Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Yaoundé carcérale

 | 
Marie Morelle

Partie 2. Gouverner la prison centrale de Yaoundé

Chapitre III

La production de l’espace carcéral

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’agencement matériel de la prison a fait l’objet de nombreuses réflexions aux xixe et xxe siècles, en particulier en Occident (Bentham, 1977 ; Foucault, 1975, Fairweather et McConville, 2000 ; Demonchy, 1998). L’architecture carcérale est pensée au service de la surveillance, de la punition et de l’amendement des détenus. Cependant, elle ne saurait résumer à elle seule les processus de contrôle à l’œuvre dans la prison. Aux divisions réglementaires s’ajoutent des partitions informelles, nées des discours et des pratiques des agents institutionnels comme des détenus. Ces « cloisonnements » (Chauvenet, Rostaing et Orlic, 2008, p. 5) et ces distributions au sein de la prison font l’objet de négociations informant sur les rapports de pouvoir qui se jouent en particulier entre l’administration pénitentiaire et les prisonniers. Il importe alors de ne pas s’arrêter à l’étude des catégories d’espaces mais davantage aux circulations et à leurs effets en termes de production de l’espace de d...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540