatoire, numéro 100, octobre 1994, 68 p.

MENDRAS H., Comment devenir sociologue, Paris, Actes sud, 1995, 332 p.

MERTON R.K., « L’intellectuel dans la bureaucratie », in Eléments de théorie et de méthode sociologique, Paris, G Monfort, 1965, 2e édition, pp. 357-371.

MILBURN P., « La défense pénale : une relation professionnelle », thèse de troisième cycle en sociologie, sous la direction de monsieur le professeur Pierre Lantz, université de Paris VIII, 1991, pp. 40-65.

MONJARDET D., BENGUIGUI G., « L’utopie gestionnaire. Les classes moyennes entre l’État et les rapports de classe », Revue française de sociologie, XXIII, 1982, pp. 605- 638.

MONJARDET D. BENGUIGUI G., « Utopie gestionnaire, utopie sociologique ? Réflexions sur un débat », Revue française de sociologie, XXV, 1984, pp. 91-99.

MONTLIBERT (de) C., « La professionnalisation de la sociologie et ses limites », Revue française de sociologie, 1982, pp. 37-53.

MORIN E., « Le droit à la réflexion », Revue française de sociologie, VI, 1965, pp. 4-12.

MORIN E., Sociologie, Paris, Fayard, 1984, 465 p.

MORIN E., « Sociologie de la sociologie », Cahiers internationaux de sociologie, janvier-juin, 1985, pp. 39-58.

MORIN E., Science avec conscience, Paris, Fayard, 1990, pp. 8-123.

PARADEISE C., « Rhétorique professionnelle et expertise », Sociologie du travail, n° 1-85, pp. 17-31.

PARADEISE C., « Guide de réflexion sur l’entretien », Université de Paris-X-Nanterre, Cours, UFR de sciences sociales, sociologie (date non répertoriée).

PARSONS Talcott. « Sociology the profession : its scope and style ; Sonie problems confronting sociology as a profession », in Sociology the Progress of Decade, a Collection of Articles, Seymour and Neil (eds), New York, Prentice-Hall, INC, 1961, pp. 14-30.

PESTRE D., « La redéfinition des métiers du physicien après la seconde guerre mondiale, une mise en perspective historique », Didaskalia, supplément au n° 3, 1994, pp. 57- 65.

PIGELET J.-L. et al., « Les étudiants et le marché du travail », Formation Emploi, CEREQ, juillet-septembre 1983, pp. 38-54.

PIRIOU O., « L’insertion professionnelle des étudiants issus des deuxièmes et troisièmes cycles de sociologie en 1984 », mémoire de DEA en sociologie, université de Paris-X-Nanterre, 80 p.

PIRIOU O., « Faut-il supprimer les diplômes de licence et de maîtrise de sociologie ? » Lettre de l’Association professionnelle des sociologues, 1992.

PIRIOU O., « La sociologie et ses diplômés. Formations, parcours professionnels et logiques d’identification », Thèse de sociologie, université de Paris-X-Nanterre, Septembre 1997, 440 p.

POLLACK M., « Les incidences de la politique scientifique sur l’évolution du champ scientifique, le cas de la sociologie et des sciences économiques en France », Thèse de troisième cycle en sociologie, sous la direction de monsieur le professeur Pierre Bourdieu, 1975.

POLLACK M., « La planification des sciences sociales », Actes de la recherches en sciences sociales, n° 2/3, juin 1976, pp. 105-121.

POTTIER F., « Quel avenir professionnel pour les diplômés d’un troisième cycle scientifique ? », Formation Emploi, CEREQ. n° 18, avril-juin 1987, pp. 101-110.

RENAUD J., « La sociologie hors université ou l’invisible sociologie », Sociologie et sociétés, vol. XX, n° 1, avril 1988, pp. 5-12.

REYNAUD J.-D., « Une politique des sciences sociales », Revue française de sociologie, 1965, pp. 228-233.

ROCCI P., « Les trajectoires des étudiants de 1987 à 1990 », Université de Provence, département de sociologie, 1993, 140 p.

ROSE M., Servants of Post-Industrial Power ? Sociologie du travail in Modern France, London. Basingstoke, The Macmillan Press LTD, 1979, 226 p.

SAINSAULIEU R.. « Exercice professionnel de la sociologie, conséquences pratiques et théoriques », in BOUTINET J.-P., Du discours à l’action. Les sciences sociales s’interrogent sur elles-mêmes. Paris, L’Harmattan, 1985, pp. 122-136.

SAINSAULIEU R., « La profession de sociologue en France », in MENDRAS H., VERRET M., Les Champs de la sociologie française, Paris, Colin, 1988, pp. 247-256.

SAINSAULIEU R. et al., « A quoi sert la sociologie », in DURAND J.P., WEIL R., Sociologie Contemporaine. Paris, Vigot, 1990, pp. 595-611.

SAINSAULIEU R., « Le métier de sociologue en pratiques », in M. LEGRAND et al.. La Sociologie et ses métiers, Paris, L’Harmattan, 1995, pp. 13-33.

SCHREIBER M., « La science et ses enjeux », Sciences humaines, n° 11, novembre 1991, pp. 17-19.

SEWELL W.H., Gens de métier et révolutions, Paris, Aubier Montaigne, traduction française, 1983, pp. 11-133.

SMALL A.W., « What is a Sociologist », in TIRYAKIAN E.A. (éd.) A Reader in the Socioloy of Sciology, New York, Appleton and Century, Crafts Educational Division and Meredith Corporation, 1971, pp. 16-23.

SMITH H.L., « Contingencies of professionnal différenciation », Man. Work and Society. A

Reader in the Sociology of Occupations, Edited by Sigmund Nosow and William

H. Form, New York, Basic Books, 1962, p. 219.

Société française de sociologie (SFS), Bulletins de la Société.

Société française de sociologie (SFS), « Présentation de la Société », Revue française de sociologie, janvier-mars 1963, pp. 63-64.

SOULIE Ch., « Apprentis philosophes et apprentis sociologues », Sociétés contemporaines, n° 21, mars 1995, pp. 89-101.

SOULIE Ch., « La fabrique des philosophes ou des usages sociaux de l’UFR de philosophie de Paris 1 », Thèse de troisième cycle en sociologie, sous la direction de monsieur le professeur J.-C. Combessie, École des hautes études en sciences sociales, 1994.

SPURK Y., « La sociologie en Allemagne », in M. LEGRAND et al., La Sociologie et ses métiers, Paris, L’Harmattan, 1995, pp. 65-73.

TANGUY L. (sous la direction de), L’Introuvable Relation formation /emploi. Paris, La Documentation française. 1986, 302 p.

TANGUY L., « La formation, une activité sociale en voie de définition ? », in COSTER (de) M. et al.. Traité de sociologie du travail. Bruxelles, Ed. De Boeck, université de Bruxelles, 1994, pp. 169-196.

TANGUY L., « Le sociologue et l’expert, une analyse de cas », Sociologie du travail. n° 3, 1995, pp. 457-477.

TERRENOIRE J.-P., « Sociologie de l’éthique professionnelle », Sociétés contemporaines, n° 7, septembre 1991, pp. 7-31.

TERRENOIRE J.-P., Réseau national, sciences de l’homme et de la société éthique et déontologie des métiers de la recherche (Échanges, recherches et réflexions pluridisciplinaires), présentation du projet d’association amorcé le 13 juillet 1994.

THIBAUD J., « Les professions de sociologues qui n’en ont pas le titre », LASTREE, université des sciences et techniques de Lille, mai 1989, 37 p.

TREANTON J.-R., « Les premières années du CES », Revue française de sociologie, vol. XXXII-3, juillet-septembre 1991, pp. 381-404.

TRIPIER P., Du travail à l’emploi, Bruxelles, université de Bruxelles, 1991, 204 p.

VILLETTE M., « L’ingénierie sociale : Une forme de sociabilité d’entreprise », Actes de la recherche en sciences sociales, mars 1992, pp. 49-60.

VRANCKEN D., « Figures et contrastes sur la scène sociologique », in LEGRAND M. et al., La Sociologie et ses métiers, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1995, pp. 351-358.

WEBER Max, Le Savant et le politique, Paris, Plon, 1959, n° 103 d’édition, traduction française, 1992, 184 p.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search