Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Bibliographie


Texte intégral

Œuvres et éditions citées

Aragon

1964-1974, Œuvres romanesques croisées d’Elsa Triolet et Aragon (ORC), Paris, Robert Laffont, 42 vol.

1974-1981, L’Œuvre poétique (L’OP), Paris, Livre club Diderot, 15 vol.

1989-1990, L’Œuvre poétique (L’OP2), Paris, Livre club Diderot, 7 vol.

1997-2012, Œuvres romanesques complètes (ORCP), Daniel Bougnoux dir., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 5 vol.

2007, Œuvres poétiques complètes (OPC), Olivier Barbarant dir., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2 vol.

 

1921, Anicet ; ORCP, vol. 1.

[1918-1931], 2011, Lettres à André Breton, Lionel Follet éd., Paris, Gallimard.

[1923], 1994, « Une année de romans », Projet d’histoire littéraire contemporaine, Marc Dachy éd., Paris, Gallimard (Digraphe), p. 145-155.

[1918-1932], 1998, Chroniques, Bernard Leuilliot éd., Paris, Stock.

1922, Les Aventures de Télémaque, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 1.

1924, Le Libertinage, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 1.

[1923-1928], 1997, rééd. 2002, La Défense de l’infini [Le Projet de 1926 ; Moi, l’abeille j’étais chevelure ; Entrée des succubes ; Le Con d’Irène ; fragments Nancy Cunard], Lionel Follet éd., Paris, Gallimard (Les cahiers de la NRF).

1926, Le Paysan de Paris, Paris, Gallimard ; OPC, vol. 1.

1928, Traité du style, Paris, Gallimard ; rééd. 1980, Paris, Gallimard (L’Imaginaire).

1930, « Contribution à l’avortement des études maldororiennes », Le surréalisme au service de la révolution, no 2 ; L’OP, vol. 5, p. 129-137.

1938, « Un roman commence sous vos yeux », Europe, 15 mai ; ORCP, vol. 2, p. 483-486.

1942, Les Yeux d’Elsa ; OPC, vol. 1.

1942, Les Voyageurs de l’impériale ; ORCP, vol. 2.

1947, Chroniques du Bel Canto, Genève, Skira.

1948, Le Nouveau Crève-cœur  ; OPC, vol. 1.

1952, L’Exemple de Courbet, Paris, Cercle d’art.

1954, Journal d’une poésie nationale, Lyon, Les Écrivains réunis, Armande Henneuse.

1956, Le Roman inachevé, Paris, Gallimard ; OPC, vol. 2.

1958, La Semaine sainte, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 4.

1958, « Un perpétuel printemps », Les lettres françaises.

1959, Elsa, Paris, Gallimard  ; OPC, vol. 2.

1959, rééd. 1992, J’abats mon jeu, Paris, Mercure de France.

1960, Les Poètes, Paris, Gallimard ; OPC, vol. 2.

1962, « D’un Parnasse à bâtons rompus », Les lettres françaises ; L’OP, vol. 13, p. 379-392.

1963, Le Fou d’Elsa, Paris, Gallimard ; OPC, vol. 2.

1964, Entretiens avec Francis Crémieux, Paris, Gallimard.

1964, « Les Clefs », Les lettres françaises, no 1015.

1964, « Le Mentir-vrai », ORC, vol. 4 ; 1980, Le Mentir-vrai ; ORCP, vol. 4.

1965, La Mise à mort, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 5.

1965, Le Voyage de Hollande et autres poèmes, Paris, Seghers ; OPC, vol. 2.

1966-1967, Les Communistes [2ème version], ORC, vol. 23 à 26 ; ORCP, vol. 3 et 4.

1966, Élégie à Pablo Neruda, Paris, Gallimard ; OPC, vol. 2.

1966, « Mais André/ BRETON/ vient de/ mourir », Les lettres françaises ; L’OP, vol. 15.

1966, « Notes pour un collectionneur », texte publié en postface à la réédition des Aventures de Télémaque [1922], Paris, Gallimard, p. 105-129.

1967, « Lautréamont et nous », Les lettres françaises ; Lautréamont, Œuvres complètes, Jean-Luc Steinmetz éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade).

1967, Blanche ou l’Oubli, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 5.

1968, Aragon parle avec Dominique Arban, Paris, Seghers.

1968, « Le Temps traversé », Les lettres françaises.

1969, Je n’ai jamais appris à écrire ou les Incipit, Genève, Skira (Les sentiers de la création).

[1974], « Chant de la Puerta del sol » ; L’OP, vol. 4 ; OPC, vol. 2.

1974, Théâtre / Roman, Paris, Gallimard ; ORCP, vol. 5.

1971, Henri Matisse, roman, Paris, Gallimard, 2 vol. ; rééd. 1998, Gallimard (Quarto), 1 vol.

1975, L’Essai Max Ernst ; 1981 et 2011, repris dans Écrits sur l’art moderne.

1980, Le Mentir-vrai, Paris, Gallimard.

1981, 2011, Écrits sur l’art moderne, Jean Ristat éd., préface de Jacques Leenhardt, Paris, Flammarion.

1994, « Le Temps traversé », correspondance 1920-1964 [Louis Aragon, Jean Paulhan, Elsa Triolet], Bernard Leuilliot éd., Paris, Gallimard.

Ponge

1999-2002, Œuvres complètes (OC), Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), Bernard Beugnot éd., 2 vol.

1942, Le Parti pris des choses, Paris, Gallimard ; OC, vol. 1.

1946, « Le Dispositif Maldoror-Poésies », Les cahiers du Sud ; 1961, Le Grand Recueil, II, Méthodes ; OC, vol. 1, p. 633-635.

1946, « Braque le Réconciliateur » ; 1948, Le Peintre à l’étude ; OC, vol. 1, p. 127-135.

1947, « Braque ou l’art moderne comme événement et plaisir » ; 1948, Le Peintre à l’étude ; OC, vol. 1, p. 136-141.

1948, Proêmes ; OC, vol. 1.

1948, Le Peintre à l’étude, Paris, Gallimard ; OC, vol. 1.

1948, « My creative method » ; 1961, Le Grand Recueil, II, Méthodes ; OC, vol. 1, p. 515-537.

1949, Souvenirs interrompus [1939-1940], 1947-1951 ; 1992, Nouveau nouveau recueil ; OC, vol. 2.

[1949], « Tentative orale », 1961, Le Grand Recueil, II, Méthodes ; OC, vol. 1, p. 649-669.

1950, « Braque dessins » ; 1977, L’Atelier contemporain ; OC, vol. 2, p. 584-588.

1950, Cinq sapates ; OC, vol. 1.

1950, La Seine, Lausanne, La Guilde du livre ; OC, vol. 1.

1952, entretien avec Breton et Reverdy ; OC, vol. 1.

1952, « Braque-Japon » ; 1977, L’Atelier contemporain ; OC, vol. 2, p. 594-601.

1952, La Rage de l’expression, Lausanne, Mermod ; OC, vol. 1.

1956 (12 juillet), « La pratique de la littérature » ; 1961, Le Grand Recueil, II, Méthodes ; OC, vol. 1.

1961, Le Grand Recueil, Paris, Gallimard ; OC, vol. 1.

1963, « Braque lithographe » ; 1977, L’Atelier contemporain ; OC, vol. 2, p. 667-673.

1964, « Feuillet votif » ; 1977, L’Atelier contemporain ; OC, vol. 2, p. 673-676.

1964 « Braque ou un méditatif à l’œuvre » ; 1977, L’Atelier contemporain ; OC, vol. 2, p. 696-721.

1965, Pour un Malherbe, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

1967, Le Savon, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

1970, Entretiens de Francis Ponge avec Philippe Sollers, Paris, Gallimard / Seuil.

1971, La Fabrique du pré, Genève, Skira (Les sentiers de la création) ; OC, vol. 2.

1972, entretien avec Serge Gavronsky ; OC, vol. 2.

1991, La Table [1968-1973], Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

1977, « Questions à Francis Ponge », entretien, Ponge inventeur et classique, colloque de Cerisy, 2-15 août 1975, Philippe Bonnefis et Pierre Oster dir., Paris, Union générale d’éditions (10/18) ; OC, vol. 2.

1977, Comment une figue de paroles et pourquoi, Paris, Flammarion (Digraphe) ; OC, vol. 2.

1977, L’Atelier contemporain, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

1978 (avril), « L’art de la figue », entretien avec Jean Ristat, Digraphe, no 14.

1980, « Bref condensé de notre dette à jamais et re-co-naissance à Braque particulièrement en cet été 80 » ; 1992, Nouveau nouveau recueil, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2, p. 1308-1312.

[1982], « Braque-Argenteuil », Nouveau nouveau recueil ; OC, vol. 2, p. 1322-1324.

1983, Nioque de l’avant-printemps, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

1983, « La subversion », entretien avec Serge Koster, Francis Ponge, Paris, Henry Veyrier ; OC, vol. 2, p. 1434.

1984, Pratiques d’écriture [1924] ; OC, vol. 2 .

1986, Correspondance, 1923-1968 [avec Jean Paulhan], Claire Boaretto éd., Paris, Gallimard, 2 vol.

1992, Nouveau nouveau recueil, Paris, Gallimard ; OC, vol. 2.

À propos des auteurs

Aragon

Articles

Apel-Muller Michel, « D’Hippias mineur et d’Alcibiade au Paysan de Paris », Manuscrits surréalistes : Aragon, Breton, Eluard, Leiris, Béatrice Didier et Jacques Neefs dir., Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1995, p. 179-193.

Béguin Édouard, « La notion critique de réécriture chez Aragon », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet, no 4, 1992, p. 119-146.

Béhar Henri, « Aragon, le ton de Lautréamont », L’atelier d’un écrivain. Le xixe siècle d’Aragon, Édouard Béguin et Suzanne Ravis dir., Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2003, p. 27-39.

Bougnoux Daniel, « La langue ardente de l’orage », Pleine marge, no 12, 1990, p. 79-87 ; repris dans ORCP, vol. 1, p. 1188-1197.

Charles Michel, « Aragon lecteur de Lautréamont », Cahiers Dada surréalisme, no 4, 1970, p. 65-78.

Forest Philippe, « Aragon / Tel Quel : un chassé-croisé », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet, no 11, 2007, p. 105-114.

Jullien Dominique, « La figure d’Andromaque dans Les Poètes », L’atelier d’un écrivain. Le xixe siècle d’Aragon, Édouard Béguin et Suzanne Ravis dir., Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2003, p. 249-266.

Lahanque Reynald, « Aragon lecteur de Barrès », Lire Aragon, Mireille Hilsum, Carine Trévisan et Maryse Vassevière dir., Paris, Champion, 2000, p. 221-237.

Limat-Letellier Nathalie, « Hypothèses sur “le goût insensé de la mystification et du désespoir“ », Une tornade d’énigmes : « Le Paysan de Paris » de Louis Aragon, Anne-Élisabeth Halpern et Alain Trouvé dir., Paris, L’Improviste, 2003, p. 97-119.

Martine Noël, « La notion de théâtre dans Théâtre / Roman », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet, no 5, 1994, p. 169-195.

Merger Franck, « L’oubli de la rhétorique », Une tornade d’énigmes : « Le Paysan de Paris » de Louis Aragon, Anne-Élisabeth Halpern et Alain Trouvé dir., Paris, L’Improviste, 2003, p. 137-157.

Ravis Suzanne, « L’instantané et le temps », Une tornade d’énigmes : « Le Paysan de Paris » de Louis Aragon, Anne-Élisabeth Halpern et Alain Trouvé dir., Paris, L’Improviste, 2003, p. 15-28.

Rubio Emmanuel, « Hegel, l’amour et Le Paysan de Paris », L’atelier d’un écrivain. Le xixe siècle d’Aragon, Édouard Béguin et Suzanne Ravis dir., Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2003, p. 55-69.

Trouvé Alain, « De Maldoror aux Voyageurs de l’impériale : résonances scripturales », Lectures d’Aragon, « Les Voyageurs de l’impériale », Luc Vigier dir., Presses universitaires de Rennes, 2001, p. 115-128.

–, « Discours critique et fiction dans le Traité du style d’Aragon », Littérature, no 123, septembre 2001, p. 19-34.

–, « Présence de l’allégorie », Une tornade d’énigmes : « Le Paysan de Paris » de Louis Aragon, Anne-Élisabeth Halpern et Alain Trouvé dir., Paris, L’Improviste, 2003, p. 170-189.

–, « Le roman comme théâtre et le travail du négatif », 2012, en ligne sur le site de l’ÉRITA : [www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article473].

–, « La chambre d’Aragon, rue de Varenne : scène privée ou arrière-texte ? », dans le cadre d’une journée d’études de l’ITEM tenue au Moulin de Villeneuve, Saint-Arnoult-en-Yvelines, le 13 octobre 2012, en ligne : [http://louis-aragon-item.org/alain-trouve-universite-de-reims-la-chambre-d-aragon-rue-de-varenne-scene-privee-ou-arriere-texte-a146193136].

–, « Cantate à André Masson : ultime variation sur l’art et la totalité », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet, no 15, 2014, p. 215-232.

–, « 7779 : Énigme du corps et corps de l’énigme selon Théâtre / Roman d’Aragon », Le corps à l’œuvre, no 8 d’Approches interdisciplinaires de la lecture, Marie-Madeleine Gladieu, Jean-Michel Pottier et Alain Trouvé dir., 2014, p. 89-107.

–, « À propos de l’intertexte Montchrestien dans Théâtre / Roman : hypothèses sur un arrière-texte », Aragon, « Théâtre / Roman », un singulier pluriel, Marie-Christine Mourier et Roselyne Waller dir., Presses universitaires de Valenciennes, 2015, p. 77-89.

Vassevière Maryse, « Autofiction et mentir-vrai chez Aragon : les aveux de la génétique », Genèse et autofiction, actes du séminaire « Autobiographie » de l’ITEM, Jean-Louis Jeannelle et Catherine Viollet dir., Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2007, p. 89-104.

–, « Aragon, Breton et la peinture soviétique », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet, no 13, 2012, p. 95-119.

Védrine Hélène, « L’illustration de Je n’ai jamais appris à écrire d’Aragon ou les incipit visuels », Lire Aragon, Mireille Hilsum, Carine Trévisan et Maryse Vassevière dir., Paris, Champion, 2000, p. 389-402.

Volumes

Barbarant Olivier, Aragon, la mémoire et l’excès, Seyssel, Champ Vallon, 1997.

Béguin Édouard et Ravis Suzanne dir., L’atelier d’un écrivain. Le xixe siècle d’Aragon, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2003.

Bernard Jacqueline, Aragon, la permanence du surréalisme dans « Le Monde réel », Paris, José Corti, 1984.

Daix Pierre, Aragon [1975], Paris, Flammarion, 1994.

Forest Philippe, Aragon, Paris, Gallimard, 2015.

Halpern Anne-Élisabeth et Trouvé Alain dir., Une tornade d’énigmes : « Le Paysan de Paris » de Louis Aragon, Paris, L’Improviste, 2003.

Hilsum Mireille, Trévisan Carine et Vassevière Maryse dir., Lire Aragon, Paris, Champion, 2000.

Juquin Pierre, Aragon, un destin français, Villeneuve d’Ascq, La Martinière, 2 vol., 2012-2013.

Pintueles Josette, L’œuvre au défi : Aragon et la constitution de « L’Œuvre poétique », thèse de doctorat, sous la direction de Nathalie Piégay-Gros, Université Paris 7, 2012.

Roy Claude, Aragon, Paris, Seghers, 1962.

Trévisan Carine, Aurélien d’Aragon, un nouveau « mal du siècle », Besançon, Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, 1996.

Trouvé Alain, Le lecteur et le livre fantôme, essai sur « La Défense de l’infini » de Louis Aragon, Paris, Kimé, 2000.

Vigier Luc dir., Lectures d’Aragon, « Les Voyageurs de l’impériale », Presses universitaires de Rennes, 2001.

– éd., Le Paysan de Paris, lecture accompagnée, Paris, Gallimard (La bibliothèque Gallimard), 2004.

Waller Roselyne, Aragon et le roman des pères, Presses universitaires de Strasbourg, 2001.

Ponge

Articles et parties d’ouvrages

Adam Jean-Michel, « Ponge rhétoriquement », Ponge, résolument, Jean-Marie Gleize dir., Lyon, ENS Éditions, 2004, p. 19-38.

Bellatore André, « Le Savon ou l’exercice du lecteur », Ponge, résolument, Jean-Marie Gleize dir., Lyon, ENS Éditions, 2004, p. 67-86.

Bense Max, « Sur Le Savon », Francis Ponge, no 51 des Cahiers de l’Herne, Jean-Marie Gleize dir., 1986, p. 509-513.

Beugnot Bernard éd., « Chronologie » (mise à jour), dans Francis Ponge, Œuvres complètes, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), vol. 2, 2002, p. XV-LXXVIII.

Chappuis Pierre, « L’ivresse lucide de Francis Ponge », La Nouvelle Revue française, no 178, octobre 1967, p. 667-671.

Deguy Michel, « Ponge Pilate », Critique, no 234, 1966, p. 923-929.

Derrida Jacques, « Répliques. Entretiens sur Francis Ponge avec Gérard Farasse », Revue des sciences humaines, no 228, 1992, p. 11-30.

– « Signéponge », Ponge inventeur et classique, colloque de Cerisy, 2-12 août 1975, Philippe Bonnefis et Pierre Oster dir., Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1977, p. 15-144.

Gavronsky Serge, « Nietzsche ou l’arrière-texte pongien », Ponge inventeur et classique, colloque de Cerisy, 2-12 août 1975, Philippe Bonnefis et Pierre Oster dir., Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1977, p. 305-330.

Hanna Christophe, « Pour un Malherbe de Francis Ponge : une archéologie de la raison classique », Écrivains, lecteurs, numéro spécial de La lecture littéraire, Bruno Clément dir., 2002, p. 115-135.

Kaufmann Vincent, « Traversée des avant-gardes », Ponge et ses lecteurs, Benoît Auclerc et Sophie Coste dir., Paris, Kimé, 2014, p. 81-95.

Ronse Henri, « Toilette intellectuelle », La quinzaine littéraire, 15 mars 1967, p. 13-14.

Sartre Jean-Paul, « L’homme et les choses » [1944], Situations, Paris, Gallimard, vol. 1, 1947, p. 298-357.

Scepi Henri, « Ponge et la part de l’ombre », Ponge, résolument, Jean-Marie Gleize dir., Lyon, ENS Éditions, 2004, p. 87-100.

Trouvé Alain, « Fabriques du Savon, d’après Francis Ponge », Intertexte et arrière-texte : les coulisses du littéraire, no 5 d’Approches interdisciplinaires de la lecture, Marie-Madeleine Gladieu et Alain Trouvé dir., 2010, p. 253-267.

–, « Dans le lit de La Seine », Déclinaisons de l’arrière-texte, no 6 d’Approches interdisciplinaires de la lecture, Marie-Madeleine Gladieu, Jean-Michel Pottier et Alain Trouvé dir., 2012, p. 173-192.

–, « Ponge / Braque : perspectives arrière-textuelles », Littérature, no 179, 2015, p. 109-125.

Volumes

Auclerc Benoît et Coste Sophie dir., Ponge et ses lecteurs, Paris, Kimé, 2014.

Cohen Francis, Choses que nous savons, Paris, NOUS, 2015.

Collot Michel, Francis Ponge : entre mots et choses, Seyssel, Champ Vallon, 1991.

Farasse Gérard, L’âne musicien (sur Francis Ponge), Paris, Gallimard, 1996.

–, « Circonstances atténuées », Lettres de château, Villeneuve d’Ascq, Le Septentrion, 2008, p. 55-68.

Gleize Jean-Marie, Francis Ponge, Seuil (Les Contemporains), 1988.

Maldiney Henri, Le legs des choses dans l’œuvre de Francis Ponge, Lausanne, L’Âge d’homme, 1974.

–, Le vouloir dire de Francis Ponge, Fougères, Encre marine, 1993.

Spada Marcel, Francis Ponge, Paris, Paris, Seghers (Poètes d’aujourd’hui), 1974.

Veck Bernard, Francis Ponge ou le refus de l’absolu littéraire, Liège, Mardaga, 1993.

Vouilloux Bernard, Un art de la figure. Francis Ponge dans l’atelier du peintre, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 1998.

Aragon / Ponge

Trouvé Alain, « Aragon et Ponge lecteurs de Lautréamont », site de l’ITEM, 2011 : [http://louis-aragon-item.org/alain-trouve-aragon-ponge-lautreamont-item-2010-a7098810].

–, « Aragon-Ponge : poétiques de la ville et liquéfaction de l’objet, Le Paysan de Paris / La Seine », Aragon, une écriture au carrefour, no 305 de la Revue des sciences humaines, Maryse Vassevière dir., 2012, p. 185-204.

–, « Arrière-texte et voix d’auteur. Aragon / Ponge : deux cas antithétiques ? », Retour à l’auteur, Joël Loehr et Jacques Poirier dir., Reims, Épure, 2015, p. 283-296.

Théorie littéraire

Articles

Arrivé Michel, « Pour une théorie des textes poly-isotopiques », Langages, no 31, septembre 1973, p. 53-63.

Barthes Roland, « La mort de l’auteur » [1968], Œuvres complètes, Paris, Seuil, vol. 2, 2002, p. 40-45.

Duchet Claude, « Signifiance et in-signifiance : le discours italique dans Madame Bovary », La production du sens chez Flaubert, colloque de Cerisy, 21-28 juin 1974, Claudine Gothot-Mersch dir., Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1975, p. 358-378.

Krystal Efraïm, « L’art, la littérature et la modernité liquide : Richard Wolheim, Zygmunt Bauman et Yves Michaud », Théorie littéraire et culturalisme, no 10 de La lecture littéraire, p. 135-151.

Trouvé Alain, « Sur les traces de l’intertexte latent », Lecture et psychanalyse, no 9 de La lecture littéraire, 2007, p. 163-177.

–, « L’arrière-texte : de l’auteur au lecteur », Poétique, no 164, 2010, p. 495-509.

–, « Avant-propos », Le contre-texte, no 12 de La lecture littéraire, 2014.

–, « L’arrière-texte », Dictionnaire des mythes et concepts de la création, Jacques Poirier dir., Reims, Épure, 2015, p. 359-362.

–, « De la lecture littéraire à la vie par la parole », Lire, une expérience de la vie, no 8 de Le sujet dans la cité : revue internationale de recherches biographiques, Valérie Melin dir., novembre 2017, p. 55-69.

Volumes

Le corps à l’œuvre, no 8 d’Approches interdisciplinaires de la lecture, Marie-Madeleine Gladieu, Jean-Michel Pottier et Alain Trouvé dir., 2014.

Littérature et idéologie, colloque de Cluny II, 2-4 avril 1970, Paris, La Nouvelle critique, 1973.

Linguistique et littérature, colloque de Cluny I, 16-17 avril 1968, Paris, La Nouvelle critique, 1968.

Arrivé Michel, Saussure retrouvé, Paris, Classiques Garnier, 2016.

Bachelard Gaston, Lautréamont, Paris, José Corti, 1939.

Barthes Roland, Le degré zéro de l’écriture [1953], Paris, Seuil, 1972.

–, Le grain de la voix, Paris, Seuil (Points. Essais), 1981.

Bauman Zyngmunt, Identity : Conversations with Benedetto Vecchi, Cambridge, Polity Press, 2004.

Bellemin-Noël Jean, Le texte et l’avant-texte, Paris, Larousse, 1972.

Booth Wayne, The Rhetoric of Fiction, Chicago, Chicago University Press, 1961.

Changeux Jean-Pierre, L’homme neuronal, Paris, Fayard, 1983.

Charles Michel, Introduction à l’étude des textes, Paris, Seuil, 1995.

Citton Yves, Lire, interpréter, actualiser : pourquoi les études littéraires ?, Paris, Amsterdam, 2017.

Collot Michel, La poésie moderne et la structure d’horizon, Paris, PUF, 1989.

Foucault Michel, Dits et écrits [1966], Paris, Gallimard (Quarto), 2001.

Genette Gérard, Palimpsestes, Paris, Seuil, 1982.

Gladieu Marie-Madeleine, Pottier Jean-Michel et Trouvé Alain, L’arrière-texte pour repenser le littéraire, Bruxelles, Peter Lang, 2013.

Goodman Nelson, Langages de l’art [1968], traduction de Jacques Morizot, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1990.

Heidegger Martin, Chemins qui ne mènent nulle part [1950], Paris, Gallimard (Tel), 1962.

Jenny Laurent, La parole singulière, Paris, Belin, 1995.

Kant Emmanuel, Logique [1867], Paris, Vrin, 1982.

Kristeva Julia, Sémèiotikè, Paris, Seuil, 1969.

–, La révolution du langage poétique, Paris, Seuil, 1974.

Lacan Jacques, Séminaire XXII, 1974-1975, transcription recueillie sur le site de Serafino Malaguarnera : [http://gaogoa.free.fr/Seminaires_HTML/22-RSI/RSI14011975.htm].

Lacoue-Labarthe Philippe et Nancy Jean-Luc, L’absolu littéraire, théorie de la littérature du romantisme allemand, Paris, Seuil, 1978.

Maingueneau Dominique, Le discours littéraire, Paris, Armand Colin, 2004.

Merlin-Kajman Hélène, Lire dans la gueule du loup : essai sur une zone à défendre la littérature, Paris, Gallimard, 2016.

Oury Jean, Création et schizophrénie, Paris, Galilée, 1989.

Paulhan Jean, Les Fleurs de Tarbes ou la Terreur dans les lettres [1941], Jean-Claude Zylberstein éd., Paris, Gallimard, 1990.

Picard Michel, La Lecture comme jeu, Paris, Minuit, 1986.

Rancière Jacques, Politique da la littérature, Paris, Galilée, 2007.

–, Et tant pis pour les gens fatigués, Paris, Amsterdam, 2009.

Ricœur Paul, La métaphore vive, Paris, Seuil, 1975.

–, Temps et récit, Paris, Seuil, 3 vol., 1983-1985.

Rorty Richard, L’homme spéculaire [1979], traduction de Thierry Marchaisse, Paris, Seuil, 1990.

Saussure Ferdinand de, Écrits de linguistique générale, Paris, Gallimard, 2002.

Schaeffer Jean-Marie, Les célibataires de l’art, Paris, Gallimard, 1996.

–, Pourquoi la fiction ?, Paris, Le Seuil, 1999.

Trouvé Alain, Le roman de la lecture, Liège, Mardaga, 2004.

Winnicott Donald W., Jeu et réalité : l’espace potentiel [1971], Paris, Gallimard, 1975.

Wolff Francis, Notre humanité : d’Aristote aux neurosciences, Paris, Fayard, 2010.

Littérature et culture

Articles

Arland Marcel, « Sur un nouveau mal du siècle », La nouvelle revue française, no 125, 1er février 1924, p. 149-158.

Breton André, « Introduction au discours sur le peu de réalité », Commerce [1925], Œuvres complètes, Marguerite Bonnet éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), vol. 2, 1992, p. 265-280.

–, « Les Mots sans rides », Les Pas perdus, Œuvres complètes, Marguerite Bonnet éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), vol. 1, 1988, p. 286.

Caillois Roger, préface aux Œuvres complètes de Lautréamont, Paris, José Corti, 1946 ; repris dans Lautréamont, Œuvres complètes, Jean-Luc Steinmetz éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2009, p. 452-470.

Jean Raymond, « Les structures du récit dans Les Chants de Maldoror », Lautréamont, no 33 de L’arc, 1967, p. 37-49.

Jouffroy Alain, « Le détournement des funérailles de Michel Lepeletier de Saint-Fargeau », De l’individualisme révolutionnaire, Paris, Bourgois, 1975.

Mallarmé Stéphane, « La musique et les lettres » [1895], Œuvres complètes, Henri Mondor et Georges Jean-Aubry éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1970, p. 635-657.

Pleynet Marcelin, « Lautréamont et Lucrèce », Art et littérature, Paris, Seuil (Tel Quel), 1977.

Volumes

Braque Georges, Le Jour et la Nuit : cahiers 1917-1952, Paris, Gallimard, 1952.

–, Catalogue, établi par Nadine Pouillon, Paris, Centre Georges Pompidou, 1982.

Clancier Georges-Emmanuel, Le Temps d’apprendre à vivre, Paris, Albin Michel, 2016.

Du Bouchet André, Air : 1950-1953, Montpellier, Fata Morgana, 1986.

Dupin Jacques, Cendrier du voyage, Paris, GLM, 1950.

Forest Philippe, Histoire de Tel Quel, Paris, Le Seuil, 1995.

Lautréamont, Œuvres complètes, Jean-Luc Steinmetz éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2009.

Masson André, La Mémoire du monde, Genève, Skira (Les sentiers de la création), 1974.

–, Les Amants célèbres, Berlin, Propylaen, 1979.

Montchrestien Antoine de, Les Tragédies [1891], Paris, Plon, nouvelle édition d’après l’édition de 1604, réimpression Hachette livre d’après la Bibliothèque numérique Gallica.

Paulhan Jean, De la paille et du grain, Paris, Gallimard, 1948 ; repris dans La Tâche aveugle, Œuvres complètes, Paris, Cercle du livre précieux, vol. 5, 1970.

–, Braque le patron, Paris, Gallimard, 1952.

Perec Georges, La Disparition, Paris, Gallimard, 1969.

–, W ou le Souvenir d’enfance, Paris, Gallimard, 1975.

Pleynet Marcelin, Lautréamont par lui-même, Paris, Seuil, 1967.

Rancière Jacques, Malaise dans l’esthétique, Paris, Galilée, 2004.

Rey Alain, Le Robert. Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Le Robert, 2 vol., 1994.

Seghers Colette, Nous étions de passage, Paris, Fayard, 1999.

Triolet Elsa, La Mise en mots, Genève, Skira (Les sentiers de la création), 1969.

–, Chroniques théâtrales : « Les lettres françaises », 1948-1951, Monique Lebre-Peytard éd., Paris, Gallimard, 1981.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.