Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Théorie de la Régulation au fil du temps

 | 
Robert Boyer

Avant-propos

Texte intégral

1L’association Recherche et Régulation a été créée en 1994 avec pour objectif de promouvoir la recherche sur l’économie et la société selon les approches développées par la théorie de la régulation, notamment par la constitution d’un réseau international de chercheurs.

2L’association se manifeste à travers diverses activités. D’abord elle organise des forums de discussion rassemblant les différentes générations de chercheurs. Ensuite, elle est à l’origine de la création d’une revue académique, l’Année de la régulation (1997-2004), puis de la Revue de la régulation à partir de juin 2007. De plus, des documents de travail portant sur les divers thèmes de recherche sont disponibles sous forme électronique. Enfin, de 1991 à 2008, l’association a publié une Lettre de la régulation, d’abord en format papier puis électronique. Une partie de ces documents est aussi accessible en japonais, anglais et espagnol. Il faut en remercier les correspondants internationaux de l’association Recherche et Régulation, tout particulièrement Yasuo Inoue et Julio César Neffa. Ces informations sont disponibles en consultant les sites :

https://theorie-regulation.org/​revues/​publications/​lettres-de-la-regulation/​

https://theorie-regulation.org/​

https://journals.openedition.org/​regulation/​

3Le présent ouvrage exploite cette base documentaire à travers la sélection puis le commentaire d’une série de « points théoriques » publiés dans la Lettre de la régulation. La qualité de ces textes est la conséquence du travail et de la persévérance de ses responsables successifs : Yves Saillard, Robert Boyer, Bénédicte Reynaud, Henri Nadel et Pascal Petit. Qu’ils en soient remerciés. On doit par ailleurs à Henri Nadel d’avoir proposé une première sélection des textes, dont le présent ouvrage est l’héritier.

© Éditions des maisons des sciences de l’homme associées, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540