Version classiqueVersion mobile

Gouverner la vie privée

 | 
Émilie Biland

Note de l’autrice

Texte intégral

1Tout au long de cet ouvrage, la typographie et la syntaxe manifestent formellement l’importance des femmes, trop souvent invisibilisées par la langue française, dans les faits sociaux étudiés. L’usage du point bas (« avocat.es »), les termes épicènes (« personne »), l’accord grammatical de proximité, concourent à cet objectif.

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search