Version classiqueVersion mobile

Écrits, genre et autorités

 | 
Abir Kréfa

Références bibliographiques

Texte intégral

Sources primaires

Abdelwahab Hassan Hosni, 1966, Chahîrât tunisiyyât [Tunisiennes illustres, 1917], Tunis, Manâr.

Aboubaker Massouda, 2009, Al-alif wal-nûn [Le moi et le nous], Tunis, Sahar.

—, 2006a, Ṭurchqâna [Tapette, 1999], Tunis, Sahar.

—, 2006b, Jumân wa ‘anbar [Perle et ambre], Tunis, Sahar.

—, 2003, Wadâ’an Ḥamurâbî [Adieu Hamourabi], Tunis, Cérès.

Al-Ghali Kamel, 2003, Chekk Jamîl [Un beau doute], Sfax, Sâmed.

Al-Kuni Radhouane, 1994, Al-kitâba al-qasasiyya fî tûnis khilâl ‘ichrîn sana [L’écriture de la nouvelle en Tunisie pendant vingt ans], Tunis, Club de la nouvelle.

—, 1973, Al-karâsî al-maqlûba [Les chaises renversées], Tunis, Société tunisienne de diffusion.

Attia Anouar, 2002, Hayet ou la passion d’elles, Tunis, Cérès.

Ayadi Samir et al., 1981, « Des femmes vous écrivent », Dialogue, no 341, p. 3-50.

Azzouna Jelloul, 1989, Al-mîthâq al-waṭanî [Le pacte national], Habib Hriz éd., Tunis, autoédition.

Baccar Jalila, 2007, Khamsûn (Corps otages), Tunis, Sud éditions.

Bécheur Ali, 2011, « Introuvable », Enfances tunisiennes, Sophie Bessis et Leïla Sebbar éd., Tunis, Élyzad.

, 2006, Le paradis des femmes, Tunis, Élyzad.

Bekri Tahar, 2011, « Trois villes pour un volcan sous la mer », Enfances tunisiennes, Sophie Bessis et Leïla Sebbar éd., Tunis, Élyzad.

—, 2007, Le livre du souvenir, Tunis, Élyzad.

Belhaj Yahia Emna, 1991, Chronique frontalière, Paris / Tunis, Noël Blandin / Cérès.

Ben Jannet Mokhtar, 1981, Al-forja min al-thaqab [Spectacle à travers le trou], Tunis, Maison tunisienne de l’édition.

—, 1973, Nawâfidh az-zaman [Les fenêtres du temps], Tunis, Société tunisienne de diffusion.

—, 1970, Tarîq al-rochd, al-’awda, khuyût al-chak [La voie de la maturité, le retour, les fils du doute], Tunis, Maison tunisienne de l’édition.

Ben Joma Bouchoucha, 2009, Al-riwâya al-nissâ’iyya al-tûnissiyya [Le roman féminin tunisien], Tunis, autoédition.

Boughnim Souad et al., 1967, « Adabunâ bayn al-rajul wal-mar’a. Mulḥaq khâss bi-adab al-mar’a al-tûnisiyya bi-munâsabat al-’îd al-ḥâdî ‘achar lil-mar’a » [Notre littérature entre l’homme et la femme. Supplément spécial consacré à la littérature de la femme tunisienne à l’occasion du onzième anniversaire de la fête de la femme], Al-’amal [Le travail], 18 août 1967, p. 1-8.

Bsaïs Wafa, 2008, Sais-tu seulement ce que vivre veut dire ? Tunis, Sahar.

Chabbi Aboulqacem, 1997, Mudhakkarât Chabbi [Les Mémoires de Chabbi], présentation de Mohamed Lotfi Yousfi, Tunis, Cérès.

Chabbi Fadhila, 2008, Al-’adl [La justice], Tunis, autoédition.

Cherif Fatma, 2001, Waṭan you’âqir al-intidhâr [Patrie ivre d’attente], Bizerte, Union des écrivains tunisiens de Bizerte.

—, 1999, ‘Adhrâ khârij al-mîzân [Vierge déconcertante], Tunis, autoédition.

Darghouthi Brahim, 2002, Warâ’ al-sarâb qalîlan [Légèrement derrière le mirage], Siliana, Al-Itḥâf.

, 1990, Al-khobz al-morr [Pain amer], Sfax, Sâmed.

Dhab Nefla, 1983, Al-chams wal-ismant [Le soleil et le ciment], Tunis, Safa.

El Euch Abdeljabbar, 2011, « Un hôte inattendu », traduit par Béchir Garbouj, Enfances tunisiennes, Sophie Bessis et Leïla Sebbar éd., Tunis, Élyzad.

, 2007, Muḥâkamat kalb [Procès d’un chien], Tunis, Sud éditions.

El Goulli Sophie, 1975, Vertige solaire, Tunis, autoédition.

Filali Azza, 2006, Chronique d’un décalage, Tunis, Mim éditions.

—, 2003, Propos changeants sur l’amour, Tunis, Cérès.

—, 2001, Les vallées de lumière, Tunis, Cérès.

—, 1999, Monsieur L…, Tunis, Cérès.

Fontaine Jean, 1990, Écrivaines tunisiennes, Tunis, Le Gai Savoir.

Guellouz Souad, 1998, Myriam ou le rendez-vous de Beyrouth, Tunis, Sahar.

—, 1982, Les jardins du Nord, Tunis, Salammbô.

Haddad Tahar, 1978, Notre femme, la législation islamique et la société, Tunis, Maison tunisienne d’édition.

Hadhiq Al-Orf Ahmed, 1977, « Al-tatawwar al-ijtima’î wal-fannî fî l-adab al-nisâ’î al-tûnusî » [Le progrès social et artistique dans la littérature féminine en Tunisie], Bilâdî [Mon pays], no 3, p. 27-28.

—, 1975, « Mulâḥadhât wa mulâḥadhât mudhâdda ḥawla al-adab al-nisâ’î al-tûnusî » [Controverse autour de la littérature féminine tunisienne], Al-sadâ [L’écho], II/68, 25/0, p. 20-22.

Hafsia Jalila, 2007, Instants de vie. Chronique familière, Tunis, autoédition.

Hamdouni Habib, 2006, Râs mâlî nâjeh [Un capitaliste prospère], Tunis, autoédition.

Hamza Alya, 2008, « Vient de paraître, Élyzad, “Ce que Tunis ne m’a pas dit” de Kaouther Khlifi », La Presse de Tunisie, 9 mars 2008.

Khlifi Kaouther, 2008, Ce que Tunis ne m’a pas dit, Tunis, Élyzad.

Labra Cenitagoya Ana Isabel, 2005, « Hors du harem linguistique : identité et langues d’écriture chez les romancières maghrébines », Actas do i simposio internacional sobre o bilingüismo, p. 211-221.

Lahouar Frej, 2002, Tuqûs al-layl [Rituels nocturnes], Tunis, Sahar.

—, 2000, La queue en berne, Tunis, L’Or du temps.

—, 1999, Al-jasad walîma [Corps orgiaque], Tunis, L’Or du temps.

Lombardo Salvatore, 1998, Un printemps tunisien. Destins croisés d’un peuple et de son président, Marseille, Autres Temps.

Mabrouk Alia, 2003, L’émir et les croisés : chronique d’Ifriqiya, Tunis, Clairefontaine.

—, 1998, Puissant par la gloire, Paris, L’Entreligne.

—, 1996, Le futur déjà là, suivi de Hurlement, Paris, L’Entreligne.

—, 1993, Blés de Dougga, Tunis, L’Or du temps.

Mammou Ahmed et al., 1971, « Al-adab al-nisâ’î min khilâl majallat Qisas. Al-ḥalqa al-ûla » [La littérature féminine à travers la revue Qisas. Première partie], Qisas [Nouvelles], no 20, p. 53-70.

Mokhtar Amel, 2006, Mâestro, Tunis, Sahar.

—, 2002, Al-korsî al-hazzâz [Le fauteuil à bascule], Tunis, Cérès.

—, 1993, Nakhb al-hayât [Festin de la vie], Beyrouth, Dâr al-âdâb.

Moussa Amel, 2011, « Je ressens encore cette fièvre dans mon corps », Enfances tunisiennes, Sophie Bessis et Leïla Sebbar éd., Tunis, Élyzad.

Naccache Gilbert, 2009, Qu’as-tu fait de ta jeunesse ? Itinéraire d’un opposant au régime de Bourguiba (1954-1979), suivi de Récits de prison, Paris / La Marsa, Cerf / Mots Passants.

, 1982, Cristal, Tunis, Salammbô.

Nalouti Aroussia, 2005, Zaynab ou les brèches de la mémoire [1995], traduit par Évelyne Larguèche et Françoise Neyrod, Arles, Actes Sud.

Nkhili Amel, 2006, Tarânîm al-bardî al-qadîm [Cantiques d’un vieux papyrus], Tunis, Sud éditions.

Râbiṭat al-kuttâb al-aḥrâr [Ligue des écrivains libres], 2012, Al-kâtib al-ḥorr [L’écrivain libre], Tunis, Sahar.

Sahraoui Lazhar, Wajhân li jotha wâḥida [Les deux faces d’un même cadavre], Damas, Alnaya.

Sammoud Noureddine, 1982, Dirâsât fil-naqd wal-chi’r [Études critiques et poétiques], Tunis.

—, 1980, Sumûd [Résistance], Tunis.

—, 1979a, Riḥla fil-’abîr [Voyage dans le parfum], Tunis, Maison tunisienne de l’édition.

, 1979b, « Al-châ’irât al-tûnisiyyât fi ‘ahd al-istiqlâl » [Les poétesses tunisiennes sous l’indépendance], Al-ḥayât al-thaqâfiyya [La vie culturelle], IV/2, p. 8-113.

Sdiri Abdelwahab, 2003, Dans cinq ans il n’y aura plus de Coran. Un prisonnier tunisien témoigne, traduit par Luiza Toscane, Paris, Paris-Méditerranée.

Segarra Marta, 1997, Leur pesant de poudre. Romancières francophones du Maghreb, Paris, L’Harmattan.

Tarchouna Mahmoud, 1999, « Ightiyâl al-ḥulm fî riwâyat Ṭurchqâna » [L’assassinat du rêve dans le roman Ṭurchqâna], Al-ḥayât al-thaqâfiyya [La vie culturelle], no 110, p. 108-117.

Woolf Virginia, 1996, Une chambre à soi [1929], traduit par Clara Malraux, Paris, Denoël.

Sources secondaires

Abensour Corinne et Legendre Bertrand, 2007, Regards sur l’édition, I. Les petits éditeurs : situations et perspectives, Paris, Ministère de la Culture et de la Communication.

Ahmed Leila, 1992, Women and Gender in Islam, New Haven / Londres, Yale University Press.

Al-Fakhfakh Mohamed, 1985, « Taṭawwaur at-tarkîb as-sokkânî fîl-maghrib al-’arabî » [Évolution de la structure de la population dans le Maghreb arabe], Al-osra wal-’omrân al-bacharî [Famille et population], no 1, p. 10-32.

Allal Amin, 2013, L’autoritarisme participatif : politiques de développement et protestations dans la région minière de Gafsa en Tunisie (2006-2010), thèse de doctorat en science politique, Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence.

—, 2011, « Des révoltes de Gafsa à la situation révolutionnaire », Carnets de l’IRMC. En ligne : [http://irmc.hypotheses.org.bibliotheque-nomade2.univ-lyon2.fr/171].

—, 2010, « Réformes néolibérales, clientélismes et protestations en situation autoritaire. Les mouvements contestataires dans le bassin minier de Gafsa en Tunisie (2008) », Politique africaine, no 117, p. 107-125.

Amri Laroussi, 2007, « Introduction », Les changements sociaux en Tunisie (1950-2000), Laroussi Amri éd., Paris, L’Harmattan, p. 11-30.

ATFD (Association tunisienne des femmes démocrates), 2003, Étude sur les attentes subjectives des femmes, Tunis.

Auslander Leora et Zancarini-Fournel Michelle éd., 2000, « Le genre de la nation », Clio. Histoire, femmes et sociétés, no 12. En ligne : [http://journals.openedition.org/clio/161].

Ayachi Mokhtar, 2003, Écoles et société en Tunisie : 1930-1958, no 11 des Cahiers du CERES, série Histoire.

Bakalti Souad, 1996, La femme tunisienne au temps de la colonisation : 1881-1956, Paris, L’Harmattan.

Bandier Norbert, 1999, Sociologie du surréalisme, 1924-1929, Paris, La Dispute.

Baudelot Christian, 1999, Préface à Michèle Ferrand, Françoise Imbert et Catherine Marry, L’excellence scolaire : une affaire de famille. Le cas des normaliennes et normaliens scientifiques, Paris, L’Harmattan.

Baudelot Christian et Gollac Michel éd., 2003, Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en France, Paris, Fayard.

Baudelot Christian, Cartier Marie et Détrez Christine, 1999, Et pourtant ils lisent, Paris, Seuil.

Beaud Stéphane, 1996, « L’usage de l’entretien en sciences sociales. Plaidoyer pour “l’entretien ethnographique” », Politix, no 35, p. 226-257.

Béchir-Ayari Michaël, 2017, Le prix de l’engagement politique dans la Tunisie autoritaire : gauchistes et islamistes sous Bourguiba et Ben Ali (1957-2011), Paris / Tunis, IRMC / Karthala.

Béchir-Ayari Michaël, Geisser Vincent et Kréfa Abir, 2011, « Chronique d’une révolution [presque] annoncée », L’année du Maghreb, no 7, p. 359-387.

Becker Howard, 2006, Les mondes de l’art [1982], traduit par Jeanne Bouniort, Paris, Flammarion.

—, 2002, Les ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales, Paris, La Découverte.

—, 1985, Outsiders. Études de sociologie de la déviance [1963], traduit par Jean-Pierre Briand et Jean-Michel Chapoulie, Paris, Métailié.

Bekkar Rabia, 2004, « Femmes du Maghreb dans la recherche en sciences sociales », Maghreb-Machrek, no 179, p. 13-28.

Belhassen Souhayr et Bessis Sophie, 1992, Femmes du Maghreb : l’enjeu, Paris, Jean-Claude Lattès.

Ben Achour Rafâa, 1997, « L’État de droit en Tunisie », Annuaire de l’Afrique du Nord, p. 245-256.

Ben Achour Sana, 2007a, « Le Code tunisien du statut personnel, 50 ans après : les dimensions de l’ambivalence », L’année du Maghreb, no 2, p. 55-70.

— 2007b, « La féminisation de la magistrature en Tunisie entre émancipation féminine et autoritarisme politique », L’année du Maghreb, no 3, p. 55-74.

—, 2004, Les chantiers de l’égalité au Maghreb, Paris, IFRI (Policy Paper no 13). En ligne : [https://www.ifri.org/fr/publications/enotes/chantiers-de-legalite-maghreb].

Bendana Kmar, 2001, « Générations d’imprimeurs et figures d’éditeurs à Tunis entre 1850 et 1950 », Les mutations du livre et de l’édition dans le monde du xviiie siècle à l’an 2000, Jacques Michon et Jean-Yves Mollier éd., Paris / Québec, L’Harmattan / Presses de l’Université Laval, p. 349-359.

Ben Romdane Habiba, 1985, « La surmortalité des petites filles : prédisposition génétique ou phénomène culturel ? », Nisâ [Femmes], p. 24-25.

Ben Romdhane Mahmoud, 2011, Tunisie, État, économie et société, Tunis, Sud éditions.

Ben Salem Lilia, 1975, « Origines géographiques et sociales des cadres de l’administration, des offices et sociétés nationales en Tunisie », Pouvoir et administration au Maghreb : études sur les élites maghrébines, Charles Debbasch et al. éd., Paris, Centre national de la recherche scientifique, p. 103-124.

—, 1969, « Démocratisation de l’enseignement en Tunisie. Essai d’analyse du milieu d’origine des étudiants tunisiens », Revue tunisienne des sciences sociales, no 16, p. 81-135.

Ben Hammouda Hakim, 1996, « Crise économique et contestation du politique en Tunisie », Le Maghreb : enlisement ou nouveau départ ?, Samir Amin éd., Paris, L’Harmattan, p. 19-46.

Ben Sedrine Saïd et Gobe Éric, 2004, Les ingénieurs tunisiens, Paris, L’Harmattan.

Bereni Laure, 2012, « Penser la transversalité des mobilisations féministes : l’espace de la cause des femmes », Les féministes de la deuxième vague, Christine Bard éd., Presses universitaires de Rennes, p. 27-41.

Berrada Mohamed, 1993, « De l’écriture comme dégagement », traduit par Wasmine Najib, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, no 70, p. 63-70.

Berthomier Nathalie et Octobre Sylvie, 2011, « L’enfance des loisirs. Éléments de synthèse », Culture études, no 6, p. 1-12.

Bertrand Julien, 2011, « La vocation au croisement des espaces de socialisation. Étude sociologique de la formation des footballeurs professionnels », Sociétés contemporaines, no 82, p. 85-106.

Bessard-Banquy Olivier éd., 2006, L’édition littéraire aujourd’hui, Presses universitaires de Bordeaux (Les cahiers du livre).

Bessin Marc, Bidart Claire et Grossetti Michel éd., 2010, Bifurcations, les sciences sociales face aux ruptures et à l’événement, Paris, La Découverte.

Bessis Sophie, 1999, « Le féminisme institutionnel en Tunisie », Clio. Histoire, femmes et sociétés, no 9, p. 93-105.

Bidart Claire, 2006, « Crises, décisions et temporalités : autour des bifurcations biographiques », Cahiers internationaux de sociologie, no 120, p. 29-57.

Bois Géraldine, 2009, Les écrivains dominés du jeu littéraire : définition de l’espace d’investissement et rapports aux enjeux littéraires, thèse de doctorat de sociologie, Université Lumière Lyon 2.

Borsali Noura, 2008, Bourguiba à l’épreuve de la démocratie : 1956-1963, Sfax, Sâmed.

Boumaza Magali et Campana Aurélie, 2007, « Enquêter en milieu “difficile” », Revue française de science politique, vol. 57, no 1, p. 5-27.

Bourdieu Pierre, 1999, « Une révolution conservatrice dans l’édition », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 126, no 1, p. 3-28.

—, 1998, Les règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire [1992], Paris, Seuil.

, 1986, « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 62, p. 69-72.

—, 1984, « Mais qui a créé les créateurs ? », Questions de sociologie, Paris, Minuit, p. 207-221.

—, 1980, « Le capital social. Notes provisoires », Actes de la recherche en sciences sociales, no 31, p. 2-3.

—, 1979, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Minuit.

Bourdieu Pierre éd., 1993, La misère du monde, Paris, Seuil.

Bourdieu Pierre et Wacquant Loïc, 1992, Réponses. Pour une anthropologie réflexive, Paris, Seuil.

Bourdieu Pierre et Delsaut Yvette, 1975, « Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 1, p. 5-36.

Bourdieu Pierre, Chamboredon Jean-Claude et Passeron Jean-Claude, 1968, Le métier de sociologue, Paris, Mouton / Bordas.

Bouteyre Évelyne, 2004, Réussite et résilience scolaires chez l’enfant de migrants, Paris, Dunod.

Bozon Michel, 2002, Sociologie de la sexualité, Paris, Nathan Université.

Buscatto Marie, 2007a, « Women in artistic professions. An emblematic paradigm for gender studies », Social Cohesion and Development Journal, vol. 2, no 1, p. 69-77.

—, 2007b, Femmes du jazz. Musicalités, féminités, marginalisations, préface de Howard Becker, Paris, Centre national de la recherche scientifique.

Buscatto Marie, Marry Catherine et Naudier Delphine éd., 2008, Travail, genre et art, no 13 des Documents de travail du Mage.

Cacouault-Bitaud Marlaine, Professeures… mais femmes. Carrières et vies privées des enseignantes du secondaire au xxe siècle, Paris, La Découverte.

Camau Michel, 1972, « Le discours politique de légitimité des élites tunisiennes », Annuaire de l’Afrique du Nord, p. 25-68.

Camau Michel et Geisser Vincent, 2003, Le syndrome autoritaire. Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, Paris, Presses de Sciences Po.

Casanova Pascale, 2008, La république mondiale des lettres [1999], Paris, Seuil.

—, 2002, « Consécration et accumulation de capital littéraire. La traduction comme échange inégal », Actes de la recherche en sciences sociales, no 144, p. 7-20.

CREDIF (Centre de recherche et d’information sur la femme), 2007, Annawʿ Alʼijtimâʿî fî Tûnes Arqâm wa muʼašarât [Caractéristiques sociales en Tunisie. Chiffres et tendances], Tunis, CREDIF.

Chaker Samira, 1997, « Impacts sociaux de l’ajustement structurel : cas de la Tunisie », Nouvelles pratiques sociales, vol. 10, p. 151-162.

Charle Christophe, 1995, « Le champ de la production littéraire », Histoire de l’édition française, Roger Chartier et Henri-Jean Martin éd., Paris, Promodis, t. III, p. 127-157.

—, 1990, Naissance des « intellectuels ». 1880-1900, Paris, Minuit.

Charpentier Isabelle, 2013a, Le rouge aux joues. Virginité, interdits sexuels et rapports de genre au Maghreb. Une étude d’œuvres et de témoignages d’écrivaines (franco-)algériennes et (franco‑)marocaines, Publications de l’Université de Saint-Étienne.

—, 2013b, « Genre et politique dans le travail journalistique et littéraire d’une “transfuge” de classe “scandaleuse” : Sanaa Elaji », Socialisations, identités et résistances des romancières du Maghreb. Avoir voix au chapitre, Isabelle Charpentier, Christine Détrez et Abir Kréfa éd., Paris, L’Harmattan, p. 231-258.

Chartier Roger, 2001, « Culture écrite et littérature à l’âge moderne », Annales. Histoire, sciences sociales, vol. 56, no 4, p. 783-802.

Chartier Roger éd., 1995, Histoires de la lecture. Un bilan des recherches, Paris, IMEC / Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

Chater Souad, 1999, « Femmes tunisiennes. Les nouvelles frontières », Awal, no 20, p. 95-112.

—, 1975, La femme tunisienne. Citoyenne ou sujet…, Tunis, Maison tunisienne de l’édition.

Chekir Hafidha, 2000, Le statut des femmes entre les textes et les résistances : le cas de la Tunisie, Tunis, Chama.

Chenoufi Moncef, 1993, « Le rôle des mouvements d’étudiants tunisiens de 1900 à 1975 », Le rôle des mouvements d’étudiants africains dans l’évolution politique et sociale de l’Afrique de 1900 à 1975, Paris, UNESCO / L’Harmattan, p. 147-164.

Chérif Khadija, 2010, « Tunisie », Droits culturels au Maghreb et en Égypte, Souria Saad-Zoy et Johanne Bouchard éd., Rabat, UNESCO, p. 297-312.

Cheynis Éric, 2013, « Les reconversions dans l’associatif de militants politiques marocains », Politix, vol. 102, no 2, p. 147-173.

Chouikha Larbi, 2004, « Pluralisme politique et presse d’opposition sous Bourguiba », Habib Bourguiba, la trace et l’héritage, Michel Camau et Vincent Geisser éd., Paris, Karthala, p. 341-356.

Chouikha Larbi et Geisser Vincent, 2010, « La fin d’un tabou : enjeux autour de la succession du président et dégradation du climat social », L’année du Maghreb, no 6, p. 375-413.

Chouikha Larbi et Gobe Éric, 2015, Histoire de la Tunisie depuis l’indépendance, Paris, La Découverte.

, 2009, « La Tunisie entre la “révolte du bassin minier de Gafsa” et l’échéance électorale de 2009 », L’année du Maghreb, no 5, p. 387-420. En ligne : [http://journals.openedition.org/anneemaghreb/623].

Clair Isabelle, 2016, « Faire du terrain en féministe », Actes de la recherche en sciences sociales, no 213, p. 66-83.

—, 2008, Les jeunes et l’amour dans les cités, Paris, Armand Colin.

Collovald Annie, 1988, « Identité(s) stratégiques(s) », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 73, p. 29-40.

Collovald Annie et Neveu Érik, 2004, Lire le noir. Enquête sur les lecteurs de récits policiers, Paris, Bibliothèque publique d’information.

—, 2001, « Le “néo-polar”. Du gauchisme politique au gauchisme littéraire », Sociétés & représentations, vol. 11, no 1, p. 77-93.

Dakhlia Jocelyne, 2011, Tunisie, le pays sans bruit, Arles, Actes Sud.

—, 2007, « Harem : ce que les femmes, recluses, font entre elles », Clio. Histoire, femmes et sociétés, no 26. En ligne : [http://journals.openedition.org/clio/5623].

Darmon Muriel, 2011, La socialisation : domaines et approches [2006], Paris, Armand Colin.

—, 2003, Devenir anorexique, Paris, La Découverte.

Dayan-Herzburn Sonia, 1996, « Sociétés, rapports de domination et groupements politiques dans le monde arabe », Puissance et impuissance de l’État. Les pouvoirs en question au Nord et au Sud, Saphia Mappa éd., Paris, Karthala, p. 254-287.

Delphy Christine, 2009, L’ennemi principal, II. Penser le genre [2001], Paris, Syllepse.

—, 2007, Classer, dominer, qui sont les autres ?, Paris, La Fabrique.

De Saint-Martin Monique, 1990, « Les femmes écrivains et le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 83, no 1, p. 53-54.

—, 1989, « Structure du capital, différenciation selon le sexe et “vocation” intellectuelle », Sociologie et sociétés, vol. 21, no 2, p. 9-25.

Desplanques Guy, 1981, « La chance d’être aîné », Économie et statistique, no 137, p. 53-56.

Détrez Christine, 2012a, Qalam. Écrire pour résister quand on est femme au Maghreb, manuscrit en vue de l’habilitation à diriger des recherches, École normale supérieure de Lyon.

—, 2012b, Femmes du Maghreb : une écriture à soi, Paris, La Dispute.

—, 2010, « L’écriture comme résistance quotidienne. Être écrivaine en Algérie et au Maroc aujourd’hui », Sociétés contemporaines, no 78, p. 65-85.

Détrez Christine et Octobre Sylvie, 2011, « De Titeuf aux séries à succès : trajectoires de lecteurs de la fin de l’enfance à la grande adolescence », Lectures et lecteurs à l’heure d’Internet, Christophe Evans éd., Paris, Cercle de la librairie.

Devetter François-Xavier et Rousseau Sandrine, 2011, Du balai : essai sur le ménage à domicile et le retour de la domesticité, Paris, Raisons d’agir.

Didier Béatrice, 1981, L’écriture-femme, Paris, Presses universitaires de France.

Dirkx Paul, 2012, « Éditorial : corpus et corps de l’écrivain », Sociologie de l’art, no 1, p. 7-13.

Dobry Michel, 1986, Sociologie des crises politiques, Paris, Presses de Sciences Po.

Dodille Norbert, 1989, « Les femmes de l’écrivain », Romantisme, no 52, p. 45-56.

Donnat Olivier, 1996, Les amateurs. Enquête sur les pratiques artistiques des Français, Paris, Ministère de la Culture.

Donadey Anne, 2001, Recasting Postcolonialism. Women Writing Between Worlds, Portsmouth, Heinemann.

Dot-Pouillard Nicolas, 2007, « Les recompositions politiques du mouvement féministe français au regard du hijab », SociologieS, Premiers textes. En ligne : [http://sociologies.revues.org/246].

Dougnac Marie-Thérèse et Guilbaud Marcel, 1960, « Le dépôt légal : son sens et son évolution », Bulletin des bibliothèques de France, no 8. En ligne : [http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1960-08-0283-002].

Dragomir Lucia, 2011, « L’Union des écrivains. Un modèle institutionnel et ses limites », Vingtième siècle, no 109, p. 59-70.

Dubois Vincent, 2009, « De la politique littéraire à la littérature sans politique ? Des relations entre champ littéraire et politique en France », document de travail. En ligne : [http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00498022].

Ducas Sylvie, 2006, « Censure et autocensure de l’écrivain », Ethnologie française, vol. 36, no 1, p. 111-119.

Dumont Fabienne et Sofio Séverine, 2007, « Esquisse d’une épistémologie de la théorisation féministe en art », Cahiers du genre, no 43, p. 17-43.

Durand Pascal et Glinoer Anthony, 2005, Naissance de l’éditeur. L’édition à l’âge romantique, Bruxelles, Les Impressions nouvelles.

El Khawaga Dina, 2003, « La génération seventies en Égypte : la société civile comme répertoire d’action alternatif », Résistances et protestations dans les sociétés musulmanes, Olivier Fillieule et Monia Bennani-Chraïbi éd., Paris, Presses de Sciences Po, p. 271-282.

Elwaer Moutaa Amine, 2017, Production et reproduction d’un militantisme de gauche au sein d’un syndicat étudiant dans la dernière décennie du règne de Ben Ali, master de science politique, Université Paris-Dauphine.

Escal Françoise et Rousseau-Dujardin Jacqueline, 1999, Musique et différence des sexes, Paris, L’Harmattan.

Faure Sylvia, 2001, Corps, savoir et pouvoir. Sociologie historique du champ chorégraphique, Presses universitaires de Lyon.

Ferchiou Sophie, 1989, « Pouvoir, contre-pouvoir et société en mutation : l’exemple tunisien », Peuples méditerranéens, no 48-49, p. 81-92.

Ferrand Michèle, 2004, Féminin masculin, Paris, La Découverte.

Fillieule Olivier, 2001, « Propositions pour une analyse processuelle de l’engagement individuel », Revue française de science politique, vol. 51, no 1, p. 199-215.

Fontaine Jean, 2002, Le roman tunisien de langue arabe : 1956-2001, Tunis, Cérès.

Forsé Michel, 2001, « Rôle spécifique et croissance du capital social », Revue de l’OFCE, no 76, p. 189-216.

Foucault Michel, 1983, « Qu’est-ce qu’un auteur ? », Littoral. Revue de psychanalyse, vol. 9, p. 11‑12.

Fraisse Geneviève, 1998, Les femmes et leur histoire, Paris, Gallimard.

Frégosi Franck, 2004, La régulation institutionnelle de l’islam en Tunisie : entre audace moderniste et tutelle étatique, Paris, IFRI (Policy Paper no 4). En ligne : [http://www.sciencespo.fr/ceri/sites/sciencespo.fr.ceri/files/artff.pdf].

Gaertner Laure, 2007, « La coordination des professionnels de la publicité dans la conception d’une campagne », Sociétés contemporaines, vol. 69, no 3, p. 47-65.

Gafsia Nawel, 2008, L’invention coloniale du mariage musulman : le cas tunisien, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence.

—, 2004, « Bourguiba et le Code du statut personnel : réflexions sur le recours à l’ijtihad », Habib Bourguiba. La trace et l’héritage, Michel Camau et Vincent Geisser éd., Paris, Karthala, p. 69-78.

Geisser Vincent et Gobe Éric, 2008, « Un si long règne… Le régime de Ben Ali vingt ans après », L’année du Maghreb, no 4, p. 347-381.

, 2007, « Des fissures dans la maison Tunisie. Le régime de Ben Ali face aux mobilisations protestataires », L’année du Maghreb, no 2, p. 353-414.

Gélis Jacques, 2011, « Fille et garçon : “l’estimation” du bébé dans la France traditionnelle », Féminin, masculin, bébé, Michel Dugnat éd., Toulouse, Érès, p. 25-35.

Gémis Vanessa, 2009, « Discours croisés de femmes écrivains belges (1880-1940) – entre image de soi et représentations collectives », Regards sociologiques, vol. 37-38, p. 165-173.

Geoffray Marie-Laure, 2011, « Étudier la contestation en contexte autoritaire : le cas cubain », Politix, vol. 93, no 1, p. 29-45.

Germann Raimund E., 1969, « L’administration dans le système politique tunisien », Annuaire de l’Afrique du Nord, p. 139-156.

Gherib Baccar, 2011, « Les classes moyennes tunisiennes entre mythe et réalité », L’année du Maghreb, no 7, p. 419-435.

Gobe Éric, 2004, « la féminisation de la profession d’ingénieur en Tunisie : portée et signification », Marché du travail et genre, Maghreb-Europe, Lahcen Achy et al., Bruxelles, DULBEA, p. 203‑218. En ligne : [https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00142771/document].

Gobe Éric et Béchir-Ayari Michaël, 2007, « Les avocats dans la Tunisie de Ben Ali : une profession politisée », L’année du Maghreb, no 3, p. 105-132.

Gobe Éric, Marry Catherine et Chamozzi Françoise, 2013, « Mobilités internationales et attaches familiales des diplômés maghrébins de grandes écoles », SociologieS, Théories et recherches. En ligne : [http://journals.openedition.org/sociologies/4422].

Gobille Boris, 2005, « Les mobilisations de l’avant-garde littéraire française en mai 1968. Capital politique, capital littéraire et conjoncture de crise », Actes de la recherche en sciences sociales, no 158, p. 30-61.

Godelier Maurice, 2005, « Femme, sexe ou genre ? », Femmes, genre et sociétés. L’état des savoirs, Margaret Maruani éd., Paris, La Découverte, p. 15-20.

Gouider Abdessalam, 2009, « Déterminants de l’activité des femmes sur le marché du travail tunisien et discrimination salariale par genre ». En ligne : [http://gdri.dreem.free.fr/wp-content/g43-gouider1_final.pdf].

Goffman Erving, 1973, La mise en scène de la vie quotidienne. La présentation de soi [1959], traduit par Alain Accardo, Paris, Minuit.

Goldin Claudia et Rouse Cecilia, 2000, « Orchestrating impartiality : The impact of “blind” auditions on female musicians », American Economic Review, vol. 90, no 4, p. 715-741.

Granovetter Mark, 1973, « The strength of weak ties », American Journal of Sociology, no 78, p. 1360-1380.

Grignon Claude et Passeron Jean-Claude, 1989, Le savant et le populaire. Misérabilisme et populisme en sociologie et littérature, Paris, Seuil / Gallimard.

Guénif-Souilamas Nacéra et Macé Éric, 2006, Les féministes et le garçon arabe [2004], Paris, L’Aube.

Guichard Benjamin, 2007, « Des censeurs aux inspecteurs de la presse », Cahiers du monde russe, vol. 48, p. 331-346.

Guichard-Claudic Yvonne, Kergoat Danièle et Vilbord Alain, 2008, « Introduction générale », L’inversion du genre. Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin… et réciproquement, Presses universitaires de Rennes, p. 181-192.

Guillaumin Colette, 1992, Sexe, race et pratique du pouvoir. L’idée de nature, Paris, Côté femmes.

Hamel Christelle, 2005, « De la racialisation du sexisme au sexisme identitaire », Migrations société, vol. 17, p. 91-104.

Heinen Jacqueline, Hirata Helena et Pfefferkorn Roland, 2009, « Politiques publiques, vie professionnelle / vie familiale », Cahiers du genre, no 46, p. 5-16.

Heinich Nathalie, 2000, Être écrivain. Création et identité [1991], Paris, La Découverte.

Henchoz Caroline, 2008, Le couple, l’amour et l’argent. La construction conjugale des dimensions économiques de la relation amoureuse, Paris, L’Harmattan.

Hénia Abdelhamid éd., 2006, Être notable au Maghreb. Dynamiques des configurations notabiliaires, Tunis / Paris, IRMC / Maisoneuve & Larose.

Héritier Françoise, 1996, Masculin/féminin. La pensée de la différence, Paris, Odile Jacob.

Hermassi Abdellatif, 1996, « Le mouvement islamiste en Tunisie et en Algérie : éléments pour une analyse comparative », Cahiers du CERES, série Histoire, no 6, p. 263-296.

Hibou Béatrice, 2006, La force de l’obéissance. Économie politique de la répression en Tunisie, Paris, La Découverte.

—, 1998, « Retrait ou redéploiement de l’État ? », Critique internationale, no 1, p. 151-168.

Hirschman Albert, 1970, Exit, Voice, and Loyalty : Responses to Decline in Firms, Organizations, and States, Cambridge, Harvard University Press.

Hmed Choukri, 2013, Communication sur la révolution tunisienne au séminaire du CRESPPA.

—, 2012, « Réseaux dormants, contingence et structures. Genèses de la révolution tunisienne », Revue française de science politique, vol. 62, no 5, p. 797-820.

Hoffman Daniel et Lubkemann Stephen, 2005, « Warscape ethnography in West Africa and the anthropology of events », Anthropological Quarterly, vol. 78, p. 315-328.

Hoggart Richard, 1991, 33 Newport Street. Autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises [1988], traduit par Christiane et Claude Grignon, Paris, Seuil.

Jacquemond Richard, 2007, « Un temps de renouvellements littéraires », Histoire de la littérature arabe moderne, Boutros Hallaq et Heidi Toelle éd., t. I, Arles, Actes Sud.

INS (Institut national de la statistique), Annuaire statistique de la Tunisie, Tunis, 2008.

Iveković Rada, 2001, « Le sexe de la nation », Lignes, vol. 3, p. 128-148.

Jacquemond Richard, 2003, Entre scribes et écrivains. Le champ littéraire dans l’Égypte contemporaine, Arles, Actes Sud.

Jarry-Omarova et Marteu Élisabeth, 2009, « Nation / nationalisme », Dictionnaire genre & science politique, Catherine Achin et Laure Bereni éd., Paris, Presses de Sciences Po, p. 369-381.

Jrad Neila, 2009, « Les aides ménagères à temps plein : la partie cachée de l’iceberg », Attariq aljadid, 7 avril 2009. En ligne : [http://attariq.org/spip.php?article565].

Karoui Naïma, 1993, « La libération recherchée pour la femme : entre le mythe et la réalité », Revue tunisienne des sciences sociales, no 114, p. 49-70.

Kergoat Danièle, 2010, « Une sociologie à la croisée de trois mouvements », L’homme et la société, no 176-177, p. 27-42.

Khiari Sadri, 2004, « Bourguiba et les bourgeois. La crise de 1970-1971 », Habib Bourguiba. La trace et l’héritage, Michel Camau et Vincent Geisser éd., Paris, Karthala, p. 357-370.

—, 2003, Tunisie. Le délitement de la cité. Coercition, consentement, résistance, Paris, Karthala.

Kraïem Mustapha, 1996, « États, syndicats et mouvement social lors des événements du 26 janvier 1978 », Cahiers du CERES, série Histoire, no 6, p. 197-250.

Kréfa Abir, 2017 « D’un “champ littéraire” introuvable aux dispositions et pratiques des écrivain.e.s tunisien.ne.s », Biens symboliques, no 1. En ligne : [http://revue.biens-symboliques.net/137].

—, 2016, « Les rapports de genre au cœur de la révolution », Pouvoirs, no 156, p. 119-136.

—, 2014a, « Les intellectuels tunisiens de première génération : des “transfuges structurels” ? », Revue française de pédagogie, no 187, p. 81-95.

—, 2014b, « Entre injonctions à dire et à taire le corps : les voies étroites de la reconnaissance littéraire pour les écrivaines tunisiennes », Ethnologie française, vol. 44, p. 631-642.

—, 2013, « La quête de l’autonomie littéraire en contexte autoritaire : le cas des écrivains tunisiens », Sociologie, vol. 4, p. 395-411.

—, 2011, « Corps et sexualité chez les romancières tunisiennes : enjeux de reconnaissance, coûts et effets des “transgressions” », Travail, genre et sociétés, no 26, p. 105-128.

Laacher Smaïn, 1990, « L’école et ses miracles. Note sur les déterminants sociaux des trajectoires scolaires des enfants de familles immigrées », Politix, no 12, p. 25-37.

Lacoste-Dujardin Camille, 1985, Des mères contre les femmes : maternité et patriarcat au Maghreb, Paris, La Découverte.

Lagrave Rose-Marie, 2002, Dissemblances : jeux et enjeux du genre, Agathe Gestin et al. éd., Paris, L’Harmattan.

Lahire Bernard, 2011, « Auctor in opere suo : problématique existentielle, problématique littéraire », Ce qu’ils vivent, ce qu’ils écrivent. Mises en scène du social et expériences socialisatrices des écrivains, Bernard Lahire éd., Paris, Archives contemporaines, p. 9-35.

—, 2010, « La transmission familiale de l’ordre inégal des choses », Regards croisés sur l’économie, no 7, p. 203-210.

—, 2008, La raison scolaire. École et pratiques d’écriture, entre savoir et pouvoir, Presses universitaires de Rennes.

—, 2006a, La condition littéraire. La double vie des écrivains, avec la collaboration de Géraldine Bois, Paris, La Découverte.

—, 2006b, « Nécessité théorique et obligations empiriques », Revue du MAUSS, no 27, p. 444-452.

—, 2002, Portraits sociologiques. Dispositions et variations individuelles, Paris, Nathan.

—, 1999a, « Champs, hors-champ, contrechamp », Le travail sociologique de Pierre Bourdieu. Dettes et critiques, Bernard Lahire éd., Paris, La Découverte, p. 23-55.

—, 1999b, « De la théorie de l’habitus à une sociologie psychologique », Le travail sociologique de Pierre Bourdieu. Dettes et critiques, Bernard Lahire éd., Paris, La Découverte, p. 121-152.

—, 1996, « Variations autour des effets de légitimité dans les enquêtes sociologiques », Critiques sociales, no 8-9, p. 93-101.

—, 1995, Tableaux de familles, Paris, Gallimard / Seuil.

Lamloum Olfa, 2002, « La Tunisie après le 11 septembre », Confluences Méditerranée, no 40, p. 171-178.

Larguèche Dalenda, 1992, « Dar joued ou l’oubli de la mémoire », Marginales en terre d’islam, Dalenda et Abdelhamid Larguèche éd., Tunis, Cérès, p. 85-111.

Lemarchant Clotilde, 2017, Unique en son genre. Garçons et filles minoritaires en filières techniques, Paris, Presses universitaires de France.

Le Wita Béatrix, 2001, Ni vue ni connue. Approche ethnographique de la culture bourgeoise [1988], Paris, Maison des sciences de l’homme / Ministère de la Culture et de la Communication.

Liauzu Claude, 1976, « Un aspect de la crise en Tunisie : la naissance des bidonvilles », Revue française d’histoire d’outre-mer, vol. 63, no 232-233, p. 607-621.

Lin Nan, 1982, « Social resources and instrumental action », Social Structure and Network Analysis, Peter V. Marsden et Nan Lin éd., Beverly Hills, Sage.

Lloze Évelyne, 2007, « Éléments de réflexion sur la question du genre dans la poésie moderne et contemporaine », Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ?, Delphine Naudier et Brigitte Rollet éd., Paris, L’Harmattan, p. 75-97.

McAdam Doug, 1988, Freedom Summer. The Idealists Revisited, Oxford University Press.

—, 1986, « Recruitment to high-risk activism : The case of freedom summer », American Journal of Sociology, vol. 92, no 1, p. 64-90.

Mahfoudh Dorra, 2017, Les femmes tunisiennes dans le travail et le mouvement syndical, Berlin, Fondation Friedrich Ebert. En ligne : [http://festunis.org/media/2017/pdf/Contenu_pub42.pdf].

Mainardi Patricia, 1978, Quilts : The Great American Art, San Pedro, Miles et Weir.

Marbot Claire, 2009, « Le recours aux services à domicile et ses déterminants en France. Une analyse au cœur du ménage », Travail, genre et sociétés, no 22, p. 31-52.

Marry Catherine, 2004, Les femmes ingénieurs. Une révolution respectueuse, Paris, Belin.

Marzouki Ilhem, 1993, Le mouvement des femmes en Tunisie au xxe siècle. Féminisme et politique, Paris, Maisonneuve & Larose.

Mathieu Nicole-Claude, 1985, « Quand céder n’est pas consentir. Des déterminants matériels et psychiques de la conscience dominée des femmes et de quelques-unes de leurs interprétations en ethnologie », L’arraisonnement des femmes. Essais en anthropologie des sexes, Nicole-Claude Mathieu éd., Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, p. 169-245.

Mathieu Lilian, 2007, « L’espace des mouvements sociaux », Politix, no 77, p. 131-151.

Mauger Gérard, 1989, « Les héritages du pauvre. Conflit œdipien et héritage social », Annales de la recherche urbaine, no 41, p. 112-117.

Mead George H., 1963, L’esprit, le soi et la société [1934], Paris, Presses universitaires de France.

Meizoz Jérôme éd., 2006, La circulation internationale des littératures, no 1-2 d’Études de lettres.

Mennesson Christine, 2007, « Sports “inversés”. Modes de socialisation sexuée des jeunes », Les jeunes et l’agencement des sexes, Henri Eckert et Sylvia Faure éd., Paris, La Dispute, p. 63-76.

—, 1995, « La construction de l’identité féminine en sports collectifs », Regards sociologiques, no 9-10, p. 81-89.

Mercklé Pierre, 2011, Sociologie des réseaux sociaux, Paris, La Découverte.

Mermier Franck, 2005, Le livre et la ville. Beyrouth et l’édition arabe, Arles, Actes Sud.

Naudier Delphine, 2010a, « La restitution aux enquêté-e-s : entre déontologie et bricolages professionnels », Enquêter, de quel droit ? Menaces sur l’enquête en sciences sociales, Sylvain Laurens et Frédéric Neyrat éd., Bellecombe-en-Bauges, Le Croquant.

—, 2010b, « Les écrivaines et leurs arrangements avec les assignations sexuées », Sociétés contemporaines, no 78, p. 39-63.

—, 2008a, « Sociologie d’un miracle éditorial dans un contexte féministe », Genèses, vol. 70, no 1, p. 67-87.

—, 2008b, « Les attachées de presse : les maillons invisibles de l’édition », Travail, genre et art, Marie Buscatto, Catherine Marry et Delphine Naudier éd., no 13 des Documents de travail du Mage, p. 35-46.

—, 2007, « Les lauréates du Goncourt : une légitimité littéraire en trompe-l’œil ? », Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ? Delphine Naudier et Brigitte Rollet éd., Paris, L’Harmattan, p. 121-141.

—, 2001, « L’écriture-femme. Une innovation esthétique emblématique », Sociétés contemporaines, no 44, p. 57-73.

Naudier Delphine et Ravet Hyacinthe, 2005, « Création artistique littéraire », Femmes, genre et sociétés. L’état des savoirs, Margaret Maruani éd., Paris, La Découverte, p. 414-422.

Naudier Delphine et Rollet Brigitte, 2007, « Introduction », Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ?, Delphine Naudier et Brigitte Rollet éd., Paris, L’Harmattan.

Negura Petru, 2003, « L’Union des écrivains moldaves à l’époque jdanovienne. De la répression à la violence symbolique », Sociétés & représentations, no 15, p. 325-343.

Nochlin Linda, 1988, Women, Art and Power and other Essays, Boulder, Westview Press.

Pagis Julie, 2014, Mai 68. Un pavé dans leur histoire. Événements et socialisation politique, Paris, Presses de Sciences Po.

Parker Rozsika et Pollock Griselda, 1981, Old Mistresses : Women, Art and Ideology, New York, Pantheon Books.

Pasquier Dominique, 1983, « Carrières de femmes : l’art et la manière », Sociologie du travail, no 4, p. 418-431.

Passeron Jean-Claude, 1991, Le raisonnement sociologique. L’espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan.

Passeron Jean-Claude et De Singly François, 1984, « Différences dans la différence. Socialisation de classe et socialisation sexuelle », Revue française de science politique, vol. 34, no 1, p. 48-78.

Passy Florence, 2005, « Interactions sociales et imbrications des sphères de vie », Le désengagement militant, Olivier Fillieule éd., Paris, Belin, p. 111-128.

Pfefferkorn Roland, 2011, « Le partage inégal des “tâches ménagères” », Les cahiers de Framespa, no 7. En ligne : [http://journals.openedition.org/framespa/646].

Pinhas Luc, 2005, Éditer dans l’espace francophone, Paris, Alliance des éditeurs indépendants.

Pinçon Michel et Pinçon-Charlot Monique, 2002, Voyage en grande bourgeoisie, Paris, Presses universitaires de France.

Planté Christine, 1989, La petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Paris, Seuil.

Poliak Claude F., 2006, Aux frontières du champ littéraire. Sociologie des écrivains amateurs, Paris, Economica.

—, 2002, « Manières profanes de “parler de soi” », Genèses, no 47, p. 4-20.

Poliak Claude F. et Weber Louis, 2012, « Grand entretien avec Monique de Saint-Martin », Savoir / Agir, no 19, p. 69-80.

Poncet Jean, 1962, La colonisation et l’agriculture européenne en Tunisie depuis 1881. Étude de géographie historique et économique, Paris / La Haye, Mouton & Co.

Primi Alice, 2007, « Construction nationale et construction des identités de genre en Allemagne (1848-1870) », Trajectoires, no 1. En ligne : [http://trajectoires.revues.org/103].

Quemin Alain, 1998, « Modalités féminines d’entrée dans une profession d’élite : le cas des femmes commissaires-priseurs », Sociétés contemporaines, no 29, p. 87-106.

Ravet Hyacinthe, 2003, « Professionnalisation féminine et féminisation d’une profession. Les artistes interprètes de musique », Travail, genre et sociétés, no 9, p. 173-195.

Renard Fanny, 2008, « Pour une étude conjointe des contextes scolaire et extra-scolaire », Éducation & didactique, vol 2, no 1, p. 41-68.

Rouissi Mourad, 2010, L’union libre chez les jeunes Tunisiens, thèse de doctorat de sociologie, Université Laval, Québec.

Roussillon Alain, 2004, « Introduction », Femmes dans le monde arabe. Constructions sociales de la question féminine, no 179 de Maghreb-Machrek.

Saïd Edward, 1994, Orientalism [1979], New York, Vintage Books.

Saïdi Emna, 2010, « Édition et littérature de jeunesse de langue française en Tunisie », L’édition de jeunesse francophone face à la mondialisation, Jean Foucault, Michel Manson et Luc Pinhas éd., Paris, L’Harmattan, p. 123-136.

Sapiro Gisèle, 2008, « Mesure du littéraire. Approches sociologiques et historiques », Histoire & mesure, no 32, p. 35-68.

—, 2007, « “Je n’ai jamais appris à écrire” : les conditions de formation de la vocation d’écrivain », Actes de la recherche en sciences sociales, no 168, p. 12-33.

—, 1999, La guerre des écrivains : 1940-1953, Paris, Fayard.

Sartre Jean-Paul, 1998, La responsabilité de l’écrivain, Paris, Verdier.

Scott Joan W., 1988, « Le genre : une catégorie utile d’analyse historique », Cahiers du GRIF, no 37-38, p. 125-153.

Selmi Arbia, 2016, Femmes et syndicalistes : le cas de l’UGTT en Tunisie, master 2 recherche de sociologie, École des hautes études en sciences sociales.

Siino François, 2004, Science et pouvoir dans la Tunisie contemporaine, Paris / Aix-en-Provence, Karthala / IREMAM.

Silvera Victor, 1960, « Le régime constitutionnel de la Tunisie : la Constitution du 1er juin 1959 », Revue française de science politique, vol. 10, no 2, p. 374-375.

Siméant Johanna, 2001, « Entrer, rester en humanitaire : des fondateurs de MSF aux membres actuels des ONG médicales françaises », Revue française de science politique, vol. 51, no 1, p. 47-72.

Sraïeb Noureddine, 1995, Le collège Sadiki de Tunis (1875-1956). Enseignement et nationalisme, Paris, Centre national de la recherche scientifique.

Suaud Charles, 1974, « Contribution à une sociologie de la vocation : destin religieux et projet scolaire », Revue française de sociologie, vol. 15, p. 75-111.

Tarifa Chadli, 1971, « L’enseignement du premier et du second degré en Tunisie », Population, vol. 26, no 1, p. 149-180.

Terrail Jean-Pierre, 1984, « Familles ouvrières, école, destin social (1880-1980) », Revue française de sociologie, vol. 25, p. 421-436.

Thérame Victoria, 2008, courrier adressé à Genèses, vol. 70, no 1, p. 147-150.

Thiesse Anne-Marie, 1991, « Des plaisirs indus : pratiques populaires de l’écriture et de la lecture », Politix, no 13, p. 57-67.

—, 1990, « Le roman populaire », Histoire de l’édition française. Le temps des éditeurs : du romantisme à la Belle Époque, Roger Chartier et Henri-Jean Martin éd., Paris, Fayard, p. 509-525.

Timoumi Hédi, 2001, Târîkh tûnis al-ijtimâ’î : 1881-1956 [Histoire sociale de la Tunisie : 1881-1956], Sfax, Mohamed Ali.

Tissot Sylvie, Gaubert Christophe et Lechien Marie-Hélène éd., 2005, Reconversions militantes, Presses universitaires de Limoges.

Tozy Mohamed, 1989, « Islam et État au Maghreb », Maghreb-Machrek, no 123, p. 25-46.

Vermeren Pierre, 2002, La formation des élites marocaines et tunisiennes, des nationalistes aux islamistes (1920-2000), Paris, La Découverte.

Viala Alain, 1985, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Paris, Minuit.

Waltz Suzan, 1989, « Tunisian’s League and the pursuit of human rights », The Maghreb Review, vol. 14, p. 3-4.

Weber Eugen, 1976, Peasants into Frenchmen. The Modernization of Rural France, 1870-1914, Palo Alto, Stanford University Press.

Weber Florence, 2008, « Publier des cas ethnographiques : analyse sociologique, réputation et image de soi des enquêtés », Genèses, vol. 70, p. 140-146.

Weber Max, 1996, Sociologie des religions, traduit par Jean-Pierre Grossein, Paris, Gallimard.

—, 1995, Économie et société, I. Les catégories de la sociologie [1921], traduit par Julien Freund et al., Paris, Plon.

—, 1967, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme [1905], Paris, Plon.

—, 1963, Le savant et le politique [1919], Paris, Union générale d’éditions.

Yousfi Héla, 2015, L’UGTT : une passion tunisienne. Enquête sur les syndicalistes en révolution (2011-2015), Paris / Tunis, IRMC / Karthala.

Zaidman Claude, 2002, « Ensemble séparés », préface à Erving Goffman, L’arrangement des sexes, Paris, La Dispute.

Zaretskaïa-Balsente Ioulia, 2001, « La censure à l’époque de la perestroïka : le passé surmonté ? », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 33, no 1, p. 113-147.

Zeghidi Salah, 2005, « Abrogation du dépôt légal : changement réel ou faux-semblant ? », Al-tarîq al-jadîd, no 39.

Zghal Abdelkader, 1980, « Classes moyennes et développement économique », Les classes moyennes au Maghreb, Abdelkader Zghal éd., Paris, Centre national de la recherche scientifique, p. 1-39.

Zolesio Emmanuelle, 2009, « Des femmes dans un métier d’hommes : l’apprentissage de la chirurgie », Travail, genre et sociétés, no 22, p. 117-133.

Zran Jamel, 2002, « Aux sources de l’édition arabophone en Tunisie », Rawâfid, no 7, p. 55-63.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search