Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Propos d’étymologie sociale. Tome 2

 | 
Maurice Tournier

Petite note sur l’orthographe suivie dans l’édition

Texte intégral

1Nous adopterons, pour cette publication et désormais pour tous nos textes, les principes de rectification orthographique appliqués dans la revue Mots, depuis 1991, et dans une cinquantaine d’autres revues de langue française, suivant quelques unes des "recommandations" du Conseil supérieur de la langue française reprises par l’Académie (cf. Journal officiel, 100, 6 décembre 1990). Les sept recommandations suivantes les résument :

2Accents : on supprimera l’accent circonflexe sur les lettres i et u, sauf cas d’ambigüité (dont celui sur sûr et celui du ). Sur i et u, en effet, cet accent ne modifie quasi jamais le timbre et ne sert donc, sauf exception, à rien (ex. : aout, maitre, parait). On positionnera le tréma sur la voyelle "menacée" (ex. : aigüe, exigüité, gageure).

3Banalisation : on fera rentrer certaines "exceptions" dans les séries normalisées (ex. : combattif, prudhommal, relai).

4Chiffres : on généralisera l’usage des chiffres arabes, qui remplacent peu à peu les chiffres romains (ex. : 19e siècle, Université Paris 12, 3e République) ; la marque du pluriel sera, dans tous les cas, appliquée à cent, mille restant invariable.

5Dictionnaires : les éditions les plus récentes des usuels Petit Larousse et Petit Robert intègrent certaines des "rectifications" prônées par l’Académie française, en s’inspirant des "pages vertes" de son dictionnaire ; on suivra leur exemple.

6Erreurs : aucune faute n’étant sacrée, on rectifiera les erreurs patentes d’étymologie (ex. : algoritme, nénufar, postume) et on corrigera les accentuations erronées (ex. : évènement, félure).

7Francisation : on suivra les recommandations des commissions de terminologie (ex. : gazole, maximal, squatteur) ; on généralisera le pluriel en s (ex. : crédos, médias, référendums).

8Graphie la plus simple : "Remarque générale : il est recommandé aux lexicographes [...] de privilégier, en cas de concurrence entre plusieurs formes dans l’usage, la forme la plus simple : forme sans circonflexe, forme agglutinée, forme en n simple, graphie francisée, pluriel régulier, etc." (Académie, JO, 100, 6 décembre 1990).

© ENS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540