Version classiqueVersion mobile

Des crises commerciales et de leur retour périodique

 | 
Clément Juglar

Avertissement

Ludovic Frobert

Texte intégral

1L’édition Guillaumin 1889, Des crises et de leur retour périodique en France, en Angleterre et aux États-Unis, souffre d’une médiocre qualité éditoriale. L’ouvrage pâtit également d’une composition d’ensemble difficilement lisible. La première partie de l’ouvrage, « Des crises commerciales » fait 280 pages et est découpée en 19 chapitres numérotés, chaque chapitre présentant plusieurs sections. La seconde partie, « Historique des crises », fait 200 pages réunies en 3 chapitres non numérotés et présentant plusieurs sections. La troisième partie « Influence des crises sur l’état économique » ne fait que 55 pages, les chapitres disparaissant et ne demeurant que des sections. Face à ces particularités de l’édition originale, plusieurs choix ont dû être faits pour la présente édition.

2Afin de pouvoir citer le texte originel de Juglar, et pour éviter des manipulations pouvant conduire à des erreurs, les corrections ont été minimes. Les défauts d’éditions n’ont pas ou peu été gommés. Les abréviations n’ont pas été harmonisées et il n’est pas rare par exemple qu’une devise (la Livre-Sterling) apparaisse sous plusieurs intitulés. L’utilisation désordonnée des majuscules n’a pareillement pas été retouchée. Seules les coquilles évidentes ont été corrigées ou, dans certains cas, repérées par un (sic).

3Dans l’édition originale, des nombreux décalages existaient entre le découpage du texte en parties, chapitres et sections et la table des matières. Pour plusieurs passages du livre, les éléments de la table de l’édition de 1889 ne correspondent pas à des titres ou à des sous-titres dans les différentes parties. Nous avons pris le parti d’ajouter ces éléments entre crochets dans le texte afin qu’ils apparaissent dans chacun des chapitres, la table des matières de l’édition originale étant proposée en format PDF. Dans la première partie, ces éléments apparaissent sous les titres des chapitres. Dans la troisième partie, ils sont ajoutés en intertitres entre crochets ; ils redoublent donc parfois le texte de l’édition originale.

4L’établissement du texte de cette nouvelle édition n’aurait pu progresser sans l’attention et le travail constants d’Emmanuelle Gerstenkorn, d’Hélène Kieffer, de Denise Pierrot et de Céline Rohard qui doivent donc être remerciées ici.

Auteur

Ludovic Frobert est directeur de recherche au CNRS (ENS-Lyon/Triangle). Il travaille sur l’histoire de l’économie politique et sur l’histoire du mouvement social en France au 19e siècle.

Dernier ouvrage paru : Les Canuts ou La démocratie turbulente, Paris, Tallandier, 2009.

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search