Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinéma, Numérique, Survie

 | 
Jean-Louis Comolli

19 – Aliénation et distraction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Saurons-nous jamais les cascades désolées d’attraits sonnant creux depuis si longtemps sur nos écrans ? Le cinéma dit mainstream s’est peu à peu doublement spécialisé : dans la faiblesse des mises en scène, dans la faiblesse répétitive des « sujets », d’ailleurs souvent inspirés – plus ou moins vaguement – des mythologies et tragédies anciennes, à Hollywood, à Paris, partout. Rien de surprenant de le voir dépassé par les « Séries » conçues d’abord pour les télévisions et dont les histoires peuvent se déployer sur des dizaines d’heures.1 Séries et blockbusters captent des millions de spectateurs, tournent sur toutes les télés et infiltrent le monde de stéréotypes. Je veux bien convenir qu’il y a plus à s’amuser quand il n’y a rien à penser. Mais qui ne pense pas ? Qu’est-ce que ne pas penser ?

Tel Prométhée condamné par Zeus à voir son foie que dévore l’aigle repousser soir après soir, penser nous enchaîne même quand nous croyons ne pas penser. La distraction volontaire n’en est pas u...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540