Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Philologie et subjectivité

La naissance de la philologie à la fin du Moyen Age et à la Renaissance implique la réorganisation des savoirs : de nouvelles interprétations - bibliques, philosophiques, théologiques, juridiques, politiques - remettent en cause les textes canoniques.

Cette critique des autorités traditionnelles fait accéder le philologue lui-même au rang d'auctoritas. L'entreprise philologique donne lieu à la revendication d'une autonomie créatrice, à l'affirmation de la subjectivité. L'interprétation...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Actes de la journée d'étude organisée par l'École nationale des Chartes (Paris, 5 avril 2001).

  • Éditeur : Publications de l’École nationale des chartes
  • Collection : Études et rencontres | 10
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2002
  • Publication sur OpenEdition Books : 26 septembre 2018
  • EAN (Édition imprimée) : 9782900791547
  • EAN électronique : 9782357231399
  • DOI : 10.4000/books.enc.1095
  • Nombre de pages : 111 p.
Dominique de Courcelles
Introduction
Alexandre Vanautgaerden
Croire à tout, croire à rien

La question du style dans les lettres-préfaces d’Érasme à son édition de saint Jérôme (Bâle, Jean Froben, 1516)

Viviane Mellinghoff-Bourgerie
Autonomie de la pensée et stratégie du moi philologique

Autour du De conscribendis d’Érasme et de la Declamation des louenges de mariage procurée par Louis de Berquin

© Publications de l’École nationale des chartes, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.