Version classiqueVersion mobile

Cohésion et cohérence

 | 
Anna Jaubert

Avant-propos

Texte intégral

1Ces études sont issues des travaux de l’équipe Linguistique et pragmatique des textes de l’UMR 6039, Bases corpus et langage (CNRS / Université de Nice - Sophia Antipolis). Cette équipe est composée de francisants et d’un noyau de latinistes et d’hellénistes, qui ont pour axe de recherche majeur, et commun, la linguistique de l’énonciation. Une linguistique de l’énonciation résolument mise à l’épreuve des textes, et prenant en compte de ce fait les configurations génériques.

2Le point de départ du séminaire « Cohésion et cohérence » s’appuie sur plusieurs constats dressés par l’expérience philologique, qui amènent à réfléchir sur les choix faits par les traducteurs. En matière de gestion de la cohérence des discours, l’idée s’est rapidement imposée que des états de langue différents, et le sentiment linguistique qui les accompagne, constituent une détermination concrète, incontournable.

3Au fil des réunions mensuelles, les observations émanant d’analyses de textes diverses ont alimenté une réflexion collective et pluridisciplinaire qui s’est élargie, et qui se manifeste par une série de points de contact d’une contribution à l’autre. La confrontation des approches sur la cohérence, initiées par les compétences de chaque chercheur, révèle une complémentarité des contraintes de nature différente : entre variables linguistiques et constantes génériques, les études engagées par les participants ont voulu illustrer quelques coupes significatives.

4Car tel était le parti pris du séminaire : dépasser les discussions sur les concepts, souvent prisonnières des a priori d’école, et tirer la leçon de phénomènes prégnants. De proche en proche, ces analyses de terrain confirment la solidarité (jusque dans la transgression) entre les marques de la cohésion et le jugement de cohérence. D’un niveau d’investigation local, à des prises en compte englobantes, elles mettent en évidence des paliers, et attestent d’une convergence d’intérêts disciplinaires, soulignée en fin d’introduction.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search