Version classiqueVersion mobile

Les politiques d’éducation prioritaire en Europe. Tome I

 | 
Marc Demeuse
, 
Daniel Frandji
, 
David Greger
, 
et al.

Présentation des auteurs

Texte intégral

1Lia Antoniou est titulaire d’un doctorat de The European University Institute de Florence en Italie. Sa thèse portait sur l’identité, les politiques éducatives et les curricula. Elle a dirigé la division de recherche d’une ONG consacrée aux questions éducatives basée à Londres. Actuellement, elle travaille comme chercheuse indépendante et consultante en recherche à Stockholm, en Suède. Elle a publié plusieurs articles sur l’éducation, l’intégration sociale et civique, l’identité et les frontières de la connaissance. (liaantoniou@yahoo.co.uk)

2Angeline Aubert-Lotarski est docteur en sciences de l’éducation et chercheuse au sein de l’Institut d’administration scolaire de l’université de Mons-Hainaut (Belgique). Ses travaux de recherche portent principalement sur les évaluations d’organisations, de dispositifs et de politiques d’éducation. (angeline.aubert@umh.ac.be)

3José Alberto Correia, professeur en sciences de l’éducation, est coordinateur scientifique du Centre de recherche et d’intervention éducative (CIIE) et du conseil scientifique de la faculté de psychologie et de sciences de l’éducation de l’université de Porto (Portugal). Ses travaux de recherche portent principalement sur les politiques éducatives, sur la médiation sociale et le développement local. (correia@fpce.up.pt)

4Inês Cruz est licenciée en sociologie de l’université de Coimbra (Portugal), et a poursuivi des études supérieures en criminologie à l’université de Dublin. Elle est actuellement chercheuse indépendante, co-directrice du bureau d’étude Desafiolilás basé à Coimbra spécialisé dans la recherche en sciences sociales et les analyses statistiques. (inespcruz77@gmail.com)

5Marc Demeuse, psychologue et statisticien, est professeur de sciences de l’éducation et dirige actuellement l’Institut d’administration scolaire de l’université de Mons-Hainaut (Belgique). Il a notamment consacré sa thèse de doctorat à l’analyse des modes de sélection des écoles bénéficiaires des mesures de discrimination positive en Belgique francophone. (marc.demeuse@umh.ac.be)

6Alan Dyson est professeur en éducation et co-directeur du Centre for Equity in Education de l’université de Manchester (Angleterre). Ses recherches portent sur l’éducation en milieu urbain, l’équité et l’éducation inclusive. Il a récemment dirigé l’évaluation nationale des « full service extended schools » pour le Department for Children Schools and Families (ministère de l’Éducation). (d.a.dyson@manchester.ac.uk)

7Daniel Frandji, maître de conférences en sociologie, est actuellement coordinateur scientifique du Centre Alain Savary de l’Institut national de recherche pédagogique (Lyon, France), et membre du Laboratoire méditerranéen de sociologie (Lames-MMSH, Aix-en-Provence). Ses travaux portent sur la production des inégalités scolaires, les connaissances sur l’éducation et les transformations des politiques publiques éducatives. (daniel.frandji@inrp.fr)

8Guadaloupe Francia est professeure en sciences de l’éducation à l’université d’Uppsala, Suède. Elle mène des recherches comparatives sur les thèmes de l’équité éducative, du libre choix scolaire, de la justice culturelle et sociale dans les réformes et les systèmes éducatifs. (guadalupe.francia@ped.uu.se)

9Nathanaël Friant est assistant de recherche à l’Institut d’administration scolaire, université de Mons-Hainaut (Belgique). Doctorant en sciences de l’éducation, ses recherches portent actuellement sur l’analyse des systèmes éducatifs du point de vue de leur équité, ainsi que sur les ségrégations scolaires en Belgique francophone. (nathanael.friant@umh.ac.be)

10David Greger est enseignant-chercheur à la faculté d’éducation de l’université Charles de Prague (République tchèque). Il est spécialisé dans le champ de l’éducation comparée, des politiques d’éducation et de la sociologie de l’éducation. Il est coordinateur et membre de plusieurs projets de recherches nationaux et internationaux. Ses recherches en cours concernent les thèmes de l’équité et de la qualité en éducation, les politiques d’éducation prioritaires, le choix scolaire et le curriculum. (greger@uvrs.pedf.cuni.cz)

11Chryssa Kassimi est docteur en sciences de l’éducation (université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis), chargée d’études et de recherches au Centre national d’administration publique et locale (ministère de l’Intérieur – Grèce). Depuis plus de 10 ans, elle participe à des projets de recherches menés par plusieurs institutions (Centre national de recherche sociale, université d’Athènes, université de Patras, université de Thessalonique) sur les questions éducatives concernant les enfants d’immigrés ou les élèves en difficulté et les différentes politiques éducatives les concernant. (chkassimi@gmail.com)

12Markéta Levínská est docteur en éducation, spécialisée en ethnographie et philosophie de l’éducation, membre du département de recherche sur l’école et la psychologie de l’éducation, faculté d’éducation, de l’université Charles de Prague (République Tchèque). En tant que chercheuse, elle conduit actuellement le projet Function of Cultural Models in Education. (marketa.ryba@volny.cz)

13Lazaro Moreno Herrera est professeur associé au département d’éducation de l’université d’Örebro (Suède). En plus du thème de l’éducation prioritaire ses domaines de recherche concernent les pratiques esthétiques dans l’éducation, la théorie de l’histoire culturelle et différentes dimensions des phénomènes éducatifs internationaux, notamment de la relation éducation et mondialisation. Il est auteur de nombreuses publications sur ces domaines. (lazaro.moreno@pi.oru.se)

14Idesbald Nicaise est professeur et directeur de l’unité de recherche Education and lifelong learning à l’HIVA (Hoger Instituut voor de Arbeid) de l’Université catholique de Louvain (Belgique). Il est spécialisé en économie de l’éducation, ses travaux portant en particulier sur la question des inégalités éducatives. Il a notamment publié The right to learn. Educational strategies for socially excluded youth in Europe (Bristol: The Policy Press, 2000). (ides.nicaise@hiva.kuleuven.be)

15Carlo Raffo est docteur en éducation, chargé d’enseignement à l’université de Manchester (Angleterre). Il a enseigné pendant 12 ans dans des écoles et collèges de la région de Manchester. Il conduit ses recherches dans le domaine de l’équité en éducation en milieu urbain. Il s’intéresse plus particulièrement aux rapports entre éducation et pauvreté, à la thématique de l’inclusion sociale et aux questions de gouvernance des établissements en « milieux difficiles ». Il a récemment dirigé une revue de la littérature sur l’éducation et la pauvreté pour la Joseph Rowntree Foundation. (carlo.raffo@manchester.ac.uk)

16Jean-Yves Rochex est professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis et membre de l’équipe de recherche ESSI-ESCOL. Ses travaux portent sur les processus de construction de l’inégalité scolaire, le rapport au(x) savoir(s) et à la scolarité des enfants de milieux populaires, et les politiques d’éducation prioritaire en France et en Europe. Il est également co-rédacteur en chef de la Revue française de pédagogie. (rochexjy@gmail.com)

17Calin Rus est sociologue et psychosociologue, directeur de l’Institut interculturel de Timisoara en Roumanie, et expert auprès du Conseil de l’Europe pour l’éducation interculturelle, l’éducation à la citoyenneté démocratique, l’éducation pour les Roms et le dialogue interculturel. (calin.rus@intercultural.ro)

18Lucilia Salgado est docteur en sciences de l’éducation et professeur à l’École supérieure de l’éducation à Coimbra (Portugal). Ses recherches portent sur la production de l’échec scolaire à l’entrée de l’école primaire notamment sur les conditions organisationnelles et pédagogiques qui empêchent l’apprentissage de la lecture et aussi sur les alternatives pédagogiques dans des contextes d’éducation non formelle. (lucilia@esec.pt)

19Irena Smetáčková est docteur en psychologie de l’éducation, membre du département de recherche sur l’école et la psychologie de l’éducation, de la faculté d’éducation de l’université Charles de Prague (République tchèque). Elle enseigne en particulier la sociologie. Ses recherches sont centrées sur le genre et l’égalité en éducation. (smectackova@volny.cz)

20Gella Varnava-Skoura est professeur de psychopédagogie à l’université kapodistrienne d’Athènes. Son travail porte sur la prévention et la lutte contre l’analphabétisme, les apprentissages logicomathématiques, ainsi que sur la construction et l’apprentissage de la langue écrite chez l’enfant. Elle a publié des travaux en grec, en français et en anglais. (enish@otenet.gr)

21Dimitris Vergidis est professeur dans le domaine de la formation et de la politique de l’éducation à l’université de Patras. Il a fait des études en sciences de l’éducation à l’université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis et à l’université Charles-de-Gaulle-Lille 3. Il a publié des travaux scientifiques sur la lutte contre l’analphabétisme, l’évaluation de programmes éducatifs et la formation des adultes, en grec, en français et en anglais. (vergidis@upatras.gr)

© ENS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search