Version classiqueVersion mobile

Des champs aux cuisines

 | 
Margot Beal

Note de l’auteure

Texte intégral

1Cet ouvrage, tout comme la thèse dont il est issu, est entièrement rédigé de manière féminisée. Il nous semble crucial de mettre en avant l’implication des femmes dans la construction de l’histoire et de leur histoire et de souligner que le masculin – y compris en grammaire – ne doit pas l’emporter sur le féminin. Aussi, il s’agit de montrer que la domesticité est au cœur de rapports de pouvoir genrés. Marquer du « .e » par exemple le vocable des « employeur.es » permet ainsi de montrer que ce patronat domestique n’est pas uniquement composé d’hommes, pas plus qu’il n’est composé uniquement de « maîtresses de maison », tout comme ce type d’écriture permet de souligner la masculinité de la domesticité, parfois peu évidente dans l’historiographie.

2Afin de respecter l’anonymat des personnes, les noms et prénoms des accusé.es des affaires judiciaires examinées ont été modifiés (les initiales seules ont été conservées). Il en a été de même pour les noms et prénoms des « pupilles » de l’Assistance publique rencontré.es dans nos recherches.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search