Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Yaoundé carcérale

 | 
Marie Morelle

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette recherche s’appuie sur une ethnographie de la prison centrale de Yaoundé, conduite pendant plusieurs semaines, sur plusieurs années. Partant d’une analyse du gouvernement de la prison, elle a souhaité questionner la fabrique de l’action publique dans le domaine pénitentiaire d’une part, articuler l’étude du rôle et du fonctionnement de l’espace carcéral à celle du maintien de l’ordre et du contrôle urbain, en particulier des quartiers populaires. J’ai voulu inscrire l’étude de la prison dans le champ des études urbaines.

De la prison africaine aux prisons africaines

Cette recherche s’inscrit dans le mouvement récent de recherches et d’analyses portant sur les problématiques carcérales dans les pays du Sud, notamment en Afrique (Dardel, 2013 ; Martin, Jefferson et Bandyopadhavy, 2014 ; Morelle et Le Marcis, 2016a). Les prisons y sont le plus souvent construites comme problème public par les discours et par les actions des ONG, des agences internationales et de coopérations bilaté...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540