Version classiqueVersion mobile

Goldoni. Le petit théâtre de société

 | 
Carlo Goldoni

L’Auberge de la poste

Avis au lecteur

Traduction de Rémi DROIN et Christophe MUSITELLI

Texte intégral

Photo Bibliothèque Nationale

1Voici, très cher lecteur, la dernière comédie du recueil intitulé Nouveau Théâtre Comique, écrit par ton serviteur Goldoni. Tu disposes désormais de deux ensembles de mes comédies, chacun pouvant aller séparément : le premier ensemble, celui de l’édition florentine, réimprimé à Pesaro, à Turin, à Napes et à Bologne ; et celui-ci qui met maintenant un terme à l’édition de Pitteri.

2Comme tu le sais, on réalise en ce moment une nouvelle édition complète de mes œuvres chez Pasquali, mais ceci ne doit pas t’empêcher, si tu aimes ce que je fais, de te procurer les dix volumes intitulés Nouveau Théâtre, car il faudra du temps avant que ces comédies n’entrent dans la nouvelle édition. Celle-ci en effet ne fait paraître que quatre volumes chaque année, et chacun d’eux doit comprendre une comédie jamais imprimée.

3Je termine le présent recueil avec une comédie en un seul acte, mais qui n’en est pas moins une comédie entière, au point que si l’on voulait la rallonger, on ne le pourrait pas. Tu en a sans doute vu une semblable dans le quatrième tome de ma nouvelle édition, et comme le public ne s’est pas montré mécontent de celle-là, je me flatte que tu ne le seras pas de celle-ci. Je te remercie, lecteur très humain, de la bonté avec laquelle tu me lis et me supportes. Ne te lasse pas de me lire car moi je ne me lasse pas d’écrire, et aujourd’hui plus que jamais je le fais avec vigueur et empressement.

Table des illustrations

Crédits Photo Bibliothèque Nationale
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/21185/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 84k

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search