Version classiqueVersion mobile

Éditer Rousseau

 | 
Philip Stewart

Bibliographie

Texte intégral

Pour les ouvrages et collections fréquemment cités, voir la liste des abréviations en tête du volume. Figurent ici les sources citées plus d’une fois et les ouvrages plus généraux qui ont été consultés et qui portent sur les questions traitées ici.

Barny Roger, Prélude idéologique de la Révolution française : le rousseauisme avant 1789, Paris, Les Belles Lettres, 1985.

Rousseau dans la Révolution : le personnage de Jean-Jacques et les débuts du culte révolutionnaire, 1787-1791, Oxford, Voltaire Foundation (SVEC, n° 246), 1986.

Beaudoin Henri, La Vie et les œuvres de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Lamulle et Poisson, 1891, 4 volumes.

Bessire François dir., L’Écrivain éditeur, Travaux de littérature, t. XIV (2001).

Besterman Theodore, « Twenty thousand Voltaire letters », Editing Eighteenth-Century Texts, D. I. B. Smith éd., University of Toronto Press, 1968, p. 7-24.

Birn Raymond, « The profits of ideas : privilèges en librairie in eighteenth-century France », Eighteenth-Century Studies, n° 4 (1971), p.131-169.

« Rousseau and literary property », Leipziger Jahrbuch zur Buchgeschichte, n° 3 (1993), p. 13-37.

« Rousseau et ses éditeurs », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 40 (1993), p. 127-136.

« Les œuvres complètes de Rousseau sous l’Ancien Régime », AJJR, nº 41 (1997), p. 231-264.

Forging Rousseau : Print, Commerce and Cultural Manipulation in the Late Enlightenment, Oxford, Voltaire Foundation (SVEC 2001 : 08), 2001.

Book Censorship in Eighteenth-Century France and Rousseau’s Response, Oxford, Volaire Foundation (SVEC 2005 : 01), p. 223-245.

La Censure royale des livres dans la France des Lumières, Paris, O. Jacob, 2007. Blum Carol, Rousseau and the Republic of Virtue : the Language of Politics in the French Revolution, Ithaca, Cornell University Press, 1986.

Bonnet Jean-Claude, « L.-S. Mercier et les “Œuvres complètes” de Jean-Jacques Rousseau », La Notion d’œuvres complètes, Jean Sgard et Catherine Volpilhac-Auger éd., Oxford, Votaire Foundation (SVEC, n° 370), 1999, p.111-124.

Charlier Gustave, Madame d’Épinay et J.-J. Rousseau, Bruxelles, M. Weissenbruch, 1909. Extrait de la Revue de Belgique, novembre-décembre 1909.

Crue [de Stoutz] Francis de, L’Ami de Rousseau et des Necker : Paul Moultou à Paris en 1778, Paris, Honoré Champion, 1926.

Delon Michel, « Éditer Diderot », RHLF, n° 83 (1983), p.241-248.

De Negroni Barbara éd., Jean-Jacques Rousseau / Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes : correspondance, Paris, Flammarion, 1991, p. 97-98, p. 316-322.

Lectures interdites : le travail des censeurs au xvıııe siècle, 1723-1774, Paris, A. Michel, 1995.

Dufour Théophile, Recherches bibliographiques sur les œuvres imprimées de J.-J. Rousseau, suivies de l’inventaire des papiers de Rousseau conservés à la Bibliothèque de Neuchâtel, Paris, L. Giraud-Badin, 1925, 2 volumes.

Gagnebin Bernard, « L’héritage littéraire de Rousseau », Rousseau after 200 Years, R. A. Leigh éd., Cambridge University Press, 1982, p.153-181.

Guyot Charly, Un ami et défenseur de Rousseau, Pierre-Alexandre Du Peyrou, Neuchâtel, Ides et Calendes, [1958].

Histoire de l’édition française, Henri-Jean Martin et Roger Chartier éd., t. II-III, Paris, Promodis, 1984-1985.

Joly Raymond, « De la ponctuation, à propos de Marivaux », Lumen. Travaux choisis de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, vol. 20 (2001), p. 123-135.

Kelly Christopher, « La place de Rousseau juge de Jean-Jacques dans les Collected Writings of Rousseau », AJJR, n° 49 (2010), p.173-195.

Kuwase Shojiro, « Les Confessions » de Jean-Jacques Rousseau en France (1770-1794) : les aménagements et les censures, les usages, les appropriations de l’ouvrage, Paris, Honoré Champion, 2003.

L’Aminot Tanguy dir., Jean-Jacques Rousseau et la lecture, Oxford, Voltaire Foundation (SVEC, n° 369), 1999.

Latour Marie-Anne de, La Vertu vengée par l’amitié, ou recueil de lettres sur J. J. Rousseau, par Madame de *** (in-4 o, 1782), CC, t. XV, Supplément III, p. 309-610.

Leigh Ralph A., « Vers une nouvelle édition de la correspondance de Rousseau », AJJR, n° 35 (1959-1962), p.261-280.

« Rousseau’s correspondence : editorial problems, Editing Correspondence, J. A. Dainard éd., New York, Garland, 1979, p. 39-62.

Unsolved Problems in the Bibliography of J.-J. Rousseau, Cambridge University Press, 1990.

Martin-Decaen André, Le Dernier Ami de J.-J. Rousseau : le marquis René de Girardin, Paris, Perrin, 1912.

May Georges, Le Dilemme du roman au xvıııe siècle : étude sur le rapport du roman et de la critique, 1715-1761, Paris - New Haven, PUF - Yale University Press, 1963.

McEachern Jo-Ann, Bibliography of the Writings of Jean Jacques Rousseau to 1800, Oxford, Voltaire Foundation, t. I, 1989.

« La Nouvelle Héloïse et la censure », Rousseau and the Eighteenth Century : Essays in Memory of R. A. Leigh, Marian Hobson et al. éd., Oxford, Voltaire Foundation, 1992, p. 83-99.

Mély Benoît, Jean-Jacques Rousseau : un intellectuel en rupture, Paris, Minerve, 1985.

Morin G. H., Essai sur la vie et le caractère de J.-J. Rousseau, Paris, Ledoyen, 1851.

Mornet Daniel éd., La Nouvelle Héloïse, Paris, Hachette (Les Grands Écrivains de la France), 1925.

Les Origines intellectuelles de la Révolution (1715-1787), 3 e édition, Paris, Armand Colin, 1938.

Rousseau, 5 e édition, Paris, Hatier, 1950.

Moureau François, « Les inédits de Rousseau et la campagne de presse de 1778 », Dix-Huitième Siècle, n° 12 (1980), p.411-425.

Moureaux José-Michel, « Voltaire éditeur : de sa conception de l’édition à sa pratique éditoriale des recueils », Revue Voltaire, n° 4 (2004), p.11-38.

Musset-Pathay Victor Donatien, Histoire de la vie et des ouvrages de J.-J. Rousseau, composée de documents authentiques, et dont une partie est restée inconnue jusqu’à ce jour ; d’une biographie de ses contemporains, considérés dans leurs rapports avec cet homme célèbre ; suivie de lettres inédites, Paris, Pélicier, Blanchard, Niogret, Paschoud, 1821, 2 volumes ; d’autres exemplaires portent le nom de Dupont et de J. L. J. Brière et sont datés de 1822.

Perrin Jean-François, « Ceci est mon corps : J.-J. Rousseau et son “Édition générale” », La Notion d’œuvres complètes, Jean Sgard et Catherine Volpilhac-Auger éd., Oxford, Voltaire Foundation (SVEC, n° 370), 1999, p.85-94.

« S’écrire en tierce personne : Rousseau juge de Jean-Jacques », AJJR, n° 49 (2010), p. 13-45.

Politique du renonçant, le dernier Rousseau : des dialogues aux Rêveries, Paris, Kimé, 2011.

Roggerone Giuseppe A. et Pia I. Vergine, Bibliografia degli studi su Rousseau (19411990), Lecce, Milella, 1992.

Rose R.-B., « The marquis René-Louis de Girardin, the perfect Rousseauist revolutionary », Australian Journal of French Studies, n° 29 (1992), p.131-152.

Rousseau Jean-Jacques, Correspondance complète, R. A. Leigh éd., Genève - Oxford, Institut et musée Voltaire - Voltaire Foundation, 1965-1991, 50 volumes.

Roussel Jean, Jean-Jacques Rousseau en France après la Révolution, 1795-1830, Paris, Armand Colin, 1972.

Sarrazin Véronique, « L’auteur éditeur de ses œuvres à la fin du xviiie siècle : aspects légaux et économiques », Travaux de littérature, t. XIV (2001), p. 335-360.

Saussure Hermine de, Rousseau et les manuscrits des Confessions, Paris, Boccard, 1958.

Étude sur le sort des manuscrits de J.-J. Rousseau, Neuchâtel, H. Messeiller, 1974.

Schinz Albert, « Histoire de l’impression et de la publication du Discours sur l’inégalité, de J.-J. Rousseau », PMLA, n° 28 (1913), p.253-290.

« Jean-Jacques Rousseau et le libraire-imprimeur Marc-Michel Rey », AJJR, n° 10 (1914-1915), p.1-134.

« L’affaire de la Correspondance générale de J.-J. Rousseau et la Société J.-J. Rousseau », Modern Philology, n° 23 (1925), p.167-173.

État présent des travaux sur J.-J. Rousseau, Paris, Les Belles Lettres, 1941.

Seguin Jean-Pierre, L’Invention de la phrase au xvıııe siècle : contribution à l’histoire du sentiment linguistique français, Louvain, Peeters, 1993.

Séité Yannick, Du livre au lire : « La Nouvelle Héloïse », roman des Lumières, Paris, Honoré Champion, 2002.

Sénelier Jean, Bibliographie générale des œuvres de J.-J. Rousseau, Paris, Presses universitaires de France, 1950.

Sgard Jean, « Deux siècles d’éditions de La Nouvelle Héloïse », Cahiers de Varsovie, n° 10 (1982), p.123-134.

« Des collections aux œuvres complètes, 1756-1798 », SVEC, n° 370 (1999), p.1-12. Société des études voltairiennes, Voltaire éditeur, Revue Voltaire, n° 4 (2004).

Stewart Philip, « Rousseau, Boucher, Gravelot, Moreau », LIT (Literature Interpretation Theory), n° 5 (1994), p.261-283.

« Half-Title or Julie beheaded », Romanic Review, n° 86 (1995), p.36-43.

« Le roman de l’éditeur : la Julie de Bernard Guyon », Revue d’histoire littéraire de la France, nº 2 (2003), p. 415-436.

« Rousseau juge de Jean-Jacques auteur », Œuvres majeures, œuvres mineures ? Catherine Volpilhac-Auger éd., Lyon, ENS Éditions, 2004, p. 107-121.

Termolle Michel, « Rousseau lecteur et critique des compilateurs », SVEC, n° 369 (1999), p. 217-229.

Trousson Raymond, Rousseau et sa fortune littéraire, Paris, Nizet, 1977.

« Isabelle de Charrière et Jean-Jacques Rousseau », Bulletin de l’Académie royale de langue et de littérature française, n° 63 (1985), p.5-57.

« Rousseau, traducteur de Sénèque », Travaux de littérature offerts à Noémi Hepp, Paris, ADIREL, 1990, p. 139-151.

« Jean-Jacques juge de Rousseau », Bulletin de l’Association Jean Jacques Rousseau, n° 46 (1995), p.1-16.

Trousson Raymond et Eigeldinger Frédéric S. dir., Dictionnaire Jean-Jacques Rousseau, Paris, Honoré Champion, 1996.

Jean-Jacques Rousseau au jour le jour : chronologie, Paris, Honoré Champion, 1998. Varloot Jean, « À propos de l’édition des œuvres complètes », Diderot und die Aufk lärung, Herbert Dieckmann éd., Munich, Kraus International Publications, 1980, p. 25-33.

Varry Dominique, « Une collaboration à distance : Jean-Jacques Rousseau et Marc-Michel Rey », L’Écrivain et l’imprimeur, Alain Riffaud éd., Presses universitaires de Rennes, 2010, p. 217-230.

Versini Laurent, « Diderot éditeur de soi-même et des autres », Travaux de littérature, t. XIV (2001), p. 299-307.

Volpilhac-Auger Catherine, Jean-Jacques Rousseau traducteur de Tacite, Publications de l’université de Saint-Étienne, 1995.

« Une bibliothèque bleue : le siècle des Lumières en Pléiade », La Bibliothèque de la Pléiade : travail éditorial et valeur littéraire, Joëlle Gleize et Philippe Roussin dir., Lyon, ENS Éditions, 2009, p. 103-115.

Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964), Lyon, ENS Éditions, 2011.

Wokler Robert, « Preparing the definitive edition of the Correspondance de Rousseau », Rousseau and the Eighteenth Century : Essays in Memory of R. A. Leigh, Marian Hobson et al. éd., Oxford, Voltaire Foundation, 1992, p. 3-21.

© ENS Éditions, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search