Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le métier d’enseignant : une identité introuvable ?

 | 
Hélène Buisson-Fenet
, 
Olivier Rey

Le point de vue des chercheurs

La valeur perçue par les enseignants de leur métier : considérations sur les variations entre premier et second degré

Géraldine Farges

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette contribution souhaiterait revenir sur un résultat présenté dans l’ouvrage Les mondes enseignants1. Ce résultat est celui qui démontre des différences entre les enseignants du premier et du second degré quant à la valeur qui est donnée, selon eux, par la société, à leur métier. Ce résultat est fondé sur une enquête réalisée auprès d’un échantillon d’enseignants contactés par l’intermédiaire de la MAIF (N = 1749). Deux questions jumelles étaient posées dans cette enquête : « Dans la société, pensez-vous que les enseignants sont perçus comme ayant un métier source de valorisation sociale ? » et « Dans la société, pensez-vous que les enseignants sont perçus comme ayant un métier source de valorisation intellectuelle ? ». Les jeunes enseignants du premier et du second degré ont répondu de la même façon à la première question : environ 6 % sont « tout à fait d’accord », mais plus de 70 % sont tout au plus « un peu d’accord », voire « pas du tout d’accord ». Cette expression d’un sen...

Auteur

IREDU, Université de Bourgogne Franche-Comté

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540