Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociolinguistique du contact

 | 
Jacky Simonin
, 
Sylvie Wharton

Continuum linguistique

Logambal Souprayen-Cavery et Jacky Simonin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contexte d’apparition

Dans les années 1930, des linguistes tels que Schuchardt, Jespersen et Hjelmslev et des généralistes (« social scientists ») comme Herskovits et Reinecke proposent des définitions scientifiques des termes pidgin et créole. Une littérature créolistique commence ainsi à se constituer sur la question de la genèse des créoles de la zone Caraïbe ; un modèle génétique est élaboré et baptisé le « modèle du cycle de vie (« life-cycle model », Bloomfield, 1933, p. 474 ; Hall, 1962). « Les linguistes considèrent maintenant les pidgins et les créoles comme deux phases, voire simplement deux aspects d’un seul et même processus linguistique ». 1

C’est dans ce contexte que la notion de continuum dialectal fait son apparition, précisément dans les travaux de Reinecke et Tokimasa (1934) qui tentaient à l’époque une description de la situation hawaïenne. Le continuum dialectal permet de hiérarchiser les approximations d’un système dialectal de l’anglais sous la pression normative...

Auteurs

Université de La Réunion, LCF – EA 4549

Université de La Réunion, LCF – EA 4549

© ENS Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540