Version classiqueVersion mobile

Lire l’humain

 | 
Alain Trouvé

 

Post-scriptum

Jeu des maximes et expressions

Texte intégral

  • 1 « Plus-que-raison », Le surréalisme au service de la révolution, no 1, 1930, repris dans Le Nouvea (...)
  • 2 Blanche ou l’Oubli [1967], OC, vol. 5, p. 738.

1« Il ne s’agit pas plus d’avoir raison longtemps que d’avoir raison aujourd’hui. Peut-être moins. Il s’agit d’avoir plus que raison »1 ; « Il ne suffit pas d’avoir raison pour avoir raison »2.

  • 3 Le Peintre à l’étude [1947], OC, vol. 1, p. 130.
  • 4 Blanche ou l’Oubli, OC, vol. 5, p. 781.

2« Le vraisemblable n’étant que l’académie de l’ancien vrai, est donc faux par définition »3 ; « Le roman est une science de l’anomalie »4.

  • 5 Le Paysan de Paris [1926], OPC, vol. 1, p. 149.
  • 6 Comment une figue de paroles et pourquoi, OC, vol. 2, p. 824.

3« À toute erreur des sens correspondent d’étranges fleurs de la raison »5 ; « Il me faut faire confiance à l’erreur des paroles »6.

  • 7 Proêmes [1948], OC, vol. 1, p. 230.
  • 8 Le Fou d’Elsa [1963], OPC, vol. 2, p. 647.

4« L’Homme est à venir. L’homme est l’avenir de l’homme »7 ; « La femme est l’avenir de l’homme »8.

  • 9 Je n’ai jamais appris à écrire ou les Incipit, ouvr. cité, p. 62.
  • 10 « L’art de la figue », entretien avec Jean Ristat, art. cité, p. 113.

5« Je proclamais […] que le roman que j’allais écrire n’aurait pas de héros, de personnages, que le héros en serait soit une abstraction, ou de préférence une chose »9 ; « le complexe de qualités (ou de défauts), de [la chose], c’est comme le caractère d’un héros de roman »10.

  • 11 Le Savon [1967], OC, vol. 2, p. 415.
  • 12 Je n’ai jamais appris à écrire ou les Incipit, ouvr. cité, p. 72.

6« C’est bien ainsi qu’il faut concevoir l’écriture […] à la vérité comme un orgasme »11 ; « Le roman est l’orgie »12.

  • 13 « La Mounine » [1941], La Rage de l’expression [1952], OC, vol. 1, p. 415.
  • 14 Le droit romain n’est plus [1945], repris dans Le Mentir-vrai [1980], ORCP, vol. 2, p. 1219.

7« C’est le lieu, c’est la campagne du droit romain, abstrait, individuel et social »13 ; « Le Droit Romain n’est plus »14.

  • 15 Pratiques d’écriture [1928], OC, vol. 2, p. 1021.
  • 16 Le Paysan de Paris [1926], OPC, vol. 1, p. 189-190.

8« Démagogie des images »15 ; « Je ne suis qu’un marchand de coco, et ma neige à moi […] est l’emploi déréglé et passionnel du stupéfiant image »16.

  • 17 « Première méditation nocturne » [1940], Nouveau nouveau recueil [1992], OC, vol. 2, p. 1177.
  • 18 Louis Aragon, Traité du style, ouvr. cité, incipit.

9« L’on risque trop alors de …… “forcer son talent” […] Il faut écrire en dessous de soi »17 ; « Destinée de La Fontaine/ Faire en français signifie chier. Exemple :/ Ne forçons pas notre talent :/ Nous ne FAIRIONS rien avec grâce »18.

  • 19 Le Fou d’Elsa, OPC, vol. 2, p. 906.
  • 20 « Braque lithographe » [1963], repris dans L’Atelier contemporain, OC, vol. 2, p. 671.

10« Tu ne blasphémeras pas le nom du Seigneur puisqu’il n’existe point »19 ; « Si j’ai parlé de missel plénier, voilà bien ce que j’entendais : un missel comportant antiennes et répons »20.

  • 21 « Bref condensé de notre dette à jamais et reconnaissance à Braque particulièrement en cet été 80  (...)
  • 22 Écrits sur l’art moderne [1971], Paris, Flammarion, 2011, p. 558.

11« Nous, dont la fonction n’est pas le peindre mais le dire »21 ; « décrire ce qui est peint, autrement dit […] le dépeindre »22.

Notes

1 « Plus-que-raison », Le surréalisme au service de la révolution, no 1, 1930, repris dans Le Nouveau Recueil [1967], OC, vol. 2, p. 312. Nous supposons qu’ayant deviné l’auteur, le lecteur n’aura besoin, pour confirmation, que du titre de l’œuvre.

2 Blanche ou l’Oubli [1967], OC, vol. 5, p. 738.

3 Le Peintre à l’étude [1947], OC, vol. 1, p. 130.

4 Blanche ou l’Oubli, OC, vol. 5, p. 781.

5 Le Paysan de Paris [1926], OPC, vol. 1, p. 149.

6 Comment une figue de paroles et pourquoi, OC, vol. 2, p. 824.

7 Proêmes [1948], OC, vol. 1, p. 230.

8 Le Fou d’Elsa [1963], OPC, vol. 2, p. 647.

9 Je n’ai jamais appris à écrire ou les Incipit, ouvr. cité, p. 62.

10 « L’art de la figue », entretien avec Jean Ristat, art. cité, p. 113.

11 Le Savon [1967], OC, vol. 2, p. 415.

12 Je n’ai jamais appris à écrire ou les Incipit, ouvr. cité, p. 72.

13 « La Mounine » [1941], La Rage de l’expression [1952], OC, vol. 1, p. 415.

14 Le droit romain n’est plus [1945], repris dans Le Mentir-vrai [1980], ORCP, vol. 2, p. 1219.

15 Pratiques d’écriture [1928], OC, vol. 2, p. 1021.

16 Le Paysan de Paris [1926], OPC, vol. 1, p. 189-190.

17 « Première méditation nocturne » [1940], Nouveau nouveau recueil [1992], OC, vol. 2, p. 1177.

18 Louis Aragon, Traité du style, ouvr. cité, incipit.

19 Le Fou d’Elsa, OPC, vol. 2, p. 906.

20 « Braque lithographe » [1963], repris dans L’Atelier contemporain, OC, vol. 2, p. 671.

21 « Bref condensé de notre dette à jamais et reconnaissance à Braque particulièrement en cet été 80 », OC, vol. 2, p. 1309.

22 Écrits sur l’art moderne [1971], Paris, Flammarion, 2011, p. 558.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search