Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinéma, Numérique, Survie

 | 
Jean-Louis Comolli

14 – Libertinage et marché du sexe. Public et privé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La concupiscence des yeux », avouée par Augustin1 comme l’un de ses majeurs travers, a investi les représentations depuis longtemps, par fresques, dessins, peintures, bandes dessinées, gravures. Les illustrations qui accompagnent les récits érotiques, comme pour en souligner le propos, les ont changés, nous l’avons dit plus haut, dès que photographie et cinéma s’en sont mêlés – c’est-à-dire l’analogie et la ressemblance –, en pornographie, qui est en effet assomption de l’analogie, identification par ressemblance : le corps spectateur reconnaît l’actrice ou l’acteur comme un corps à partager.

Le cinéma pornographique reste relativement marginal tant que la vision en salle est majoritaire, mais la vidéo, les cassettes puis les DVD et le web démultiplient les éditions pornographiques désormais consommables en privé. Le web porte des dizaines de milliers de sites pornos – la plupart marchands – de toutes tendances, spécialités, vus, copiés, rediffusés par des millions de spectateurs, ...

© ENS Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540