Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L’intelligence de la pratique

 | 
Jacques-Louis Lantoine

Partie 3. Disposer à la liberté

Chapitre 10

Les moyens de la vertu

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Il n’appartient pas à la nature de chaque homme que son âme soit forte, et il n’est pas plus en notre pouvoir d’avoir un esprit sain qu’un corps sain.1

Le problème des esclaves accomplis est qu’ils le sont essentiellement – mais on se gardera de voir là un essentialisme au sens courant du terme – et que personne ne vient les « forcer d’être libres », comme disait Rousseau. L’esclave accompli se distingue de l’esclave imparfait en tant qu’il est content de son état et obéit de plein gré. L’esclave imparfait, cas le plus répandu, obéit, il le fait donc de gré. Mais il n’obéit pas de plein gré, car il a d’autres désirs contrariés. Qu’on compare l’esclave Stephen (interprété par Samuel L. Jackson) dans le western de Quentin Tarantino, Django Unchained (2012), avec l’esclave Solomon Northup (interprété par Chiwetel Ejiofor), dans le film de Steve McQueen II Twelve Years a Slave (2013), qui se déroule également aux États-Unis d’Amérique au milieu du xixe siècle. Le premier semble adhérer à...

© ENS Éditions, 2019

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540