Version classiqueVersion mobile

Archéologie d'un document d'archives

 | 
Patrice Beck

IV. Itinéraires d’enquête et ordre de présentation

Jeux de pistes

Texte intégral

1À défaut d’une mise en page homogène de l’information, ne peut-on attendre, pour chaque circonscription, un ordre de présentation des localités toujours égal, au moins dans ses grandes lignes, qu’il soit calé ou non sur un itinéraire d’enquête expérimenté, voire conseillé sinon obligé ? Un tel ordonnancement est indispensable à toute finalité statistique de ces dénombrements : il permet d’évaluer commodément l’évolution des caractéristiques du peuplement de la Bourgogne à partir des tableaux démographiques successifs que donnent l’une après l’autre les cherches des feux. La comparaison avec le rôle précédent ne peut de toute façon qu’être fort utile pour guider tant les enquêteurs à trouver les meilleurs itinéraires que les élus procédant aux mises d’assiette. Garder le même ordonnancement est-il, le cas échéant, une injonction donnée par les élus à leurs commissaires ?

  • 92 ADCO B 11550 pour 1442 et B 11549 pour 1436. Il manque un cahier à ce dernier registre : aurait-il (...)
  • 93 ADCO B 11542-1 et B 11541. Mais entre les deux groupes, l’ordre des localités change : le souci d’o (...)

2Elle est faite aux enquêteurs du Chalonnais de 1442 : « ordonnons et commettons par ces présentes a faire ladite serche et inventaire de tous lesdits manans et habitans tenans feux et mesnaiges au bailliaige de Chalon [...] en gardant l’ordre de la cerche precedente à vous pour ce baillee ». Vérification faite, les listes de 1442 et de 1436 sont parfaitement identiques, l’ordre a été effectivement respecté92. La pratique des références aux documents archivés est aussi explicitée dans une information de la cherche de 1406 pour le Chalonnais, qui indique que les feux de « Sans et Ferges eulx disans feux sers et toutevoye sont ils escript feux frans au papier de la derniere cerche » : il est ici fait allusion à la cherche de 1400, dont l’ordre de présentation est effectivement parfaitement repris en 140693.

  • 94 ADCO B 11522, fol. lv et B 11521bis.
  • 95 ADCO B 11523, fol. 1v.

3Dans le prologue que rédigent les commis à la cherche de 1476 pour le comté d’Auxonne, il est indiqué qu’ils ont « procedé tant sur les sermens desdiz eschevins, proud’hommes et habitans que sur l’autre cerche derreniere faicte, ou semblablement sont inscripz les noms et surnoms des habitans lors en icelle terre que avons cartulee et debatue contre la presente cerche et par autres inquisicions en la maniere qui s’ensuit » ; mais le modèle n’a pas joué ici, car l’ordre suivi par la cherche de 1476 est différent de celui de 147494. Pour la cherche suivante, rédigée en 1490, il n’est pas dit si le rôle précédent a été consulté : il est seulement indiqué que les enquêteurs se sont « transportez es villes, villaiges, places et lieux cy aprés escriptes et d’ung chascun des diz lieux [ont] appellez et fait venir par devant [eux] les majeurs, eschevins et gouverneurs plus apparans et d’iceulx et chascun d’eulx [ont] prins et receu le serment sollement donné aux saints evangilles de Dieu de [leur] bailler par escript tous les noms et surnoms de leurs habitans et tenans feugz et lieux separez des aultres »95. En tout cas, l’ordre de présentation des localités est identique, et classé, fait exceptionnel, selon le jour et le lieu de l’enregistrement : les commis donnent ainsi le calendrier et l’itinéraire de leur enquête sur le terrain.

4En 1476 (fig. 41 et 42), le dénombrement est réalisé entre le 30 mars et le 11 mai, soit une durée de 43 jours mais seuls 31 jours ont été œuvrés : une interruption de 11 jours, du 7 au 17 avril, est intervenue pour les fêtes de Pâques ; le jeudi 2 mai a été aussi chômé.

5198 lieux et 10 189 feux ont été enregistrés : le récapitulatif n’en donne que 10 135 et accuse une erreur de 54 feux.

6Les commissaires ont procédé en 17 étapes, dont 16 différentes, Louhans servant deux fois. L’un résidant à Auxonne et l’autre à Louhans, ils ont partagé la distance pour se rejoindre en choisissant Seurre comme point de départ. Ils descendent d’abord au sud en suivant la Saône pour remonter par l’est et finir à Pontailler à l’extrême nord de la circonscription. Des étapes longues de quatre à cinq jours sont établies tous les 20 km pour couvrir un maximum de localités alentours : à Seurre sont traitées 21 localités (10 %) et enregistrés 1162 feux (11 %) : depuis Louhans, en deux fois, 43 localités (21 %) et 2659 foyers (26 %) sont dénombrés. Des stations courtes d’un ou deux jours assurent les relais et couvrent les espaces les plus excentrés. Au total, et pour des raisons qui ne sont pas explicitées mais que l’on imagine comme le fruit d’un produit complexe de facteurs très banals, l’importance de l’activité se montre fort disparate d’une étape à l’autre, avec un écart-type de 136 pour le nombre de feux dénombré par jour et de 2,8 pour le nombre de lieux traités par jour. Mais l’itinéraire apparaît cependant fort bien conçu et conduit.

Fig. 41 – Auxonne, 1476 (ADCO B 11522) : importance respective des étapes.

Fig. 42 – Auxonne, 1476 (ADCO B 11522) : itinéraire du dénombrement.

7En 1490 (fig. 43 et 44), le dénombrement est effectué entre le 22 mai et le 25 juin : 27 journées de travail réparties sur 37 jours, le 24 mai, les 30 et 31 mai, les 1er, 2 et 3 juin, puis les 14 et 15 juin ayant été chômés. Par rapport au dénombrement de 1476, les commissaires ont gagné 4 jours (13 %) mais il est vrai que, si le nombre des localités dénombrées est identique (198), le nombre des feux identifiés a considérablement baissé : il n’est plus que de 8146, soit une perte de 2043 foyers (-20 %) ; la guerre en est la cause explicite. Le nombre d’étapes a été aussi réduit : il n’est plus que de treize (-23 %). Les étapes intermédiaires de Frontenard, Oroux et Tichey n’ont pas été activées ; Losne a été préféré à Saint-Symphorien et Laperrière. Comme en 1476, l’hétérogénéité de l’activité journalière demeure forte, moins importante en terme de feux mais plus élevée en nombre de localités traitées. Seurre et Louhans restent les principales étapes et, somme toute, l’itinéraire est resté le même, efficace à couvrir l’ensemble de ce territoire étiré.

Fig. 43 – Auxonne, 1490 (ADCO B 11523) : importance respective des étapes.

Fig. 44 – Auxonne, 1490 (ADCO B 11523) : itinéraire du dénombrement.

  • 96 ADCO B 11559 à B 11569.

8Pour ces deux dénombrements du comté d’Auxonne, comme pour ceux du Chalonnais en 1400 et 1406 puis en 1436 et 1442, le travail sur le terrain est donc bien organisé, l’enregistrement normalisé. Mais ailleurs, nulle attestation de calendrier et d’itinéraire n’est perceptible, et la succession des localités est loin d’être identique d’une cherche à l’autre dans la même circonscription. Afin de révéler la logique de présentation, ou son absence, cet ordre d’énoncé a fait l’objet d’une étude détaillée pour le bailliage de La Montagne, pour lequel est conservée une dense série de rôles pour les années 1376, 1380 et 1384, 1391, 1397 et 1400, 1406, 1413, 1417, 1422, 1423 et 142496.

9Les ligures 45 à 52 montrent le foisonnement des situations rencontrées : la fluidité des sous-ensembles retenus dans chaque rôle, la variabilité du choix de l’ordre de présentation, tant au niveau des circonscriptions que des localités.

10Dans le tableau 45 et la carte 46 se marque l’usage très variable des circonscriptions : certaines se révèlent éphémères, d’autres plus ou moins instables et, en fin de compte, sur dix-sept circonscriptions retenues au moins une fois, quatre seulement sont actives dans tous les dénombrements.

11Les cartes 47 à 51 retracent les ordres d’énumération des circonscriptions pour les années 1376, 1380, 1384, 1423 et 1424. En 1376 la cherche commence avec Châtillon et s’achève à Aisey ; en 1380 elle commence à Aignay et se termine à Arc-en-Barois ; en 1384 elle commence à nouveau à Châtillon, lieu de résidence explicite des commissaires, et se boucle à Villaines-en-Duesmois ; même chose en 1423 mais, entre les deux dates, le parcours n’est pas le même.

12Les trois premiers dénombrements montrent des ordres extrêmement différents ; les variations semblent s’apaiser avec le XVe siècle et les rôles de 1422 et 1423 montrent même une organisation générale identique commençant à Châtillon et s’achevant à Aisey ; mais 1424 ne suit pas, débutant à Baigneux et s’arrêtant à Villaines.

13Pour l’année 1424 (fig. 51), a été cartographiée la suite non seulement des chefs-lieux des sous-circonscriptions mais aussi des autres agglomérations : cette traduction spatiale de l’ordre d’énoncé montre qu’il ne pouvait être très simple de s’y repérer et la figure 52, comparant les ordres de citation des localités retenus entre 1376 et 1422 pour la section de la terre d’Arc-en-Barois, rend évident que la recherche d’une même localité d’un rôle à l’autre n’était vraiment pas facilitée, qu’elle n’était pas une préoccupation des commissaires et qu’elle ne figurait visiblement pas parmi les buts recherchés.

Fig. 45 – Cherches des feux du bailliage de la Montagne entre 1376 et 1423 : recherche d'un itinéraire d'enquête.

Fig. 46 – Cherches des feux du bailliage de la Montagne : présence des circonscriptions de 1374 à 1424 (nombre de cherches dans lesquelles elles apparaissent).

Fig. 47 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1376 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.

Fig. 48 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1380 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.

Fig. 49 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1384 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.

Fig. 50 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1423 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.

Fig. 51 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1424 : ordre de présentation des circonscriptions et des localités.

Fig. 52 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne de 1376 à 1422 : ordre d’enregistrement de la terre d’Arc-en-Barrois. Itinéraires des commissaires ?

14Aucune vocation statistique ne peut être décelée dans ces rôles des feux, dont la mise en page et l’ordonnancement ne montrent que des similitudes générales, et non des codes communs qui en feraient une série organique. La normalisation des ordres d’énoncé enregistrée en Plaine-de-Saône reste isolée.

15En bref, les dénombrements sont commandités, conçus et réalisés individuellement pour répondre à des demandes récurrentes peut-être, mais perçues comme particulières, comme devant répondre à une demande bien identifiée et être soumises à un accord spécifique. Il s’agit simplement d’assurer au coup par coup la mise d’assiette des fouages octroyés au duc par les états de Bourgogne, et la forme des dénombrements marque bien le caractère « extraordinaire » de ces aides financières octroyées au prince.

Notes

92 ADCO B 11550 pour 1442 et B 11549 pour 1436. Il manque un cahier à ce dernier registre : aurait-il mal réintégré les archives après en être sorti pour aider à la réalisation de l’autre ?

93 ADCO B 11542-1 et B 11541. Mais entre les deux groupes, l’ordre des localités change : le souci d’organisation est bien présent mais inconstant.

94 ADCO B 11522, fol. lv et B 11521bis.

95 ADCO B 11523, fol. 1v.

96 ADCO B 11559 à B 11569.

Table des illustrations

Légende Fig. 41 – Auxonne, 1476 (ADCO B 11522) : importance respective des étapes.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 248k
Légende Fig. 42 – Auxonne, 1476 (ADCO B 11522) : itinéraire du dénombrement.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 160k
Légende Fig. 43 – Auxonne, 1490 (ADCO B 11523) : importance respective des étapes.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 236k
Légende Fig. 44 – Auxonne, 1490 (ADCO B 11523) : itinéraire du dénombrement.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Légende Fig. 45 – Cherches des feux du bailliage de la Montagne entre 1376 et 1423 : recherche d'un itinéraire d'enquête.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 432k
Légende Fig. 46 – Cherches des feux du bailliage de la Montagne : présence des circonscriptions de 1374 à 1424 (nombre de cherches dans lesquelles elles apparaissent).
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 196k
Légende Fig. 47 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1376 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Fig. 48 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1380 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Légende Fig. 49 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1384 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 200k
Légende Fig. 50 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1423 : importance et ordre de présentation des circonscriptions.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
Légende Fig. 51 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne pour l’année 1424 : ordre de présentation des circonscriptions et des localités.
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Légende Fig. 52 – Cherche des feux du bailliage de la Montagne de 1376 à 1422 : ordre d’enregistrement de la terre d’Arc-en-Barrois. Itinéraires des commissaires ?
URL http://books.openedition.org/enc/docannexe/image/1533/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 68k

© Publications de l’École nationale des chartes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search