Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Articulation 7


Texte intégral

1Kristall proposait une vision critique de la représentation cinématographique de la violence dans les rapports homme-femme. La composition musicale y avait fonction à la fois de raccord et d’intensification de la tension. Dans Machine to Machine (2013) de Philippe Rouy, c’est sur le mode documentaire sans commentaires qu’est exposée la violence industrielle faite au monde, à travers la catastrophe de Fukushima. Le film propose le parcours d’un paysage immersif à partir d’images de surveillance du site industriel dévasté. La bande sonore également composée par Philippe Rouy contribue à l’immersion et au temps suspendu. Suite à un entretien avec Philippe Rouy, François Bailly propose un commentaire du film, comme un guide accompagnant la traversée d’un monde abîmé.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.