Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Yaoundé carcérale

 | 
Marie Morelle

Partie 1. La prison en Afrique et au Cameroun : la construction d’un problème public

Chapitre I

Images et représentations de la prison en Afrique et au Cameroun

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’appel récurrent à la réforme de la prison suscite l’adoption d’un certain nombre de textes spécifiques au continent africain en écho à des règles pénitentiaires internationales. Ces textes ne sont pas sans influence sur la construction d’un pénitentiaire « africain », jugé « en retard », éventuellement radicalement différent par nature des prisons occidentales. La conséquence serait alors d’appréhender la prison en Afrique comme une institution importée dont la greffe n’aurait guère pris (Médard, 1991 ; Badie, 1992 ; Bayart, 2006), de justifier sa réforme au nom de projets de développement et, en miroir, de légitimer l’existence d’un prétendu modèle de bonne gouvernance carcérale, du moins de « bonnes pratiques » définies principalement depuis les pays occidentaux (carte 1). Pourtant, la prison reste fortement décriée à travers le monde. L’universalité de son échec est régulièrement dénoncée. En outre, il convient de s’arrêter sur les taux d’incarcération collectés sur le continen...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540