Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’intelligence de la pratique

 | 
Jacques-Louis Lantoine

Table des matières

Pierre-François Moreau

Préface

Avertissement

Éditions et traductions citées
Abréviations et références

Introduction générale

Pour une intelligence de la pratique
Un concept spinoziste des dispositions
Une histoire de flou
Une conception dispositionnaliste de l’éthique spinoziste

Partie 1. Dispositions du corps et aptitudes

Chapitre 1

Dispositions du corps : plasticité et singularités individuelles

Forme et disposition : identité et plasticité du corps
Traces et tracés singularisants : plasticité des parties du corps
Manières singulières de sentir et d’opiner selon les dispositions corporelles
L’histoire faite corps

Chapitre 2

Des dispositions aux aptitudes

Dispositions multiples, aptitudes plurielles
Comment petit homme deviendra grand
Entretien, augmentation ou diminution des aptitudes : pour une culture du corps et de l’esprit

Chapitre 3

Aptitudes et capacités

Une ontologie actualiste de la puissance
L’actualité des aptitudes
L’imagination d’aptitudes possibles

Chapitre 4

Durabilité et actualité des dispositions

L’ingenium et les dispositions durables
Peut-on parler d’habitus ?

Partie 2. La disposition comme amor fati

Chapitre 5

Être disposé, et aussitôt déterminé

La vitesse des dispositions
Vitesse des dispositions, complexité des frayages
Le désir enchaîné

Chapitre 6

Entre le possible et le manifeste : l’actuel contrarié

Les contrariétés internes
Tendances contrariées ou aidées
Efforts contrariés ou aidés par les causes extérieures
La vie commune et ses contrariétés

Chapitre 7

Être disposé, c’est être bien disposé

Quoi qu’on fasse, on le fait de gré
Mécanisme et ontologie de la puissance
L’agent automate

Chapitre 8

« Chacun vit content de sa nature »

Contraintes et contrariétés
Contraintes et sentiment de liberté
Être triste, c’est encore se réjouir de soi
Toute mort n’est qu’un meurtre

Partie 3. Disposer à la liberté

Chapitre 9

Tout homme est disposé à la vertu, c’est-à-dire tout homme est vertueux

Tout le monde agit selon les lois de sa nature propre
Tous les hommes naissent actifs, peu le deviennent
La vertu comme pouvoir

Chapitre 10

Les moyens de la vertu

Imaginer des aptitudes possibles
De la nécessité d’être aliéné
Disposé à la liberté, disposer à la liberté : la contrainte éducative
L’émancipation de la force native de l’entendement

Chapitre 11

Apprendre à bien agir, se disposer à penser vrai

Le cercle vicieux de la vertu : connaissance du deuxième genre et aptitudes du corps
Aptitude à agir, aptitude à comprendre : le cercle vertueux de la vertu
Un corps dont les affections suivent un ordre conforme à l’entendement
Libre nécessité et habitus de la vertu

Bibliographie

Littérature primaire – Spinoza
Commentaires sur Spinoza
Collectifs et revues
Littérature primaire – autres auteurs
Littérature secondaire
Collectifs et revues