Version classiqueVersion mobile

L’école et la nation

 | 
Benoît Falaize
, 
Charles Heimberg
, 
Olivier Loubes

Bibliographie indicative

Texte intégral

Nation, histoire, mémoire, identité

Agulhon M., Nation, patrie, patriotisme en France du Moyen Âge à nos jours, no 7017 de La Documentation photographique, 1993.

Alonzo Schermerhorn R., Comparative Ethnic Relations : A Framework for Theory and Research, New York, Random House, 1970.

Álvarez Junco J., L’Idée d’Espagne. La difficile construction d’une identité collective au xixe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011 [2001].

Anderson B., Imagined Communities : Reflections on the Origins and Spread of Nationalism, Londres, Verso, 1983.

Babelon J.-P., Backouche I., Duclert V., James-Sarazin A., Quel musée d’histoire pour la France ?, Paris, Armand Colin, 2011.

Balibar E. et Laporte D., Le français national. Politique et pratique de la langue sous la Révolution, Paris, Hachette, 1974.

Barth F., Ethnic Groups and Boundaries, Boston, Little, Brown & Co, 1969.

Ben-Amos A., Israël. La fabrique de l’identité nationale, Paris, CNRS Éditions, 2010.

Benhabib S., The Claims of Culture, Princeton, Princeton University Press, 2002.

Berger T. dir., Entdecken und Verstehen. Vom Nationalsozialismus bis zur Gegenwart [Découvrir et comprendre. Du national-socialisme au temps présent], Berlin, Cornelsen, 1995.

Bibo I., Misère des petits États d’Europe de l’Est, Paris, L’Harmattan, 1986 [1946].

Blanchard P., Ferro M. et Veyrat-Masson I. dir., Les guerres de mémoires dans le monde, no 52 de Hermès, 2008.

Bloch M., L’histoire, la guerre, la résistance, Paris, Quarto Gallimard, 2006.

Brusa A. et Cajani L. dir., La storia è di tutti, Rome, Carocci, 2008.

Cabanel P., La question nationale au xixe siècle, Paris, La Découverte (Repères), 1997.

Carr D., Flynn T. R., Makkreel R. dir., The Ethics of History, Evanston, Northwestern University Press, 2004.

Christmann H. et Fiederle X., Von… bis. Von Sarajewo bis Hiroshima, Paderborn, Schöningh & Schroedel, 1991.

Citron S., Le mythe national. L’histoire de France revisitée, Paris, Éditions de l’Atelier, 2008 [1987].

Colomines A., « Las naciones sin estado », Las otras geografías, J. Nogué et J. Romero éd., Valence, Tirant lo Blanch, 2006, p. 113-138.

Connerton P., How Societies Remember, Cambridge, Cambridge University Press, 1989.

Coquery-Vidrovitch C., Enjeux politiques de l’histoire coloniale, Marseille, Agone, 2009.

Delacroix C., Dosse F., Garcia P., Offenstadt N. dir., Historiographies. Concepts et débats, Paris, Gallimard (Folio Histoire), 2010.

Detienne M., Comment être autochtone. Du pur Athénien au Français raciné, Paris, Seuil/La librairie du xxie siècle, 2003.

Ebeling H., Die Reise in die Vergangenheit [Le voyage dans le passé], Braunschweig, Westermann, 1973.

Ferro M., L’ Histoire sous surveillance, Paris, Calmann-Lévy, 1985.
— dir., Le livre noir du colonialisme. xvie-xxie siècle, de l’extermination à la repentance, Paris, R. Laffont, 2003.

Fink H.-G. dir., Geschichte Kennen und Verstehen [Connaître et comprendre l’histoire], Munich, Oldenbourg, 1996.

Fontana J., La construcció de la identitat, Barcelone, Base, 2005.

Geary P.J., Quand les nations refont l’histoire. L’invention des origines médiévales de l’Europe, Paris, Aubier, 2004 [2002].

Gellner E., Nations et nationalisme, Paris, Payot, 1997 [1983].

Guiomar J.-Y., La nation entre l’histoire et la raison, Paris, La Découverte, 1990.

Gump R. et Spielberg S. dir., Erinnern für Gegenwart und Zukunft [Souvenirs du présent et de l’avenir]. Survivors of the Shoah Visual History, Berlin, Cornelsen, 2002.

Halbwachs M., Les cadres sociaux de la mémoire, Paris, Albin Michel, 1994 [1925].
— La Mémoire collective, Paris : PUF, 1964 [1950].

Heimberg C., Mémoires blessées, Genève, Mētispresses, 2012.

Herzfeld H., Weltstaatensystem und Massendemokratie [L’organisation mondiale des nations et la démocratie de masse], vol. IV de la série Grundriß der Geschichte, Stuttgart, Ernst Klett, 1957.

Heuma H. dir., Geschichte für morgen [Histoire pour demain], Francfort, Hirschgraben Verlag, 1980.

Hobsbawm E. J., Nations et nationalisme depuis 1780. Programme, mythe, réalité, Paris, Gallimard (Bibliothèque des histoires), 1992.

Hobsbawm E. J. et Ranger T. dir., L’invention de la tradition, Paris, Éditions Amsterdam, 2006 [1983].

Hug W. et al. dir., Unsere Geschichte [Notre histoire], Francfort, Moritz Diesterweg, 1986.

Kipré P., « De la question nationale en Afrique », Afrika Zamani, nos 11 et 12, 2003-2004, p. 64-85.

Koselleck R., Le futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, Éditions de l’EHESS, 1990 [1979].
L'expérience de l'histoire, Paris, Gallimard/Seuil, 1997 [1987].

Kozol J., The Shame of the Nation, New York, Three Rivers Press, 2005.

Lacapra D., Writing History, Writing Trauma, Baltimore et Londres, The Johns Hopkins University Press, 2001.

Laforest M. dir., États d’âme, états de langue, Québec, Éditions Nota bene, 2007 [1997].

Le Bras H. et Todd E., L’invention de la France, Paris, Gallimard, 2012.

Leerssen J. et Rigney A. dir., Historians and Social Values, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2000.

Létourneau J., Passer à l’avenir : histoire, mémoire, identité dans le Québec d’aujourd’hui, les Québécois : un parcours historique, Montréal, Fides, 2000.
« Mythistoires de losers : Introduction au roman historial des Québécois d’héritage canadien-français », Histoire sociale/Social History,vol. 39, no 77, 2006, p. 157-180.

Lodge R. A., Le français, histoire d’un dialecte devenu langue, Paris, Fayard, 1993.

Maalouf A., Les identités meurtrières, Paris, Bertrand Grasset, 1998.

Mc Andrew M., Les majorités fragiles et l’éducation : Belgique, Catalogne, Irlande du Nord et Québec, Montréal, Presses de l’Université du Québec à Montréal, 2010.

Mazauric C., « L’histoire dénaturée », L’école et la nation, n° 252, 1975, p. 40-43.

Michel J., Gouverner les mémoires. Les politiques mémorielles en France, Paris, PUF, 2010.

Moniot H. et Serwanski M. dir., L’histoire et ses fonctions : une pensée et des pratiques au présent, Paris, L’Harmattan, 2000.

Morin E., Penser l’Europe, Paris, Gallimard, 1987.

Nadal F., « Los nacionalismos y la geografía », Geocrítica, cuadernos de crítica humana, no 86, 1990, p. 3-45.

Nagy P. et Sahin-Toth P. dir., Identités en construction, identités en interaction, Rouen, Presses universitaires de Rouen et Budapest, ELTE, 2006.

Nique C. et Lelièvre C., La République n’éduquera plus, la fin du mythe Ferry, Paris, Plon, 1993.

Noiriel G., Population, immigration et identité nationale en France. xixe-xxe siècle, Paris, Hachette (Carré histoire), 1992.
État, nation et immigration. Vers une histoire du pouvoir, Paris, Gallimard, 2005.
À quoi sert « l’identité nationale » ?, Marseille, Agone (Passé & Présent), 2007.

Nora P. dir., Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 1984.

Oakes L. et Warren J., Langue, citoyenneté et identité au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009 [2007].

Oeser A., La relation entre mémoire et savoir en Allemagne : la troisième génération d’après-guerre et le passé nazi, Mémoire de DEA, Paris, EHESS, 2002.

Offenstadt N., Les mots de l’historien, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2005.

Ozouf M., Composition française. Retour sur une enfance bretonne, Paris, Gallimard, 2009.

Pérez Garzón J. S. dir., La gestión de la memoria. La historia de España al servicio del poder, Barcelone, Crítica, 2000.

Prost A., Douze leçons sur l’histoire, Paris, Seuil, 1996.

Renan E., « Qu’est-ce qu’une nation ? », 1882.

La responsabilité sociale de l’historien, no 168 de Diogène, 1994.

Ricœur P., La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil, 2000.

Rousselier N., « Pour une écriture européenne de l’histoire de l’Europe », Vingtième Siècle, no 38, 1993, p. 74-89.

Rüsen J., History, Narration, Interpretation, Orientation, New York, Berghahn Books, 2005.
« Memory, History and the Quest for the Future », History Teaching, Identities, Citizenship, L. Cajani et A. Ross dir., Londres, Trentham Books Ltd., Stoke on Trent, 2007, p. 13-34.

Schlesinger A., The Disuniting of America, New York, Norton, 1992.

Schnapper D., La communauté des citoyens, Paris, Gallimard, 2003.

Seixas P., Theorizing Historical Consciousness, Toronto, University of Toronto Press, 2004.

Steiner G., Une certaine idée de l’Europe, Arles, Actes Sud, 2005.

Storey D., « Geography and national identity », Geography Review, 2004, p. 28-33.

Straub J. dir., Narration, Identity, and Historical Consciousness, New York, Berghahn Books, 2005.

Terray E., Face aux abus de mémoire, Arles, Actes Sud, 2006.

Thiesse A.-M., La création des identités nationales. Europe xviiie-xxe siècle, Paris, Seuil (L’univers historique), 1999.
Faire les Français, Quelle identité nationale ?, Paris, Stock, 2010.

Tonkin E., McDonald M. et Chapman Malcom dir., Ethnicity and History, Londres et New York, Routledge, 1989.

Tutiaux-Guillon N. et Nourrisson D. dir., Identités, mémoires, conscience historique, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2003.

Weil P., « Histoire et mémoire des discriminations en matière de nationalité française », Vingtième Siècle, no 84, 2004, p. 5-22.

École, histoire, nation

Ballini P. L. et Pécout G. dir., Scuola e nazione in Italia e in Francia nell’Ottocento, Venise, Istituto veneto di scienze, lettere ed arti, 2007.

Baumgärtner U. et al. dir., Horizonte, Braunschweig, Westermann, 2009.

Bord J.-P., Cattedra R., Creagh R., Miossec J.-M. et Roques G., Élisée Reclus-Paul Vidal de la Blache. Le géographe, la cité et le monde, hier et aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, 2009.

Bruter A., L’enseignement de l’histoire à l’école primaire de la Révolution à nos jours. Textes officiels, t. I, 1793-1914, Lyon, INRP, 2007.

Cabanel P., Le tour de la nation par des enfants. Romans scolaires et espaces nationaux (xixe-xxe siècles), Paris, Belin, 2007.

Chanet J.-F., L’école républicaine et les petites patries, Paris, Aubier, 1996.

Chartier A.-M., « À la recherche des origines du protestantisme libéral : Ferdinand Buisson, lecteur de Sébastien Castellion », L’école de la Troisième République en questions. Débats et controverses dans le Dictionnaire de Pédagogie de Ferdinand Buisson, D. Denis et P. Kahn éd., Berne, Peter Lang, 2006, p. 167-176.

Chevalier J.-P., Du côté de la géographie scolaire. Matériaux pour une épistémologie et une histoire de l’enseignement de la géographie à l’école primaire en France , Rapport de synthèse en vue d’une HDR, Paris, Université Paris 1, 2003.

Ducreux M.-E. coord., Histoire et Nation en Europe centrale et orientale xixe-xxe siècles, no 86 de Histoire de l’éducation, 2000.

Falaize B., « Des hérauts de la colonisation aux héros de la fraternité : l’histoire scolaire dans le Journal des instituteurs d’Afrique du Nord », La France et l’Algérie : leçons d’histoire. De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, F. Abécassis, G. Boyer, B. Falaize, G. Meynier et M. Zancarini-Fournel dir., Lyon, INRP, 2007, p. 201-215.

Fall A., L’École au Sénégal : la question de l’adaptation. Histoire d’une problématique récurrente de 1817 à nos jours, Thèse de doctorat, Histoire, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 2002.

Freyssinet-Dominjon J., Les manuels d’histoire de l’école libre, 1882-1959, de la loi Ferry à la loi Debré, Paris, Armand Colin, 1969.

Gavoille J., L’école publique dans le département du Doubs (1870-1914), Besançon, Annales littéraires de l’université de Besançon, Paris, Les Belles Lettres, 1981.

Gaulupeau Y., P comme patrie en France entre 1850 et 1950, Rouen, Musée national de l’Éducation, 1988.

Handourtzel R., Vichy et l’école (1940-1944), Paris, Agnès Viénot Éd., 1997.
— « Vichy, l’école et les enfants juifs (1940-1944) », Les enfants de la Shoah, J. Fijalkow dir., Paris, Les Éditions de Paris / Fondation pour la mémoire de la Shoah, 2006, p. 17-34.

Legris P., L’écriture des programmes d’histoire en France (1944-2010). Sociologie historique d’un instrument d’une politique éducative, Thèse de doctorat, Sciences politiques, Paris, Université Paris 1, 2010.

Loubes O., L’école et la patrie. Histoire d’un désenchantement. 1914-1940, Paris, Belin, 2001.
— « L’interdiction des propagandes politiques et confessionnelles dans les établissements scolaires », Vingtième Siècle, no 81, 2004, p. 131-136.
— « L’étrange défaite de la patrie à l’école primaire en France entre 1918 et 1940 », Historiens et Géographes, no 398, avril 2005, p. 193-202.
— « À contre histoire. Gaston Clémendot, instituteur pacifiste (1904-1952) », Histoire@politique, no 3, 2007, en ligne : [www.histoire-politique.fr] (consulté le 24 avril 2013).
— « “Portrait d’un fou de la République”. Jean Zay, réformateur de l’école, protestant réformé et cible de l’antisémitisme », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français, 2008, p. 61-74.
— « L’école et les deux corps de la nation en France (1900-1940) », Histoire de l’éducation, no 126, 2010, p. 55-75.
— « L’école, une passion française », entretien paru dans L’école de la République, hors série Marianne-L’Histoire, 2011.

Nordman D., « La pédagogie du territoire, 1793-1814 ». Le territoire (1). Réalités et représentations, Paris, EHESS, 1989, p. 62-64.
L’école normale de l’an III, t. II, Leçons d’histoire, de géographie, d’économie politique. Volney-Buache de La Neuville – Mentelle – Vandermonde, Paris, Dunod, 1994.

Ozouf J. et M., La République des instituteurs, Paris, Gallimard/Seuil, 1992.

Prost A. et Falaize B. dir., École, histoire et nation, no 126 de Histoire de l’éducation, 2010.

Seghers M., « Phelps-Stokes in Congo. Transferring educational policy to govern metropole and colony », Paedagogica Historica, t. XL, n° 4, 2004, p. 455-477.

Siegel M., The moral disarmament of France : Education, Pacifism and Patriotism, 1914-1940, Cambridge, Cambridge University Press, 2004.

Thiesse A.-M., Ils apprenaient la France. L’exaltation des régions dans le discours patriotique, Paris, Éditions de la MSH, 1997.

Vinck H., Briffaerts J., Herman F., Depaepe M., « Expériences scolaires au Congo Belge. Étude explorative », Annales Aequatoria, t. XXVII, 2006, p. 5-101.

Yates B. A., The Missions and Educational Development in Belgian Africa, 1876-1908, Thèse de doctorat, Columbia University, 1967.

École, diversité et immigration

Ait-Mehdi H., « La représentation de l’immigration dans les manuels scolaires d’Histoire de classes de Première Sciences et Technologie de la Gestion en France : entre rejet et intégration », Actes du XIIe Congrès mondial de l’Association pour la recherche interculturelle, Paris, L’Harmattan, 2009.

Aubry B. et Tribalat M., « Les jeunes d’origine étrangère », Commentaire, no 126, 2009, p. 431-437.

Bancel N., Bernault Florence, Blanchard Pascal, Boubeker Ahmed dir., Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française, Paris, La Découverte, 2010.

Berque J., L’immigration à l’école de la République, Paris, La Documentation française, 1985.

Bourgeault G. et al. dir., Ethnic relations and education in divided societies : Comparing Belgium and Canada / Relations ethniques et éducation dans les sociétés divisées : comparaison Belgique-Canada, vol. 36, no 3 de Études ethniques au Canada / Canadian Ethnic Studies, numéro spécial, 2004.

Bousetta H., « Intégration des immigrés et divisions communautaires : l’exemple de la Belgique », Relations ethniques et éducation dans les sociétés divisées : Québec, Irlande du Nord, Catalogne et Belgique, M. Mc Andrew M. et F. Gagnon dir., Paris, L’Harmattan, 2000, p. 89-122.

Brinbaum Y. et Kieffer A., « Les scolarités des enfants d’immigrés de la sixième au baccalauréat : différenciation et polarisation des parcours », Population, no 64 (3), 2009, p. 561-610.
— « D’une génération à l’autre. Les aspirations éducatives des familles immigrées : ambition et persévérance », Éducation & Formations, no 72, 2005, p. 53-75.

Caille J.-P., « Perception du système éducatif et projets d’avenir des enfants d’immigrés », Éducation & Formations, no 74, 2007, p. 117-142.

Christopoulos D., Η ετερότητα ως σχέση εξουσίας. Όψεις της ελληνικής, βαλκανικής και ευρωπαϊκής εμπειρίας [La diversité comme matière du pouvoir. Aspects de l’expérience grecque, balkanique et européenne], Αθήνα, Κριτική - Κ.Ε.Μ.Ο, 2002.

Debarbieux E., « Violence et ethnicité dans l’école française », Revue européenne des migrations internationales, vol. 14, no 1, 1998, p. 77-92.

Dhume-Sonzogni F., Racisme, antisémitisme et communautarisme ? L’école à l’épreuve des faits, Paris, L’Harmattan, 2007.

Dhume-Sonzogni F., Dukic Suzana, Chauvel Séverine, Orientation scolaire et discrimination. De l’(in)égalité de traitement selon l’origine, Paris, La Documentation française, 2011.

Diouf M., Sénégal. Les ethnies et la nation, Dakar, NEAS, 1998.

Durpaire F., Enseignement de l’histoire et diversité culturelle. « Nos ancêtres ne sont pas les gaulois », Paris : CNDP/Hachette Éducation, 2002.

Elias N. et Scotson P., Logiques de l’exclusion, Paris, Fayard, 1997.

Falaize B., « Identités, histoire et mémoires scolaires : les enfants descendants de travailleurs nord-africains en France », Identités en construction, identités en interaction, P. Nagy et P. Sahin-Toth dir., Rouen, Presses universitaires de Rouen et Budapest, ELTE, 2006.
— « La prise en compte de la diversité dans l’école française : le cas de l’enseignement de l’histoire de l’immigration », L’école et la diversité : perspectives comparées. Politiques, programmes, pratiques, M. Mc Andrew et al.dir., Québec, Presses de l’Université Laval, 2010.
— dir., avec O. Absalon, N. Heraud et P. Mériaux, L’histoire de l’immigration à l’école, Lyon, INRP et Paris, CNHI, 2009.

Felouzis G., Liot F., Perroton J., L’Apartheid scolaire. Enquête sur la ségrégation ethnique dans les collèges, Paris, Seuil, 2005.

Franchi V., « Pratiques de discrimination et vécu de la violence des professionnels en contexte ethnicisé », Ville École Intégration - Diversité, no 137, 2004, p. 22-31.

Fullwinder R. K., Public Education in a Multicultural Society : Policy, Theory, Critique, New York, Cambridge University Press, 1996.

Guénif-Souilamas N., Des beurettes aux descendantes d’immigrants nord-africains, Paris, Grasset, 2000.

Hassini M., L’école : une chance pour les filles de parents maghrébins, Paris, CIEMI / L’Harmattan, 1997.

Jenkins R., Rethinking Ethnicity : Arguments and Explorations, Thousand Oaks (CA), Sage Publications, 1997.

Joppke C., Citizenship and Immigration, Cambridge, Polity Press, 2010.

Kimourtzis P. et al., Εκπαιδευτική Πολιτική για τις μειονότητες . Τα διδακτικά βιβλία ιστορίας στην Ελλάδα [Politique éducative pour les minorités. Les livres d’enseignement de l’Histoire en Grèce] - en cours d’édition.

Kokkinos G., « Ιστορία και πολυπολιτισμικότητα » [Histoire et multiculturalisme], Κείμενα για τη διδασκαλία και τη μάθηση στο πολυπολιτισμικό σχολείο [Textes pour l’enseignement et l’apprentissage à l’école multiculturelle], C. Govaris dir., Athènes, Atrapos, 2009, p. 149-177.

Laborde C., Critical Republicanism. The Hidjab controversy and Political Philosophy, Oxford, Oxford University Press, 2008.

Lahire B., Tableaux de familles, Paris, Gallimard/Seuil, 1995.

Lenoir Y. et Xypas C., L’éducation à la citoyenneté et diversité culturelle, Paris, PUF, 2006.

Lewis A., Race in the Schoolyard, New Brunswick, New Jersey & Londres, Rutgers University Press, 2003.

Lorcerie F. dir., L’école et le défi ethnique. Éducation et intégration, Paris, INRP/ESF, 2003.
— « La “loi sur le voile” : une entreprise politique », Droit et Société, no 68, 2008, p. 53-74.
— « Les professionnels de l’école et l’incrimination du voile », La politisation du voile. En France, en Europe et dans le monde arabe, F. Lorcerie dir., Paris, L’Harmattan, 2005, p. 73-94.

Mc Andrew M. dir., Rapports ethniques et éducation : perspectives nationales et internationales, vol. 36, no 1 de Éducation et Francophonie, 2008.

Mc Andrew M., Milot M., Triki-Yamani A. dir., L’École et la diversité : perspectives comparées. Politiques, programmes, pratiques, Québec, Presses de l’Université Laval, 2010.

Mc Andrew M., Tessier Caroline, Bourgeault Guy, « L’éducation à la citoyenneté en milieu scolaire au Canada, aux États-Unis et en France. Des orientations aux réalisations », Revue française de pédagogie, no 121, 1997, p. 57-77

Mc Andrew M. et Gagnon F. dir., Relations ethniques et éducation dans les sociétés divisées : Québec, Irlande du Nord, Catalogne et Belgique, Paris, L’Harmattan, 2000.

Payet J.-P., Collèges de banlieue, Ethnographie d’un monde scolaire, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1995.

Psencik L. F., « Teaching black history in secondary schools : a bibliography », The History Teacher, vol. 6, no 3, 1973, p. 375-382.

Rebeyrol A., Discriminations à l’école : rapport relatif aux auditions sur les discriminations en milieu scolaire, Paris, Ministère de l’Éducation nationale, DGESCO.

Samper L., « Ethnicidad y curriculum oculto : la construcción social del otro por los futuros educadores », Racismo, etnicidad y educación intercultural, C. Solé dir., Lleida, Universitat de Lleida, 1996, p. 63-100.

Sanchez-Mazas M., Racisme et xénophobie, Paris, PUF, 2004.

Sayad A., La double absence. Des illusions de l’émigré aux souffrances de l’immigré, Paris, Seuil, 1999.
— Histoire et recherche identitaire, suivi d’un Entretien avec Hassan Arfaoui, Paris, Bouchène, 2002.

Solé C. dir., Racismo, etnicidad y educación intercultural, Lleida, Universitat de Lleida, 1996.

Vallet L.-A. et Caille J.-P., « Les élèves étrangers ou issus de l’immigration dans l’école et le collège français », no 67 des Dossiers d’Éducation et Formations, 1996.

Zakaria H., Familles comoriennes face au collège, entre l’école et la tradition, Paris, CIEMI / L’Harmattan, 2000.

Zimmerman J., Whose America ? Culture Wars in the Public Schools, Cambridge (Massachusetts) et Londres, Harvard University Press, 2002.
— « Brown-ing the american textbook : history, psychology, and the origins of modern multiculturalism », History of Education Quarterly, vol. 44, no 1, 2004, p. 46-69.

Didactiques, enseignements, apprentissages, transmissions

Astolfi J.-P., La saveur des savoirs. Disciplines et plaisir d’apprendre, Issy-les-Moulineaux, ESF, 2008.

Audigier F. et Ronveaux C., « Récit d’histoire, récit de fiction. Exemple de l’expérience de la guerre », Pratiques, no 133-134, p. 55-75.

Barton K. C. et Levstik L. S., Teaching history for the common good, New Jersey, Lawrence Erlbaum Associates, Inc., 2004.
Researching History Education. Theory , Method , and Context, New York, Routledge, 2008.

Barton K. C. et McCully A., « History, identity, and the school curriculum in Northern Ireland : An empirical study of secondary students’ ideas and perspectives », Journal of Curriculum Studies, vol. 37, no 1, 2005, p. 85-116.

Bonafoux C., De Cock-Pierrepont L., Falaize B., Mémoires et histoire à l’école de la République (Débats d’école), Paris, Armand Colin, 2007.

Borne D., « Faire connaître la Shoah à l’école », Quand les mémoires déstabilisent l’école. Mémoire de la Shoah et enseignement, S. Ernst dir., Lyon : INRP, 2008, p. 143-154.

Bossy J.-F., Enseigner la Shoah à l’âge démocratique. Quels enjeux ?, Paris, Armand Colin, 2007.

Boyer G. et Stacchetti V., « Enseigner la guerre d’Algérie à l’école : dépasser les enjeux de mémoires ? », La France et l’Algérie : leçons d’histoire. De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, F. Abécassis et al. dir., Lyon, INRP, 2007, p. 241-250.

Brusa A., « Un recueil de stéréotypes autour du Moyen Âge », Le cartable de Clio, no 4, 2004, p. 119-129.

Le cartable de Clio. Revue suisse sur les didactiques de l’histoire, 2001-…, en particulier les dossiers « Orient et Occident. Transmission, rencontre, altérité », 2009 et « Musées, histoire & mémoires », 2011.

Cock L. de et Picard E. dir., La fabrique scolaire de l’histoire, Marseille, Agone (Passé & Présent), 2009.

Corbel L. et Falaize B., « L’enseignement de l’histoire et les mémoires douloureuses du xxe siècle », Revue française de pédagogie, no 147, 2004, p. 43-55.

Cuesta R., Clío en las aulas . La enseñanza de la Historia en España entre reformas, ilusiones y rutinas, Madrid, Akal, 1998.

Dehne B. et Schulz-Hageleit P., « Der Nationalsozialismus im Schulunterricht. Dimensionen emotionalen Involviertseins bei Schülerinnen und Schülern, Lehrerinnen und Lehrern », Emotionen und historisches Lernen. Forschung - Vermittlung - Rezeption, B. Mütter et U. Uffelmann Uwe dir., Hanovre, Hahnsche Buchhandlung, 1992, p. 337-352.

Enzenbach I., « Holocaust Education im frühen historischen Lernen », Jahrbuch für Antisemitismusforschung, 2009, no 18, p. 295-327.

Epstein T., Interpreting national history : race, identity, and pedagogy in classrooms and communities, New York et Londres, Routledge, 2009.

Ernst S. dir., Quand les mémoires déstabilisent l’école. Mémoire de la Shoah et enseignement, Lyon, INRP, 2008.

Éthier M.-A., Lantheaume F., Lefrançois D., Zanazanian P. « L’enseignement au Québec et en France des questions controversées en histoire : tensions entre politique du passé et politique de la reconnaissance dans les curricula », Éducation et Francophonie, Rapports ethniques et éducation : perspectives nationales et internationales, vol. 36, no 1, 2008, p. 65-85.

Falaize B., « L’insegnamento della Shoah in rapporto ad altri temi controversi nella scuola francese : sfide pedagogiche e conflitt di memorie », Il Bollettino di Clio, Anno VIII, no 23, 2007.
— « El método para el anàlisis de los temas sensibles de la historia », Metodologia de investigacion en didàctica de las ciencias sociales, R. M. A. Ruiz et al. coord., Saragosse, Institución Fernando el Católico (Actas sociales), 2010.
— « Labor migration and immigration history in French textbooks », Migration and memory. Representations of migration in Europe since 1960, C. Hintermann et C. Johansson éd., Innsbruck, Studien Verlag / Ludwig Botzmann Institute, 2010.
— « L’enseignement de l’histoire à l’épreuve du postcolonial : entre histoire et mémoires », Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française, N. Bancel et al. dir., Paris, La Découverte, 2010, p. 279-292.
— « Les enjeux scolaires de l’histoire des harkis », Les Harkis. Histoire, mémoire et transmission, F. Besnaci-Lancou et al. dir., Paris, Les Éditions de l’Atelier, 2010.
— dir., L’enseignement de l’esclavage et des traites dans l’espace scolaire hexagonal, Rapport de recherche, Lyon, INRP, 2011.

Falaize B. et Koreta M. dir., La guerre d’Espagne : l’écrire et l’enseigner, Lyon, INRP, 2010.

Fechler B., « Zwischen Tradierung und Konfliktvermittlung. Über den Umgang mit “problematischen” Aneignungsformen der NS-Geschichte in multikulturellen Schulklassen. Ein Praxisbericht », « Erziehung nach Auschwitz » in der multikulturellen Gesellschaft. Pädagogische und soziologische Annäherungen, B. Fechler et al. dir., Weinheim et Munich, Juventa Verlag, 2000, p. 207-227.

Flügel A., « Kinder können das auch schon mal wissen… » Nationalsozialismus und Holocaust im Spiegel kindlicher Reflexions- und Kommunikationsprozesse, Opladen et Farmington Hills, Budrich, 2009.

Garcia P., Leduc J., L’enseignement de l’histoire en France, de l’Ancien régime à nos jours, Armand Colin, 2003.

Guyon S. et Tutiaux-Guillon N., « La construction d’un concept par les élèves : le concept de nation », Didactique de l’histoire, de la géographie, des sciences sociales. Analyser et gérer les situations d’enseignement-apprentissage, F. Audigier et G. Bailat dir., Paris, INRP, 1991, p. 269-276.

Guyon S., Mousseau M.-J., Tutiaux-Guillon N., Des nations à la Nation. Apprendre et conceptualiser, Paris, INRP, 1993.

Hassani Idrissi M., Pensée historienne et apprentissage de l’histoire, Paris, L’Harmattan, 2005.
coord., Rencontre de l’histoire et rencontre de l’autre : L’enseignement de l’histoire comme dialogue interculturel, vol. 3, no 4 de Horizons universitaires, 2007.

Heimberg C., L’histoire à l’école. Mode de pensée et regard sur le monde, Issy-les-Moulineaux, ESF éditeur, 2002.
« Les allers et retours de la mémoire en Suisse », Revue française de pédagogie, no 165, 2008, p. 55-64.
— « Constructions identitaires et apprentissage d’une pensée historique. L’histoire scolaire en Suisse romande et ailleurs », La fabrique scolaire de l’histoire, L. de Cock et E. Picard dir., Marseille, Agone (Passé & Présent), 2009, p. 173-189.
— « Les objectifs de l’enseignement de l’histoire, d’hier à aujourd’hui, sous la pression des échelles identitaires : quelques éléments de comparaison dans le cas genevois », École, médiations et réformes curriculaires. Perspectives internationales, R. Malet dir., Bruxelles, De Boeck, 2010, p. 59-70.
— « L’enseignement de l’histoire dans un pays d’immigration : la Suisse », Pensar históricamente en tiempos de globalización. Actas del I congreso internacional sobre enseñanza de la historia, R. López Facal et al. coord., Saint-Jacques-de-Compostelle, Universidade de Santiago de Compostela, 2010, p. 21-35.
— « Vers une pédagogie des mémoires. Histoire, mémoires et intelligibilité des sociétés », Développement durable et autres questions d’actualité. Questions socialement vives dans l’enseignement et la formation, A. Legardez et L. Simonneaux coord., Dijon, Éducagri Éditions, 2011, p. 233-247.

Heimberg C. et Eckmann M., Mémoire et pédagogie. Autour de la transmission de la destruction des Juifs d’Europe, Genève, Éditions IES, 2011.

Heyl M., Erziehung nach Auschwitz. Eine Bestandsaufnahme : Deutschland, Niederlande, Israel, USA, Hambourg, Krämer, 1997.

Hincker F., « Notre conception de l’enseignement de l’histoire », L’école et la nation, no 223, avril 1973, p. 29.

Hüttenberger P., « “Nationalgefühl” », Emotionen und historisches Lernen. Forschung - Vermittlung - Rezeption, B. Mütter et U. Uffelman dir., Hanovre, Hahnsche Buchhandlung, 1992, p. 293-309.

Jeismann K.-E., « Internationale Schulbuchforschung. Aufgaben und Probleme », Internationale Schulbuchforschung, no 1, 1979, p. 7-22.

Kokkinos G., Συμβολικοί πόλεμοι για την Ιστορία και την Κουλτούρα . Το παράδειγμα της σχολικής ιστορίας στις Ηνωμένες Πολιτείες της Αμερικής [Guerres symboliques pour l’histoire et la culture. L’exemple de l’histoire scolaire aux États-Unis], Athènes, Metaihmio, 2006.

Kokkinos G. et al., Προσεγγίζοντας το Ολοκαύτωμα στο ελληνικό σχολείο [Aborder la Shoah à l’école grecque], Athènes, Taxideftis, 2007.

Kokkinos G. et al., Les questions « sensibles » dans l’enseignement de l’Histoire, Athènes, Noogramma, 2010.

Lantheaume F., « Enseigner l’histoire de la guerre d’Algérie. Entre critique et relativisme, une mission impossible ? », Tensions méditerranéennes, C. Liauzu dir., Paris, L’Harmattan, 2003, p. 231-265.
— « Solidité et instabilité du curriculum d’histoire en France : accumulation de ressources et allongement des réseaux », Éducation et Société, Revue internationale de sociologie de l’éducation, vol. 12, no 2, 2003, p. 125-142.

Legardez A. et Simonneaux L. dir., L’école à l’épreuve de l’égalité. Enseigner les questions vives, Issy-les-Moulineaux, Éditions ESF, 2006.

López Facal R., Velasco Martínez L., Santidrián Arias V. M., Armas Castro X. coord., Pensar históricamente en tiempos de globalización. Actas del I congreso internacional sobre enseñanza de la historia, Saint-Jacques-de-Compostelle, Universidade de Santiago de Compostela, 2010.

Martineau R., L’histoire à l’école. Matière à penser..., Paris et Montréal, L’Harmattan, 1999.
Fondements et pratiques de l’enseignement de l’histoire à l’école. Traité de didactique, Sainte-Foy, Presses de l’Université de Québec, 2010.

Mesnard E. et Désiré A., Enseigner l’histoire des traites négrières et de l’esclavage, cycle 3, Créteil, CRDP Créteil, 2007.

Ministère de l’Éducation nationale, L’Europe dans l’enseignement de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique, Rapport de discipline ou de spécialité, Groupe histoire et géographie IGEN, septembre 2000.

Moniot H. dir., Enseigner l’histoire. Des manuels à la mémoire, Berne, Peter Lang, 1984.
Didactique de l’histoire, Paris, Nathan, 1992.

Moreau J., Schoolbook nation : conflicts over american history textbooks from the civil war to the present, Ann Arbor, The University of Michigan Press, 2003.

Oeser A., Enseigner Hitler. Les adolescents face au passé nazi en Allemagne. Interprétations, appropriations et usages de l’histoire, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010.

Oteiza T. et Pinto D. éd., En (re)construcción : discurso, identitad y nación en los manuales escolares de historia y de ciencias sociales, Santiago de Chile, Editorial Cuarto Propio, 2011.

Pagès Blanch J. et González Monfort N. coord., La construcció de les identitats i l’ensenyament de les Ciències Socials, de la Geografia i de la Història, Bellaterra, Universitat Autònoma de Barcelona, 2010.

Regenhardt H.-O. et Tatsch C. dir., Forum Geschichte, vol. 4, Vom Ende des Ersten Weltkriegs bis zur Gegenwart, Berlin, Cornelsen, 2003.

Ruiz Torres P., « La Historia en el debate político sobre la enseñanza de las Humanidades », Ayer, nº 30, 1998, p. 63-100, en ligne : [http://www.ahistcon.org/docs/ayer/ayer30_04.pdf] (consulté le 6 octobre 2010).

Rüsen J., « Memory, history and the quest for the future », History teaching, identities and citizenship, L. Cajani et A. Ross éd., Bristrol, Trentham books, 2007, p. 13-34.

Stephan-Kühn F. dir., Geschichte zum schnellen Lernen, Braunschweig, Westermann, 1983.

Terrahe B., « Holocaust als Thema im Deutschunterricht der Grundschule », Holocaust-Literatur und Deutschunterricht. Perspektiven schulischer Erinnerungsarbeit, J. Birkmeyer Jens dir., Baltmannsweiler, Schneider Verlag, 2008, p. 191-206.

Tutiaux-Guillon N., « Les temps de la nation : temps de l’histoire, temps de la mémoire », IREHG, no 1, 1994, p. 27-37.
— « Histoire et mémoire, questions à l’histoire scolaire ordinaire », Le cartable de Clio, no 2, 2002, p. 89-96.
— « Τémoin, témoignage, mémoire… Quel statut dans l’enseignement et l’apprentissage de l’histoire ? », Histoire, géographie et éducation civique au collège et lycée, Site de l’académie d’Amiens, 2006, en ligne : [http://pedagogie.ac-amiens.fr/histoire_geo_ic/spip.php?article479&lang=fr] (consulté le 16 mars 2012).
— coord., Dossier « L’histoire scolaire au risque des sociétés en mutation », La revue française d’éducation comparée. Raisons, Comparaisons, Éducations, no 4, 2009.

Tutiaux-Guillon N. et Mousseau M.-J., Les Jeunes et l’Histoire. Identités, valeurs, conscience historique, Paris, INRP, 1998.

Tutiaux-Guillon N. et Nourrisson D. dir., Identités, mémoires, conscience historique, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2003.

Valls R., « La exaltación patriótica como finalidad fundamental de la enseñanza de la Historia en la educación obligatoria : una aproximación histórica », Didáctica de la Ciencias Experimentales y Sociales, no 5, 1991, p. 33-47.
— « La enseñanza de la historia : entre polémicas interesadas y problemas réales », Educar em Revista, Vol. especial,2006, p. 241-260.

Viola G., « Zwischen Erinnerung, Verantwortung und Zukunft. Jugendliche aus Einwanderfamilien und die Geschichte des Nationalsozialismus », Jahrbuch für Pädagogik. Erinnern, Bildung, Identität, 2003, p. 185-206.

Wyrobnik I., « Der Holocaust als Thema fächerübergreifenden Unterrichts in der Grundschule », Holocaust-Literatur und Deutschunterricht. Perspektiven schulischer Erinnerungsarbeit, J. Birkmeyer dir., Baltmannsweiler, Schneider Verlag, 2008.

Zancarini-Fournel M., « Le genre de l’État n’est pas le genre de la nation : enseigner l’histoire des femmes (1789-1999) », Enseigner l’État, no 9 de IREHG, 2001, p. 235-241.

Zayas A. de, « “Holocaust”-Sitzung am 28. Dezember 1978 », Internationale Schulbuchforschung, no 1, 1979, p. 49-50

Zevin J. et Corbin S. S., « Measuring secondary social studies students’ perceptions of nations », The Social Studies, vol. 89, no 1, 1998, p. 35-38.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search