Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Bakounine jeune hégélien

 | 
Jean-Christophe Angaut

Bibliographie

Texto completo

avertissement : L’accès au corpus bakouninien est rendu difficile par le foi­sonnement d’éditions partielles et souvent confidentielles. La bibliographie ci-dessous ne prétend donc pas à l’exhaustivité, mais vise à faciliter l’accès à ce corpus. Par ailleurs, le révolutionnaire russe s’est exprimé dans différentes langues (principalement le français, le russe et l’allemand), d’où les différentes orthographes de ses nom et prénom dans les référencements d’ouvrages : « Mikhail Bakunin » en russe, « Michael Bakunin » ou « Michail Bakunin » en allemand et « Michel Bakounine » en français.

Œuvres

Œuvres de Bakounine et correspondance

Editions de référence :

L’édition de référence des textes de Bakounine a été établie par l’International Instituut voor Sociale Geschiedenis (IISG) d’Amsterdam sous la direction d’Arthur Lehning. Elle est publiée sous la forme d’un cédérom qui comporte l’intégralité des écrits et de la correspondance de Bakounine en langue origi­nale et, le cas échéant, en traduction française : Œuvres complètes, Amster­dam, IISG, septembre 2000.

Sur papier, les éditions les plus complètes sont :

  • en russe, et jusqu’en 1861 : Sobranie socinenij i pisem (Œuvres et correspondance), 4 volumes, Moscou, Association panunioniste des condam­nés politiques aux travaux forcés et à la déportation, 1934-1935 [Slavica-Reprint, 1970].

  • en français, pour la période 1870-1875 : Œuvres complètes, 8 volumes, textes établis, introduits et annotés par Arthur Lehning, Paris, Champ libre, 1974-1982.

Textes de la période jeune hégélienne :

« La Réaction en Allemagne » a fait l’objet de deux rééditions récentes en langue originale. La première dans le recueil Philosophie der Tat, Cologne, Jakob Hegner, 1968 ; la seconde sous la forme d’une édition séparée : Die Reaktion in Deutschland, Hambourg-Zurich, Nautilus - Nemo Press, 1984.

Tout ou partie de la traduction par Jean Barrué des textes jeunes hégé­liens de Bakounine a paru dans les ouvrages suivants :

- « La Réaction en Allemagne », L’anarchisme aujourd’hui, Paris, Spartacus,

1970 et dans Le sentiment sacré de la révolte, textes choisis et présentés par E. Lesourd, Paris, Les Nuits Rouges, 2004.

- Des extraits de l’article « Le communisme » et l’intégralité de la « Lettre à Arnold Ruge » de mai 1843 dans Fritz Brupbacher, Bakounine ou le démon de la révolte, Paris, Editions du Cercle - Editions de la Tête de Feuilles, 1971.

Toute étude des textes de jeunesse de Bakounine doit mentionner la Confes­sion de 1851, traduite du russe par Paulette Brupbacher, avec une introduction de Fritz Brupbacher et des annotations de Max Nettlau, Paris, PUF, 1974.

Autres textes publiés :

Parmi les nombreux recueils partiels d’écrits de Bakounine, on retiendra :

Ausgewählte Schriften, 5 volumes, Berlin, Karin Kramer Verlag, 1995-2004.

Œuvres, 2 volumes, Paris, Stock, 1980.

De la guerre à la Commune [1868-1871], textes établis et présentés par F. Rude, Paris, Anthropos, 1972.

Le socialisme libertaire [1869], textes établis et présentés par F. Rude, Paris, Denoël-Gonthier (Médiations), 1973.

La Liberté, choix de textes par François Munoz, Paris, J.-J. Pauvert, 1965.

Théorie générale de la révolution, textes choisis et présentés par E. Lesourd, Paris, Les Nuits Rouges, 200i.

Le sentiment sacré de la révolte, textes choisis et présentés par E. Lesourd, Paris, Les Nuits Rouges, 2004.

Marx Karl et Bakounine Michel, Socialisme autoritaire ou libertaire, textes rassemblés et présentés par G. Ribeill, 2 volumes, Paris, Union générale d’éditions, 1975.

Autres œuvres d’auteurs

Explication de la doctrine saint-simonienne, 2e bulletin, Toulon, L. Laurent, 1832.

Bauer Bruno, La Trompette du Jugement Dernier contre Hegel, l’athée et l’an­téchrist, un ultimatum, traduit de l’allemand par H.-A. Baatsch, Paris, Aubier-Montaigne, 1972.

[Carnot Hippolyte], Doctrine saint-simonienne : résumé général de l’exposition faite en 1829 et 1830, Paris, Bureau du Globe, 1831.

[Carnot Hippolyte, Duveyrier Ch., Enfantin Barthélemy-Prosper, Fournel H.], Doctrine saint-simonienne, Exposition, Paris, Librairie nouvelle, 1854.

Engels Friedrich, « Anti-Schelling », Marx /Engels Gesamtausgabe, section 1,

vol. II, Berlin, Dietz Verlag, 1988, p. 173-249. Feuerbach Ludwig, Manifestes philosophiques, traduit de l’allemand par

L. Althusser, Paris, PUF, 1973.

— L’essence du christianisme, traduit de l’allemand par J.-P. Osier, Paris, François Maspero, 1982 [rééd. Paris, Gallimard (Tel), 1992].

— Pour une réforme de la philosophie, traduit de l’allemand par Yannis Constantinidès, Paris, Mille et une nuits, 2004. Fichte Johann Gottlieb, Conférences sur la destination du savant, traduit de

l’allemand par J.-L. Vieillard-Baron, Paris, Vrin, 1980. [Goldmann K. E. von], Die europäische Pentarchie, Leipzig, O. Wigand,

1839.

Hegel Georg Wilhelm Friedrich, Science de la Logique, t. I, livre II, La doctrine de l’essence, traduit de l’allemand par P.-J. Labarrière et G. Jarczyk, Paris, Aubier-Montaigne, 1976.

— Science de la Logique, t. II, Logique subjective ou doctrine du concept, traduit de l’allemand par P.-J. Labarrière et G. Jarczyk, Paris, Aubier, 1981.

— Leçons sur la philosophie de l’histoire, traduit de l’allemand par J. Gibelin, Paris, Vrin, 1998.

— Phénoménologie de l’Esprit, traduit de l’allemand par J.-P. Lefebvre, Paris, Aubier, 1991.

— Encyclopédie des sciences philosophiques, traduit de l’allemand par B. Bour­geois, Paris, Vrin, 1988-2004, 3 vol. 

— Principes de la philosophie du droit, traduit de l’allemand par Jean-François Kervégan, Paris, PUF, 2004.

— Textes pédagogiques, Paris, Vrin, 2000.

Hess Moses, « Socialisme et communisme », traduit de l’allemand par G. Bensussan, Moses Hess, la philosophie, le socialisme (1836-1845), G. Ben-sussan éd., Paris, PUF, 1985, p. 153-172.

— « Philosophie de l’action », traduit de l’allemand par G. Bensussan, Moses Hess, la philosophie, le socialisme (1836-1845), G. Bensussan éd., Paris, PUF, 1985, p. i73-197.

— Berlin, Paris, Londres. La triarchie européenne, traduit de l’allemand par M. Espagne, Tusson, Du Lérot, 1988 [1841].

Kant Emmanuel, Prolégomènes à toute métaphysique future qui pourra se présen­ter comme science, traduit de l’allemand par J. Gibelin, Paris, Vrin, 1967.

Kierkegaard Soren, Ou bien... ou bien, traduction du danois par P.-H. Tisseau, Paris, Robert Laffont (Bouquins), 1993.

Klimrath Henri, Résumé de la philosophie du droit, d’après le point de vue historique de F. J. Stahl, Strasbourg, Levrault, 1837.

Lamennais Félicité Robert, Politique à l’usage du peuple, Paris, 1837 [repris dans Œuvres complètes, vol. VII, Genève, Slatkine Reprints, 1982].

Marx Karl, Critique du droit politique hégélien, traduit de l’allemand par A. Baraquin, Paris, Editions sociales, 1975.

Philosophie, dans Œuvres, vol. III, traduit de l’allemand, présenté et annoté par M. Rubel, Paris, Gallimard (La Pléiade), 1982.

Schelling Friedrich Wilhelm Joseph von, Introduction à l’esquisse d’un système de philosophie de la nature, traduction de l’allemand, présentation et notes par Franck Fischbach et Emmanuel Renault, Paris, Librairie géné­rale française (Le livre de Poche - Classiques de la philosophie), 2001.

Leçons inédites sur la philosophie de la mythologie, traduit de l’allemand par Alain Pernet, Grenoble, Jérôme Millon, 1997.

Stahl Friedrich Julius, Die Philosophie des Rechts nach geschichtlicher Ansicht, Heideleberg, Verlag der akademischen Buchhandlung J. C. B. Mohr, 1830-1837, 2 vol. 

Die Kirchenverfassung nach Lehre und Recht der Protestanten, Erlangen, T. Bläsing, 1840.

Stein Lorenz Jacob von, Der Socialismus und Communismus des heutigen Frankreichs, ein Beitrag zur Zeitgeschichte, Leipzig, O. Wigand, 1842.

Strauss David-Frédéric, Vie de Jésus ou examen critique de son histoire, Paris, Ladrange, 1853, 2 vol. 

Tourgueniev Ivan, Roudine, Paris, Stock, 1984.

Etudes et commentaires

Sur Bakounine

Arvon Henri, Bakounine, absolu et révolution, Paris, Editions du Cerf, 1972.

— Bakounine ou la vie contre la science, Paris, Seghers, 1966. Barrué Jean, L’anarchisme aujourd’hui, Paris, Spartacus, 1970.

— Bakounine et Netchaiev : trois études sur Bakounine, le catéchisme révolutionnaire de Netchaiev, Paris, Spartacus, 1971.

Berthier René, Bakounine politique. Révolution et contre-révolution en Europe centrale, Paris, Editions du Monde Libertaire, 1991.

Brupbacher Fritz, Michel Bakounine ou le démon de la révolte, traduit de l’al­lemand, annoté et suivi de trois études par Jean Barrué, Paris, Editions du Cercle - Editions de la Tête de Feuilles, 1971.

Catteau Jacques dir., Bakounine, combats et débats, Paris, Institut d’études slaves, 1979.

Grawitz Madeleine, Bakounine, Paris, Calmann-Lévy, 2000. Hepner Benoît-P., Bakounine et le panslavisme révolutionnaire, Paris, Librai­rie Marcel Rivière et Cle, 1950.

Iswolsky Hélène, La vie de Bakounine, Paris, Gallimard, 1930. Kaminski Hans-Erich, Michel Bakounine : la vie d’un révolutionnaire, Paris, Belibaste, 1971.

Leval Gaston dir., « Michel Bakounine », Volonté Anarchiste, n° 29-30, 1985. Lehning Arthur, Bakounine et les autres, Paris, Union générale d’éditions,

Lehning Arthur dir., De Buonarroti à Bakounine : études sur le socialisme inter­national, Paris, Champ libre, 1977.

Pechoux Pierre, Diffusion d’une œuvre. Bakounine : publications dans la langue originale et en traduction, thèse de lettres soutenue à l’université Paris I, Lille, ANRT, 1988.

Autres études et ouvrages généraux

Balibar Etienne, La crainte des masses, Paris, Galilée, 1997. Bensussan Gérard, Moses Hess, la philosophie, le socialisme (1836-1845), Paris, PUF, 1985.

Bourdieu Pierre, L’ontologie politique de Martin Heidegger, Paris, Minuit, 1988.

Colette Jacques, Kierkegaard et la non-philosophie, Paris, Gallimard (Tel), 1994.

Cornu Auguste, Karl Marx et Friedrich Engels ; leur vie et leur œuvre, Paris, PUF, 1955.

Essbach Wolfgang, Die Junghegelianer : Soziologie einer Intellektuellengruppe, Munich, W. Fink, 1988.

Fischbach Franck, Fichte et Hegel. La reconnaissance, Paris, PUF (Philoso­phies), 1999.

— L’être et l’acte. Enquête sur les fondements de l’ontologie moderne de l’agir, Paris, Vrin, 2003.

Guerin Daniel, Ni Dieu ni maître : anthologie de l’anarchisme, Paris, François Maspero, 1972.

Habermas Jürgen, Théorie et pratique, t. I, traduit de l’allemand par Gérard

Raulet, Paris, Payot, 1975. Koselleck Reinhart, Le règne de la critique, Paris, Minuit, 1979. Kouvélakis Eustache, Philosophie et révolution. De Kant à Marx, Paris, PUF

(Actuel Marx), 2003. Labica Georges, Le statut marxiste de la philosophie, Bruxelles, Complexe,

1976.

Lambrecht Lars dir., Forschungen zum Junghegelianismus, Francfort-sur-le-

Main, Peter Lang, 1996-2006, 15 vol. Lefebvre Jean-Pierre et Macherey Pierre, Hegel et la société, Paris, PUF

(Philosophies), 1984.

Löwith Karl, De Hegel à Nietzsche, Paris, Gallimard, 1969. Löwy Michael, La théorie de la révolution chez le jeune Marx, Paris, Editions sociales, 1997.

Mclellan David, Les jeunes hégéliens et Karl Marx, Paris, Payot, 1972. Mercier-josa Solange, Retour sur le jeune Marx, Paris, Klincksieck, 1986. — Entre Hegel et Marx, Paris, L’Harmattan, 1999.

Nicolaïevski Boris et Maenschen-Helfen Otto, La vie de Karl Marx, Paris, La Table Ronde, 1997.

Rovan Joseph, Histoire de l’Allemagne des origines à nos jours, Paris, Seuil (Points histoire), 1998.

Souche-Dagues Denise, Logique et politique hégéliennes, Paris, Vrin, 1983.

Schmitt Carl, Théologie politique, Paris, Gallimard, 1988.

Tiliette Xavier, Schelling, une philosophie en devenir, t. II, La dernière philoso­phie, 1821-1854, Paris, Vrin, 1970.

Thaden Rudolf von, La Prusse en question, histoire d’un État perdu, traduit de l’allemand par Hélène Cusa et Patrick Charbonneau, Arles, Actes Sud, 1985.

© ENS Éditions, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540