Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’esprit des droits

 | 
Dario Ippolito

Chapitre VIII

La peine de mort

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme on l’a déjà suggéré dans le troisième chapitre, le principe d’homogénéité, dès lors qu’il est élevé au rang de règle essentielle de la justice naturelle, sape lui aussi les fondements de l’idéologie pénale de l’échafaud. En préconisant un rapport de correspondance qualitative entre les crimes et les châtiments, Montesquieu bannit en effet de la catégorie des infractions punies de mort toutes les offenses qui ne portent pas atteinte à la « sûreté des citoyens »1. Les crimes religieux ne méritent ainsi que des sanctions religieuses ; la peine qui convient aux « crimes qui sont contre les mœurs » est la « privation des avantages que la société a attachés à la pureté des mœurs »2 ; enfin, les crimes « contre la tranquillité », réduits par Montesquieu aux infractions « qui contiennent une simple lésion de police », doivent encourir « la prison, l’exil, les corrections et autre peines qui ramènent les esprits inquiets et les font rentrer dans l’ordre établi »3.

Apte à défendre les ra...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540