Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le moment idéologique

 | 
Yves Citton
, 
Lise Dumasy

Bibliographie des études citées

Texte intégral

Acher William, Jean-Jacques Rousseau écrivain de l’amitié, Paris, Nizet, 1971.

Alciatore Jules C., « Stendhal, Destutt de Tracy et le précepte Nosce te ispsum », Modern Language Quarterly, XIV, I, mars 1953, p. 112-119.
Stendhal et Helvétius. Les sources de la philosophie de Stendhal, Genève, Droz, 1952.
Stendhal et Maine de Biran, Genève, Droz, 1954.

Amin Ghali Ibrahim, Vivant Denon ou la Conquête du bonheur, présentation J.-Cl. Vatin, Le Caire, Institut français d’archéologie orientale, 1986.

Anonyme, Hippolyte Taine, sa vie et sa correspondance, Paris, Hachette, 1904.

Audidière Sophie, Intérêts, passions, utilité. L’anthropologie d’Helvétius et la philosophie française des Lumières, Thèse, université de Lille III, 2004.

Auroux Sylvain et al., La linguistique fantastique, Paris, Denoël, 1985.

Auroux Sylvain, Désirat Claude et Hordé Tristan, « Les Idéologues et les sciences du langage », Histoire Épistémologie Langage, no 4/1, 1982.

Azouvi François dir., L’institution de la Raison : la révolution culturelle des Idéologues, Paris, Vrin-EHESS, 1992.

Azouvi François, « Pour une histoire philosophique des idées », Le Débat, no 72, 1992, p. 17-28.

Bacot Guillaume, « Introduction à “Les Idéologues et le groupe de Coppet” », Revue française d’histoire des idées politiques, no 18, 2e semestre 2003.

Baczko Bronislaw, « Vandalisme », Dictionnaire critique de la Révolution française, F. Furet et M. Ozouf dir., Paris, Flammarion, 1988, p. 903-912.

Baczko Bronislaw, Comment sortir de la terreur : Thermidor et la Révolution, Paris, Gallimard (Nrf Essais), 1989.

Baczko Bronislaw, Une éducation pour la démocratie. Textes et projets de l’époque révolutionnaire, Genève, Droz, 2000.

Baecque Antoine de, Le corps de l’histoire, Paris, Calmann-Lévy, 1993.

Baggioni Daniel, « La réception des Idéologues dans la première moitié du xix e siècle en France : dispersion et rendez-vous manqués », Europäische Sprachwissenschaft um 1800, B. Schlieben-Lange et al. éd., Münster, Nodus, 1989, p. 129-151.

Beauvais de Préau Charles Théodore et Barbier Antoine-Alexandre, Biographie universelle classique ou Dictionnaire portatif, Paris, Gosselin, 1829.

Becker Ursel-Margret, Jacques Delille « L’Imagination ». Ein Beitrag zu einer Imaginationstheorie des Ausgehenden 18. Jahrhunderts, Bonn, Rheinische Friedrich-Wilhems-Universität Bonn, 1987.

Bergougnioux Gabriel, « L’Orientalisme et la linguistique. Entre géographie, littérature et histoire », Histoire Épistémologie Langage, no 23/1, 2001.

Berns Thomas, Gouverner sans gouverner. Une archéologie politique de la statistique, Paris, PUF, 2009.

Berthier Philippe, « Entre hommes », Lire la correspondance de Stendhal, textes édités et présentés par M. Reid et E. Williamson, Paris, Champion, 2007.

Bertrand Gilles et Guyot Alain éd., Des « passeurs » entre science, histoire et littérature. Contribution à l’étude de la construction des savoirs (1750-1840), Grenoble, ELLUG, 2010.

Besse Henri, « Un homme des Lumières face aux langues du sud de la Méditerranée, ou Volney et sa “méthode alfabétique” », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde, 28, 2002.

Binoche Bertrand, Les trois sources des philosophies de l’histoire (1764-1798), Québec, Presses de l’université Laval, 2008.

Biot Jean-Baptiste, « Sur l’esprit de système » (Mercure de France, no 36, 1809), Naissance d’un pouvoir : sciences et savants en France (1793-1824), N. et J. Dhombres dir., Paris, Payot, 1989.

Blay Michel et Halleux Robert dir., La science classique. xvı e -xvııı e  siècle. Dictionnaire critique, Paris, Flammarion, 1998.

Bove Laurent, Secretan Catherine et Dagron Tristan dir., Qu’est-ce que les Lumières radicales ?, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

Brahimi Denise, « Les Leçons d’histoire de Volney (1795) », L’Histoire au xvııı e  siècle (actes du colloque d’Aix-en-Provence, 1-3 mai 1975), Centre aixois d’études et de recherches sur le xviii e siècle, Aix-en-Provence, Édisud, 1980, p. 405-425.

Braunstein Jean-François, Broussais et le matérialisme. Médecine et philosophie au xıx e  siècle, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1986.

Bréal Michel, « Volney orientaliste et historien (II) », Journal des savants, mai 1899.

Bru Bernard et Crépel Pierre, Condorcet. Arithmétique politique, textes rares ou inédits (1767-1789), Paris, INED, 1994.

Busse Winfried et Trabant Jürgen, Idéologues : sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, Amsterdam, Benjamins, 1986.

Canguilhem Georges, « Machinisme et organisme », Les connaissances de la vie, Paris, Vrin, 1967.
Études d’histoire et de philosophie des sciences, 3e édition, Paris, Vrin, 1975 [1968].

Caron Philippe, Des « Belles lettres » à la « Littérature ». Une archéologie des signes du savoir profane en langue française (1680-1760), Louvain-Paris, Peeters, 1992.

Carr Thomas M., Descartes and the Resilience of Rhetoric. Varieties of Cartesian Rhetorical Theory, Carbondale, Southern Illinois University Press, 2009.

Cellier Léon, « Sainte-Beuve et Saint-Martin : le martinisme dans Volupté », Revue d’histoire littéraire de la France, juillet-septembre 1969.

Chappey Jean-Luc, « De la science de l’homme aux sciences humaines : enjeux politiques d’une configuration de savoir (1770-1808) », Revue d’histoire des sciences humaines, no 15, 2006, p. 43-68.
— « Enjeux sociaux et politiques de la “vulgarisation scientifique” en révolution (1780-1810) », Annales historiques de la Révolution française, no 338, 2004, p. 11-51.
— « Le xvii e siècle comme enjeu philosophique et littéraire au début du xix e siècle », Cahiers du Centre de recherches historiques (EHESS), no 28-29, avril 2002.
La Société des Observateurs de l’homme. Des anthropologues sous Bonaparte, Paris, Société des études robespierristes, 2002.
— « Les Idéologues face au Coup d’État du 18 brumaire an VIII : des illusions aux désillusions », Politix, no 56, 2001, p. 55-75.

Chinard Gilbert, Jefferson et les Idéologues d’après sa correspondance inédite, Paris-Baltimore, The John Hopkins Press, 1925.

Citton Yves, L’avenir des humanités. Économie de la connaissance ou cultures de l’interprétation ?, Paris, La Découverte, 2010.
L’envers de la liberté. L’invention d’un imaginaire spinoziste dans la France des Lumières, Paris, Éditions Amsterdam, 2006.

Corbin Alain, Le miasme et la jonquille. L’odorat et l’imaginaire social, xvıııe - xıxe siècles, Paris, Flammarion (Champs), 1982.

Crary Jonathan, L’art de l’observateur. Vision et modernité au xıx e  siècle, traduction F. Maurin, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1994 [1990].

Crépel Pierre et Gilain Christian dir., Condorcet. Mathématicien, économiste, philosophe, homme politique, Paris, Minerve, 1989.

Crépel Pierre, « Condorcet, la théorie des probabilités et les calculs financiers », Sciences à l’époque de la Révolution française. Recherches historiques, R. Rashed dir, Paris, Blanchard, 1988, p. 267-325.

Crouzet Michel, Raison et déraison. De l’idéologie à l’esthétique, Berne, Peter Lang, 1983.
Stendhal ou monsieur Moi-même, Paris, Flammarion, 1999.

Daru P.-A., « Notice » (juin 1820), Œuvres choisies de C. F. Volney, Baudouin, 1827.

Daunou Pierre Claude François, « Essai sur l’instruction publique » (juillet 1793), Une éducation pour la démocratie. Textes et projets de l’époque révolutionnaire, B. Baczko éd., Paris, Garnier, 1982, p. 303-344.

Décobert Christian, « L’Orientalisme, des Lumières à la Révolution, selon Silvestre de Sacy », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, vol. 52, no 1, 1989, p. 49-62.

Del Litto Victor, La vie de Stendhal, Paris, Éditions du Sud - Albin Michel, 1965.
La vie intellectuelle de Stendhal. Genèse et évolution de ses idées (1802-1821), Paris, PUF, 1962.

Delay Jean, Les dissolutions de la mémoire, Paris, PUF, 1942.

Delesalle Simone et Désirat Claude, « Le pouvoir du verbe », Histoire Épistémologie Langage, no 4/1, 1982.

Delon Michel, L’idée d’énergie au tournant des Lumières (1770-1820), Paris, PUF, 1988.

Deneys Henry et Deneys-Tunney Anne, « Destutt de Tracy et l’idéologie », Corpus. Revue de philosophie, no 26/27, 1994.
— « Volney », Corpus. Revue de philosophie, no 11/12, 1989.

Deneys-Tunney Anne, Écriture du corps. De Descartes à Laclos, Paris, PUF, 1992.

Devarieux Anne, Maine de Biran. L’individualité persévérante, Grenoble, Jérôme Million, 2004.

Dhombres Nicole et Jean, Naissance d’un nouveau pouvoir : sciences et savants en France 1793-1824, Paris, Payot, 1989.

Diaz Brigitte, « Balzac, Stendhal : l’analytique en question », Balzac, l’aventure analytique, Cl. Barel-Moisan et C. Couleau éd., Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 2009, p. 49-61.
Stendhal en sa correspondance ou « L’Histoire d’un esprit », Paris, Champion, 2003.

Dornier Carole éd., «  Le témoignage », Dix-huitième siècle, no 39, 2007.

Droixhe Daniel, La linguistique et l’appel de l’Histoire (1600-1800), rationalisme et révolutions positivistes, Genève, Droz, 1978.

Ellenberger Henri-Frédéric, Histoire de la découverte de l’inconscient, Paris, Fayard, 1994.

Fargeaud Madeleine, Balzac et La Recherche de l’Absolu, Paris, Hachette, 1968.

Fortassier Rose, Introduction à la Pathologie de la vie sociale, dans Balzac, Comédie humaine, Paris, Gallimard (Pléiade), 1990, t. XII.

Foucault Michel, Les Mots et les Choses, Paris, Gallimard, 1966.

Frère Jean, « Fonction représentative et représentation. Phantasia et phantasma selon Aristote », Corps et âme. Sur le De anima d’Aristote, G. Romeyer Dherbey dir., Paris, Vrin, 1996.

Gauchet Marcel et Swain Gladys, La pratique de l’esprit humain. L’institution asilaire et la révolution démocratique, Paris, Gallimard (Bibliothèque des sciences humaines), 1980.

Gauchet Marcel, L’inconscient cérébral, Paris, Seuil (La Librairie du xx e siècle), 1992.

Gaulmier Jean, « Le Comité de salut public et la première grammaire arabe en France », Orient, no 15/3, 1963.
L’Idéologue Volney (1757-1820). Contribution à l’Histoire de l’Orientalisme en France, Genève, Slatkine Reprints, 1980 [1951].
Un grand témoin de la Révolution et de l’Empire : Volney, Paris, Hachette, 1959.

Gengembre Gérard, « Avant Sainte-Beuve : au nom du progrès ou la critique littéraire selon les Idéologues », Romantisme, no 109, 2000, p. 7-14.
— « L’esthétique des Idéologues et le statut de la littérature », Philologiques, no 1, Contribution à l’histoire des disciplines littéraires en France et en Allemagne au xıx e  siècle, M. Espagne et M. Werner dir., Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 1990.

Girard Alain, Le Journal intime, Paris, PUF, 1963.

Goldstein Jean, Consoler et classifier, l’essor de la psychiatrie française, Paris, Synthélabo (Les Empêcheurs de penser en rond), 1997.

Grosperrin Jean-Philippe, « Un certain unisson d’âmes » : rhétorique de la sympathie et imaginaire dans La Nouvelle Héloïse », Les discours de la sympathie. Enquête sur une notion de l’Âge classique à la modernité, textes rassemblés et édités par T. Belleguic, É. Van der Schueren et S. Vervacke, Québec, Presses universitaires de Laval, 2007.

Grosrichard Alain, Structure du sérail, Paris, Seuil, 1979.

Guibert-Sledziewski Élisabeth, « Volney, Daunou et la conception de l’histoire (Une épistémologie politique) », L’héritage des Lumières. Volney et les Idéologues, J. Roussel dir., Angers, Presses de l’université d’Angers, 1988.

Guichet Jean-Luc, « La question de l'animalité, pivot du matérialisme et de la définition de l'humain chez Cabanis », Dix-huitième siècle, n° 42, 2010, p. 367-384.

Guitton Édouard, Jacques Delille et le poème de la nature en France de 1750 à 1820, Université de Lille III, Service de reproduction des thèses, 1976.

Gusdorf Georges, « L’anthropologie mécaniste », Introduction aux sciences humaines, Strasbourg, Publications de l’université de Strasbourg, 1976.
Les sciences humaines et la pensée occidentale, t. VIII, La conscience révolutionnaire : les Idéologues, Paris, Payot, 1978.

Guyon Bernard, La pensée politique et sociale de Balzac, Paris, Armand Colin, 1967.

Guyon Étienne dir., L’École normale de l’an III. Leçons de physique, de chimie, d’histoire naturelle, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 15e séance, 2 ventôse an III.

Hafid-Martin Nicole, Voyage et connaissance au tournant des Lumières, Oxford, Voltaire Foundation (« Studies on Voltaire and the Eighteenth Century », vol. 334), 1995.

Head Brian William, Ideology and Social Science : Destutt de Tracy and French Liberalism, Dordrecht-Boston-Lancaster, Martinus Nijhoff Publishers, 1985.

Heilbron Johan, Naissance de la sociologie, traduction P. Dirkx, Marseille, Agone, 2006 [1990].

Israel Jonathan, Les Lumières radicales. La philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité 1650-1750, Paris, Éditions Amsterdam, 2004.

Jaccottet Philippe, Paysage avec figures absentes, Paris, Gallimard, 1970.

Jacques-Chaquin Nicole, « Illuminisme et Idéologie. Le débat Garat/Saint-Martin aux Écoles Normales », Idéologues : sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, Winfried Busse et Jürgen Trabant dir., Amsterdam, Benjamins, 1986.

Johnson Neal, « La théorie et la pratique de l’historiographie dans la France du xviii e siècle : le cas du Siècle de Louis XIV de Voltaire », L’histoire au xvııı e  siècle (actes du colloque d’Aix-en-Provence, 1-3 mai 1975), Centre aixois d’études et de recherches sur le xviii e siècle, Aix-en-Provence, Édisud, 1980, p. 253-267.

Kitchin Joanna, La Décade, 1794-1807. Un journal « philosophique », Paris, Minard Lettres modernes, 1965.

Krauss Werner, « La vision historique de l’historiographie dans la première moitié du xviii e siècle », L’Histoire au xvııı e  siècle (actes du colloque d’Aix-en-Provence, 1-3 mai 1975), Centre aixois d’études et de recherches sur le xviii e siècle, Aix-en-Provence, Édisud, 1980, p. 331-338.

Kunz Westerhoff Dominique, « De l’empreinte du souvenir à l’image élyséenne : le voyage du rêveur dans Oberman de Senancour », Le voyage et la mémoire au xıxe siècle, S. Moussa et S. Venayre dir., Paris, Éditions Créaphis, 2011.

Lefebvre René, « Du phénomène à l’imagination : les Grecs et la phantasia », Études phénoménologiques, no 22, 1995.

Lelièvre Pierre, Vivant Denon, homme des Lumières, « ministre des arts » de Napoléon, Paris, Picard, 1993.

Lepenies Wolf, « Sur la guerre des sciences et des Belles-Lettres à partir du xviii e siècle », MSH Informations, no 54, Paris, FMSH,1987.

Leroy Maxime, La pensée de Sainte-Beuve, Paris, Gallimard, 1940.

Lilti Antoine, « Comment écrit-on l’histoire intellectuelle des Lumières ? Spinozisme, radicalisme et philosophie », Annales, 2009-1, p. 171-206.

Longué Jean-Louis, Le système d’Helvétius, Paris, Champion, 2008.

Lotterie Florence, « L’ordre et le progrès. La perfectibilité selon la contre-révolution “théocratique”», Romanistiche Zeitschrift für Literaturgeschichte, XXIV, 2000.

Loty Laurent, « Pour l’indisciplinarité », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Oxford, Voltaire Foundation, 2005:04, p. 245-259.

Löwy Michael, « Le romantisme révolutionnaire », Europe, no 900, avril 2004.

« Lumières radicales, radicalisme des Lumières », dossier de la revue Lumières, no 13, Bordeaux, 2010.

Macherey Pierre, « Bonald et la philosophie », Revue de synthèse, t. 108, no 1, 1987.

Maingueneau Dominique, Contre Saint-Proust. Ou la fin de la littérature, Paris, Belin, 2006.

Maisonneuve Jean, Psycho-sociologie de l’amitié, Paris, PUF, 1993.

Marx Jacques, « De la Chine à la chinoiserie. Échanges culturels entre la Chine, l’Europe et les Pays-Bas méridionaux (xvii e-xviii e siècles) », Revue belge de philologie et d’histoire, no 85 (3-4), 2007, p. 735-779.

Marx William, L’Adieu à la littérature. Histoire d’une dévalorisation xvıııe -xx e  siècles, Paris, Minuit, 2005.

Michaud Joseph, Biographie universelle, ancienne et moderne, Paris, Michaud, 1823.

Mignet François, « Notice historique sur la vie et les travaux de Cabanis (1850), lue dans la séance publique de l’Académie des sciences morales et politiques du 15 juin 1850 », Notices historiques, 2e édition, Paris, Paulin, Lheureux et Cie, 1853.

Monteil Vincent, L’arabe moderne, Paris, Klincksieck, 1960.

Moravia Sergio, « “Moral-Physique” : Genesis and Evolution of a “Rapport” », Enlightenment Studies in Honour of Lester G. Crocker, A. J. Bingham et V. Topazio dir., Oxford, Voltaire Foundation, 1979.
— « Dall’ “Homme-machine” all’ “Homme sensible”. Meccanismo, animismo e vitalismo nel secolo XVIII », Belfagor, vol. XXX, 1974.
— « La mauvaise étoile historique des Idéologues », Les Idéologues. Sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, W. Busse et J. Trabant dir., Amsterdam-Philadelphie, John Benjamins Publishing Company, 1986.
Il pensiero degli Idéologues, Florence, La Nuova Italia, 1974.
Il tramonto dell’illuminismo. Filosofia e politica nella società francese. 1770-1810, Bari, Editori Laterza, 1968.

Mortier Roland, La poétique des ruines en France, Genève, Droz, 1974.

Moser Walter, « Le reste, c’est de la littérature : le portrait négatif de la littérature par les auteurs savants du xviii e siècle », Protée, 13-1, 1985, p. 95-105.

Moussa Sarga, « Noirceur orientale. L’Égypte de Volney », Orages, no 8, mars 2009.

Neaimi Sadek, « Introduction » au dossier « L’Égypte des Lumières », Orages, no 6, 2007.
L’Islam au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, 2003.

Nesci Catherine, La femme mode d’emploi : Balzac, de la Physiologie du mariage à la Comédie humaine, Lexington, French Forum, 1992.

Nordman Daniel, L’École normale de l’an III. Leçons d’histoire, de géographie, d’économie politique, Paris, Dunod, 1994.

Nowinski Judith, Baron Dominique Vivant Denon (1747-1825), Hedonist and Scholar in a Period of Transition, Rutherford, Fairleigh Dickinson University Press, 1970.

O’Neal John C., The Authority of Experience. Sensationist Theory in the French Enlightenment, University Park, Pennsylvania State University Press, 1996.

Ozouf Mona, L’homme régénéré. Essais sur la Révolution française, Paris, Gallimard, 1980.

Paradis André, « De Condillac à Pinel ou les fondements philosophiques du traitement moral », Philosophiques, vol. 20, no 1, 1993, p. 69-112.

Passeron Irène dir., « La République des Sciences », Dix-huitième siècle, no 40, 2008.

Perrin Jean-François, « Enjeux et poétique de la mémoire affective chez les romancières françaises après la Nouvelle Héloïse (1762-1803) », La tradition des romans de femmes. xvıııe -xıx e  siècles, C. Mariette et D. Zanone dir., Paris, Champion, 2012.
— « La scène de réminiscence avant Proust », Poétique, no 102, avril 1995, p. 193-214.
— « Romantisme et mémoire involontaire : le cas de Volupté », Romantisme, no 91, 1996, p. 43-52.
— « Taine et la mémoire involontaire », Romantisme, no 82, 1993, p. 73-82.

Picavet François, Les Idéologues. Essai sur l’histoire des idées et des théories scientifiques, philosophiques, religieuses, etc., en France depuis 1789, Paris, Alcan, 1891.

Pigeaud Jakie, Du sublime, Paris-Marseille, Rivages, 1991.

Rancière Jacques, Le maître ignorant. Cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle, Paris, 10/18, 2004 [1987].

Rashed Roshdi, Condorcet. Mathématique et société, Paris, Hermann, 1974.

Rastier François, Idéologie et théorie des signes, La Haye, Mouton, 1972.

Régaldo Marc, Un milieu intellectuel : la Décade philosophique (1794-1807), Lille, Université de Lille, 1976.

Renauld Georges, Antoine Destutt de Tracy : homme de la liberté, pionnier de l’enseignement secondaire laïque et républicain, Paris, Detrad-AVS, 2000.

Renneville Marc, Le langage des crânes, Paris, Synthélabo (Les Empêcheurs de penser en rond), 2000.

Rey Roselyne, Naissance et développement du vitalisme en France de la deuxième moitié du 18 e  siècle à la fin du Premier Empire, Oxford, Voltaire Fondation, 2000.

Ribot Théodule, La psychologie des sentiments, Paris, Alcan, 1896.
Les maladies de la mémoire, Paris, Alcan, 1898.

Rigoli Juan, Lire le délire. Aliénisme, rhétorique et littérature en France au xıxe siècle, Paris, Fayard, 2001.

Robin Léon, « L’histoire et la légende de la philosophie », Revue philosophique de la France et de l’étranger, t. 120, no 9-10, 1935.

Roger Jacques, Les sciences de la vie dans la pensée française du xvııı e  siècle, Paris, Colin, 1971, 2e édition complétée.

Rolle André, Cabanis, médecin de Brumaire, Paris, Lanore, 1994.

Rollin Charles, De la manière d’enseigner et d’étudier les Belles-Lettres par rapport à l’esprit et au cœur, Paris, 1726.

Rosso Corrado, « De Volney à Melchiorre Delfico : l’histoire, une discipline aussi inutile que dangereuse », L’héritage des Lumières. Volney et les Idéologues, J. Roussel dir., Angers, Presses de l’université d’Angers, 1988, p. 345-356.

Rousseau Pascal dir., Aux origines de l’abstraction 1800-1914, Catalogue de l’exposition au Musée d’Orsay, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003.

Roussel Jean dir., L’héritage des Lumières, Volney et les idéologues (actes du colloque d’Angers, 14-17 mai 1987), Angers, Presses de l’université d’Angers, 1988.

Saad Mariana, « Cabanis, Destutt de Tracy et Volney : science de l’homme et épicurisme », Dix-huitième siècle, no 35, 2003.
— « La médecine constitutive de la nouvelle science de l’homme : Cabanis », Annales historiques de la Révolution française, no 320, avril-juin 2000.
— « La mélancolie entre le cerveau et les circonstances. Cabanis et la nouvelle science de l’homme », Gesnerus, Swiss Journal of the History of Medicine and Sciences, vol. 63 « Melancholy and Material Unity of Man, 17th and 18th centuries », 2006.

Saïd Edward, L’Orientalisme, traduction française C. Malamoud, Paris, Seuil, 1980.

Saint-Gérand Jacques-Philippe, « Contextualisations, Épilinguistiques. À propos de Stendhal (1783-1842) », Stendhal et le style, P. Berthier et É. Bordas éd., Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2005.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Volupté, A. Guyaux éd., Paris, Gallimard (Folio), 1986.

Schandeler Jean-Pierre, « Condorcet et les sciences sociales : le Tableau historique en question », Nouvelles lectures du Tableau historique, B. Binoche dir., Québec, Presse de l’université Laval, 2010, p. 53-86.
— « L’architecture du savoir : Idéologie et Positivisme », Auguste Comte. Trajectoires positivistes, A. Petit dir., Paris, L’Harmattan, 2003, p. 43-53.
— « Les lieux de la rationalité de d’Alembert à Destutt de Tracy », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, no 25, 1998.

Schwartz Élisabeth, Les Idéologues et la fin des grammaires générales raisonnées, Thèse, université d’Aix-en-Provence, 1981.

Schweitzer Bernhard, « Mimesis und Phantasia », Philologus, LXXXIX, 1934.

Sermain Jean-Paul, « Le code du bon goût (1725-1750) », Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne, M. Fumaroli dir., Paris, PUF, 1999.

Slane Mac G. de, Vocabulaire destiné à fixer la transcription en français des noms de personnes et de lieux usités chez les indigènes d’Algérie, Imprimerie impériale, 1868.

Snow Charles Percy, Les deux cultures, traduction Claude Noël, Paris, Pauvert, 1968 [1959].

Sollers Philippe, Le Cavalier du Louvre, Paris, Gallimard (Folio), 1995.

Starobinski Jean, « Jalons pour une histoire du concept d’imagination », La relation critique, Paris, Gallimard, 1970.
— « La vie et les aventures du mot “réaction” », Modern Language Review, janvier 1975.
— « Le partage des savoirs », Le jardin de l’esprit. Textes offerts à Bronislaw Baczko, M. Porret et F. Rosset dir., Genève, Droz, 1995.
Action et réaction. Vie et aventure d’un couple, Paris, Seuil, 1999.

Swain Gladys, Dialogue avec l’insensé, précédé de M. Gauchet, À la recherche d’une autre histoire de la folie, Paris, Gallimard (Bibliothèque des sciences humaines), 1994.

Taine Hippolyte, De l’intelligence, Paris, Hachette, 1870.

Thomas Catherine, Le Mythe du xvııı e siècle vu par le xıx e  siècle : 1830-1860, Paris, Champion, 2003.

Thomson Ann, « L’homme-machine, mythe ou métaphore ? », Dix-huitième siècle, no 20, 1988.

Vaillant Alain, « “Cet X est la Parole” : la littérature, ou la science mathématique de l’homme », Penser avec Balzac, J.-L. Diaz et I. Tournier éd., Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 2003, p. 107-121.

Weiner Dora B., Comprendre et soigner : Philippe Pinel (1745-1826), la médecine de l’esprit, Paris, Fayard, 1999.

Wenger Alexandre, La fibre littéraire. Le discours médical sur la lecture au xvııı e  siècle, Genève, Droz, 2007.

Wunenberger Jean-Pierre, L’imagination, Paris, PUF, 1991.

Zékian Stéphane, « La personnification du xviii e siècle dans la France révolutionnée. Remarques sur l’enjeu des fictions séculaires », Dix-huitième siècle, no 42, 2010, p. 617-632.
— « Les lettres sont-elles solubles dans la science de l’homme ? Écrivains et critiques dans l’épistémologie de Cabanis », Poetica [Munich], t. 42, 2010, p. 409-426.
— « Patrimoine littéraire et concurrence mémorielle : hypothèses sur les usages du passé au début du xix e siècle », Revue d’histoire du xıxe  siècle, no 40, 2010.
— « Siècle des lettres contre siècle des sciences : décisions mémorielles et choix épistémologiques au début du xix e siècle », LHT, no 8, 2011, dossier sur « Le partage des disciplines », http://www.fabula.org/lht/8/8dossier/234-8zekian.
L’invention des classiques. Le « siècle de Louis XIV » existe-t-il ?, Paris, CNRS Éditions, 2012.
— « “Un petit peuple isolé, sans alliés et sans amis” : les écrivains et l’Institut au tournant du xix e siècle », Figures de l’intellectuel en révolutions. 1789-1848, Anne Baillot et Ayse Yuva éd., actes du colloque franco-allemand des 4-5 novembre 2011 à l’ENS Ulm, Villeneuve d’Ascq, Presses du Septentrion, 2013.

© ENS Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540