Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Livre entre le commerce et l'histoire des idées

 | 
Annie Charon
, 
Claire Lesage
, 
Ève Netchine

Introduction

Annie Charon, Claire Lesage et Ève Netchine

Texte intégral

1Les catalogues de libraires intéressent de plus en plus les chercheurs en histoire du livre. Plusieurs circonstances ont amené deux institutions, la Bibliothèque nationale de France et l’École nationale des chartes, à s’associer pour inviter des chercheurs à se pencher sur ces objets et à faire le bilan des travaux déjà réalisés.

  • 1 Les ventes de livres et leurs catalogues, éd. Annie Charon et Élisabeth Parinet, Paris, 2000 (Étud (...)

2Depuis une dizaine d’années, l’École nationale des chartes s’intéresse à ces sources précieuses de l’histoire du livre et des bibliothèques que sont les catalogues de vente de livres. En 1998, elle a organisé une journée d’étude sur ce thème et les actes en ont été publiés, deux ans plus tard, dans la collection « Études et rencontres »1. Depuis lors, l’École nationale des chartes réalise un inventaire des catalogues de vente de livres des XVIIe et XVIIIe siècles conservés dans les bibliothèques parisiennes en dehors de la Bibliothèque nationale de France. Cet inventaire, connu sous le nom d'Esprit des livres, est en ligne sur le site de l’établissement. Près de six cents catalogues, conservés dans les bibliothèques Sainte-Geneviève, de l’Institut, de l’École des chartes, de l’Institut catholique, de la Bibliothèque interuniversitaire de médecine, y sont décrits dans des notices qui mettent l’accent sur la biographie des possesseurs et sur les annotations manuscrites des exemplaires : mentions de prix, noms des acquéreurs, présence de listes manuscrites.

  • 2 Catalogues de libraires 1473-1810, éd. Claire Lesage, Ève Netchine et Véronique Sarrazin, Paris, 2 (...)

3S’il convient de distinguer les catalogues de vente au sens strict (ventes aux enchères, ventes à l’amiable organisées par des libraires et portant sur la collection d’un possesseur individualisé) et les catalogues de libraires proprement dits (catalogues de fonds, d’assortiment ou de livres d’occasion), ces deux types de publications présentent une parenté évidente ; ces documents éphémères concernent l’histoire du commerce comme celle des idées. Il a donc paru pertinent que l’École nationale des chartes s’unisse à la Bibliothèque nationale de France pour organiser une journée d’étude lorsque fut publié, à la fin de 2006, le catalogue Catalogues de libraires 1473-18102, deux ans après la publication d’un inventaire consacré aux catalogues de libraires et d’éditeurs pour les années 1811 à 1924.

4Rappelons que la Bibliothèque nationale de France possède, pour la période allant du XVe au début du XIXe siècle, la plus vaste collection de catalogues de libraires en France : trois mille deux cent quarante catalogues de libraires européens représentant plus de quatre mille exemplaires. C’est à Léopold Delisle, administrateur de la Bibliothèque nationale entre 1874 et 1905, que l’on doit la constitution d’un ensemble historique qui s’est enrichi de pièces réunies par des libraires, des érudits et des bibliothécaires, parmi lesquels on peut citer Jean-Jacques Debure, Jacques Anisson-Duperron, Achille Jullien et Seymour de Ricci. Les trois rédactrices de Catalogues de libraires ont non seulement repéré ces documents dans les départements de la Bibliothèque nationale, à l’exception de la bibliothèque de l’Arsenal, mais elles ont aussi procédé à de nombreuses identifications de libraires et à de multiples restitutions de dates de publication ; elles ont également donné de nombreuses informations sur les types d’ouvrages, les autres articles proposés à la vente (cartes, musique, papier, etc.), ainsi que sur les pratiques rédactionnelles et commerciales, autant de données aisément accessibles grâce aux nombreux index. L’ensemble permet de dresser un panorama des activités des libraires européens ayant exercé du XVIe au XVIIIe siècle et éclaire l’usage que bibliothécaires, érudits et amateurs ont pu faire de ces imprimés.

  • 3 Antonio Rodríguez-Moñino, Historia de los catálogos de librería españoles, 1661-1840. Estudio bibl (...)
  • 4 Henri Omont, Catalogues des livres grecs et latins imprimés par Alde Manuce à Venise (1498-1503-15 (...)
  • 5 Christian Coppens, « Sixteeenth-century octavo publishers’catalogues mainly from the Omont collect (...)
  • 6 Fred Schreiber et Jeanne Veyrin-Forrer, Simon de Colines. An Annotated Catalogue of 230 Examples o (...)

5La publication présentée ici est aussi l’occasion de faire le point sur les fonds de catalogues de libraires conservés en France et ailleurs en Europe, car ces documents ont été longtemps négligés et leur conservation est parfois encore mise en question de nos jours. Il s’agit aussi de montrer les larges perspectives d’études économique, historique et culturelle qu’offrent ces témoins assez peu étudiés de l’activité des libraires. Un rapide bilan des études préexistantes révèle que l’ouvrage de Graham Pollard et Albert Ehrman, publié en 1965 par le Roxburghe Club, reste, comme l’a montré Giles Mandelbrote lors de la journée de 1998, la publication de référence la plus utile pour les différents types de catalogues publiés en Europe avant 1800 et la plus vaste étude consacrée aux témoins du commerce du livre du XVe au XVIIIe siècle. Antonio Rodríguez-Moñino a publié en 1966 une synthèse limitée à l’Espagne, dans son histoire des catalogues de libraires espagnols entre 1661 et 18403. Otto S. Lankhorst développe ici même tout le travail qui a été réalisé aux Pays-Bas. Pour le reste, les catalogues de libraires ont été beaucoup moins étudiés que les catalogues de vente ; ils ont surtout fait l’objet d’études de cas. Henri Omont a reproduit et étudié, en 1892, les catalogues de livres grecs et latins publiés par Alde Manuce à Venise à la fin du XVe siècle et au début du siècle suivant4. Christian Coppens, un chercheur belge, a publié en 1995 un recensement complet des catalogues d’imprimeurs et de libraires datant du XVIe siècle5. Fred Schreiber, un libraire américain, et Jeanne Veyrin-Forrer, alors responsable de la réserve de la BNF, ont reproduit et étudié deux catalogues inédits des livres sortis des presses de Simon de Colines dans le livre qu’ils ont consacré à ce libraire en 19956.

  • 7 Helena Henrica Maria van Lieshout et Otto S. Lankhorst, Eleven Catalogues by Reinier Leers (1692-1 (...)
  • 8 Manuela D. Domingos, Bertrand. Uma livraria antes do terramoto [Bertrand. Une librairie avant le t (...)

6Les catalogues de libraires édités à Paris au XVIIe siècle ont fait l’objet d’une liste détaillée établie par Giles Mandelbrote et publiée dans les actes de la journée d’étude de 1998. Pour le XVIIIe siècle, on peut citer les travaux d’Otto S. Lankhorst sur Reiner Leers, dont onze catalogues parus entre 1692 et 1709 ont été reproduits et publiés par ses soins en 19927, ainsi que ceux de Manuela D. Domingos, qui a étudié les livres vendus par les frères Bertrand à Lisbonne en 1755 avant le tremblement de terre8. On le voit, les études sur les catalogues de libraires étaient rares et dispersées.

  • 9 Les articles de Vladimir Somov et Anita Van Elferen sont venus enrichir les textes des communicati (...)

7Le présent ouvrage, qui reprend en les élargissant9 les communications d’une journée d’étude organisée à l’École des chartes, en collaboration avec la BNF, le 27 mars 2008, se propose de pallier ces lacunes. Il s’organise en trois grands ensembles : « Les catalogues, sources de l’histoire du livre » aborde la spécificité de ces sources à travers différents exemples européens du XVIIe au XIXe siècle ; « Pratiques commerciales » décrit la multiplicité des moyens créés par les libraires (prospectus, souscriptions, commissions, rabais, prix de vente, tarifs des reliures, des envois et des emballages, abonnements, commandes de livres...) en France, en Italie et en Angleterre. Enfin, « Les collectionneurs et leurs catalogues » aide à comprendre usages et pratiques. Il reste bien d’autres thèmes à étudier, comme les usages des catalogues par les libraires, les bibliothécaires, les érudits et les bibliophiles ; pensons à Jean-Luc III Nyon (17..-1799), Jean-Jacques Debure (1765-1853), Achille Jullien (1794-1870), Jean Nicolas de Tralage (1640 ?-1720 ?) ou plus récemment Seymour de Ricci (1881-1942).

8Les travaux ici publiés donnent un éclairage inédit sur des fonds présents depuis les origines dans les bibliothèques les plus illustres mais qui, outils de travail quotidiens, n’avaient jusqu’ici pas accédé à la dignité d’objets de conservation ni de recherche. Au fil de ces pages, on peut ainsi découvrir des unica du XVIe siècle à la Bibliothèque interuniversitaire de médecine, des prospectus jusqu’ici non répertoriés à l’Arsenal, des catalogues inédits de Fauche à Wolfenbüttel, et à Padoue un fonds jusqu’à présent inconnu... Bien d’autres fonds similaires restent à découvrir : souhaitons que le présent volume suscite d’autres trouvailles qui seront un apport inestimable pour l’histoire du livre.

Remerciements

9Nous remercions les deux institutions qui se sont associées pour l’organisation de la journée sur les catalogues de libraires : la Bibliothèque nationale de France, qui y a vu le couronnement de sa mission de description de son fonds de catalogues anciens, et l’École nationale des chartes, dont la vocation de recherche au service des sources de l’histoire du livre se trouve une fois de plus illustrée.

Notes

1 Les ventes de livres et leurs catalogues, éd. Annie Charon et Élisabeth Parinet, Paris, 2000 (Études et rencontres de l’École des chartes, 5).

2 Catalogues de libraires 1473-1810, éd. Claire Lesage, Ève Netchine et Véronique Sarrazin, Paris, 2006.

3 Antonio Rodríguez-Moñino, Historia de los catálogos de librería españoles, 1661-1840. Estudio bibliográfico, Madrid, 1966.

4 Henri Omont, Catalogues des livres grecs et latins imprimés par Alde Manuce à Venise (1498-1503-1513), reproduits en pbototypie, Paris, 1892.

5 Christian Coppens, « Sixteeenth-century octavo publishers’catalogues mainly from the Omont collection », dans De Gulden Passer, 1992, p. 5-34.

6 Fred Schreiber et Jeanne Veyrin-Forrer, Simon de Colines. An Annotated Catalogue of 230 Examples of bis Press, 1520-1546, Provo (Utah), 1995.

7 Helena Henrica Maria van Lieshout et Otto S. Lankhorst, Eleven Catalogues by Reinier Leers (1692-1709), Utrecht, 1992.

8 Manuela D. Domingos, Bertrand. Uma livraria antes do terramoto [Bertrand. Une librairie avant le tremblement de terre], Lisbonne, 2002.

9 Les articles de Vladimir Somov et Anita Van Elferen sont venus enrichir les textes des communications présentées lors de la journée d’étude.

© Publications de l’École nationale des chartes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540