Version classiqueVersion mobile

Conquérir et gouverner la Sicile islamique aux xie et xiie siècles

 | 
Annliese Nef

Sources et bibliographie

Texte intégral

LES FONDS D’ARCHIVES ET LES MANUSCRITS CONSULTÉS

ARCHIVIO DI STATO DI PALERMO (CATENA)

Organes de l’administration centrale

Real Cancelleria : vol. 1, 2, 3-11 et 17-37, seuls concernés d’un point de vue chronologique.

Protonotaro del Regno : Privilegi e Investiture, vol. 1-13.

Varia

Miscellanea – Serie II

– 44 : Gian Luca Barberi, Liber privilegiorum archiepiscopatus Panormi et ejus majoris ecclesiae.

– 46-47 : Id., Beneficia ecclesiastica.

– 48 : Id., Liber de secretiis, de 1506.

– 49-50 : Id., Magnum Capibrevium et comitatuum, terrarum et villarum Regni Siciliae.

– 51-53 : Id., Capibrevia, pour le val de Mazara (51), le val Demone (52) et le val de Noto (53).

– 54-55 : Giuliano Castellano, Liber Prelatiae regni.

– 127 a et b : registre du notaire Bartolomeo di Citella (1308-1309) ;

– 127 c : registre du notaire Adamo di Citella.

Pergamene varie.

Fonds Medinaceli microfilmé.

Chartriers ecclésiastiques

Tabulario della cattedrale di Cefalù et Miscellanea archivistica ser. II, vol. 3-5 : copies de documents pour la cathédrale de Cefalù ; les deux premiers datent du XIIIe siècle et le dernier du XIVe siècle1.

Tabulario di S. Maria della Grotta.

Tabulario di S. Maria la Nuova detta la Nuova.

ARCHIVIO DI STATO DI PALERMO (GANCIA)

Chartriers ecclésiastiques

Tabulario di S. Maria Maddalena di Valle Giosafat.

Tabulario della Magione.

Tabulario di S. Martino delle Scale.

Tabulario di S. Maria del bosco di Calatamauro.

Tabulario di S. Maria della Giummare de Sciacca.

Tabulario di S. Maria di Malfinò.

Tabulario di S. Marguerita di Polizzi.

Sources notariales2

Notai Defunti Stanza I, vol. 117-133, vol. 303-305, vol. 333 et vol. 416-417.

Notai Defunti Stanza V, vol. 1-10, qui regroupent des registres de notaires corléonais.

Spezzoni 1N-342 N, fragments de registres du XIVe siècle, qui vont de quelques pages à une centaine de pages.

Biblioteca regionale de Palerme

Tabulario di S. Maria di Monreale.

Biblioteca comunale de Palerme

Ms Qq F 69 : Diplomata, privilegia, fundationes, litterae, chartae principum, pontificum aliarumque personarum ab anno 1040 ad 1670 ad ius et historiam Siciliae pertinentia, vol. 1, XVIIe siècle.

Ms Qq H 6 : Diplomata, litterae, etc. ad episcopalem ecclesiam Agrigentinam pertinentia, XVIIIe siècle.

Ms Qq H 7 : D. Schiavo, Diplomata, litterae, etc. ad episopalem ecclesiam Cephaludensem pertinentia, pars I, XVIIIe siècle.

Ms Qq H 9 : A. Amico, Diplomata, conventiones, etc. ad Archimandratum Messanensem, ad coenobium S. Johannis heremitanem Panormi ad monasteria S. Mariae de Admirato et ad abbatiam S. Marie de Crypta Pan. Pertinentia, XVII-XVIIIe siècles.

Ms 4 Qq D 54 : G. M. Amato, Basilianae abbatiae S. Mariae de Crypta Panormi monumenta greca, latina, sicula, italica, hispanica, ex privatis, publicis, regiisque tabulis collecta, XVIIIe siècle. Ms Qq E 14 : Copie du précédent datant du XVIIIe siècle.

Chapelle palatine

Tabulario della Capella palatina.

Cathédrale de Palerme

Tabulario della Cattedrale di Palermo.

Cathédrale de Patti

Tabulario della cattedrale de Patti (les actes sont ordonnés en fonction de trois volumes manuscrits : les Fondazioni I et II et le Fego di S. Pietro la Fiumara seu Poracaria nel territorio di Castronuovo, rédigés au XVIIe siècle).

Cathédrale de Catane

Tabulario della cattedrale di Catania.

Bibliothèque ursino recupero

Tabulario di S. Nicolò dell’Arena e di S. Maria di Licodia.

Cathédrale dAgrigente

Tabulario della cattedrale di Agrigento.

Biblioteca Apostolica Vaticana

Cod. Vat. lat. 8201 : Bolle e diplomi di ogni genere latini e greci per l’archimandritato di Messina dell’ordine di San Basilio dal secolo XI all’anno 1536, XVIIe siècle.

Cod. Vat. lat. 3880 : Privilegia ecclesiae Montisregalis ab Arnaldo archiepicopo eiusdem ecclesiae compilata in partes quatuor divisa, XVe siècle.

SOURCES ÉDITÉES

Les sources arabes3

Sources diplomatiques

S. Cusa, I diplomi greci ed arabi di Sicilia pubblicati nel testo originale, 1, Palerme, 1868-1882, rééd. par A. Noth, Cologne-Vienne, 1982.

J. Johns, « Arabic Contracts of Sea-Exchange from Norman Sicily », dans Karissime Gotifride. Historical Essays to Godfrey Wettinger on His Seventieth Birthday, éd. P. Xuereb, Malte, 1999, p. 55-78.

—, « Sulla condizione dei musulmani di Corleone sotto il dominio normanno nel XII secolo », dans Byzantino-Sicula IV. Atti del I Congresso Internazionale di archeologia della Sicilia bizantina, Palerme, 2002, p. 275-294.

S. M. Stern, Fāṭimid Decrees. Original documents from the Fāṭimid Chancery, Londres, 1964 (All Soul Studies, 3).

Recueils de sources

M. Amari éd., Biblioteca arabo-sicula, versione italiana, Rome-Turin, 1880-1881, rééd. anastat. Catane, 1982.

Biblioteca arabo-sicula, version arabe, rééd. revue par Umberto Rizzitano, Palerme, 1988 (Edizione nazionale delle opere di Michele Amari. Serie

Ouvrages littéraires

Ibn Ḥamdīs, Il Canzoniere nella traduzione di Celestino Schiaparelli, éd. S. E. Carnemolla, Palerme, 1998.

Ibn al-Muqaffā‘, Le livre de Kalila et Dimna, trad. A. Miquel, Paris, 1957.

Ibn Qalāqis, Dīwān, éd. S. al-Frayh, Koweit, 1982.

—, Tarassul, éd. A. Ibn Nāṣir al-Māni‘, Riad, 1984.

—, Al-Zahr al-bāsim wa-l-‘arf al-nāsim fī madīḥ al-ajall Abī-l-Qāsim, éd. A. Ibn Nāṣir al-Māni‘, Riad, 1984.

—, Splendori e misteri di Sicilia in un’opera di Ibn Qalāqis, trad. de Al-Zahr albāsim wa-l-‘arf al-nāsim fī madīḥ al-ajall Abī-l-Qāsim par A. De Simone, Soveria Mannelli, 1996.

Ibn Ẓafar, Sulwān al-Mutā‘ fī ‘ udwān al-atbā‘, éd. A. A. b. A. b. ‘ Abd al-Majid, Le Caire, 1978 et celle de M. A. Damaj, Beyrouth, 1995.

Ibn Ẓafer, Sulwān al-Mutā’ossiano Conforti politici, trad. M. Amari, revue par P. Minganti, Palerme, 1973.

The just Prince. A Manual of leadership including authoritative English translation of the Sulwān al-Mutā‘ fī ‘Udwān al-Atbā‘, trad. J.A. Kechichian et R. Hrair Dekmejian, Londres, 2003.

Dictionnaires biographiques

Al-Dāwudī, Ṫabaqāt al-musaffirīn, éd. ‘A. M. ‘Umar, Le Caire, 1972.

Al-Iṣfāhānī, ‘Imād ad-dīn, Kharīdat al-qaṣr wa-jarīdat al-‘asr, éd. M. al-‘A. al-Matwī, M. al-Marzūqī et Ibn al-Ḥājj Yaḥyā, Tunis, 1986 (parties sur le Maghreb et al-Andalus).

Al-Maqrīzī, Kitāb al-Muqaffā, éd. M. Yalaoui, Beyrouth-Casablanca, 1991, vol. 3.

Al-Ṣafadī, Kitāb al-wāfī bi-l-wafayāt, éd. M. Youssef Najm, 8, Wiesbaden, 1981.

Ouvrages géographiques, récits de voyage et traités de botanique

Al-Harāwī, Kitāb al-ishārāt fī ma‘rifat al-ziyārāt, éd. J. Sourdel-Thomine, Damas, 1953.

—, Guide aux lieux de pèlerinage, trad. J. Sourdel-Thomine Damas, 1957. Ibn Ḥawqal, Kitāb ṣurat al-arḍ, éd. J. H. Kramers, Beyrouth, 1964 et rééd. 2001.

—, trad. frse : Configuration de la terre, trad. J. H. Kramers et G. Wiet, Beyrouth, 1964 (Collection UNESCO d’œuvres représentatives, Série arabe).

Al-Idrīsī, Compendium of the properties of diverse plants and various kinds of simple drugs, éd. fac. sim. F. Sezgin et alii, Francfort, 1995.

— Kitāb nuzhat al-mushtaq fī ikhtirāq al-afāq (Opus geograficum), Rome, 1970-1976.

—, L’Italia descritta nel « Libro di Re Ruggero » compilato da Edrisi, éd. et trad. de M. Amari et C. Schiaparelli, Rome, 1883.

—, Los caminos de al-Andalus en el siglo XII, éd. et trad. espagnole de la partie du Uns al-Muhaj consacrée à al-Andalus J. A. Mizal, Madrid, 1989.

—, La première géographie de l’Occident, prés. et trad. de H. Bresc et A. Nef, Paris, 1999.

—, Uns al-muḥaj, éd. fac. sim. F. Sezgin, Francfort, 1984.

—, Uns al-muhaj wa-rawḍ al-furaj : qism shamāl al-Ifrīqiya wa-l-Bilād al-Sūdān, éd. Nūḥī al-Wāfī, 2007, Rabat.

—, L’Afrique dans le Uns al-Muhaj wa-rawḍ al-furaj d’al-Idrīsī, éd., trad. et comm. J.-Ch. Ducène, Louvain, 2010.

Ibn Jubayr, Riḥla (The travels of Ibn Jubayr), rééd. révisée par De Goeje, Leyde, 1907.

—, « Relation de voyages », trad. frse P. Charles-Dominique, dans Voyageurs arabes. Ibn Fadlân, Ibn Jubayr, Ibn Battûta et un auteur anonyme, Paris, 1995.

Nassiri Khosrau, Sefer Nameh (Relation de voyage), éd. et trad. Ch. Sheffer, Paris, 1881, rééd. Francfort-sur-le-Main, 1994 (Islamic Geography, 170).

Chroniques

Ibn al-Athīr, Kitāb al-kāmil fī-l-tā’rīkh, éd. Tornberg, Leyde, 1851-1876.

Ibn Ḥammūd, Histoire des rois obaïdides, éd. et trad. M. Vonderheyden, Alger-Paris, 1927.

Ibn Khaldūn, Kitāb al-‘Ibār, 1967, Beyrouth.

Al-Nuwayrī, Nihāyat al-‘arab fi funūn al-adab, éd. variés, Le Caire, 193 ?-1998.

Ouvrages de droit et de chancellerie

Al-Dawūdī, Kitāb al-amwāl, éd. R. M. Sālim Shahāda, Rabat, 1986, édition du manuscrit de Rabat.

—, dans H. H. Abdul Wahab et F. Dachraoui, « Le régime foncier en Sicile au Moyen Âge (IXe et Xe siècle) », dans Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de E. Levi-Provençal, Paris, 1962, p. 401-444. Éd. et trad. frse de la partie consacrée à la Sicile, à partir du manuscrit de l’Escorial.

Ibn al-‘Aṭṭār, Formulario notarial hispano-árabe por el alfaquí y notario cordobés Ibn al-‘ Aṭṭār (s. X), éd. P. Chalmeta et F. Corriente, Madrid, 1983.

Al-Qalqashandī, Ṣubḥ al-a‘shā fīsinā‘at al-inshā’, éd. M. A. Ibrahim, 7 vol., Le Caire, 1913-1920.

Sources de la Gheniza

S. Simonsohn, The Jews in Sicily. I. 383-1300, Leyde-New York-Cologne, 1997, (Studia Post-Biblica, 48, 1).

Sources numismatiques et épigraphiques

M. Amari, Le epigrafi arabiche di Sicilia, trascritte, tradotte e illustrate, Palerme, 1875, rééd. revue par F. Gabrieli, Palerme, 1971.

A. M. De Luca, Le monete con leggenda araba della Biblioteca Communale di Palermo, Parte 1, Palerme, 1998.

Répertoire chronologique d’épigraphie arabe, vol. 1-(1931-).

Les sources grecques

Sources documentaires

Byzantine Monastic Foundation Documents. A complete Translation of the Surviving Founders’Typika and Testaments, éd. J. Thomas et A. Constantinides Hero, Washington, 2000 (Dumbarton Oaks Studies, 35).

S. Cusa, I diplomi greci ed arabi di Sicilia pubblicati nel testo originale, 1, Palerme, 1868-1882, rééd. par A. Noth, Cologne-Vienne, 1982.

J. Darrouzès, Notitia episcopatuum Ecclesiae Constantinopolitanae, Paris, 1981.

F. Dolger, « Der Kodikellos des Christodoulos in Palermo », Archiv für Urkundenforschung, 11 (1929), p. 1-65, rééd. dans Byzantinische Diplomatik, Munich, 1956, p. 1-74.

V. von Falkenhausen, « Nuovi contributi documentari sul monastero greco di S. Maria di Gala (Sicilia orientale) in epoca normanna », dans Medioevo Mezzogiorno Mediterraneo. Studi in onore di Mario Del Treppo, éd. G. Rossetti et G. Vitolo, Pise, 2000, 1, p. 111-131.

H. Grégoire, « Diplômes de Mazara (Sicile) », Annuaire de l’Institut de Philologie et d’Histoire de l’Université de Bruxelles, 1 (1932), p. 79-107.

—, « Documents grecs de Mazara », Accadémie royale de Belgique, Bulletin de la classe de Lettres et des Sciences morales et politiques, sér. 5, 18 (1932), p. 50-53.

A. Guillou, Les actes grecs de Santa Maria di Messina. Enquête sur les populations grecques d’Italie du sud et de Sicile (XIe-XIVe siècles), Palerme, 1963, (ISBBN, Testi, 8).

A. Guillou, « Les archives de S. Maria di Bordonaro (Sicile) », dans Mélanges G. Ostrogorsky, Belgrade, 1963, 1, p. 135-148.

M.-H. Laurent et A. Guillou, Le ‘ liber visitationis’d’Athanase Chalkéopoulos (1457-1458). Contribution à l’histoire du monachisme grec en Italie méridionale, Cité du Vatican, 1960 (Studi e Testi, 206).

G. Spata, Le pergamene greche esistenti nel grande archivio di Palermo, Palerme, 1862.

—, Diplomi greci ricavati da alcuni manoscritti della Biblioteca Comunale di Palermo, Turin, 1870.

F. Trinchera, Syllabus graecarum membranarum, Naples, 1865.

Œuvres littéraires et religieuses

Bios kai politeia tou hosiou patros hèmôn Neilou tou Néou, éd. G. Giovanelli, Badia de Grottaferrata, 1972.

Constantin Porphyrogénète, Le livre des cérémonies, éd. et trad. A. Vogt, Paris, 1935.

Eugenius Panormitanus, Versus Iambici, éd. M. Gigante, Palerme, 1964 (ISSBN, Testi, 10).

Nil Doxapater, Taxis tôn patriarchôn thronôn, éd. Migne (Patrologia Graeca, 132), col. 1083-1114, Paris, 1864, et rééd. anastat. Turnhout, 1984 et G. Parthey, Hieroclis synecdemus et notitiae graecae episcopatuum, Berlin, 1866, rééd. Amsterdam, 1967, p. 265-308.

N. Oikonomidès, Les listes de préséance byzantines des IXe et Xe siècles, intr., texte, trad. et comm., Paris, 1972.

Philagète de Cerami, Omelie per i vangeli domenicali e le feste di tutto l’anno, éd. Giuseppe Rossi Taibbi, 1, Palerme, 1969 (ISSBN, Testi, 11).

—, dans : B. Lavagnini, « Profilo di Filagato da Cerami con traduzione della Omelia XXVII pronunziata dal pulpito della Cappella Palatina in Palermo », Bollettino della Badia greca di Grottaferrata, 44 (1990), p. 231-235.

Épigraphie

A. Guillou, Recueil des inscriptions grecques médiévales d’Italie, Rome, 1996 (CEFR, 222).

Corpus juridiques

T. von der Lieck-Buycken, Die Konstitutionen Friedrichs II. von Hohenstaufen für Sein Königreich Sizilien : Ergänzungsband. 1, Die griechische Text, Cologne-Vienne, 1978 (Studien und Quellen zur Welt Kaiser Friedrichs II ; 5,1).

Les sources latines

Regestes et catalogues

P. Burgarella, « Le pergamene del monastero della Martorana », Archivio storico siciliano, s. IV, 4 (1978), p. 55-110.

E. Caspar, regeste en annexe à Roger II (1101-1154) und die Gründung der normannisch-sicilischen Monarchie, Innsbruck, 1904 ; trad. ital. Ruggero II e la fondazione della monarchia normanna di Sicilia, Rome-Bari, 1999.

D. Clementi, « Calendar of the Diplomas of the Hohenstaufen Emperor Henry VI concerning the Kingdom of Sicily », QFIAB, 35 (1955), p. 86-225.

P. Collura, « Appendice al regesto dei diplomi di Re Ruggero compilato da Erich Caspar », dans VIII centenario della morte di Ruggero II. Atti del Convegno Internazionale di Studi Ruggeriani, Palerme, 1954, 2, Palerme, 1955, p. 545-627.

C. A. Garufi, Catalogo illustrato del tabulario di S. Maria la Nuova di Monreale, Palerme, 1902 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 19).

Messina, il ritorno della memoria (Exposition Messine, 1er mars-28 avr. 1994), Palerme, 1994.

A. Mongitore, Monumenta historica Sacrae Domus Mansionis SS. Trinitatis Militaris Ordinis Theutonicorum Urbis Panormi, Palerme, 1721.

P. Sinopoli Di Giunta, « Tabulario di S. Maria Latina di Agira », Archivio storico per la Sicilia orientale, 22 (1926), p. 135-190.

Sources documentaires éditées

Acta Curie felicis urbis Panormi, 1-11, Palerme, 1982-1994.

Acta Siculo-Aragonensia, I, 1, éd. F. Giuffrida, N. Giordano, M. Scarlata et L. Sciascia, Documenti sulla luogotenenza di Federico d’Aragona, Palerme, 1972 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 27).

Acta Siculo-Aragonensia, I, 2, éd. M. Scarlata et L. Sciascia, Documenti sulla luogotenenza di Federico d’Aragona, Palerme, 1978 (Fonti per la Storia di Sicilia).

V. Adragna, « Di alcuni documenti del « Liber Privilegiorum » della città di Erice », Archivio storico siciliano, ser. III, 10 (1959), p. 149-180.

A. Amico, I Diplomi della cattedrale di Messina raccolti da–, pubblicati e illustrati da Raffaelle Starraba, Palerme, 1888 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 1).

G. L. Barberi, Beni ecclesiastici, vescovadi e abbazie, éd. I. Peri, 1, Palerme, 1962 ; 2, Palerme, 1963 (Istituto di storia dell’Università di palermo, Testi e documenti).

—, I Capibrevi, éd. G. Silvestri, I. I Feudi del Val di Noto, Palerme, 1879 ; II. I Feudi del Val Demone, Palerme, 1886 ; III. I Feudi del Val di Mazara, Palerme, 1888 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 3, 8 et 13).

—, Liber de secretiis, éd. E. Mazzarese Fardella, Milan, 1966 (Acta Italica, 11).

G. Battaglia, I diplomi inediti relativi all’ordinamento della proprieta fonditaria in Sicilia sotto i Normanni e i Svevi, Palerme, 1895 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 16).

C. Biondi et H. Bresc éd., Ad trinam pulsacionem campanelle. Il tabulario dei monasteri di Santa Chiara e della Santa Trinità in Lentini (mostra documentaria, Noto, 16 juin-16 juillet 2007), Palerme, 2008.

G. Bresc-Bautier, Le Cartulaire du Chapitre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, Paris, 1983.

A. Bruel, Chartes de l’abbaye de Cluny, Paris, 1894, 5.

C. Brühl, Rogerii II. Regis Diplomata latina, Cologne, 1987 (Codex diplomaticus regni Siciliae, Series prima : Diplomata et principum regum et gente normannorum, II, 1).

P. Burgarella, Le imbreviature del notaio Adamo de Citella a Palermo (1o registro : 1286-87), Rome, 1982 (Fonti e studi del Corpus Membranarum Italicarum, ser. III, 1).

D. Ciccarelli, Il Tabulario di S. Maria di Malfino, 1, 1093-1302, Messine, 1986.

P. Collura, « Frammenti di platee arabe dell’epoca normanna », Atti dell’Accademia di Scienze, Lettere ed Arti di Palermo, ser. 4, 30 (1969-1970), parte II, p. 255-260.

—, Le più antiche carte dell’archivio capitolare di Agrigento, Palerme, 1960 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 25).

G. Cosentino, Codice diplomatico di Federico III Aragonese (1355-1377), Palerme, 1885 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 9).

J. B. De Grossis, Catana Sacra, Catane, 1654.

H.-F., Delaborde, Chartes de Terre-Sainte provenant de l’abbaye de Notre-Dame de Josaphat, Paris, 1880 (BEFAR, 19).

J. Delaville Le Roulx, Archives de l’Orient latin, Paris, 1884.

—, Les archives, la bibliothèque et le trésor de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Malte, Paris, 1883.

P. De Luca, Documenta pactensia. 2. I-II. L’età sveva e angioina, Messine, 2005.

L. Duchesne et P. Fabre, Liber Censuum de l’Église Romaine, Paris, 1905 (BEFAR, ser. 2, 6).

R. Filangeri, I Registri della cancelleria angioina ricostruiti con la collaborazione degli archivisti napoletani, I-, 1950-.

M.-L. Gangemi, Il tabulario del monastero San Benedetto di Catania (1299-1633), Palerme, 1999 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 34).

L. Garofalo, Tabularium regiae ac imperialis cappellae collegiatae divi Petri in regio panormitano palatio, Palerme, 1835.

C. A. Garufi, Documenti inediti dell’epoca normanna in Sicilia, Palerme, 1899 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 18).

—, « Le donazioni del Conte Enrico di Paternò al monastero di S. Maria di Valle Giosafat », Revue de l’Orient latin, 9 (1902), p. 206-230.

—, « Per la storia dei monasteri di Sicilia nel tempo normanno », Archivio storico per la Sicilia, 6 (1940), p. 1-96.

—, « Per la storia dei secoli XI e XII. Miscellanea diplomatica. 1 : Le isole Eolie a proposito del Constitutum dell’Abate Ambrogio del 1095. Studi e ricerche », Archivio storico per la Sicilia orientale, 9 (1912), p. 159-197.

—, « Per la storia dei secoli XI e XII. Miscellanea diplomatica. 2 : I conti di Montescaglioso », Archivio storico per la Sicilia orientale, 9 (1912), p. 324-365.

—, « Per la storia dei secoli XI e XII. Miscellanea diplomatica. 3 : La contea di Paternò e i De Luci », Archivio storico per la Sicilia orientale, 10 (1913), p. 160-180.

S. Giambruno, Il tabulario del Monastero di Santa Margherita di Polizzi, Palerme, 1909 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 20).

D. Girgensohn, Italia Pontificia sive Repertorium privilegiorum et litterarum a Romanis pontificibus ante annum MCLXXXXVIII Italiae ecclesiis, monasteriis, civitatibus singulisque personis concessorum, vol. 10 : Calabria – Insulae, Zurich, 1975.

— et N. Kamp, « Urkunden und Inquisitionen des 12. und 13 Jahrunderts aus Patti », Quellen und Forchungen, 45 (1965), p. 1-240.

R. Gregorio, Bibliotheca scriptorum qui res in Sicilia gestas sub Aragonum imperio retulere, 1, Palerme, 1791 et 2, Palerme, 1792.

M. S. Guccione, Le imbreviature del notaio Bartolomeo de Alamanna a Palermo (1332-33), Rome, 1982 (Fonti e studi del Corpus Membranarum Italicarum, ser. III, 3).

P. Gulotta, Le imbreviature del notaio Adamo de Citella a Palermo (2ndo registro : 1298-99), Rome, 1982 (Fonti e studi del Corpus Membranarum Italicarum, ser. III, 2).

W. Holtzmann (W.), « Papst-, Kaiser-, und Normannenurkunden aus Unteritalien. I. S. Filippo – S. Maria in Agira », Quellen und Forschungen, 35 (1955), p. 46-85.

—, Historia diplomatica Friderici Secundi, Paris, 1859-1861.

E. Jamison, Catalogus baronum, Rome, 1972 (FSI, 101).

K. A. Kehr, Die Urkunden der normannisch-sicilienischen Könige – eine diplomatische Untersuchung, Innsbruck, 1902.

T. Kölzer, Constantiae imperatricis et reginae Siciliae diplomata, Cologne, 1983 (Codex diplomaticus regni Siciliae, Series secunda : Diplomata regum et gente Suevorum, I, 2).

B. et G. Lagumina, Codice diplomatico dei Giudei in Sicilia, Palerme, 1884 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 6) ; Palerme, 1888 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 12) ; Palerme, 1895 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 17).

G. La Mantia, Codice diplomatico dei Re aragonesi di Sicilia. I. 1282-1290, Palerme, 1917 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 23) ; II. 1290-1292, éd. A. De Stefano et F. Giunta, Palerme, 1956 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 24).

E. Mazzarese Fardella, Il Tabulario Belmonte, Palerme, 1983 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 30).

L.-R. Ménager, Les actes latins de S. Maria di Messina (1103-1250), Palerme, 1963 (ISSBN, Testi, 9).

—, Amiratus-Amêras. L’Émirat et les origines de l’Amirauté (XIe-XIIe siècles), Paris, 1960.

—, « Notes critiques sur quelques diplômes normands de l’Archivio Capitolare di Catania », Bullettino dell’Archivio Paleografico Capitolare Italiano, n. s., 2 et 3 (1956-1957), p. 145-174.

—, « Notes et documents sur quelques monastères de Calabre à l’époque nornormande», Byzantinische Zeitschrift, 50 (1957), p. 7-30 et p. 321-361.

—, Recueil des actes des ducs normands d’Italie (1046-1127). I. Les premiers ducs (1046-1087), Bari, 1981 (Documenti e Monografie, 45).

I. Mirazita, Documenti relativi all’epoca del Vespro tratti dai manoscritti di Domenicho Schiavo della Biblioteca Comunale di Palermo, Palerme, 1983.

C. Mirto, Rollus Rubeus. Privilegia Ecclesie Cephaleditane, a diversis regibus et imperatoribus concessa, recollecta et in hoc volumine scripta, Palerme, 1972 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 29).

A. Mongitore, Bullae, privilegia et instrumenta Panormitanae Ecclesiae, Palerme, 1734.

F. Nitti Di Vitto, Le pergamene di San Nicola di Bari, periodo normanno (1075-1194), Bari, 1902 (Codice diplomatico barese, 5).

H. Penet, Le chartrier de S. Maria di Messina. I. 1250-1429, Messine, 1998 (Biblioteca dell’Archivio storico messinese, 26).

—, Le chartrier de S. Maria di Messina. Il tabulario di S. Maria di Messina (1250-1500). II. Essai de reconstruction raisonnée du chartrier, des origines à 1500, Messine, 2005 (Biblioteca dell’Archivio storico messinese, 38).

R. Pirro, Sicilia Sacra disquisitionibus et notitiis illustrata, Palerme, 1733.

I. Scaturro (I.), « La contessa normanna Giulietta di Sciacca », Archivio Storico Siciliano, n. s. 43 (1921), p. 203-250.

G. C. Sciacca, Patti e l’amministrazione del comune nel medioevo, Palerme, 1907 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 2e ser., 6).

L. Sciascia, Pergamene siciliane dell’archivio delle Corona d’Aragona (1188-1347), Palerme, 1994 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 33).

P. Sella, Rationes Decimarum Italiae nei secoli XIII e XIV. Sicilia, Cité du Vatican, 1944.

G. Silvestri, De Rebus regni Siciliae (9 settembre 1282-26 agosto 1283). Documenti inediti estratti dell’Archivio della Corona di Aragona, Palerme, 1882 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 5).

E. Sipione, « Diplomi normanni e svevi a S. Nicolo dell’Arena », dans Miscellanea in memoria di G. Cencetti, Turin, 1973, p. 475-491.

A. Sparti, Il registro del notaio ericino Giovanni Maiorana, 1297-1300, Palerme, 1982.

G. Stalteri Ragusa, Il « Magnum capribrevium » dei feudi maggiori, Palerme, 1993 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 32).

G. Travali, I Diplomi angioini dello Archivio di Stato di Palermo, Palerme, 1886 (Documenti per servire alla storia della Sicilia, 1ere sér., 7).

E. Winkelmann, Acta Imperii inedita saeculi XIII et XIV, Innsbruck, 1880-1885, rééd. 1964 (Urkundern und Briefe zur Geschichte des Kaiserreichs und des Krönigreichs Sicilien in den Jahren 1198-1273).

H. Zielinski, Tankredi et Willelmi III regum diplomata, Cologne, 1982 (Codex diplomaticus regni Siciliae, Series prima : Diplomata et principum regum et gente normannorum, V).

Chroniques

Adémar de Chabannes, Chronicon, éd. J. Chavanon, Paris, 1897.

Aimé du Mont-Cassin, Ystoire de li Normant (Storia dei Normanni), éd. V. De Bartholomeis, Rome, 1935.

Alexandri Telesiani Abbatis Ystoria Rogerii Regis Sicilie Calabrie atque Apulie, trad. L. De Nava et commentaire de D. Clementi, Rome, 1991 (Fonti per la storia d’Italia, 112).

Anonymi Barensis Chronicon, éd. Muratori, 1724 (Rerum Italicarum Scriptores, 5) p. 145-156.

Anonymi Vaticani Historia Sicula, éd. Muratori, 1726 (Rerum Italicarum Scriptores, 8), p. 740-780.

Croisades et Pélerinages, dir. D. Regnier Bohler, Paris, 1997.

Falcon de Bénévent, Chronicon Beneventanum, Città e feudi dell’Italia dei Normanni, éd. et commentaire de E. D’Angelo, Florence, 1998.

Geoffroi Malaterra, De rebus gestis Rogerii Calabriae et Siciliae Comitis et Robertis Guiscardi ducis fratris eius, éd. E. Pontieri, Bologne, 1927-1928 (RIS, 5/1).

—, Imprese del Conte Ruggero e del fratello Roberto il Guiscardo, trad. ital. E. Spinnato et intr. V. d’Alessandro, Palerme, 2000.

Giraud le Cambrien, Topographia Hibernica, éd. J. F. Dimock, Londres, 1867.

Guillaume de Jumièges, Gesta Normanorum Ducum, The Gesta Normannorum ducum of William of Jumièges, éd. et trad. E. M. C. Van Houts, Oxford, 1992-1995 (Oxford Medieval Texts).

Guillaume de Pouille, Gesta Roberti Wiscardi, éd. et trad. M. Mathieu, Palerme, 1961, (ISSBN, Testi e Monumenti, Testi, 4).

Jean de Salisbury, Historia pontificalis, éd. et trad. M. Chibnall, Londres, 1956 (Oxford Medieval Texts).

Léon d’Ostie (ou Leo Marsicanus) et Pierre Diacre, Chronica monasterii Casinensis, éd. H. Hoffmann, Hanovre, 1980 (Monumenta Germaniae Historica, Scriptores, 34).

Ludolph de Suchem, De Itinere Terrae Sanctae, éd. F. Deycks, Stuttgart, 1851.

Orderic Vital, The Ecclesiastical History of Orderic Vitalis, éd. et trad. M. Chinball, Oxford, 1969-1980.

Pierre d’Eboli, De Rebus Siculis Carmen : Petri Ansolini De Ebulo, De Rebus Siculis Carmen, éd. E. Rota, 1904-1910 (RIS, 31/1-3).

—, Liber ad honorem Augusti, éd. G. B. Siragusa, Rome, 1906 (FSI, 39).

—, Liber ad honorem augusti sive De rebus Siculis : codex 120 II der Burgerbibliothek Bern. Eine Bilderchronik der Stauferzeit, éd. T. Kölzer, M. Stähli et G. Becht-Jördens, Sigmaringen, 1994.

Pseudo-Falcand, Liber de regno Sicilie, éd. G. B. Siragusa, Rome, 1897 (FSI, 22).

—, The History of the Tyrants of Sicily by ‘ Hugo Falcandus’1154-1169, trad. G. A. Loud et T. Wiedemann, Manchester-New York, 1998.

Raoul de Caen, Gesta Tancredi, Paris, 1866 (Recueil des Historiens de la Croisade, 3).

Raoul Glaber, Les Cinq livres de ses histoires, éd. M. Prou, Paris, 1887.

Riccardo de San Germano, Chronica, éd. C. A. Garufi (RIS, VII, 2), Bologne, 1938.

Richard le Poitevin, Chronique universelle, éd. G. Waitz, Hanovre, 1882 (Monumenta Germaniae Historica, Scriptores, 26)

Romuald de Salerne (Romuald Guarna), Chronicon sive Annales, éd. C. A. Garufi, Città di Castello, 1909-1935, (RIS, 7/1).

—, Chronicon, trad. italienne C. Bonnetti, Cava de’Tirreni, 2001 (Schola Salernitana, Studi e Testi, 6).

Corpus juridiques

W. Stürner, Die Konstitutionen Friedrichs II. für das Königreich Sizilien, Hanovre, 1996 (MGH, Constitutiones et Acta Publica imperatorum et regum, 2, Supplementum).

O. Zecchino, Le Assise di Ariano, Cava dei Tirreni, 1984.

Sources littéraires

Bernard de Clairvaux, Epistolae, éd. Migne, Paris, 1854 et rééd. anastat. Turnhout, 1983 (PL, 185).

Les deux rédactions en vers du Moniage Guillaume, chanson de geste du XIIe siècle, éd. W. Cloetta, Paris, vol. 1, 1906 et, vol. 2, 1911.

Eadmer, Vita Anselmi : the Life of St Anselm, archbishop of Canterbury, éd. et trad. R. W. Southern, Oxford, 1962 (Oxford Medieval Texts).

Gervais de Tilbury, Le livre des merveilles. Divertissement pour un Empereur (Troisième partie), trad. A. Duchesne, Paris, 1992.

Guillaume de Palerne, éd. A. Micha, Genève, 1990.

Laborans, De iustitia et iusto, dans Laborantis cardinalis opuscula, éd. A. Landgraf, Bonn, 1932 (Florilegium Patristicum, 22), p. 6-42.

A. Lejeune, L’Optique de Claude Ptolémée dans la version latine depuis l’arabe de l’émir Eugène de Sicile, Louvain, 1956.

A. Lejeune, L’Optique de Claude Ptolémée dans la version latine depuis l’arabe de l’émir Eugène de Sicile : édition critique et exégétique augmentée d’une traduction française et de compléments, Leyde, 1989.

Lettera a un tesoriere di Palermo, Palerme, 1988 (éd. et trad. par S. Tramontana de l’Epistola ad Petrum Panormitane ecclesie thesaurarium de calamitate Sicilie attribuée au Pseudo-Falcand).

Maion de Bari, Prologus et expositio orationis dominicae, éd. P. B. Liacentini en annexe à O. Hartwigh, « Re Guglielmo I e il suo grande ammiraglio Majone di Bari », Archivio storico per le province napoletane, 8/1 (1883), p. 397-485, spéc. p. 464-485.

Meno interprete Henrico Aristippo, éd. V. Kordeuter, Londres, 1940 (Plato Latinus, I).

Phaedo interprete Henrico Aristippo, éd. L. Minio-Paluello, Londres, 1950 (Plato Latinus, II).

Pierre de Blois, Opera omnia (Patrologia Latina, 207), Paris, 1855 ; rééd. anastat. Turnhout, 1992.

Richard FitzNigel, Dialogus de Scaccario : De Necessariis Observantiis Scaccarii Dialogus, qui dicitur Dialogus de Scaccario, éd. et trad. C. Johnson, Londres, 1950.

Suger, Epistolae, éd. Migne, Paris, 1854 et rééd. anastat. Turnhout, 1993, (PL, 186).

Urbain II, Urbani II papae epistolae et privilegia, éd. Migne, (PL, 151, c. 283-558).

Outils

Amari (M.) et Dufour (A. H.), Carte comparée de la Sicile moderne avec la Sicile du XIIe siècle d’après Edrisi et d’autres géographes arabes, Paris, 1859.

Amico (V.), Dizionario topografico della Sicilia, trad. et annoté par G. Di Marzo, Palerme, 1855-1856.

Bibliotecae Divi Marci Venetiarum codices graeci manuscripti, vol. 1 : Thesaurus Antiquuus. Codices 1-299, Rome, 1981.

Burgarella (P.), Nozioni di diplomatica siciliana, rééd. Palerme, 1991.

Caracausi (G.), Dizionario onomastico della Sicilia. Repertorio storico-etimologico di nomi di famiglia e di luogo, Palerme, 1994 (Centro di studi filologici e linguistici siciliani, Lessici Siciliani, 7).

—, Lessico greco della Sicilia e dell’Italia meridionale, Palerme, 1990 (Centro di studi filologici e linguistici siciliani, Lessici Siciliani, 6).

A Catalogue of the Harleian Manuscripts, in the British Museum, Londres, III, 1808

Catalogus codicum graecorum Bibliotecae Nationalis Neapolitanae (Indici e cataloghi, n. s. VIII), I, 1, éd. E. Mioni, Rome 1992.

Corriente (F.), A grammatical Sketch of the Spanish Arabic dialect, Madrid, 1977.

De simone (A.), Spoglio antroponomico delle giaride (jarā’id) arabo-greche dei diplomi editi da Salvatore Cusa, 1re partie, Rome, 1979.

Dozy (R.), Supplément aux dictionnaires arabes, Leyde, 1866, rééd. Beyrouth, 1968.

Furlan (I.), Codici greci illustrati della Biblioteca marciana, IV, Milan, 1981.

Kazimirski de Biberstein (A.), Dictionnaire Arabe-Français, Paris, 1860, rééd. Beyrouth, s. d.

Manuscrits enluminés de la Bibliothèque Nationale. Manuscrits d’origine italienne. I : VIe-XIIe siècles, éd. F. Avril et Y. Zaluska, Paris, 1980.

Pellegrin (A.), Essai sur les noms de lieux d’Algérie et de Tunisie, Tunis, 1949.

Schiaparelli (C.), Vocabulista in arabico, Florence, 1871.

Steiger (A.), Contribución a la fonetica del hispano-arabe y los arabismos en el ibero-romanico y el siciliano, rééd. Madrid, 1982.

Watson (A. G.), Catalogue of Dated and Datable Manuscripts c. 700-1600 in The Department of Manuscripts : The British Library, Londres, 1979.

Wettinger (G.), Place-names of the Maltese Islands ca. 1300-1800, Malte, 2000.

Études

Abbès (M.), Islam et politique à l’âge classique, Paris, 2009.

Abulafia (D.), « L’attività commerciale genovese nell’Africa normanna : la città di Tripoli », dans Id., Commerce and Conquest in the Mediterranean, 1100-1500, Aldershot, 1993 (Variorum Reprints).

—, « The Crown and the Economy under Roger II and His successors », dans Id., Italy, Sicily and the Mediterranean.

—, Italy, Sicily and the Mediterranean, Londres, 1987 (Variorum Reprints).

—, « Maometto e Carlo Magno : le due aree monetarie italiane dell’oro e dell’argento », dans Id., Italy, Sicily and the Mediterranean.

—, « The Norman Kingdom of Africa and the Norman Expedition to Majorca and the Muslim Mediterranean », dans Anglo-Norman Studies, VII, Proceedings of the Battle Conference, 1984, Woodbridge, 1985, p. 26-49 et dans Id., Italy, Sicily and the Mediterranean.

—, The two Italies. Economic Relations between the Norman Kingdom of Sicily and the Northern Communes, Cambridge, 1977.

Acconcia Longo (A.), « Gli epitaffi giambici per Giorgio di Antiochia per la madre e per la moglie », QFIAB, 61 (1981), p. 25-59.

Agius (A. G.), « Arab Expertise in Cultivation as reflected in the Siculo-Arabic Agricultural Terminology », Le Muséon, 103 (1990), p. 167-176.

—, Siculo Arabic, Londres-New York, 1996.

Ahrweiler (H.), « Recherches sur l’administration de l’Empire byzantin aux IXe -XIe siècles », Bulletin de Correspondance Hellénique, 84/1 (1960), p. 1-111.

—, « Le sébaste, chef de groupes ethniques », dans Polychronion. Festschrift Franz Dölger zum 75. Geburtstag, éd. P. Wirth, Heidelberg, 1966, p. 34-39.

Aillet (C.), Les Mozarabes : christianisme, islamisation et arabisation en péninsule Ibérique (IXe-XIIe siècle), Madrid, 2010 (Bibliothèque de la Casa de Velázquez, 45).

Al-azmeh (A.), Muslim Kingship. Power and sacred in Muslim, Christian and Pagan Polities, Londres-New York, 1997.

Al-imad (L. S.), The Fatimid Vizierate, 969-1172, Berlin, 1990 (Islamkundliche Untersuchungen, 133).

Al Samman (T.), « Arabische Inschriften auf den Krönunsgewändern des Heiligen Römischen Reiches », Jahrbuch der Kunsthistorischen Sammlungen in Wien, 78 (1982), p. 7-34.

À la recherche de légitimités chrétiennes. Représentations de l’espace et du temps dans l’Espagne médiévale (IXe-XIIIe siècle) (colloque Casa de Velázquez, 26-27 avril 2001), dir. P. Henriet, Lyon-Madrid, 2003 (Annexes des Cahiers de linguistique et de civilisation hispaniques médiévales, 15).

Alessio (G.), « L’elemento greco nella toponomastica della Sicilia », Bollettino del Centro di studi filologici e linguistici siciliani, 1 (1953), p. 65-106 ; 3 (1955), p. 223-261 ; 4 (1956), p. 310-356.

Allard (M.), Le Problème des attributs divins dans la doctrine d’al-Ash‘ arī et de ses premiers grands disciples, Beyrouth, 1965.

Alle origini del costituzionalismo europeo. Le Assise di Ariano 1140-1990, éd. O. Zecchino, Ariano Irpino, 1996 (Centro europeo di studi normanni, Fonti e Studi 8).

Alonso Acero (B.), Sultanes de Berbería en tierras de la cristiandad. Exilio musulmán, conversión y asimilación en la Monarquía hispanica (siglos XVI y XVII, Barcelone, 2006.

Alphandéry (P.) et Dupront (A.), La chrétienté et l’idée de croisade, Paris, rééd. 1995.

Amara (A.), « Texte méconnu sur deux groupes hérétiques du Maghreb médiéval », Arabica, 52/3 (2005), p. 348-372.

— et Nef (A.), « Al-Idrīsī et les Ḥammūdites de Sicile : nouvelles données biographiques sur l’auteur du Livre de Roger », Arabica, 48/1 (2001), p. 121-127.

Amari (M.), Storia dei Musulmani di Sicilia, rééd. et révision C. A. Nallino, Catane 1933-1939 ; rééd. anastat. Catane, 1991.

— et Dufour (H.), Carte comparée de la Sicile moderne avec la Sicile au XIIe siècle d’après Edrisi et d’autres géographes arabes, Paris, 1859.

Amir-Moezzi (M. A.), Le guide divin dans le shi‘ isme originel, éd. revue, Paris, 2007.

Anastos (M. V.), « The Transfer of Illyricum, Calabria and Sicily to the Jurisdiction of the Patriarcate of Constantinople in 732-733 », Rivista dei studi bizantini e neoellenici, 9 (1957), p. 14-31.

Andaloro (M.), « La Chapelle palatine de Palerme et l’horizon méditerranéen », dans La Méditerranée des Croisades, dir. R. Casanelli, Paris, 2000, p. 236-256.

—, « I mosaici siciliani », dans I Normanni. Popolo d’Europa 1030-1200, p. 255-263.

Aprioso (M.), Cambi (F.) et Molinari (A.), « Il territorio di Segesta tra la tarda antichità ed i secoli centrali del medioevo », Primo Congresso Nazionale di Archeologia medievale (Pise, mai 1997), Florence, 1997, p. 187-193.

Aquilina (G.), « Influenze arabe sulla toponomia maltese », dans VIIo Congresso Internazionale di scienze onomastiche, 2, Florence, 1963, p. 131-146.

Arcifa (L.), « Dinamiche insediative nel territorio di Mineo tra tardoantico e bassomedioevo. Il castrum di Monte Catalfaro », MEFRM, 113/1 (2001), p. 269-311.

—, « Facere fossa et victualia reponere. La conservazione del grano nella Sicilia medievale », MEFRM, 120/1 (2008), p. 39-54.

—, « Per una geografia amministrativa dell’altomedioevo in Sicilia. Nuove ipotesi di ricerca per un sito bizantino : Cittadella di Vindicari (SR) », dans II Congresso nazionale di archeologia medievale (Brescia, 28 sept.-1 oct.), éd. G. P. Brogiolo, Florence, 2000, p. 234-241.

—, « Tra casale e feudo : dinamiche insediative in epoca medievale. Le strutture dell’insediamento », dans Contributi alla geografia storica dell’agro netino (Atti delle giornate di studio, Noto 29-31 mai 1998), éd. F. Balsamo et V. La Rosa, Noto, 2001, p. 159-199.

—, « Vie di comunicazione e potere in Sicilia (sec. XI-XIII). Insediamenti monastici e controllo del territorio », Primo congresso nazionale di archeologia medievale (Pise, mai 1997), Pretiragi, éd. S. Gelichi, Florence, 1997, p. 181-186.

— et La rosa (V.), « Per il casale di Milocca : ceramiche medievali dalla contrada Amorella », dans L’Età di Federico II nella Sicilia centro-meridionale, éd. S. Scuto, Agrigente, 1991, p. 199-206.

— et Nef (A.), « Les dynamiques entre villes et châteaux dans les territoires de Noto et Lentini (val de Noto, Sicile sud-orientale) », dans Castrum VIII. Le château et la ville, espaces et réseaux, éd. P. Cressier, Madrid, 2008, (Collection Casa de Velazquez, 108), p. 109-133.

Ardizzone (F.), « Le anfore recuperate sopra le volte del palazzo della Zisa e la produzione di ceramica comune a Palermo tra la fine dell’XI ed il XII secolo », MEFRM, 111/1 (1999), p. 7-50.

—, « Palermo. Villa Napoli : Scavi 1998. Notizie preliminari », Kokalos, 43-44 (1997-1998), II, 2, p. 600-605.

Art and Form in Norman Sicily (Proceedings of an International Conference, Rome, 6-7 déc. 2002), éd. D. Knipp, Munich, 2005 (Sonderbruck aus römisches Jahrbuch der Bibliotheca hertziana, 35, 2003/2004).

L’arte siculo-normanna. La cultura islamica nella Sicilia medievale, Palerme, 2007 (Ciclo Internazionale di Mostre Museo Senza Frontiere. L’arte islamica nel Mediterraneo).

Atti del Congresso internazionale sulla Sicilia normanna (Palerme, 4-8 déc. 1972), Palerme, 1973.

Attiya (H. M.), « Knowledge of Arabic in the Crusader States in the Twelfth and Thirteenth Centuries », Journal of Medieval History, 25/3 (1999), p. 203-213.

Aurigemma (M. G.), Il cielo stellato di Ruggero II. Il soffitto dipinto della cattedrale di Cefalù, Milan, 2004.

Ayalon (D.), Eunuchs, Caliphs and Sultans. A Study of Power Relationships, Jérusalem, 1999.

Aymard (M.) et Bresc (H.), « Problemi di storia dell’insediamento nella Sicilia medievale e moderna 1100-1800 », Quaderni Storici, 24 (1973), p. 945-976.

Balaguer (A. M.), « The Influence of the Moslem Coinages upon the Monetary Systems of the Medieval Iberian Kingdoms », dans Problems of Medieval Coinage in the Iberian Area (Symposio Instituto politécnico de Santarém, 6-10 mai 1984), éd. M. Gomes Marques, Santarem, 1984, p. 307-334.

Baldwin (J.), The Government of Philip Augustus. Foundations of French Royal Power in the Middle Ages, Berkeley et Los Angeles, 1986, trad. fr. Philippe Auguste, Paris, 1991.

Balog (P.), « Dated Aghlabid lead and copper Seals from Sicily », Studi Magrebini, 11 (1979), p. 125-133.

Barcelo (M.), Pinyol (A.), Poveda (J.), « Eren ramaders els rafals de Mayûrqa ? Un exerci de simulacio historica », dans V Jornades d’Estudis locals : les ills orientals d’al-Andalus, Palma, 1987, p. 115 et sq.

Barthelemy (D.), Les deux âges de la seigneurie banale : pouvoir et société dans la terre des sires de Coucy, milieu XIe-milieu XIIe siècle, Paris, 1984 (Publications de la Sorbonne. Série Histoire ancienne et médiévale, 12).

—, La mutation de l’an mil a-t-elle eu lieu ? Servage et chevalerie dans la France des Xe et XIe siècles, Paris, 1997.

Bartlett (R.), The Making of Europe. Conquest, Colonization and Cultural Change 950-1350, Londres, 1993.

Bates (M. L.) et Metcalf (D. M.), « Crusader Coinage with Arabic Inscriptions », dans A History of the Crusades, dir. K. M. Setton, VI. The Impact of the Crusades on Europe, dir. H. W. Hazard et N. P. Zacour, Madison-Londres, 1989, p. 421-482.

Bauduin (P.), « Les modèles anglo-normands en questions », dans Nascita di un regno, p. 51-98.

Bauer (R.), « Alba di Guglielmo II », dans Nobiles Officinae, 1, p. 55-59.

—, « Manto di Ruggero II », dans Nobiles Officinae, 1, p. 45-49.

—, « Il manto di Ruggero II », dans I Normanni. Popolo d’Europa 1030-1200, p. 279-287.

—, « Il manto di Ruggero II e le vesti reggie », dans Nobiles Officinae, 2, p. 171-181.

Baviera Albanese (A.), « L’istituzione dell’ufficio di Conservatore del real Patrimonio e gli organi finanziari del Regno di Sicilia nel secolo XV », Il Circolo Giuridico L. Sampolo, (29) 1958, p. 227-381.

Bazzana (A.), « Le ḥiṣn et les ma‘ āqil dans l’organisation du peuplement musulman d’al-Andalus », dans XVe Colloque International de Château Gaillard : études de castellologie médiévale (Colloque tenu à Komburg-bei-Schwäbisch Hall, Allemagne, 26 août-1 sept.), Caen, 1992, p. 19-26.

Becker (J.), « Die griechischen und lateinischen Urkunden Grafs Rogers I. von Sizilien », QFIB, 84 (2004), p. 1-37.

—, Graf Roger I. von Sizilien. Wegbereiter des normannischen Königreichs, Tübingen, 2008 (Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts in Rom, 117).

Behrens-Abouseif (D.), « The Missing Link in the Evolution of Cairene Architecture », dans Egypt and Syria in the Fatimid, Ayyubid and Mamluk Eras, éd. U. Vermeulen et D. De Smet, Louvain, 1995, p. 285-313 (Orientalia Lovaniensia Analecta 73).

Bellafiore (G.), Giardini e parchi della Palermo normanna, Palerme, 1996.

Belvedere (O.), « Dal medioevo alla tarda antichità : gli esiti di una ricerca », introduction à M. S. Rizzo, L’insediamento medievale nelle Valle dei Platani, p. 1-12.

—, « Dalla città romana alla città medievale », dans Termini Imerese. Ricerche di topografia e di archeologia urbana, éd. O. Belvedere et alii, Palerme, 1993, p. 283-291.

et alii, Himera III, Palerme, 1988.

—, « Organizzazione fondiaria e insediamenti nella Sicilia di età imperiale », XLIII Corso di cultura sull’arte ravennate e bizantina, Bologne, 1997, p. 33-59.

Bercher (H.), Courteaux (A.) et Mouton (J.), « Une abbaye latine dans la société musulmane : Monreale au XIIe siècle », Annales. Économie, Sociétés, Civilisation, 34 (1979), p. 525-547.

Bernardini (M.), « Circa i Normanni e i Grandi Selgiuchidi ai tempi della Prima Crociata », dans Scritti in onore di Giovanni M. D’Erme, p. 125-146.

Berschin (W.), Medioevo greco-latino. Da Girolamo a Niccolò Cusano, Naples, 1989.

Bianca Lancia d’Agliano. Fra il Piemonte e il Regno di Sicilia (Atti del Convegno, Asti-Agliano, 28-29 avr. 1990), éd. R. Bordone, Alessandria, 1992 (Ricerca di Storia locale, 4).

Bibicou (H.), « Une page d’histoire diplomatique de Byzance au XIe siècle : Michel VII Doukas, Robert Guiscard et la pension des dignitaires », Byzantion, 29-30 (1959-1960), p. 43-75.

Bierman (I.A.), Writing Signs. The Fatimid Public Text, Berkeley-Los Angeles-Londres, 1998.

Bjornesjo (S.), « L’arabisation de l’Égypte : le témoignage papyrologique », Les langues en Égypte, numéro spécial de Égypte – Monde arabe, 27-28/3-4 (1996), p. 93-106.

—, « Quelques réflexions sur l’apport de l’arabe à la toponymie égyptienne », Annales islamologiques, 63-63/1-2 (1992), p. 40-50.

Bloch (M.), « Serf de la glèbe : histoire d’une expression toute faite », dans Rois et serfs et autres écrits sur le servage, textes réunis par D. Barthélemy, Paris, 1995, p. 257-277.

Boisselier (S.), Naissance d’une identité portugaise. La vie rurale entre Tage et Guadiana de l’Islam à la Reconquête (Xe-XIVe siècles), Paris, 1999.

Bonnassie (P.), La Catalogne au tournant de l’an mil, Paris, 1990. —, « Sur la genèse de la féodalité catalane : nouvelles approches », Il feudalesimo nell’alto medioevo, Spolète, 2000, 1, p. 569-606.

Bordonali (S.), « Presenza normanna in Sicilia : note sulla Legazia apostoapostolica», dans La cattedrale di Palermo, p. 85-92.

Borsook (E.), Messages in Mosaic. The Royal Programmes of Norman Sicily 1130-1187, Oxford, 1990.

—, « Messaggi in mosaico nella Cappella Palatina di Palermo », Arte medievale, 2e ser., 5 (1991), p. 31-47.

Boswell (J.), The Royal Treasure. Muslim communities under the Crown of Aragon in the 14th century, New Haven-Londres, 1977.

Bouet (P.), « Les Normands, le nouveau peuple élu », dans Les Normands et la Méditerranée (Colloque de Cerisy-la-Salle, sept. 1992), Caen, 1994, p. 239-253.

Bougard (F.), « Trésors et mobiliers italiens du haut Moyen Âge », dans Les trésors de sanctuaires de l’Antiquité à l’époque romane, éd. J.-P. Caillet et P. Bazin, Nanterre, 1996, p. 161-197.

Bourin (M.), « Bilan de l’enquête : de la Picardie au Portugal, l’apparition du système anthroponymique à deux éléments et ses nuances régionales », dans Genèse médiévale de l’anthroponymie moderne (Études d’anthroponymie médiévale, Ie et IIe Rencontres d’Azay-le-Ferron, 1986-1987), Tours, 1990, p. 233-246.

Bover Fonts (I.), « L’iqlîm di Corleone : studio del territorio e della sua popolazione durante l’epoca musulmana », Annali dell’Istituto Orientale di Napoli, 56, 2 (1996), p. 255-265.

Brancato (P.), Storiografia e politica nella Sicilia dell’Ottocento, Palerme, 1973 (Collana di saggi e monografie, n. s. 33).

BRAND (M. Ch.), « The Turkish element in Byzantium, Eleventh-Twelfth centuries », Dumbarton Oaks Papers, 43 (1989), p. 1-25.

BRENK (B.), « La parete occidentale della Cappella Palatina a Palermo », Arte medievale, 2e ser., 2 (1990), p. 135-150.

BRESC (H.), « Gli Aleramici in Sicilia : alcune nuove prospettive », dans Bianca Lancia d’Agliano. Fra il Piemonte e il Regno di Sicilia, p. 147-165.

—, Arabes de langue, juifs de religion. L’évolution du judaïsme sicilien dans l’environnement latin XIIe-XVe siècles, Paris, 2001.

—, « Arab Christians in the Western Mediterranean (XIth-XIIIth c.) », Library of Mediterranean History, 1 (1994), p. 3-45.

—, « Il casale suburbano e la sua eredità : l’esempio di Noto », Gruppo Ricerche di Archeologia Medievale, 1972, p. 7-9.

—, « Le choc des reconquêtes et de la Croisade », dans États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval Xe -XVe siècle. I. L’évolution politique et sociale, dir. J.-Cl. Garcin, Paris, 1995, p. 173-203.

—, « De l’abbé Vella à l’histoire romantique : Sicile de synthèse et Islam imaimaginaire», dans Maghreb-Italie, des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne (XIIIe-milieu XIXe siècle), éd. B. Grévin, Rome, 2010, (CEFR, 439), p. 235-263.

—, « De l’État de minorité à l’État de résistance : le cas de la Sicile normande », dans État et colonisation au Moyen Âge et à la Renaissance, p. 331-347.

—, « Dominio feudale, consistenza patrimoniale e insediamento umano », dans Chiesa e società in Sicilia. I. L’età normanna, p. 91-109.

—, « Les entrées royales des Mamlûks. Essai d’approche comparative », dans Genèse de l’État moderne en Méditerranée. Approches historiques et anthropologiques des pratiques et des représentations, p. 81-96.

—, « Esclaves auliques et main d’œuvre servile agricole dans la Sicile des XIIe et XIIIe siècles », dans Figures de l’esclave au Moyen-Âge et dans le monde moderne, Paris, 1996, p. 97-115.

—, « État et habitat : l’exemple de la Sicile médiévale au miroir de l’archéologie », dans L’État et la Méditerranée, Peuples méditerranéens, 27-28 (1984), p. 157-172.

—, « Excalibur en sicile », Medievalia, 7, 1987, p. 7-21.

—, « Féodalité coloniale en terre d’Islam. La Sicile (1070-1240) », dans Structures féodales et féodalisme dans l’Occident méditerranéen : Xe-XIIIe siècles. Bilan et perspectives de recherches (Rome, 10-13 oct. 1978), Rome, 1980 (CEFR, 44), p. 631-647 ; rééd. dans Politique et société en Sicile.

—, « Le fief en Sicile. Du don gratuit à la structuration de l’État », dans Fiefs et féodalité dans l’Europe méridionale (Italie, France du Midi, Péninsule ibérique) du Xe au XIIIe siècle (Toulouse et Conques, les 6-8 juillet 1998), Toulouse, 2002, p. 75-92.

—, « Genèse du latifondo en Sicile médiévale », dans Du latifundium au latifondo. Un héritage de Rome, une création médiévale ou moderne ? (Actes de la table-ronde internationale du C.N.R.S. organisée à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, les 17-19 déc. 1992), Paris, 1995, p. 273-288.

—, « L’habitat médiéval en Sicile », dans Atti del Convegno internazionale di archeologia medievale (Palerme-Erice, 20-22 sept. 1974), Palerme, 1976, p. 186-198.

—, « Les historiens de la Croisade. Guerre sainte, justice et paix », MEFRM, 115/2 (2003), p. 727-753.

—, « Les jardins de Palerme (1290-1460) », MEFRM, 84 (1972), p. 55-127, rééd. dans Politique et société en Sicile.

—, « Limites internes de la Sicile médiévale », dans Castrum IV. Frontière et peuplement dans le monde méditerranéen au Moyen Âge, p. 321-330.

—, Livre et société en Sicile (1299-1499), Palerme, 1971 (Centro di studi filologici e linguistici siciliani. Supplementi al Bollettino, 3).

—, « Le marchand, le marché et le Palais dans la Sicile des Xe-XIIe siècles », dans Mercati e mercanti nell’Alto medioevo : l’area euroasiatica e l’area mediterranea (23-29 avril 1992, XL Settimana di studi del Centro Italiano di studi sull’Altomedioevo), Spolète, 1993, p. 291-298.

—, Un monde méditerranéen. Économie et société en Sicile 1300-1450, Rome, 1986 (CEFR, 262).

—, « Motta, Sala, Pietra : un incastellamento trecentesco in Sicilia », Archeologia medievale, 2 (1975), p. 428-432.

—, « Moulins et paroirs : l’équipement hydraulique de la Sicile (XIIe-XIIIe siècles) », dans Oriente e Occidente tra Medioevo ed età moderna. Studi in onore di Geo Pistarino, dir. L. Balletto, Gênes, 1997, p. 143-164.

—, « Paradis et enfer du monde européen », dans Palerme 1070-1492, p. 195-204.

—, Politique et société en Sicile XIIe-XVe siècle, Londres, 1990 (Variorum Reprints).

—, « La propriété foncière des musulmans dans la Sicile du XIIe siècle », dans Del nuovo sulla Sicilia musulmana, p. 69-97.

—, « Du ribât au presidio, les enjeux et les contrôles des Détroits siciliens », dans Controllo degli Stretti e insediamenti militari nel Mediterraneo (Colloque de Spolète, 3-4 sept. 1997), Rome, 2002, p. 97-127.

—, « Le royaume normand d’Afrique et l’archevêché de Mahdiyya », dans Le Partage du monde. Échanges et colonisation dans la Méditerranée médiévale, sous la dir. de M. Balard et A. Ducellier, Paris, 1998, p. 347-361, rééd. dans Les relations des pays d’Islam avec le monde latin du milieu du Xe siècle au milieu du XIIIe siècle, éd. F. Micheau, Paris, 2000, p. 264-283.

—, « Spazio e potere nella Palermo medievale », dans Palermo medievale, testi del’VIII Colloquio Medievale, éd. C. Roccaro, Palerme, 1998, Schede Medievali, 30-31 (1996), p. 7-18.

—, « Stratégies navales et présides dans les mers étroites de Sicile (XIVe-XVe siècles) », dans Pouvoirs et littoraux du XVe au XXe siècle, éd. G. Le Bouëdec et F. Chappé, Rennes, 2000, p. 191-203.

—, « Terre e castelli : le fortificazioni nella Sicilia araba e normanna », dans Castelli. Storia e archeologia (Convegno di Cuneo, 6-8 dec. 1981), éd. R. Comba et A. Settia, Turin, 1984, p. 73-87.

— et Bresc-Bautier (G.), « L’habitat sicilien médiéval : prospection dans le territoire des Madonies », dans Castrum II. Structures de l’habitat et occupation du sol dans les pays méditerranéens : méthodes et apports de l’archéologie extensive (Paris 12-15 nov. 1984), éd. G. Noyé, Rome-Madrid, 1988 (CEFR, 105 ; Casa de Velázquez, 9), p. 59-72.

— et Bresc-Bautier (G.), « Maramma. I mestieri della costruzione nella Sicilia medievale », dans I mestieri. Atti del secondo congresso internazionale di studi antropologici, Palerme, 1983, p. 145-160.

— et Di Salvo (P.) Mulini ad acqua in Sicilia. I mulini, i paratori, le cartiere e altre applicazioni, Palerme, 2001.

— et Nef (A.), « Les actes en arabe dans la Sicile d’époque normande », dans L’autorité de l’écrit au Moyen-Âge (Orient-Occident) (XXXIXe Congrès de la SHMESP, Le Caire, 30 avril-5 mai 2008), Paris, 2009, p. 73-87.

—, « Les mozarabes de Sicile (1100-1300) », dans Cavalieri alla conquista del Sud, p. 134-156.

Bresc-Bautier (G.), « Les possessions de Terre Sainte en Italie du Sud (Pouille, Calabre, Sicile), dans Roberto il Guiscardo e il suo tempo (Prime Giornate Normanno-Sveve, Bari, 28-29 mai 1973), Rome, 1975 (Fonti e Studi del Corpus membranarum Italicarum, XI), p. 13-34.

Brett (M.), « Muslim Justice under Infidel Rule. The Normans in Ifriqiya 517-555 H. / 1123-1160 AD », dans Le Maghreb et les pays de la Méditerranée : échanges et contacts (Actes du Ve Congrès d’histoire et de civilisation du Maghreb, 1989), Cahiers de Tunisie, 44/155-156 (1991), p. 325-368.

Brodbeck (S.), « Les relations artistiques entre la Sicile et les territoires Plantagenêt à la fin du XIIe siècle », dans Puer Apuliae, I, p. 89-103.

—, Les saints de la cathédrale de Monreale en Sicile : iconographie, hagiographie et pouvoir royal à la fin du XIIe siècle, Rome, 2011 (CEFR, 432).

Brühl (C.), Urkunden und Kanzlei König Rogers II. Von Sizilien (mit einem Beitrag : Die arabischen Dokumente Rogers II. Von Albrecht Noth), Cologne-Vienne, 1978 (Studien zu den normannisch-staufischen Herrscherurkunden Siziliens, 1).

Buc (Ph.), Dangereux rituel. De l’histoire médiévale aux sciences sociales, Paris, 2003.

Buchtal (H.), « The Beginnings of Manuscript Illumination in Normann Sicily », dans Studies in Medieval History presented to Miss E. M. Jamison, Papers of the British School at Rome, 24, n.s. 11 (1956), p. 78-85 et rééd. dans Art of the Mediterranean World AD 100 to 1400, Washington, 1983, p. 88-98.

—, Miniature Painting in the Latin Kingdom of Jerusalem, Oxford, 1957.

—, « A school of Miniature painting in Norman Sicily », dans Late classical and Medieval Studies in Honor of Albert Mathias Friend, jr., éd. K. Weitzmann et alii, Princeton, 1955, p. 312-339 et rééd. dans Art of the Mediterranean World AD 100 to 1400, Washington, 1983, p. 59-88.

Buresi (P.), « Les conversions d’églises et de mosquées en Espagne aux XIe-XIIIe siècles », dans Religion et société urbaine au Moyen Âge. Études offertes à Jean-Louis Biget, Paris, 2000, p. 333-351 (Publications de la Sorbonne, Histoire ancienne et médiévale, 60).

Burnett (Ch.), « Antioch as a Link between Arabic and Latin Culture in the Twelfth and Thirteenth Centuries », dans Occident et Proche-Orient : Contacts scientifiques au temps des Croisades (Actes du Colloque de Louvain-la-Neuve 24-25 mars 1997), éd. I. Draelants, A. Tihon et B. Van den Abeele, Louvain, 2000 (Réminisciences, 5), p. 1-77.

—, « Indian Numerals in the Mediterranean Basin in the Twelfth Century, with Special Reference to the ‘ Eastern Forms’ », dans From China to Paris : 2000 Years Transmission of Mathematical Ideas, éd. Y. Dold-Samplonius et alii, Stuttgart, 2002, p. 237-288.

—, « The Transmission of Arabic Astronomy via Antioch and Pisa in the second quarter of the XIIth century », dans The Enterprise of Science in Islam. New Perspectives, éd. J. P. Hogendijk et A. I. Sabra, Cambridge-Londres, 2003, p. 23-52.

—, « The use of Arabic Numerals among the three language cultures of Norman Sicily », dans Art and Form in Norman Sicily, p. 37-48.

Burns (R. I.), Muslims, Christians and Jews in the Crusader Kingdom of Valencia. Societies in Symbiosis, Cambridge, 1984.

—, et Chevedden (P. E.), Negotiating Cultures. Bilingual Surrender Treaties in the Muslim-Crusader Spain, Leyde-Boston-Cologne, 1999.

Busard (H. L. L.), « Der Traktat De Isoperimetris, der unmittelbar aus dem Griechischen ins Lateinische übersetzt worden ist », Mediaeval Studies, 42 (1980), p. 61-88.

—, The Mediaeval Latin Translation of Euclid’s Elements, Stuttgart, 1987.

Busquets Mulet (J.), « El codice latino-arabigo del repartimiento de Mallorca (texto arabe) », dans Homenaje a Millas Vallicrosa, Barcelone, 1954, p. 243-300.

Byzantine Court Culture from 829 to 1204, éd. H. Maguire, Washington, 1997.

Byzantino-Sicula V. Giorgio di Antiochia : l’arte della politica in Sicilia nel XII secolo tra Bisanzio e l’Islam. Atti del Convegno Internazionale (Palermo, 19-20 aprile), éd. M. Re et C. Rognoni, Palerme, 2009 (ISSBN, Quaderni, 17).

Cahen (C.), « Aperçu sur les impôts du sol en Syrie au Moyen Âge », Journal of the Economic and Social History of the Orient, 1975 (18), p. 233-245.

—, « À propos des shuhūd », Studia Islamica, 31 (1970), p. 71-79.

—, « La communauté rurale dans le monde musulman médiéval », dans Les communautés rurales, Paris, 1982, 3, p. 9-27 (Recueils de la Société Jean Bodin, XLII).

—, « Considérations sur l’utilisation des ouvrages de droit musulman par l’historien », dans Atti del III Congresso di studi arabi e islamici (Ravello, 1966), Naples, 1967, p. 239-247, rééd. dans Les peuples musulmans dans l’histoire médiévale, Damas, 1977, p. 81-89.

—, « Notes sur l’histoire des croisades et de l’Orient latin. II : Le régime rural syrien au temps de la domination franque », Bulletin de la faculté des Lettres de Strasbourg, 29 (avr. 1951), p. 286-311, rééd. dans Turcobyzantina et Oriens Christianus, Londres, 1974 (Variorum Reprints).

—, Le régime féodal de l’Italie normande, Paris, 1940.

—, La Syrie du Nord à l’époque des croisades et la principauté franque d’Antioche, Paris, 1940.

Caiozzo (A.), Images du ciel d’Orient au Moyen Âge, Paris, 2003.

Cameron (A.), « The Construction of Court Ritual : the Byzantine Book of Ceremonies », dans Rituals and Royalty. Power and Ceremonial in traditionnal Societies, éd. D. Cannadine et S. Price, Cambridge, 1987, p. 106-136.

Canard (M.), « Le cérémonial fatimide et le cérémonial byzantin. Essai de comparaison », Byzantion, 21 (1951), p. 355-420.

—, « L’impérialisme des Fatimides et leur propagande », Annales de l’Institut des Études orientales, 6 (1942-1947), p. 156-193.

—, « Une lettre du calife fāṭimite al-Ḥāfiẓ (524-544/1130-1149) à Roger II », dans VIII Centenario della morte di Ruggero II. Atti del Convegno Internazionale di Studi Ruggeriani (Palerme, 1954), Palerme, 1955, 1, p. 125-146, rééd. dans Miscellenea Orientalia, Londres, 1973 (Variorum Reprints).

Canart (P.) et Leroy (J.), « Les manuscrits en style de Reggio. Étude paléographique et codicologique », dans La paléographie grecque et byzantine (Paris, 21-25 octobre 1974), Paris, 1977 (Colloques internationaux du CNRS, 559), p. 241-261.

Cantarella (G. M.), « Ripensare Falcando », Studi Medievali, 34/2 (1994), p. 823-841.

—, La Sicilia e i Normanni. Le fonti del mito, Bologne, 1989.

Capitani (O.), « Motivazioni peculiari e linee costanti della chronachistica normanna dell’Italia meridionale : secc. XI-XII », Atti dell’Accademia delle Scienze dell’Istituto di Bologna, Classe di scienze morali. Rendiconti, 65/1 (1976-1977), p. 59-91.

Caracausi (G.), « L’elemento bizantino ed arabo », dans Tre Millenni di storia linguistica della Sicilia, éd. A. Quattordio Moreschini, Pise, 1984, p. 55-104.

—, « Un hapax medievale greco in veste arabo-sicula », Bollettino del Centro di studi filologici e linguistici siciliani, 16 (1990), p. 5-18.

—, « Toponomastica araba in Sicilia », Zeitschrift für romanische Philologie, 109 (1993), p. 350-380.

I caratteri originari della conquista normanna. Diversità e identità nel Mezzogiorno (1030-1130) (Atti delle sedicesime giornate normanno-sveve, Bari 5-8 oct. 2004), éd. R. Licinio et F. Violante, Bari, 2006.

Caravale (M.), « Gli Uffici finanziari nel regno di Sicilia durante il periodo normanno », Annali di storia del diritto, 8 (1964), p. 177-223.

—, Il regno normanno di Sicilia, Varese, 1966, 2e éd., Rome, 1984.

Carocci (S.), « Giustizia signorile e potere regio nel regno normanno », dans Puer Apuliae, 1, p. 122-137.

—, « Le lexique du prélèvement seigneurial : note sur les sources italiennes », dans Pour une anthropologie du prélèvement seigneurial dans les campagnes médiévales (XIe-XIVe s.). Les mots, les temps, les lieux (Colloque de Jaca, 5-9 juin 2002), éd. M. Bourin et P. Martinez Sopena, Paris, 2007, p. 137-160.

—, « Le libertà dei servi. Reinterpretare il villanaggio meridionale », Storica, 37 (2007), p. 51-94.

—, « Signoria rurale, prelievo signorile e società contadina (sec. XI-XIII) : la ricerca italiana », dans Pour une anthropologie du prélèvement seigneurial dans les campagnes médiévales. Réalités et représentations paysannes, éd. M. Bourin et P. Martinez Sopena, Paris, 2004, p. 63-82.

Carrié (J.-M.), « Un roman des origines : les généalogies du colonat du Bas-Empire », Opus, 2 (1983), p. 205-253.

Caruso (S.), « Sull’autore del Bios di S. Filareto il Giovane : Nilo DoxaDoxapatres ?» dans Epetêris Etaireias Bizantinôn Spodôn, 41 (1979-1980), p. 293-304.

Caspar (E.), Ruggero II e la fondazione della monarchia normanna di Sicilia, Rome-Bari, 1999 (Centro europeo di studi normanni, Testi e Studi, 7), trad. de Roger II (1101-1154) und die Gründung der normannisch-sicilischen Monarchie, Innsbruck, 1904.

Castellana (G.), « Appunti per una ricerca topografica degli insediamenti di età medioevale dal periodo arabo a quello svevo nel territorio di Palma di Montechiaro », Sicilia archeologica, 54-55 (1984), p. 125-137.

—, « Il casale di Caliata presso Montevago », Sicilia archeologica, 83 (1993), p. 35-51.

Castelli medievali di Sicilia. Guida agli itinerari castellani dell’isola, sous la dir. de F. Maurici, Palerme, 2001.

Castrum IV. Frontière et peuplement dans le monde méditerranéen au Moyen Âge (Actes du colloque d’Erice, 18-25 sept. 1988), éd. J.-M. Poisson, Rome, 1992 (CEFR, 105/4).

Catalioto (L.), Il Vescovato di Lipari-Patti in età normanna (1088-1194). Politica, economia società in una sede monastico-episcopale della Sicilia, Messine, 2007.

La cattedrale di Palermo, éd. L. Urbani, Palerme, 1993.

Catlos (B.A.), The Victors and the Vanquished. Christians and Muslims of Catalonia and Aragon, 1050-1300, New York, 2004.

Cavalieri alla conquista del Sud. Studi sull’Italia normanna in memoria di Léon-Robert Ménager, éd. E. Cuozzo et J.-M. Martin, Rome-Bari, 1998 (Centro europeo di studi normanni, Studi e Testi, 4).

Cavallo (G.), « La cultura italo-greca nella produzione libraria », dans I Bizantini in Italia, Milan, 1982, p. 497-612.

—, « La trasmissione scritta della cultura greca antica in Calabria e in Sicilia tra i secoli X-XV, consistenza, tipologia, fruizione », Scrittura e civiltà, 4 (1980), p. 157-246.

— et Magistrale (F.), « Mezzogiorno normanno e scritture esposte », dans Epigrafia medievale greca e latina. Ideologia e funzione (Atti del seminario di Erice, 12-18 sept. 1991), éd. G. Cavallo et C. Mango, Spolète, 1995, p. 295-297.

Centenario della nascita di Michele Amari, Palerme, 1910.

Cerone (F.), L’opera politica e militare di Ruggero II in Africa ed in Oriente, Catane, 1913.

Chalandon (F.), « La diplomatique des Normands de Sicile et de l’Italie méridionale », Mélanges d’archéologie et d’histoire, 20 (1900), p. 155-197.

—, Essai sur le règne d’Alexis Ier Comnène (1081-1118), Paris, 1900 (Mémoires et documents publiés par la Société de l’École des Chartes, 4).

—, Histoire de la domination normande en Italie et en Sicile, Paris, 1907, rééd. New York, 1960.

Chalmeta (P.), « Concessiones territoriales en Al-Andalus », Cuadernos de Historia, 6 (1975), p. 1-91.

—, « Una obra de materia economica : el Kitāb fī’at al-amwāl de al-Dāwūdī », dans Actas del IV Coloquio Hispano-Tunecino (Palma de Mallorca, 1979), Madrid, 1983, p. 63-78.

Chamberlain (M.), « The crusader era and the Ayyūbid dynasty », dans The Cambridge History of Egypt. I. Islamic Egypt (640-1517), éd. C. F. Petry, Cambridge, 1998, p. 211-241.

Cheynet (J.-C.), « L’apport arabe à l’aristocratie byzantine des Xe-XIe siècle », dans Byzantino-Slavica, 56/1 (1995), p. 137-146.

—, « L’aristocratie byzantine (VIIIe-XIIIe siècles) », Jounal des Savants, juill.-déc. 2000, p. 281-322.

—, « Tathoul, archonte des archontes », Revue des Études byzantines, 48 (1990), p. 233-242.

Chiesa e società in Sicilia. I. L’età normanna (Atti del I Convegno internazionale organizzato dall’arcidiocesi di Catania, 25-27 nov. 1992), éd. G. Zito, Turin, 1995

Chiffoleau (J.), « Le crime de lèse-majesté médiéval », dans Genèse de l’État moderne en Méditerranée. Approches historiques et anthropologiques des pratiques et des représentations, p. 183-213.

Ciotta (G.), La cultura architettonica in Sicilia, Messine, 1993.

Clanchy (M. T.), England and its Rulers 1066-1272. Foreign Lordship and National Identity, Oxford, 1983.

—, From memory to Written Record. England 1066-1307, 2e éd., Londres, 1993.

Clément (F.), Pouvoir et légitimité en Espagne musulmane à l’époque des taifas (Ve-XIe siècle). L’imam fictif, Paris, 1997.

Cohen (H. J.), « The Economic Background of Muslim Jurisprudents and Traditionists in the Classical Period of Islam until the Middle of the XIth Century », Journal of Economic and Social History of Orient, 13 (1970), p. 16-88.

Cohen (M. R.), Under Crescent and Cross. The Jews in the Middle Ages, Princeton, 1994.

Collura (P.), « La polemica sui diplomi normanni dell’Archivio Capitolare di Catania », Archivio storico per la Sicilia orientale, 11-12 (1959), p. 131-139.

La Colonna Traiana, sous la dir. de S. Settis avec la collaboration d’A. La Regina, G. Agosti et V. Farinella, Turin, 1988.

Condizione umana e ruoli sociali nel Medioevo normanno-svevo, (IX Giornate normanno-sveve, 17-20 oct. 1989), Bari, 1991.

Constable (O. R.), « Cross-Cultural Contracts : Sales of Land between Christians and Muslims in XIIth Century Palermo », Studia Islamica, 85/1 (1997), p. 67-84.

Conte (E.), Servi medievali. Dinamiche del diritto comune, Rome, 1996 (Ius Nostrum, 21).

—, Tre Libri Codicis. La riscoperta del testo e l’esegesi scolastica prima di Accursio, Francfort-sur-le-Main, 1990.

Cornu (G.), « Les tissus dans le monde arabo-islamique oriental jusqu’à l’époque mamlūke », dans Tissus d’Égypte. Témoins du monde arabe VIIIe-XVe siècle (Collection Bouvier), Paris, 1993, p. 22-28.

Corrao (P.), « Gerarchie sociali e di potere nella Sicilia normanna. Questioni storiografiche e interpretative », dans Señores, siervos, vasallos en la edad media (XXVIII Semana de estudios medievales. Estella 16-20 juillet 2001), Pampeloune, 2002, p. 459-482.

—, Governare un regno. Potere, società e istituzioni in Sicilia fra Trecento e Quattrocento, Naples, 1991.

—, « Il servo », dans Condizione umana e ruoli sociali nel Medioevo normanno-svevo, Bari, 1991, p. 61-79.

— et D’alessandro (V.), « Geografia amministrativa e potere sul territorio nella Sicilia tardomedievale », dans L’organizzazione del territorio in Italia e in Germania sec. XIII-XIV, éd. G. Chittolini et D. Willoweit, Bologne, 1994, p. 395-444 (Annali dell’Istituto storico italo-germanico, 37).

Corretti (A.), Gargini (M.), Michelini (M.) et Vaggioli (M. A.), « Tra Arabi, Berberi e Normanni : Entella ed il suo territorio dalla tarda Antichità alla fine dell’epoca sveva », MEFRM, 116/1 (2004), p. 145-190.

Corsi (P.), « L’eunuco », dans Condizione umana e ruoli sociali nel Medioevo normanno-svevo, p. 251-279.

Cortese (E.), Il diritto nella storia medievale, Rome, 1995.

Coulet (N.), « Les entrées solennelles en Provence au XIVe siècle. Aperçus nouveaux sur les entrées royales françaises au bas Moyen Âge », Ethnologie française, 7/1 (1977), p. 63-83.

Cowdrey (H. E. J.), The Age of Abbot Desiderius. Montecassino, the Papacy and the Normans in the Eleventh and Twelfth Centuries, Oxford, 1983.

Cressier (P.), « Urbanisation, arabisation, islamisation au Maroc du Nord : quelques remarques depuis l’archéologie », dans Peuplement et arabisation au Maghreb occidental, p. 27-39.

Crusafont i Sabater (M.), Numismatica de la Corona catalano-aragonesa medieval (785-1516), Madrid, 1982.

Cuozzo (E.), Catalogus Baronum, Commentario, Rome, 1984 (FSI, 101/2).

—, « Les évêques d’origine normande en Italie et en Sicile », dans Les évêques normands du XIe siècle (Colloque de Cerisy-la-Salle, 30 sept-3 oct. 1993), éd. P. Bouet et F. Neveux, Caen, 1995, p. 67-78.

—, « La feudalità del Regnum nell’età di Ruggero II », dans Alle origini del costituzionalismo europeo. Le Assise di Ariano 1140-1990, éd. O. Zecchino, Ariano Irpino, 1996 (Centro europeo di studi normanni, Fonti e Studi 8), p. 153-167.

—, « Quei maledetti Normanni ». Cavalieri e organizzazione militare nel Mezzogiorno normanno, Naples, 1989.

— et Martin (J.-M.), « Introduction », dans Le pergamene di Santa Cristina di Sepino (1143-1463), Rome, 1998 (Sources et documents d’histoire du Moyen Âge, 1).

Curcic (S.), « Some Palatine Aspects of the Cappella Palatina in Palermo », dans Studies on Art and Archeology in Honor of E. Kitzinger on His Seventy-Fifth Birthday, éd. W. Tronzo et I. Lavin, Dumbarton Oaks Papers, 41 (1987), p. 125-144.

Cursente (B.), Des maisons et des hommes : La Gascogne médiévale, XIe-XVe siècles, Toulouse, 1998.

Cusa (S.), Su di una iscrizione araba del Museo di Palermo, Palerme, 1858.

Cutaia (A.), L’itinerario arabo-normanno Sutera-Agrigento nel libro di Al-Idrisi, il tracciato e gli abitati, Catane, 2000.

DAlessandro (V.), « Fidelitas Normannorum. Note sulla fondazione dello Stato normanno e sui rapporti col papato », dans Storiografia e politica nell’Italia normanna, Naples, 1978, p. 99-221.

—, « Lettura di Amato di Montecassino », dans Storiografia e politica nell’I-talia normanna, Naples, 1978, p. 51-99.

Dangelo (F.), « I casali di S. Maria di Monreale nei secoli XII-XV », Bollettino del Centro di studi filologici e linguistici siciliani, 21 (1973), p. 333-339.

—, « Insediamenti e abbandoni nel territorio del monastero di Monreale », dans Primo Congresso Nazionale di Archeologia medievale (Pise, mai 1997), Pretiragi, éd. S. Gelichi, Florence, 1997, p. 206-210.

—, « Insediamenti medievali in Sicilia : Scopello e Baida », Sicilia archeologica, 44 (1981), p. 65-70.

—, « Il territorio della Chiesa mazarese in età normanna », dans L’organizzazione della Chiesa in Sicilia nell’età normanna (Atti del Congresso di Mazara del Vallo, 29-30 nov. 1985), éd. G. Di Stefano, Mazara-Trapani, 1987, p. 151-170.

DEmilia (A.), « Diplomi arabi siciliani di compravendita del secolo VI Egira e loro raffronto con documenti egiziani dei secoli III-V Egira », dans Scritti in onore di Laura Veccia Vaglieri, Annali dell’Istituto Universitario Orientale di Napoli, n. s. 14 (1964), 1, p. 83-109, maintenant dans Id., Scritti di diritto islamico, éd. F. Castro, 1976, Rome (Pubblicazioni dell’Istituto per l’Oriente, 70), p. 385-412.

Derme (G.), « Contesto architettonico e aspetti culturali dei dipinti del soffitto della Cappella Palatina di Palermo », Bollettino d’Arte, 92 (1995), p. 1-33.

Dagli scavi di Montevago e di Rocca di Entella un contributo di conoscenze per la storia dei Musulmani della Valle del Belice dal X al XIII secolo, Agrigente, 1990.

Dagron (G.), Empereur et prêtre. Étude sur le « césaropapisme bizantin », Paris, 1996.

Dakhlia (J.), Le divan des rois. Le politique et le religieux dans l’islam, Paris, 1998.

—, Lingua franca. Histoire d’une langue métisse en Méditerranée, Arles, 2008.

De elpaza (M.), « Les Mozarabes. État de la question », Revue du Monde musulman et de la Méditerranée, 63-64 (1992), p. 40-50.

Déer (J.), Der Kaiserornat Friedrichs II, Berne, 1952.

Degni (P.), « Le sottoscrizioni testimoniali nei documenti italogreci : uno studio sull’alfabetismo nella Sicilia normanna », Bizantinistica, II, 4 (2002), p. 107-154.

De la Puente (C.), « Sin linaje, sin alcurnia, sin hogar : eunucos en al-Andalus en época omeya », dans Identitades marginales, éd. C. de la Puente, Madrid, 2003 (Estudios onomásticos-biograficos de al-Andalus, XIII), p. 147-194.

Delbianco (P.), « Studi di Adolphe Noël des Vergers sulla dominazione normanna nell’Italia meridionale e sulla convivenza arabo-normanna in Sicilia », dans Adolphe Noël des Vergers (1804-1867). Un classicista eclettico e la sua dimora a Rimini, éd. R. Copioli, Rimini, 1996, p. 161-179.

De Lellis (A.), « Il Liber de regno Sicilie e la Epistola ad Petrum del cosidetto Ugo Falcando. Stato degli studi », Archivio storico siciliano, ser. 4, 33 (1974), p. 491-572.

Del Giudice (M.), Notizie dello stato antico e moderno dell’arcivescovado di Monreale, Palerme, 1849.

Del nuovo sulla Sicilia musulmana (Giornata di studio dell’Accademia nazionale dei Lincei, Rome, 3 mai 1993), Rome, 1995 (Accademia Nazionale dei Lincei, Fondazione Leone Caetani, 26).

Delogu (P.), « Idee sulla regalità : l’eredità normanna », dans Potere, società e popolo tra età normanna e età sveva (1189-1210), (V Giornate normannosveve, Bari-Conversano, 1981), Rome-Bari, 1983, p. 185-214.

—, « La militia christi nelle fonti normanne dell’Italia meridionale », dans « Militia Christi » e crociata nei secoli XI-XIII, Milan, 1992 (Miscellanea del Centro di studi medioevali, 13), p. 145-165.

De Luca (M. A.), « Una proposta di rilettura dell’iscrizione araba della Cuba », dans Rassegna siciliana di storia e cultura, 9 (2000), p. 59-74.

—, « L’uso della lingua araba nelle iscrizioni edili e nelle monete normanne », dans Storia di Palermo. III, p. 241-262.

Demma (M. P.), « Il grande cofano con avori incrostati e iscrizione in caratteri naskhi », dans Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona, 2, p. 168-170.

Derenzini (G.), « All’origine della tradizione di opere scientifiche classiche : vicende di testi e di codici tra Bisanzio e Palermo », Physis, 18 (1976), p. 87-103.

De Simone (A.), « Alla corte di Ruggero II tra poesia e politica », dans Nella Sicilia « araba » tra storia e filologia, Palerme, 1999, p. 3-16.

—, « Ancora sui « villani » di Sicilia : alcune osservazioni lessicali », MEFRM, 116/1 (2004), p. 471-500.

—, « Catania nelle fonti arabe », dans Chiesa e società in Sicilia, 1, p. 109-137.

—, « Ibn Qalāqis in Sicilia », dans Yād-Nāma in memoria di Alessandro Bausani, éd. B. Scarcia Amoretti et L. Rostagno, 2, Rome, 1991, p. 323-344.

—, « La kunyah negli antroponimi arabi di Sicilia tra metafora e ambiguità », dans Studi linguistici e filologici offerti a Girolamo Caracausi, Palerme, 1992, p. 77-98 (Centro di studi filologici e linguistici siciliani, Supplementi al Bollettino, 112).

—, « Lingua, finalità, ambiente del documento della Palatina : considerazioni di un’arabista » dans F. Martino et A. De Simone, « Un documento in arabo e il diritto comune alla corte di Ruggero II », Rivista Internazionale di Diritto Comune, 19 (2008), p. 93-136.

—, « I luoghi della cultura arabo-islamica », dans Centri di produzione della cultura nel Mezzogiorno normanno-svevo (XII Giornate normanno-sveve, Bari, 17-20 oct. 1995), éd. G. Musca, Bari, 1997, p. 55-87.

—, « Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Islam africano », dans Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Europa e dal mondo mediterraneo, p. 261-293.

—, « Note sui titoli arabi di Giorgio di Antiochia », dans Byzantino-Sicula V, p. 284-308.

De Smoor (P.), « ‘Umâra’s odes describing the Imâm », Annales Islamologiques, 35/1, 2001, p. 549-626.

De Stefano (A.), La cultura in Sicilia nel periodo normanno, Bologne, 1954.

Devreesse (R.), Les manuscrits grecs de l’Italie méridionale, Cité du Vatican, 1955 (Studi e Testi, 183).

Di Bartolo (B.), « Les minorités gallo-italiennes en Sicile à l’époque normanno-suève », Studi Medievali, 35/2 (1994), p. 797-816.

Di Giovanni (V.), La topografia antica di Palermo al sec. X al XV, Palerme, 1882, rééd. anastat., Palerme, 1995.

Di Liberto (R.), « L’apporto dell’architettura normanna alla conoscenza dell’ars fortificatoria islamica in Sicilia : il contributo dell’analisi stratigrafica delle murature », MEFRM, 116/1 (2004), 319-350.

—, Il castello di Calatubo (Trapani) e l’architettura fortificata medievale siciliana (Tesi di Dottorato di ricerca in storia dell’architettura e conservazione dei beni architettonici, IX ciclo, Università degli studi di Palermo, Facoltà di architettura, février 1998).

—, « Il castello di Calatubo. Genesi e caratteri di un inedito impianto fortificato siciliano fra l’XI e il XII secolo », dans La Sicile des émirs aux barons : châteaux et formes de pouvoir, MEFRM, 110/2 (1998), p. 607-663.

—, « La chiesa normanna di S. Cataldo a Palermo », Palladio, n. s. IX, 17 (1996), p. 17-32.

—, « Il pavimento a tarsie marmoree della chiesa normanna di San Cataldo in Palermo », dans Atti del IV Colloquio dell’Associazione Italiana per lo Studio e la Conservazione del Mosaico (Palerme, 9-13 décembre 1996), Ravenne, 1997, p. 343-364.

Di Natale (M. C.), « I codici latini », dans Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona, 2, p. 357-362.

—, « La miniatura a Palermo nell’età tardo-normanna », dans Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona, 2, p. 385-386.

Di Pietro (R.) et Selim (G.), « The Language Situation in Arab Sicily », dans Linguistic. Studies in Memory of R. S. Harrel, éd. D. G. Stuart, Washington, 1967, p. 19-34.

Di stefano (G.), Monumenti della Sicilia normanna, Palerme, 1955 et éd. revue par W. Krönig, Palerme, 1979.

Di stefano (G.) et Fiorilla (S.), « S. Croce Camerina (RG), saggi di scavo nel casale medievale, relazione preliminare », dans II Congresso nazionale di archeologia medievale (Brescia, 28 sept.-1 oct.), éd. G. P. Brogiolo, Florence, 2000, p. 242-248.

Dittelbach (T.) et Sack (D.), La chiesa inferiore della Cappella Palatina a Palermo : contesti-progetti-rilievi, Palerme, 2005.

Dupre Theseider (E.), « Sugli inizi dello stanziamento cistercense nel regno di Sicilia », dans Studi medievali in onore di Antonino de Stefano, Palerme, 1956, p. 203-218.

Documenti medievali greci e latini. Studi comparativi, éd. G. De Gregorio et O. Kresten, Spolète, 1998.

Dufour (L.), Siracusa, città e fortificazioni, Palerme, 1987.

Durling (J.), « The Anonymous Translation of Aristotle De generatione et corcorruptione», Traditio, 49 (1994), p. 220-230.

Echevarría (A.), « La transformación del espacio islámico (siglos XI-XIII) », dans À la recherche de légitimités chrétiennes, p. 53-80.

Ellenblum (R.), Frankish Rural Settlement in the Latin Kingdom of Jerusalem, Cambridge, 1998.

Elze (R.), « Le insegne del potere », dans Strumenti, tempi e luoghi di comunicazione nel Mezzogiorno normanno-svevo, (XI Giornate normannosveve, Bari, 26-29 oct. 1993), éd. G. Musca et V. Sivo, Bari, 1995, p. 113-131.

—, « The Ordo for the Coronation of King Roger II of Sicily : An Example of the Dating from Internal Evidence », dans Coronations. Medieval and Modern Monarchic Ritual, éd. J. M. Bak, Berkeley-Los Angeles-Oxford, 1990, p. 165-178.

—, « Tre ordines per l’incoronazione di un re e di una regina del regno normanno di Sicilia », dans Atti del Congresso internazionale sulla Sicilia normanna (Palerme, 4-8 déc. 1972), 2, Palerme, 1973, p. 438-459.

Engel (A.), Recherches sur la numismatique et la sigillographie des Normands de Sicile et d’Italie, Paris, 1882.

Enzensberger (H.), « La cancelleria normanno-sveva tra unità monarchica e tendenze regionali », dans Unità politica e differenze regionali nel regno di Sicilia, éd. C. D. Fonseca, H. Houben, B. Vetere, Lecce, 1992, p. 105-119.

—, « Le cancellerie normanne : materiali per la storia della Sicilia musulmusulmana», dans Del nuovo sulla Sicilia musulmana, p. 51-69.

—, « Fondazione o « rifondazione » ? Alcune osservazioni sulla politica ecclesiastica del Conte Ruggero », dans Chiesa e società in Sicilia, 1, p. 21-51.

Epifanio (V.) I valli della Sicilia nel Medio Evo e la loro importanza nella vita dello Stato, Naples, 1938.

Épouser au plus proche : inceste, prohibitions et stratégies matrimoniales autour de la Méditerranée, dir. P. Bonte, Paris, 1994 (École des Hautes Études en Sciences sociales, Civilisations et sociétés, 89).

Epstein (S. R.), An Island for itself. Economic Development and Social Change in Late Medieval Sicily, Cambridge, 1992.

Erdmann (C.), The Origin of the Idea of Crusade, Princeton, 1977.

Esclavage et dépendances serviles. Histoire comparée, éd. M. Cottias, A. Stella et B. Vincent, Paris, 2006, p. 9-23.

L’età normanna e sveva in Sicilia (Chapelle Palatine, nov.-déc. 1994), catalogue d’exposition, Palerme, 1994.

État et colonisation au Moyen Âge et à la Renaissance, dir. M. Balard, Lyon, 1989.

Ettinghausen (R.), La peinture arabe, Genève, 1962 et rééd., Genève, 1977.

Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de E. Levi-Provençal, Paris, 1962.

Eugenia Galvez (M.), « Noticia sobre los documentos arabes de Sicilia del archivo ducal de Medinaceli », dans Del nuovo sulla Sicilia musulmana, p. 167-182.

Von Falkenhausen (V.), « L’archimandritato del S. Salvatore in lingua phari di Messina e il monachesimo italo-greco nel regno normanno-svevo (secoli XI-XIII) », dans Messina. Il ritorno della memoria, p. 41-53.

—, « I ceti dirigenti prenormanni al tempo della costituzione degli stati normanni nell’Italia meridionale e in Sicilia », dans Forme di potere e struttura sociale in Italia nel Medioevo, éd. G. Rossetti, Bologne, 1977, p. 321-379.

—, « La circolazione monetaria nell’Italia meridionale e nella Sicilia in epoca normanna secondo la documentazione di archivio », Bollettino di numismatica italiana, vol. 6-7 (1986), p. 55-79.

—, « I diplomi dei re normanni in lingua greca », Documenti medievali greci e latini. Studi comparativi, éd. G. De Gregorio et O. Kresten, Spolète, 1998, p. 253-309.

—, La dominazione bizantina nell’Italia meridionale dal IX all’XI sec., Bari, 1978, trad. de Wiesberden Untersuchungen über die byzantinische Herrschaft vom 9. bis ins 11 Jahrhundert, Wiesbaden, 1967.

—, « Friedrich II. und die Griechen im Königreich Sizilien », dans Federico II. Convegno Internazionale dell’Istituto Storico Germanico di Roma nell’VIII centenario della nascita, éd. A. Esch et N. Kamp, Tübingen, 1996, p. 235-262.

—, « I funzionari greci nel regno normanno », dans Byzantino-Sicula V, p. 127-163.

—, « The Greek Presence in Norman Sicily : The Contribution of Archival Material », dans The Society of Norman Italy, éd. G. Loud et A. Metcalfe, Leyde, 2002 (The Medieval Mediterranean, 38), p. 253-288.

—, « I gruppi etnici nel regno di Ruggero II e la loro partecipazione al potere », dans Società, potere e popolo nell’età di Ruggero II (III giornate nornanne-sveve, Bari, 23-25 mai 1977), Bari, 1979, p. 133-156.

—, « I logoteti greci nel regno normanno. Uno studio prosopografico », dans Dentro e fuori la Sicilia. Studi di Storia per Vincenzo D’Alessandro, éd. P. Corrao et I. Mineo, Rome, 2009 (I Libri di Viella, 98), p. 101-123.

—, « I mulini della discordia sul Fiumefreddo », dans Puer Apuliae, 1, p. 225-238.

—, « Zur Regentschaft der Gräfin Adelasia del Vasto in Kalabrien und Sizilien (1101-1112) », dans AETOS Studies in honour of Cyril Mango presented to him on April 14, 1998, Stuttgart-Leipzig, p. 87-115.

Fasoli (G.), Cronache medievali di Sicilia. Note d’orientamento, Catane, 1950.

Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona. II. Arti figurative e suntuarie, éd. M. Andaloro, Palerme, 1995.

Feller (L.), Les Abruzzes médiévales : territoire, économie et société en Italie centrale du IXe au XIIe siècles, Rome, 1998 (BEFAR, 300).

—, « L’organisation de l’espace abruzzais entre IXe et XIIe siècles », dans Une région frontalière au Moyen Âge. Les vallées du Turano et du Salto entre Sabine et Abruzzes, éd. É. Hubert, Rome, 2000 (CEFR, 263), p. 243-269.

Il feudalesimo nell’alto medioevo (XLVII Settimana di Studi sull’alto medioevo), Spolète, 2000.

Fierro (M.), « The qāḍī as ruler », dans Saber religioso y poder político en el Islam. Actas del Simposio Internacional (Grenade 15-18 octobre 1991), Madrid, 1994, p. 71-116.

Fiorilla (S.), « Insediamenti e territorio nella Sicilia centromeridionale : primi dati », MEFRM, 116/1 (2004), p. 79-107.

—, « Percorsi viari medievali nella Sicilia sudorientale », Sicilia Archeologica, 98 (2000), p. 247-257.

Flori (J.), Croisade et chevalerie. XIe-XIIe siècle, Paris-Bruxelles, 1998.

—, La guerre sainte. La formation de l’idée de croisade dans l’Occident chrétien, Paris, 2001.

—, « Guerre sainte et rétributions spirituelles dans la deuxième moitié du XIe siècle (Lutte contre l’Islam ou pour la papauté ?) », Revue d’Histoire ecclésiastique, 85 (1990), p. 617-650.

—, « Lexicologie et société : les dénominations des milites normands d’Italie chez Geoffroy Malaterra », dans Les sociétés méridionales à l’âge féodal (Espagne, Italie et sud de la France Xe-XIIIe s.). Hommage à Pierre Bonnassie, Toulouse, 1999, p. 271-279.

—, Pierre l’Ermite et la première croisade, Paris, 1999.

—, « Réforme, reconquista, croisade (l’idée de reconquête dans la correspondance pontificale d’Alexandre II à Urbain II) », Cahiers de Civilisation Médiévale, 40 (1997), p. 317-335.

Fobelli (M. L.), « La vitalità dei motivi ornamentali dello scriptorium di Palermo e un inedito disegno tardo-normanno », dans La cattedrale di Palermo, p. 221-231.

Fodale (S.), L’apostolica legazia e altri studi su Stato e Chiesa, Messine, 1991 (Historica, 5).

—, Comes et legatus Siciliae : sul privilegio di Urbano II e la pretesa apostolica legazia dei Normanni di Sicilia, Palerme, 1970 (Università di Palermo, Istituto di Storia medievale, 2).

—, « Fondazione e rifondazioni episcopali da Ruggero I a Guglielmo II », dans Chiesa e società in Sicilia, 1, p. 51-63.

—, « La Legazia Apostolica nella storia della Sicilia », dans La legazia apostolica. Chiesa, potere e società in Sicilia in età medievale e moderna, éd. S. Vacca, Caltanissetta-Rome, 2000, p. 11-23.

—, « La Sicilia tra crociata e convivenza », dans Verso Gerusalemme. Il convegno internazionale nel IX Centenario della Prima Crociata (1099-1999), Bari 11-13 janv. 1999, éd. F. Cardini, M. Belloli et B. Vetere, Martina Franca, 1999, p. 47-55.

Follieri (E.), « I santi dell’Italia greca », Rivista di Studi Bizantini e Neoellenici, n. s. 34 (1997), p. 3-36.

Fonkic (B. L.), « Sull’origine del manoscritto dello Scilitze de Madrid », Erytheia, 28 (2007), p. 67-89.

Fonseca (C. D.), « Pontificali sede aptavit : la ricostituzione della Chiesa vescovile di Messina (secc. XI-XII) », dans Messina. Il ritorno della memoria, p. 35-40.

Fontana (M. V.), « Byzantine Mediation of Epigraphic Characters of Islamic Derivation in the Wall Paintings of Some Churches in Southern Italy », dans Islam and the Italian Renaissance, éd. Ch. Burnett et A. Contadini, Londres, 1999, p. 61-75.

—, « Un itinerario italiano sulle tracce dello pseudo-cufico », Grafica10-11 (1991), p. 67-84.

Foti (M. B.), « Il Vangelo miniato di Parma e la Biblioteca del monastero in lingua phari », Koinônia, 16 (1992), p. 82-83.

Frohlich (W.), « The Marriage of Henry VI and Constance of Sicily : Prelude and Consequences », dans Anglo-Norman Studies. XV : Proceedings of the Battle Conference 1992 and XI Colloquio of the Officina di Studi medievali, Woodbridge, 1993, p. 99-117.

From al-Andalus to Khurasan. Documents from the Medieval Muslim World, éd. P. M. Sijpesteijn, L. Sundelin, S. Torallas Tovar et A. Zomeño, Leyde-Boston, 2007.

Foucault (M.), « Il faut défendre la société ». Cours au Collège de France (1975-1976), dir. F. Ewald et A. Fontana, Paris, 1997.

Frugoni (C.), « Fortuna Tancredi. Temi e immagini di polemica anti-normanna in Pietro da Eboli », dans Studi su Pietro da Eboli, Rome, 1978, p. 147-166 (Studi Storici dell’Istituto Storico Italiano per il Medioevo, 103-105).

Gabrieli (F.), « Il palazzo hammadita di Bijaya descritto da Ibn Hamdis », dans Aus der Welt der Islamischen Kunst-festschrift für Ernst Künhel zum 75. Geburtstag am 26.10.57, Berlin, 1959, p. 54-58.

—, « Pisa e i Sarraceni nell’XI-XII secolo », dans Il Duomo e la civiltà pisana del suo tempo, éd. F. Gabrieli et alii, Pise, 1986, p. 9-16.

Galasso (G.), « Considerazioni intorno alla storia del Mezzogiorno in Italia », dans Id., Mezzogiorno medievale e moderno, Turin, 1975, p. 15-59.

Gallina (M.), « La « precrociata » di Roberto il Guiscardo : un’ambigua definizione », dans Il Mezzogiorno normanno-svevo e le Crociate, p. 29-48.

Garcia-Arenal (M.), « Introduction », dans Conversions islamiques. Identités religieuses en Islam méditerranéen, Paris, 2002.

—, Messianism and Puritanical Reform. Mahdīs of the Muslim West, Leyde-Boston, 2006.

Garufi (C. A.), « Adelaide nipote di Bonifazio del Vasto e Goffredo figliuolo del gran Conte Ruggiero », Rendiconti e memorie della reale Accademia degli Zelanti di Acireale, ser. III, 4 (1904-1905), p. 185-216.

—, « Gli Aleramici e i Normanni in Sicilia e nelle Puglie », dans Centenario della nascita di Michele Amari, 1, p. 47-83.

—, « Censimento e catasto della popolazione servile. Nuovi studi e ricerche sull’ordinamento amministrativo dei Normanni in Sicilia nei secoli XI e XII », Archivio storico siciliano, 49 (1928), p. 1-100.

—, « Sull’ordinamento amministrativo Normanno in Sicilia, Exhiquier o diwan ? Studi storico-diplomatici », Archivio Storico Italiano, 27 (1901), p. 225-263.

—, « Tre nuove pergamene del monastero di S. Michele di Mazara », Archivio Storico Siciliano, 52 (1933), p. 219-224.

Gautier Dalché (P.), Carte marine et portulan au XIIe siècle. Le « Liber de existencia riveriarum et forma maris nostri Mediterranei » (Pise, circa 1200), Rome, 1995 (CEFR, 203).

—, Du Yorkshire à l’Inde. Une géographie urbaine et maritime de la fin du XIIe siècle (Roger de Howden ?), Genève, 2005 (E.P.H.E., Hautes études médiévales et modernes, 89).

Gehin (P.), « Un manuscrit bilingue grec-arabe, BnF, Supplément grec 911 (année 1043) », dans Scribes et manuscrits du Moyen-Orient, dir. F. Déroche et F. Richard, Paris, 1997 (BnF, Études et recherches), p. 161-175.

Genèse médiévale de l’anthroponymie moderne (Études d’anthroponymie médiévale 1ére et 2e rencontres, Azay-le-Ferron, 1986 et 1987), Tours, 1989.

Genèse de l’État moderne en Méditerranée. Approches historiques et anthropologiques des pratiques et des représentations (Actes des tables-rondes internationales tenues à Paris les 24-26 septembre 1987 et 18-19 mars 1988), Rome, 1993 (CEFR, 168),

Genuardi (L.), « I defetari normanni », dans Centenario della nascita di Michele Amari, Palerme, 1910, I, p. 159-164.

Gens de passage dans les villes méditerranéennes, de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et documents d’identification, éd. W. Kaiser et C. Moatti, Paris, 2007.

Gersen-Jørgensen (M.), Medieval Islamic Symbolism and the Islamic Paintings in the Cefalù Cathedral, Leyde, 1986.

Ghrab (S.), Ibn ‘Arafa et le malikisme en Ifriqiya au VIIIe-XIVe siècle, 1, Tunis, 1992 (Faculté des Lettres de la Manouba, série Lettres, XII).

Il giardino islamico, éd. L. Zangheri, B. Lorenzi et N. M. Rahmati, Città di Castello, 2006 (Giardini e Paesaggio, 15).

Gil (M.), « Sicily 827-1072, in Light of the Geniza Documents and Parallel Sources », dans Gli ebrei in Sicilia sino all’espulsione del 1492 (Atti del V Convegno internazionale Italia Judaica, Palerme, 15-19 juin 1992), Rome, 1995 (Pubblicazioni degli Archivi di Stato, Saggi, 32), p. 96-171.

Gimaret (D.), La doctrine d’al-Ash‘ arī, Paris, 1990. —, Les noms divins en Islam. Exégèse lexicographique et théologique, Paris, 1988.

Giordanengo (G.), « Les féodalités italiennes », dans Les féodalités. Histoire générale des systèmes politiques, dir. J.-P. Poly et E. Bournazel, Paris, 1998, p. 211-263.

Giunta (F.) et Rizzitano (U.), Terra senza crociata, Palerme, 1967.

Glick (T. F.), From Muslim Fortress to Christian Castle. Social and Cultural Change in Medieval Spain, Manchester, 1995.

Golvin (L.), « Les plafonds à muqarnas de la Qal‘ a des Banū Ḥammād et leur influence possible sur l’art de la Sicile à la période normande », Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, 17 (1974), p. 63-69.

Gousset (M.-T.), « Le Liber de locis stellarum fixarum d’al-Sūfī, ms. 1036 de la Bibliothèque de l’Arsenal à Paris : une réattribution », Arte Medievale, 2 (1985), p. 93-106.

Grabar (A.), « Une couronne du début du XIIIe siècle et les coiffures d’apparat féminine », Cahiers archéologiques, 8 (1956), p. 265-273.

—, « Image d’une église chrétienne parmi les peintures musulmanes de la Chapelle Palatine de Palerme », dans Aus der Welt der islamischen Kunst. Festschrift für Ernst Künhel, éd. R. Ettinghausen, Berlin, 1959, p. 226-233.

Grabar (A.) et Manoussacas (M.), L’illustration du manuscrit de Skylitzès de la Bibliothèque Nationale de Madrid, Venise, 1979 (Bibliothèque de l’Institut hellénique d’études byzantines et post-byzantines de Venise, 10).

Grabar (O.), Ceremonial and Art at the Umayyad Court, Ph. D., Princeton, 1954.

—, The Mediation of Ornament, Princeton, 1992 (The A. W. Mellon Lectures in the Fine Arts, 1989, Bollingen Series XXXV. 38).

—, « The Shared Culture of Objects », dans Byzantine Court Culture, p. 115-129.

Grabar (O. et A.), « L’essor des arts inspirés par les cours princières à la fin du premier millénaire : princes musulmans et princes chrétiens », dans L’Occidente e l’Islam nell’alto Medioevo (XII Settimana di Studio del centro italiano di Studi sull’Alto Medioevo, 2-8 avril 1964), Spolète, 1965, p. 845-892.

Grant (E.), « Henricus Aristippus, William of Moerbeke and Two alleged Medieval Translations of Hero’s Pneumatica », Speculum, 46/4 (1971), p. 656-669.

Grassi (V.), « Iscrizioni del V-VI secolo dell’Egira nel Museo Pepoli di Trapani », Anaquel de Estudios Arabes, 8 (1997), p. 129-140.

—, « Le iscrizioni normanne in caratteri arabi in Sicilia », Studi Magrebini, 24 (1992), p. 29-38.

Grévin (B.), « L’historien face au problème des contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) : espace ouvert à la recherche. L’exemple de l’application de la notion de diglossie », dans La résistible ascension des vulgaires. Contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge. Problèmes pour l’historien, MEFRM, 117/2 (2005), p. 447-469.

Grierson (P.) et Oddy (W. A.), « Le titre du tari sicilien du milieu du XIe siècle à 1278 », Revue de Numismatique, sér. 7, 16 (1974), p. 123-134.

Grohmann (A.), Arabische Paläographie, II. Teil, Vienne, 1971 (Österreichische Akademie der Wissenschaften philosophisch-historische Klasse Denkschriften, 94 Band, 2 Abhandlung).

Gronke (M.), « La rédaction des actes privés dans le monde musulman médiéval : théorie et pratique », Studia Islamica, 59 (1984), p. 159-174.

Grube (E. J.) et Johns (J.), The painted Ceilings of the Cappella Palatina, Gênes-New York, 2005 (Supplement to Islamic Art, I).

Gruzinski (S.) et Rouveret (R.), « Ellos son como niños. Histoire et acculturation dans le Mexique colonial et l’Italie méridionale avant la romanisation », MEFRA, 88/1 (1976), p. 159-219.

Guastella (C.), « Il corredo funerario di Costanza d’Aragona e di Enrico VI. Vicende storiche e testimonanzie documentarie », dans Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona, 2, p. 59-74.

—, « Per l’edizione critica della corona di Costanza », dans La cattedrale di Palermo, p. 265-287.

Guichard (P.), « Combattants de l’Occident chrétien et de l’Islam. Quelques remarques sur leurs images réciproques (fin Xe-XIIes.) », dans Identidad y representación de la frontera en la España medieval (siglos XI-XIV), éd. C. de Ayala Martinez, P. Buresi et P. Josserand, Madrid, 2001 (Collection de la Casa de Velázquez, 75), p. 223-251.

—, Les musulmans de Valence et la reconquête du XIe-XIIIe siècles, Damas, 1990-1991.

—, « Paysans d’al-Andalus, XIe-XIVe siècle », dans L’Histoire des Espagnols VIe-XXe siècle, dir. B. Benassar, Paris, 1985, p. 127-159.

—, Structures sociales « orientales » et « occidentales » dans l’Espagne musulmane, Paris-La Haye, 1977.

— et Menjot (D.), « Les emprunts aux vaincus. Les conséquences de la « reconquête » sur l’organisation institutionnelle des États castillan et aragonais au Moyen Âge », dans État et colonisation, dir. M. Balard, Lyon, 1989, p. 379-396.

Guillorel (H.), « Toponymie et politique », dans Noms et renoms. La dénomination des personnes, des population, des langues et des territoires, éd. S. Akin, Rouen, 1999, p. 61-93.

Guillou (A.), « Inchiesta sulla popolazione greca della Sicilia e della Calabria nel Medio Evo », Rivista storica italiana, 75 (1963), p. 53-68.

Guttierez Lloret (S.), La cora de Tudmīr de la antiguëdad tardía al mundo islamíco, Madrid-Alicante, 1996 (Collection de la Casa de Velázquez, 57).

Guyotjeannin (O.), « L’Italie méridionale vue du royaume de France », Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Europa e dal mondo mediterraneo, p. 143-175.

Hadjadji (H.), Ibn al-Labbāna : le poète d’al-Mu‘ tamid, prince de Séville ou le symbole de l’amitié, Paris, 1997.

Harboun (H.), Les voyageurs juifs du XIIe siècle, Aix-en-Provence, 1986.

Hartwig (O.), « Su la data degli sponsali di Arrigo VI con la Costanza erede del trono di Sicilia, e su i divani dell’azienda normanna in Palermo. Lettera del dottor O. Hartwig e Memoria del socio Amari lette nella seduta del 28 aprile 1878 », Atti della Reale Accademia dei Lincei, 275 (1877-1878), ser. 3, Memoria classe scienze morali, 2, p. 409-417.

—, « Re Guglielmo I e il suo grande ammiraglio Majone di Bari », Archivio Storico per le province napoletane, 8/1 (1883), p. 397-485.

Haskins (C. H.), « England and Sicily in the Twelfth Century », English Historical Review, 26 (1911), p. 443-447 et 641-665.

—, The Normans in European History, New York, 1935.

—, « The Sicilian Translators of the Twelfth Century », dans Studies in the History of Medieval Science, Cambridge (Mass.), 1924, p. 155-193.

Henriet (P.), « L’idéologie de guerre sainte dans le Haut Moyen Âge hispahispanique», Francia. Moyen Âge, Bd 29, 1 (2002), p. 171-220, à propos du livre d’A. P. Bronisch, Reconquista und Heiliger Krieg. Die Deutung des Krieges im christlichen Spanien von den Westgoten bis ins frühe 12. Jahrhundert, Munster (Spanische Forschungen der Görresgesellschaft, zweite Reihe, 35).

Herklotz (I.), « Sepulcra » e « monumenta » del Medioevo, Rome, 1985.

Hiley (D.), « Quanto c’è di normanno nei tropari siculo-normanni ? », Rivista italiana di Musicologia, 18 (1983), p. 3-28.

—, « The Norman Chant Traditions. Normandy, Britain, Sicily », Proceedings of the Royal Musical Association, 107 (1980-1981), p. 1-33.

Histoire des institutions françaises au Moyen-Âge, dir. F. Lot et R. Fawtier, Paris, 1957.

Histoire et culture dans l’Italie byzantine. Acquis et nouvelles recherches, éd. A. Jacob, J.-M. Martin et G. Noyé, Rome, 2006 (CEFR, 363).

Hogendorn (J. S.), « The location of the « Manufacture » of Eunuchs », dans Slave Elites in the Middle East, p. 41-70.

Hood (G. E.), « Falcandus and Falcaudus, Epistola ad Petrum, Liber de Regno Sicilie. Literary Form and Author’s Identity », Studi Medievali, 40/1 (1999), p. 1-43.

Houben (H.), « Adelaide del Vasto nella storia del regno di Sicilia », dans Bianca Lancia d’Agliano. Fra il Piemonte e il Regno di Sicilia, p. 121-147.

—, « Gli ebrei nell’Italia meridionale tra la metà dell’XI e l’inizio del XIII secolo », dans L’Ebraismo dell’Italia meridionale peninsulare dalle origini al 1541 : società, economia, cultura (IX Congresso internazionale dell’Associazione italiana per la studio del giudaismo, Potenza, 20-24 sept. 1992), éd. C. D. Fonseca, M. Luzzati, G. Tamani et C. Colafemmina, Galatina, 1996 (Università degli Studi della Basilicata. Potenza, Atti e memorie, 17), p. 49-65, rééd. dans Id., Mezzogiorno normanno-svevo, p. 193-212.

—, Mezzogiorno normanno-svevo. Monasteri e castelli, ebrei e musulmani, Naples, 1996 (Nuovo Medioevo, 52).

—, « Möglichkeiten und Grenzen religiöser Toleranz im normannisch-staufischen Königreich Sizilien », Deutsches Archiv für Erforschung des Mittelalters, 50 (1994), p. 159-198, trad. : « Possibilità e limiti della tolleranza religiosa nel Mezzogiorno normanno-svevo », dans Mezzogiorno normanno-svevo, p. 213-243.

—, « La politica estera di Guglielmo II tra vocazione mediterranea e destino europeo », dans Unità politica e differenze regionali nel Regno di Sicilia (Atti del convegno internazionale in occasione dell’VIII centenario delle morte di re Guglielmo II di Sicilia, Lecce-Potenza, 19-22 avr. 1989), éd. C. D. Fonseca, H. Houben et B. Vetere, Galatina, 1992 (Università degli Studi di Lecce, Pubblicazioni del Dipartimento di Studi storici dal Medioevo all’Età contemporanea, 21) et rééd. dans Id., Mezzogiorno normanno-svevo, p. 145-157.

—, Ruggero II di Sicilia. Un sovrano tra Oriente e Occidente, Rome-Bari, 1999 (Centro europeo di studi normanni, Testi e Studi, 8), trad. de Roger II. Von Sizilien. Herrscher zwischen Orient und Okzident, Darmstadt, 1997.

Hubert (E.), « Quelques considérations sur l’organisation de l’espace, la propriété foncière et la géographie du peuplement dans la vallée du Turano (XIe-XIIIe siècles) », dans Une région frontalière au Moyen Âge. Les vallées du Turano et du Salto entre Sabine et Abruzzes, éd. É. Hubert, Rome, 2000 (CEFR, 263), p. 143-166.

Hunt (L.-A.), « Comnenian Aristocratic Palace Decoration : Description and Islamic Connections », dans The Byzantine Aristocracy IX to XIII Centuries, Oxford, 1984 (BAR, International Series, 221), p. 138-170 ; rééd. dans Byzantium, Eastern Christendom and Islam. Art at the Crossroads of the Medieval Mediterranean, Londres, 1998, 1, p. 29-60.

L’identité, dir. C. Lévi-Strauss, Paris, 1981.

Idris (R. H.), La Berbérie orientale sous les Zirides du Xe au XIIe siècle, Paris, 1962.

Ifrah (G.), Histoire universelle des chiffres, Paris, 1981.

Irigoin (J.), « Manuscrits italiotes et traductions latines de traités scientifiques et techniques : quelques exemples », dans La cultura scientifica e tecnica nell’Italia meridionale bizantina. Atti della sesta Giornata di studi bizantini (Arcavacata di Rende, 8-9 febbraio 2000), éd. F. Burgarella et A. M. Ieraci Bio, Soveria Mannelli, 2006, p. 125-136.

—, « L’apport de l’Italie méridionale à la transmission des textes classiques », dans Histoire et culture dans l’Italie byzantine, p. 5-20.

The Islamic Garden, éd. R. Ettinghausen et E. B. McDougall, Washington, 1976.

Ito (S.), The Medieval Translation of the Data of Euclid, Tokyo, 1980.

Jacob (A.), « Épigraphie et poésie dans l’Italie méridionale hellénophone », dans L’épistolographie et la poésie épigrammatique (Actes de la 16e Table ronde du XXe Congrès International des Études byzantines), Paris, 2003 (Dossiers byzantins, 3), p. 161-176.

Jacoby (D.), « Seta e tessuti in seta nella Sicilia araba e normanna : il contesto economico », dans Nobiles Officinae, 2, p. 133-144.

Jamil (N.) et Johns (J.), « Signs of the Times : Arabic Signatures as a Measure of Acculturation in Norman Sicily », Muqarnas, 21 (2004), p. 180-192.

Jamison (E.), « Additional Work by E. Jamison on the Catalogus Baronum », Bullettino dell’Istituto Storico Italiano per il Medio Evo e Archivio Muratoriano, 83 (1971) p. 1-65.

—, Admiral Eugenius, His life and Work and the Autorship of the « Epistola ad Petrum » and the « Historia Hugonis Falcandi siculi », Londres, 1957.

—, « The Sicilian Norman Kingdom in the Mind of Anglo-Norman Contemporaries », rééd. dans Ead., Studies on the History of Medieval Sicily and South Italy, éd. D. Clementi et T. Kölzer, Darmstadt, 1992, p. 159-207.

—, « Some Notes on the Anonymi Gesta Francorum, with Special Reference to the Norman Contingent from South Italy and Sicily in the First CruCrusade», rééd dans Ead., Studies on the History of Medieval Sicily and South Italy, éd. D. Clementi et T. Kölzer, Darmstadt, 1992, p. 275-300.

Jesus Rubiera Mata (M.), « Rafals y raales : ravals y arrabales ; reals y reales », Sharq al-Andalus, 1 (1984), p. 117-122.

Johansen (B.), « Formes de langage et fonctions publiques : stéréotypes, témoins et offices dans la preuve par l’écrit en droit musulman », Arabica, 44 (1997), p. 333-376.

Johns (J.), Arabic Administration in Norman Sicily. The Royal Dīwān, Cambridge, 2002.

—, « Arabic Contracts of Sea-Exchange from Norman Sicily », dans Karissime Gotifride. Historical Essays to Godfrey Wettinger on His Seventieth Birthday, éd. P. Xuereb, Malte, 1999, p. 55-78.

—, « Arabic June (brutuyūn) and July (istiriyūn) in Norman Sicily », Bulletin of the School of Oriental and African Studies, 64 (2001), p. 98-100.

—, « Entella nelle fonti arabe. Il registro dei confini (jarīda) di S. Maria di Monreale, 1182 d. C. », dans Alla ricerca di Entella, éd. G. Nenci, Pise, 1993, p. 61-97.

—, « The Greek Church and the Conversion of Muslims in Norman Sicily ? », Byzantinische Forschungen, 21 (1995), p. 133-157.

—, « Le iscrizioni e le epigrafi in arabo. Una rilettura », dans Nobiles Officinae, 2, p. 47-68.

—, « Lapidi sepolcrali in memoria di Anna e Drogo, genitori di Grisanto », Nobiles Officinae, 1, VIII. 7, p. 520-522.

—, « Malik Ifriqiya : The Norman Kingdom of Africa and the Fatimids », Libyan Studies, 18 (1987), p. 89-101.

—, « Monreale Survey. L’insediamento umano nell’alto Belice dall’età paleolitica al 1250 d. C. », dans Giornate internazionali di Studi sull’area elima. Atti, Pise-Gibellina, 1992, 1, p. 407-421.

—, The Muslims of Norman Sicily c. 1060-c. 1194, Ph. D. Thesis, Faculty of Modern History, University of Oxford, 1983.

—, « I re normanni e i califfi fatimiti. Nuove prospettive su vecchi materiali », dans Del nuovo sulla Sicilia musulmana, p. 9-50.

—, « Sulla condizione dei musulmani di Corleone sotto il dominio normanno nel XII secolo », dans Byzantino-Sicula IV. Atti del I Congresso Internazionale di archeologia della Sicilia bizantina, Palerme, 2002, p. 275-294 et version angl. : « The boys from Mezzoiuso : Muslim jizya payers in Chrsitian Sicily », dans Islamic Reflections, Arabic Musings : studies in honour of Professor Alan Jones, éd. R. Hoyland et P. Kennedy, Oxford, 2003, p. 243-256.

—, « I titoli arabi dei sovrani normanni di Sicilia », Bollettino di numismatica, 6-7 (1986), p. 11-54.

—, « Tre lastre frammentarie con iscrizioni arabe in lode di Ruggero II dal Palazzo di Palermo », dans Nobiles Officinae, 1, p. 499-501.

— et Metcalfe (A.), « The Mystery at Chùrchuro : Conspiracy or Incompetence in the Twelfth-Century Sicily ? », Bulletin of the School of Oriental and African Studies, 62, 1999, p. 226-259.

Jordan (E.), « La politique ecclésiastique de Roger I et les origines de la Légation sicilienne », Le Moyen Âge, ser. II, 24/2 (sept.-déc. 1922), p. 237-274 et 25/1 (janv.-sept. 1923), p. 32-65.

Jouhaud (C.), « Pouvoir, souveraineté, domination », Critique, 660 (2002), p. 368-380.

Kamp (N.), Kirche und Monarchie im staufischen Königreich Sizilien. I. Prosopographische Grundelung : Bistümer und Bischöfe des Königreichs 1194-1266. 3. Sizilien, Munich, 1975 (Müntersche Mittlealter-Schriften, Band 10/I, 3).

—, « Der unteritalienische Episkopat im Spannungsfeld zwischen monarchischer Kontrolle und römischer libertas von der Reichsgründung bis zum Konkordat von Benevent », dans Società, potere e popolo nell’età di Ruggero II (III giornate nornanne-sveve, Bari, 23-25 mai 1977), Bari, 1979, p. 99-132.

—, « I vescovi siciliani nel periodo normanno : origine sociale e formazioni spirituali », dans Chiesa e società in Sicilia, 1, p. 63-91.

Kantorowicz (E. H.), Laudes Regiae. Une étude des acclamations liturgiques et du culte du souverain au Moyen Âge, trad. frse., Paris, 2004.

Kapitaikin (L.), « The Paintings of the Aisle-ceilings of the Cappella palatina, Palermo », dans Art and Form in Norman Sicily, p. 115-147.

Kaplan (M.), Les hommes et la terre à Byzance du VIe au XIe siècle, Paris, 1992.

Kazhdan (A. P.) et Mc Cormick (M.), « The Social World of the Byzantine court », dans Byzantine Court Culture, p. 167-197.

Kislinger (E.), Regionalgeschichte als Quellenproblem : die Chronik von Monembasia und das sizilianische Demenna : eine historisch-topographische Studie, Vienne, 2001 (Veröffentlichungen der Kommission für die Tabula Imperii Byzantini, 8 ; Denkschriften-Österreichische Akademie der Wissenschaften. Philosophisch-historische Klasse, 294).

— et Maurici (F.), « Ritrovamenti bizantini nell’area di Ventimiglia di Sicilia (PA) », Jahrbuch der Österreichischen Byzantinistik, 49 (1999).

Kitzinger (E.), « The Date of Philagathos’Homily for the Feast of Sts Peter and Paul », dans Byzantino-Sicula II : Miscellanea di scritti in memoria di Giuseppe Rossi Taibbi, Palerme, 1975, p. 301-306.

—, I mosaici di Santa Maria dell’Ammiraglio a Palermo, Palerme, 1990 (ISSBN, Palermo, Monumenti, 3).

—, « The Mosaics of the Cappella Palatina in Palermo : An Essay on the Choice and Arrangement of the Subjects », Art Bulletin, 31 (1949), p. 269-292.

—, « On the Portrait of Roger II in the Martorana in Palermo », Proporzioni, 3 (1950), p. 30-35, réed. dans The Art of Byzantium and the Medieval West : Selected Studies, éd. W. E. Kleinbauer, Bloomington-Londres, 1976, p. 320-326.

Knipp (D.), « Some aspects of Style and Heritage in the Norman Stanza », dans Art and Form in Norman Sicily, p. 173-207.

Kölzer (T.), « Magna Imperialis Curia », dans Federico II e la Sicilia, éd. P. Toubert et A. Paravicini Bagliani, Palerme, 1998, p. 46-62.

Kravari (V.) « L’enregistrement des paysans dans les praktika byzantins, XIe-XVe siècles », Documenti medievali greci e latini. Studi comparativi, éd. G. De Gregorio et O. Kresten, Spolète, 1998, p. 187-203.

Kriegel (M.), Les juifs à la fin du Moyen Âge dans l’Europe méditerranéenne, Paris, 1979, rééd. Paris, 1994.

Krönig (W.), « Der viersprachige Grabstein von 1148 in Palermo », Zeitschrift für Kunstgeschichte, 52 (1989), p. 550-558.

—, Il castello di Caronia in Sicilia. Un complesso normanno del XII secolo, Palerme, 1977.

—, The Cathedral of Monreale and Norman Architecture in Sicily, Palerme, 1965.

Kunitzsch (P.), « The Astronomer Abū l-Ḥusayn al-Ṣufī and his Book on the Constellations », Zeitschrift für Geschichte der Arabisch-Islamischen Wissenschaften, 3 (1986), p. 56-81.

Labande (E.-R.), « La Sicile dans les sources narratives de la France de l’Ouest aux XIe et XIIe siècles », dans Atti del Congresso internazionale sulla Sicilia normanna (Palerme, 4-8 déc. 1972), Palerme, 1973, p. 146-161.

La Duca (R.), Il palazzo dei Normanni, Palerme, 1997.

Lagardère (V.), Campagnes et paysans d’al-Andalus VIIIe-XIIe siècles, Paris, 1993.

La Lumia (I.), Guglielmo II (detto il Buono). La Sicilia sotto il suo regno, rééd. anast., Palerme, 2000.

Lambton (A. K.), « Islamic Mirror for Princes », dans Ead., Theory and Practice in Medieval Persian Government, Londres, 1980, texte VI.

Lavagnini (B.), « Cultura bizantina in Sicilia sotto i Normanni. Epigrammi greci a Palermo e a Messina », Bollettino della Badia greca di Grottaferrata, n. s. 36 (1982), p. 81-93.

—, « L’epigramma e il commitente », Dumbarton Oaks Papers, 41 (1987), p. 339-350.

—, « L’epitaffio in Palermo di donna Irene consorte di Giorgio l’Ammiraglio », dans Studi in onore di Francesco Gabrieli nel suo ottantesimo compleanno, éd. R. Traini, Rome, 1984, 2, p. 435-442.

—, « Filippo-Filagato promotore degli studi di greco in Calabria », Bollettino della badia greca di Grottaferrata, n. s. 28 (1974), p. 3-12.

—, « Giorgio di Antiochia e il titolo di ARCWN TWN ARCONTWN », dans SUNALESMOS, Studi in onore di Rosario Anastasi, 2, Catane, 1994, p. 215-220.

—, « Profilo di Filagato da Cerami con traduzione della Omelia XXVII pronunziata dal pulpito della Cappella Palatina in Palermo », Bollettino della Badia greca di Grottaferrata, n. s. 44 (1990), p. 231-235.

—, « Versi dal carcere da un anonimo poeta italo-bizantino di età normanna (1135-1151) », Miscellanea Agostino Pertusi, dans Rivista di studi bizantini e slavi, 2 (1982), p. 323-331.

Lefort (J.), « L’économie rurale à Byzance (VIIe-XIIe siècle) », dans Id., Société rurale et histoire du paysage à Byzance, Paris, 2006, p. 395-478 et version anglaise dans The Economic History of Byzantium from the Seventh through the Fifteenth Century, éd. A. E. Laiou, Washington, 2002, p. 231-310.

La legazia apostolica. Chiesa, potere e società in Sicilia in età medievale e moderna, éd. S. Vacca, Caltanissetta-Rome, 2000.

Lejeune (R.), « La Sicile et la littérature française du XIe au XIIIe », dans Dai trovatori arabo-siculi alla poesia d’oggi (Atti del Congresso Internazionale di poesia e di filologia per il VII centenario della poesia e della lingua italiana), Palerme, 1953, p. 85-107.

Lemay (R.), « De la scolastique à l’histoire par le truchement de la philophilologie», dans La diffusione delle scienze islamiche nel medio evo europeo, éd. B. Scarcia Amoretti, Rome, 1987, p. 399-535.

Lentin (J), « Sur quelques spécificités du Moyen arabe de Sicile », dans XII Incontro italiano di linguistica camito-semitica (afroasiatica), éd. M. Moriggi, Soveria Mannelli, 2007, p. 45-54.

L’incastellamento (Actes des rencontres de Gérone, 26-27 nov. 1992 et Rome, 5-7 mai 1994), éd. M. Barcelò et P. Toubert, Rome, 1998 (CEFR, 241).

Lorenzi (B.), « Parchi e verzieri nella Sicilia islamica e normanna », dans Il giardino islamico, p. 206-275.

Loud (G. A.), Latin Church in Norman Italy, Cambridge, 2007.

—, « Il regno normanno-svevo visto dal regno d’Inghilterra », dans Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Europa e dal mondo mediterraneo, p. 175-196.

—, « Royal Control of the Church in the XIIth Century Kingdom of Sicily », dans Religion and National Identity (XIXth Summer Meeting and XXth Winter Meeting of the Ecclesiastical History Society), éd. S. Mews, Oxford, 1982, p. 147-161.

Lowick (N.), « Un ripostiglio di monete d’oro islamiche e normanne da AgriAgrigento», Bollettino di Numismatica Italiana, 6-7 (1986), p. 145-167.

Lucà (S.), « Dalle collezioni manoscritte di Spagna : libri originari o provenienti dall’italia greca meridionale », dans Ricordo di Lidia Perria III, Rivista di Studi bizantini e neoellenici, 44 (2007), p. 39-96.

—, « I Normanni e la ‘rinascita’ del sec. XII », Archivio Storico per la Calabria e la Lucania, 60 (1993), p. 1-91.

Lucas-Avenel (M.-A.), « Les populations de Sicile et les conquérants normands vus par Geoffroi Malaterra », dans De la Normandie à la Sicile : Réalités, représentations, mythes, éd. Ead. et M. Colin, Saint-Lô, 2004, p. 49-67.

Lusignan (S.), La langue des rois au Moyen Âge. Le français en France et en Angleterre, Paris, 2004.

Lutrell (A. T.), « Approaches to Medieval Malta », dans Medieval Malta : Studies on Malta before the Knights, éd. A. T. Lutrell, Londres, 1975, p. 1-70.

Maḥfūdh (F.), « Bayn al-Mahdiya wa-Ṣiqilliyya, taḥlīl li-mashhad manḥūt » (« Mahdiya et la Sicile. Analyse d’une scène sculptée », Africa, 20 (2004), p. 5-33.

Mandalà (G.), « Il Prologo delle Risposte alle questioni siciliane di Ibn Sab‘ īn come fonte storica. Politica mediterranea e culture arabo-islamica nell’età di Federico II », Schede medievali, 45 (2007), p. 25-94.

— et Moscone (M.), « Tra Latini, Greci e ‘ Arabici’ : ricerche su scrittura e cultura aPalermo tra XII e XIII secolo », Segno e testo, 7 (2009), p. 143-238.

Manzano (E.), Conquistadores, emires y califas. Los Omeyas y la formacion de al-Andalus, Barcelone, 2006.

—, « Introduction », dans From al-Andalus to Khurasan, p. XVII-XXVIII.

Marazzi (F.), « Il conflitto fra Leone III Isaurico e il papato fra il 725 e il 733, e il definitivo inizio del Medioevo a Roma : un’ipotesi in discussione », Papers of the British School at Rome, 9 (1991), p. 231-255.

Marmon (S.), Eunuchs and Sacred Boundaries in Islamic Society, Oxford-New York, 1995.

Marongiu (A.), « A Model State in the Middle Ages : The Norman and Swabian Kingdom of Sicily », Comparative Studies in Society and History, 6/3 (avr. 1964), p. 307-320.

—, « Concezione della sovranità di Ruggero II », dans VIII Centenario della morte di Ruggero II. Atti del Convegno Internazionale di Studi Ruggeriani, Palerme, 1954, Palerme, 1955, 1, p. 213-233.

Martin (J.-M.), « Aristocraties et seigneuries en Italie méridionale aux XIe et XIIe siècles : essai de typologie », Journal des Savants, janv.-juin 1999, p. 227-260.

—, « L’empreinte de Byzance dans l’Italie normande. Occupation du sol et institutions », Annales. Economie, société, civilisation, 60/4 (2005), p. 733-765.

—, « Une « histoire » peu connue de Robert Guiscard », Archivio storico pugliese, 31 (1978), p. 47-67.

—, « Les institutions politico-administratives liées à la conquête. Le duché », dans I caratteri originari della conquista normanna, p. 305-333.

—, Italies normandes, Paris, 1994.

—, La Pouille du VIe au XIIe siècle, Rome, 1993 (CEFR, 179).

—, « Les structures féodales normanno-souabes et la Terre Sainte », dans Il Mezzogiorno normnanno-svevo e le Crociate, p. 225-250.

—, « Le travail agricole : rythmes, corvées, outillage », dans Terra e uomini nel Mezzogiorno normanno-svevo (VII Giornate normanne-sveve, 15-17 oct. 1985), Bari, 1987, p. 113-157.

Martinez-gros (G.), « La division du monde selon Idrîsî », dans Le Partage du monde. Échanges et colonisation dans la Méditerranée médiévale, dir. M. Balard et A. Ducellier, Paris, 1998, p. 315-334.

—, L’identité andalouse, Paris, 1997.

—, L’idéologie omeyyade. La construction de la légitimité du Califat de Cordoue : Xe-XIe siècles, Madrid (Collection de la Casa de Velázquez, 8).

Matthew (D.), « Maio of Bari’s Commentary on the Lord’s Prayer », dans Intellectual Life in the Middle Ages. Essays presented to Margaret Gibson, éd. L. Smith et B. Ward, Londres et Rio Grande, 1992, p. 119-144.

Maurici (F.), Breve storia degli Arabi di Sicilia, Palerme, 1995.

—, Castelli medievali in Sicilia. Dai Bizantini ai Normanni, Palerme, 1992.

—, « Le diocesi siciliane nei secoli XI-XII. Note di geografia ecclesiastica », dans La legazia apostolica. Chiesa, potere e società in Sicilia in età medievale e moderna, éd. S. Vacca, Caltanissetta-Rome, 2000, p. 69-89.

—, L’emirato sulle montagne. Note per una storia della resistenza musulmana in Sicilia nell’età di Federico II di Svevia, Palerme, 1987.

—, Federico II e la Sicilia. I castelli dell’Imperatore, Catane, 1997.

—, L’insediamento medievale nel territorio della Provincia di Palermo. Inventario preliminare degli abitati attestati dalle fonti d’archivio (secoli XI-XVI), Palerme, 1998.

—, « L’insediamento medievale nel territorio di Agrigento : inventario prelimiminare degli abitati », Sicilia archeologica, 83 (1993), p. 7-71.

—, Medioevo trapanese. Gli insediamenti nel territorio della provincia di Trapani dal tardo antico alle soglie dell’età moderna, Palerme, 2002.

—, La Sicilia di Federico II, città, castelli e casali, Palerme, 1995.

— et Lo Cascio (P.), « Un insediamento medievale lungo il fiume Milicia : Pizzo S. Nicola », Sicilia archeologica, 76-77 (1992), p. 87-102.

— et Vassallo (S.), « Due siti medievali nel territorio Santa Maria la Nuova di Monreale (casale di sotto e casale di sopra) », Sicilia archeologica, 64 (1987), p. 13-29.

—, « Pizzo di Casa », Sicilia archeologica, 65 (1987), p. 25-39.

Mazzarese Fardella (E.), Aspetti dell’organizzazione amministrativa nello stato normanno e svevo, Milan, 1966.

—, I feudi comitali di Sicilia dai Normanni agli Aragonesi, Milan, 1974.

—, « Osservazioni sul suffeudo in Sicilia », Rivista di Storia del Diritto Italiano, 34 (1961), p. 99-183.

—, « La struttura amministrativa del regno normanno », dans Atti del congresso internazionale di studi sulla Sicilia normanna (Palerme, 4-8 déc. 1972), Palerme, 1973, p. 213-224.

Mazzoli-Guintard (C.), « Ḥiṣn, qal‘a, qaṣaba... chez al-Idrīsī », Qurtuba-Estudios andalusies, 3 (1998), p. 95-111.

McCormick (M.), « Analyzing imperial Ceremonies », Jahrbuch der österreischen Byzantinistik, 35 (1985), p. 1-20.

Meli (G.) et Rotolo (M.) éd., Claustrum significat Paradisum. Il chiostro della Cattedrale di Cefalù, un luogo tra la terra e il cielo, Palerme, 2006.

Ménager (L.-R.), Amiratus-Amêras. L’Émirat et les origines de l’Amirauté (XIe-XIIe siècles), Paris, 1960.

—, Hommes et institutions de l’Italie normande, Londres, 1981 (Variorum Reprints).

—, « L’institution monarchique dans les États normands d’Italie. Contribution à l’étude du pouvoir royal dans les principautés occidentales aux XIe-XIIe siècles », Cahiers de Civilisation médiévale, 2 (1959), p. 303-331 et 445-468, rééd. dans Id., Hommes et institutions de l’Italie normande.

—, « Inventaire des familles normandes et franques émigrées en Italie méridionale et en Sicile (XIe-XIIe siècles) », Roberto il Guiscardo e il suo tempo (Prime Giornate Normanno-Sveve, Bari, 28-29 mai 1973), Rome, 1975 (Fonti e Studi del Corpus membranarum Italicarum, XI), p. 260-390, rééd. dans Id., Hommes et institutions de l’Italie

—, « La législation sud-italienne sous la domination normande », dans I Normanni e la loro espansione in Europa nell’Alto Medioevo, Spolète, 1969 (XVI Settimana di Studio del Centro italiano di studi sull’Alto Medioevo di Spoleto), p. 439-496.

—, Notes sur les codifications byzantines et l’Occident, dans Id., Varia, études de droit romain, Paris, 1958 (Institut de droit romain de l’Université de Paris, 16), 3, p. 239-303.

—, « Pesanteur et étiologie de la colonisation normande de l’Italie » dans Roberto il Guiscardo e il suo tempo (Prime Giornate Normanno-Sveve, Bari, 28-29 mai 1973), Rome, 1975 (Fonti e Studi del Corpus membranarum Italicarum, XI), p. 189-215, rééd. dans Id., Hommes et institutions de l’Italie normande.

Menant (F.), Les campagnes lombardes au Moyen Âge, Rome, 1993 (CEFR, 281).

Menna (M. R.), « I codici della Biblioteca Nazionale di Madrid », dans Federico e la Sicilia. Dalla terra alla corona, 2, p. 363-372.

Meouak (M.), « Notes historiques sur l’administration centrale, les charges et le recrutement des fonctionnaires dans l’Espagne musulmane (2e/VIIIe-4e/Xe s.) », Hesperis Tamuda, 30/1 (1992), p. 9-21.

—, Ṣaqāliba, eunuques et esclaves à la conquête du pouvoir. Géographie et histoire des élites politiques « marginales » dans l’Espagne umayyade, Helsinki, 2004.

Merendino (E.), « I de Luci e la signoria di Peterrana (XII sec.) nel territorio di Termini », Schede medievali, 28-29 (1995), p. 7-19.

Metcalfe (A.), Muslims and Christians in Norman Sicily. Arabic speakers and the end of Islam, Londres, 2003.

—, « The Muslims of Sicily under Christian rule », dans The Society of Norman Italy, éd. G. Loud et A. Metcalfe, Leyde, 2002 (The Medieval Mediterranean, 38), p. 289-318.

—, « Trusting the text as far as we can throw the scribe : further notes on reading a bilingual jarīdat al-ḥudūd from the royal dīwān of Norman Sicily », dans From al-Andalus to Khurasan, p. 81-98.

Meyerhof (M.), « Über die Pharmakalogie und Botanik des arabischen Geographen Edrisi », Archiv für Geschichte der Mathematik, der Naturwissenschaften und der Technik, 12 (1930), p. 45-53 et 225-236.

Messina. Il ritorno della memoria, catalogue d’exposition (Messine, 1994), Palerme, 1994.

Messina (A.), « Gli Arabi cristiani della Sicilia normanna », Rivista di storia della chiesa in Italia, 46 (1992), p. 483-488.

—, Le chiese rupestri del Val Demone e del Val di Mazara, Palerme, 2001 (ISSBN, Monumenti, 7).

—, « Onomastica lombarda nelle carte normanne di Sicilia », Bollettino storico-bibliografico subalpino, 94/1 (1996), p. 313-331.

Il Mezzogiorno normanno-svevo e le Crociate (XIV Giornate normanno-sveve, Bari, 17-20 oct. 2000), éd. G. Musca, Bari, 2002.

Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Europa e dal mondo mediterraneo (XIII Giornate normanno-sveve, Bari, 21-24 oct. 1997), Bari, 1999.

Micheau (F.), « La transmission à l’Occident chrétien : les traductions médiévales de l’arabe au latin », dans États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval, Xe-XVe siècles. II. Sociétés et cultures, éd. J.-Cl. Garcin, Paris, 2000 (Nouvelle Clio), p. 399-421.

Michele Amari storico e politico (Atti del seminario di studi Palermo 27-30 novembre 1989), Archivio storico siciliano, ser. IV, 16 (1990).

Miller (K.), Guardians of Islam, New York, 2008.

Mineo (I.), Nobiltà di Stato. Famiglie e identità aristocratiche nel tardo medioevo. La Sicilia, Rome, 2001.

Minio-Paluello (L.), « Henri Aristippe, Guillaume de Moerbeke et les traductions latines des Météorologiques et du De generatione et corruptione d’Aristote », rééd. dans Id., Opuscula. The Latin Aristotle, Amsterdam, 1972, p. 62-71.

La mobilité des personnes en Méditerranée, de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et documents d’identification, éd. C. Moatti, Rome, 2004 (CEFR, 341).

Molinari (A.), Segesta II. Il castello e la moschea (scavi 1989-1995), Ricerche storico-archeologiche, Palerme, 1997.

—, « La Sicilia islamica. Riflessioni sul passato e sul futuro della ricerca in campo archeologico », MEFRM, 116/1 (2004), p. 19-46.

— et Neri (I.), « Dall’età tardo-imperiale al XIII secolo. I risultati delle ricognizioni di superficie nel territorio di Calatafimi/Segesta (1995-1999) », MEFRM, 116/1 (2004), p. 109-127.

Monferer-Sala (J. P.), « Descripciòn lingüistíca de la columna árabe del Suppl. grec 911 BnF (año 1043) », Colectanea cristiana orientalia, 2 (2005), p. 93-139.

Monneret de Villard (U.), Le pitture musulmane al soffitto della Capella Palatina in Palermo, Rome, 1950.

—, « La tessitura palermitana sotto i Normanni e i suoi rapporti con l’arte bizantina », dans Miscellanea G. Mercati. III. Letteratura e storia bizantina, Cité du Vatican, 1946 (Studi e Testi, 123), p. 464-489.

Mor (C. G.), Scritti di storia giuridica medievale, Pise, 1977.

Munk Olsen (B.), « Le biblioteche del XII secolo negli inventari dell’epoca », dans Le biblioteche nel mondo antico e medievale, éd. G. Cavallo, Rome-Bari, 1998, p. 137-163.

Murdoch (J. E.), « Euclides graeco-latinus : a hitherto Unknown Medieval Latin Translation of the Elements made directly from the Greek », Harvard Studies in Classical Philology, 71 (1966), p. 249-302.

Muthesius (A.), Byzantine Silk Weaving, Vienne, 1997.

Nania (G.), Toponomastica e topografia storica nelle valli del Belice e dello Jato, Palerme, 1995.

Nascita di un regno. Poteri signorili, istituzioni feudali e strutture sociali nel mezzogiorno normanno (1130-1194) (Atti delle diciasettesime giornate normanno-sveve (Bari, 10-13 oct. 2006), Bari, 2008.

Nef (A.), « Al-Idrīsī : un complément d’enquête biographique », dans Géographes et voyageurs au Moyen Âge, éd. H. Bresc et E. Tixier du Mesnil, 2010, Nanterre, p. 53-64.

—, « L’analyse du Tathqīf al-Lisān d’Ibn Makkī et son intérêt pour la connaissance de la variante sicilienne de l’arabe : problèmes méthodologiques », Oriente moderno, 77/1 (1997), p. 1-17.

—, « Anthroponymie et jarā’id de Sicile : une approche renouvelée de la structure sociale des communautés arabo-musulmanes de l’île sous les Normands », dans L’anthroponymie, document de l’histoire sociale des mondes médiévaux méditerranéens, éd. M. Bourin, J.-M. Martin et F. Menant, Rome, 1996, p. 123-142.

—, « Compte-rendu de AGIUS (A. G.), Siculo Arabic », Arabica, 45 (1998), p. 136-138.

—, « Conquêtes et reconquêtes médiévales : la Sicile normande est-elle une terre de réduction en servitude généralisée ? », Les formes de la servitude : esclavages et servages de la fin de l’Antiquité au monde moderne (Actes de la table ronde de Nanterre, 12 et 13 décembre 1997), MEFRM, 112/2 (2000), p. 579-607.

—, « La déportation des musulmans siciliens par Frédéric II : précédents, modalités, signification et portée de la mesure », dans Le monde de l’itinérance en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, éd. C. Moatti, W. Kaiser et C. Pébarthe, Bordeaux, 2009, p. 455-479.

—, « La désignation des groupes ethniques de la Sicile islamique dans les chroniques en langue arabe : source d’information ou topos ? », dans Annales islamologiques, 42 (2008), p. 57-72.

—, « La fiscalité en Sicile sous la domination islamique », dans La Sicile byzantine et islamique : nouvelles sources et nouvelles questions, éd. A. Nef et V. Prigent, Paris, 2010, p. 131-156.

—, « Géographie religieuse et continuité temporelle dans la Sicile normande (XIe-XIIe siècles) : le cas des évêchés », dans À la recherche de légitimités chrétiennes, p. 177-194.

—, « L’histoire des « mozarabes » de Sicile. Bilan provisoire et nouveaux matériaux », dans ¿Existe una identidad mozárabe ? Historia, lengua y cultura de los cristianos de al-Andalus (siglos IX-XII), éd. C. Aillet, M. Penelas et Ph. Roisse, Madrid, 2008 (Collection de la Casa de Velázquez, 101), p. 255-286.

—, « Michele Amari ou l’histoire inventée de la Sicile islamique : réflexions sur la Storia dei Musulmani di Sicilia », dans Maghreb-Italie : des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne (XIIIe-milieu XXe siècle), éd. B. Grévin, Rome, 2010 (CEFR, 439) p. 285-306.

—, « Les monts péloritains et les Nébrodes orientales de la domination islamique à l’époque des Hauteville », dans La valle d’Agrò. Un territorio, una storia, un destino (Convegno internazionale di Studi, Marina d’Agrò, 20-22 fév. 2004. I. L’età antica e medievale, éd. C. Biondi, 2005, p. 19-38.

—, « La nisba tribale entre identification individuelle et catégorisation. Variations dans la Sicile des Xe-XIIe siècle », dans L’identification des origines de l’islam au XIXe siècle, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 127 (2010/1), p. 45-58.

—, « Peut-on parler de ‘politique linguistique’ dans la Sicile du XIIe siècle ?

Quelques réflexions préliminaires », dans J. Dakhlia dir., Trames de langues. Usages et métissages linguistiques dans l’histoire du Maghreb, Paris, 2004, p. 41-58.

—, « Pluralisme religieux et État monarchique dans la Sicile des XIIe-XIIIe siècle », dans Politique et religion en Méditerranée. Moyen Âge et époque contemporaine, éd. H. Bresc, G. Dagher et C. Veauvy, Paris, 2008, p. 237-255.

—, « Un poème d’Ibn Qalāqis à la gloire de Guillaume II », dans A. Nef, B. Grévin et E. Tixier, Chrétiens, juifs et musulmans dans la Méditerranée médiévale, Paris, 2008, p. 33-43.

—, « Premières réflexions sur l’emploi et place de la nisba tribale dans les dénominations individuelles en Sicile (IXe-XIIe siècles) », Sources. Travaux historiques, 45-46 (1996), p. 71-78.

—, « Les souverains normands et les communautés culturelles en Sicile » dans les actes du séminaire Pouvoirs et communautés dans le Maghreb et en Italie. Moyen Âge et Temps Modernes (Rome, 26-27 oct. 2001), MEFRM, 115 (2003), p. 611-623.

—, « Sur les saints de la Sicile normande : à propos du martyrologe Ms 2 Qq E2 de la Biblioteca Comunale de Palerme », dans Puer Apuliae, 2, p. 477-490.

—, « Venti blocchi framentari con iscrizioni arabe in lode di Ruggero II dal Palazzo di Messina », dans Nobiles Officinae, 1, p. 503-510.

— et Prigent (V.), « Per una nuova storia dell’alto medioevo siciliano », Storica, anno XII, 2006 (publié en 2008), p. 9-64.

Nicklies (C. E.), « The church of the Cuba near Castiglione di Sicilia and its cultural context », Muqarnas, 11 (1994), p. 12-30.

Nieus (J.-F.), « Vicomtes et vicomtés dans le nord de la France (XIe-XIIIe siècles) : un monde d’officiers au service du pouvoir princier », dans Vicomtes et vicomtés, p. 291-304.

Nirenberg (D.), Violence et minorités au Moyen Âge, Paris, 2001.

Nobiles Officinae. Perle, filigrane e trame di seta dal Palazzo Reale di Palermo. I. Catalogo, éd. M. Andaloro, Catane, 2006.

Nobiles Officinae. Perle, filigrane e trame di seta dal Palazzo Reale di Palermo. II. Saggi, éd. M. Andaloro, Catane, 2006

Noel des vergers (A.), « Lettre à M. Caussin de Perceval sur les diplômes arabes conservés dans les archives de la Sicile », Journal asiatique, oct. 1845, cité dans le tiré à part.

I Normanni. Popolo d’Europa 1030-1200, catalogue d’exposition, Rome, 1994.

Noth (A.), cf. Brühl (C.), Urkunden und Kanzlei König Rogers II. Von Sizilien (mit einem Beitrag : Die arabischen Dokumente Rogers II. Von Albrecht Noth), Cologne-Vienne, 1978 (Studien zu den normannischstaufischen Herrscherurkunden Siziliens, 1).

Noye (G.), « La Calabre entre Byzantins, Sarrasins et Normands », dans Cavalieri alla conquista del Sud, p. 90-117.

—, « Le château de Scribla et les fortifications normandes du bassin du Crati de 1044 à 1139 », dans Società, potere e popolo nell’età di Ruggero II, (III Giornate normanne-sveve, Bari, 23-25 mai 1977), Bari, 1979, p. 207-224.

Occident et Proche-Orient : Contacts scientifiques au temps des Croisades (Actes du Colloque de Louvain-la-Neuve 24-25 mars 1997), éd. I. Draelants, A. Tihon et B. Van den Abeele, Louvain, 2000 (Réminisciences, 5).

Oikonomides (N.), Fiscalité et exemption fiscale à Byzance (IXe-XIe siècles), Athènes, 1996.

Oman (G.), « Osservazioni sulle notizie biografiche comunemente diffuse sullo scrittore arabo al-Sharīf al-Idrīsī (VI-XII sec.) », Annali dell’Istituto Universitario Orientale di Napoli, 30 [20] (1970), p. 209-239.

Orofino (G.) et Pace (V.), « La miniatura », dans I Normanni, p. 263-271.

Palazzo (É.), Le Moyen Âge, des origines au XIIIe siècle, Paris, 1993.

Palerme 1070-1492. Mosaïque de peuples, nation rebelle : la naissance violente de l’identité sicilienne, dir. H. Bresc et G. Bresc-Bautier, Paris, 1993 (Autrement. Série Mémoires, 21).

Panero (F.), Schiavi servi e villani nell’Italia medievale, Turin, 1999.

—, Servi e rustici. Ricerche per una storia della servitù, del servaggio e della libera dipendenza rurale nell’Italia medievale, Verceil, 1990.

Le Partage du monde. Échanges et colonisation dans la Méditerranée médiévale, dir. M. Balard et A. Ducellier, Paris, 1998.

Parthey (G.), Hieroclis synecdemus et notitiae graecae episcopatuum, Berlin, 1866, rééd. Amsterdam, 1967.

Pasciuta (B.), I notai a Palermo nel XIV secolo. Uno studio prosopografico, Soveria Mannelli, 1995 (Materiali per una storia delle istituzioni giuridiche e politiche medievali, moderne e contemporanee, Strumenti, 3).

Patlagean (E.), « Les « hommes » (anthrôpoi) dans les documents grecs du Mezzogiorno normand », dans Puer Apuliae, 2, p. 529-536.

Pavlovskij (A.), « Décorations des plafonds de la Chapelle palatine », Bizantinische Zeitschrift, 2 (1893), p. 361-412.

Pellegrini (G. B.), Gli arabismi nelle lingue neolatine con speciale riguardo all’Italia, Brescia, 1972.

—, Ricerche sugli arabismi italiani con particolare riguardo alla Sicilia, Palerme, 1989 (Centro di studi filologici e linguistici siciliani, Supplementi al Bollettino, 10).

—, « Voci marinaresche siciliane di origine araba », Bollettino dell’atlante linguistico mediterraneo, 16-17 (1974-1975), p. 143-159.

Pennington (K.), « The Normans in Palermo. King Roger II’s Legislation », Haskins Society Journal. Studies in Medieval History, 18 (2006), p. 140-167.

Peri (I.), Città e campagna in Sicilia. I. Dominazione normanna, Palerme, 1953-1956 (Atti dell’Accademia di Scienze Lettere e Arti di Palermo, ser. IV, 13, 2e partie).

—, Michele Amari, Naples, 1976.

—, « La questione delle colonie lombarde in Sicilia », Bollettino storico-bibliografico subalpino, 57 (1959), p. 253-280.

—, « Signorie feudali della Sicilia normanna », Archivio Storico Italiano, 110 (1952), p. 166-204.

—, Uomini, città e campagne in Sicilia dall’XI al XIII secolo, Rome-Bari, 1978.

—, Il villanaggio in Sicilia, Palerme, 1965, rééd. dans Villani e cavalieri nella Sicilia medievale, Rome-Bari, 1993.

Pesez (J.-M.), « Calathamet (Cne de Calatafimi, prov. de Trapani) », MEFRM, 96/2 (1984), p. 948-958 ; 97/2 (1985), p. 888-892 ; 98/2 (1986), p. 1181-1186.

Peters-Custot (A.), « Brébion, kodex et plateae : petite enquête sur les instruments de la propriété monastique dans la Calabre méridionale aux époques byzantine et normande », dans Puer Apuliae, 2, p. 537-552.

—, Les Grecs de l’Italie méridionale post-byzantine (IXe-XIVe siècles). Une acculturation en douceur, Rome, 2009 (CEFR, 420).

Petralia (G.), « La « signoria » nella Sicilia normanna e sveva : verso nuovi scenari ? », dans La signoria rurale in Italia nel medioevo (Atti del II Convegno di studi, Pise, 6-7 novembre 1998), Pise, 2004, p. 217-254.

Peuplement et arabisation au Maghreb occidental. Dialectologie et histoire, éd. J. Aguadé, P. Cressier et A. Vicente, Madrid-Saragosse, 1998.

Pezzini (E.), « Problemi di topografia », dans Ead. et A. Bagnera, « I cimiteri di rito musulmano nella Sicilia medievale. Dati e problemi », p. 231-302, MEFRM, 116/1 (2004), p. 234-259

Piazza (R. V.), « La produzione di manufatti tessili nel palazzo reale di Palermo : « tiraz » o « ergasterion » ? », dans I Normanni, p. 288-291.

Picard (C.), L’océan atlantique musulman. De la conquête arabe à l’époque almohade. Navigation et mise en valeur des côtes d’al-Andalus et du Maghreb occidental (Portugal-Espagne-Maroc), Paris, 1997.

—, Le Portugal musulman (VIIIe-XIIIe siècle). L’Occident d’al-Andalus sous domination islamique, Paris, 2000.

Picone (G.), Memorie agrigentine, Agrigente, 1886, rééd. anastat., Agrigente, 1986.

Piemontese (A.-M.), « Codici greco-latino-arabi in Italia fra XI e XV secolo », dans Libri, documenti, epigrafi medievali : possibilità di studi comparativi, éd. F. Magistrale, C. Drago et P. Fioretti, Spolète, 2002, p. 445-466.

Piltz (E.), Kamelaukion et mitra. Insignes byzantins impériaux et ecclésiastiques, Stockholm, 1977.

Pio (B.), Guglielmo I d’Altavilla : gestione del potere e lotta politica nell’Italia normanna (1154-1169), Bologne, 1996.

Pipes (D.), Slave Soldiers and Islam, New Haven-Londres, 1981.

Pispisa (E.), « Il vescovo, la città e il regno », dans Chiesa e società in Sicilia, 1, p. 137-154.

Pistarino (G.), « Commercio e comunicazioni tra Genova e il regno normanno-svevo all’epoca dei due Guglielmi », dans Potere, società e popolo nell’età dei due Guglielmi (IV Giornate normanno-sveve, Bari-Gioia de Colle, 8-10 oct. 1979), Bari, 1981, p. 231-290.

Pomarici (F.), « L’oreficeria », dans I Normanni, p. 273-277.

Prawer (J.), The Crusader’s Kingdom, European Colonialism in the Middle Ages, Jérusalem, 1972.

—, « Palestinian Agriculture and the Crusader Rural System », dans Crusader Institutions, Oxford, 1980, p. 201-217.

Prigent (V.), « L’archonte Georges, prôtos ou émir ? », Revue d’études byzantines, 59 (2001), p. 193-207.

—, « La carrière du tourmarque Euphèmios, basileus des Romains », dans Histoire et culture dans l’Italie byzantine, p. 279-317.

—, « Les empereurs isauriens et la confiscation des patrimoines pontificaux d’Italie du sud », MEFRM, 116/2 (2004), p. 557-594.

Prevost (V.), « Les itinéraires d’al-Idrīsī dans le Sud tunisien : deux versions bien différentes », Zeitschrift der Deutschen Morgenländischen Gesellschaft, 157/2, 2007, p. 353-365.

Puccia (M.), « L’anonimo Carme di supplica a Giorgio di Antiochia e l’elaborazione dell’idea imperiale alla corte di Ruggero II », dans Byzantino-Sicula V, p. 231-262.

Puer Apuliae. Mélanges offerts à Jean-Marie Martin, éd. E. Cuozzo, V. Déroche, A. Peters-Custot et V. Prigent, Paris, 2008 (Centre de recherche et d’histoire et de civilisation de Byzance, Monographies, 30).

Ragib (Y.), Actes de vente d’esclaves et d’animaux d’Égypte médiévale, 2, Le Caire, 2006.

—, « Les esclaves publics au premiers siècles de l’Islam », dans Figures de l’esclave au Moyen-Âge et dans le monde moderne, Paris, 1996, p. 7-30.

Rashed (R.), « Les traducteurs » dans Palerme 1070-1492, p. 110-117.

Re (M.), « A proposito dello ‘ Skylitzes’di Madrid », La Memoria, Annali della Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università di Palermo, 3 (1984), p. 329-341.

—, « Postilla ad un articolo (sul perduto mosaico della chiesa palermitana di S. Giorgio de Balatis », Rivista di studi bizantini e neoellenici, n. s. 43 (2006), p. 165-175.

—, « La sottoscrizione del Vat. Gr. 2294 (ff. 68-106) : il copista Matteo sacerdote e la chiesa di S. Giorgio de Balatis (Palermo, 1260/1261) con una nota sulla presenza greca nella Palermo del Duecento », Rivista di Studi bizantini e neoellenici, n. s. 42 (2005), p. 163-201.

—, « Lo stile di Reggio vent’anni dopo », dans L’Ellenismo italiota dal VII al XII secolo. Alla memoria di Nikos Panagiotakis (Venezia, 13-16 novembre 1997), Athènes, 2001 (Fondazione Nazionale Ellenica delle Ricerche. Istituto di Ricerche Bizantine. Convegno Internazionale, 8), p. 99-124.

—, « Il typikon del S. Salvatore de Lingua Phari come fonte per la storia della biblioteca del monastero », dans Byzantino-Sicula III. Miscellanea di scritti in memoria di Bruno Lavagnini, Palerme, 2000 (ISSBN. Quaderni, 14), p. 249-278.

Recchia (V.), Gregorio Magno e la società agricola, Rome, 1978.

Reinert (S. W.), « The Muslim Presence in Constantinople 9th-15th Centuries. Some preliminary observations », dans Studies on the Internal diaspora of the Byzantine Empire, éd. H. Ahrweiler et A. E. Laiou, Washington, 1998, p. 125-150.

Reuter (T.), « Vom Parvenü zum Bündnispartner : das Königreich Sizilien in der abendländischen Politik des 12. Jahrhunderts », dans Die Staufer im Süden. Sizilien und das Reich, éd. T. Kölzer, Sigmaringen, 1996, p. 43-56.

Reynolds (S.), Fiefs and Vassals. The Medieval Evidence Reinterpreted, Oxford, 1994.

Richard (J.), « Le Midi italien vu par les pélerins et les chroniqueurs de la Terre Sainte », dans Il Mezzogiorno normanno-svevo visto dall’Europa e dal mondo mediterraneo, p. 341-359.

Richard (M.), « Notice sur l’ancienne bibliothèque des échevins de la ville de Rouen », Précis analytique des travaux de l’Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Rouen pendant l’année 1845, Rouen, 1846, p. 127-182.

Riley Smith (J.), The First Crusade and the Idea of Crusading, Londres, 1986.

—, « The Idea of Crusading in the Charters of Early Crusaders, 1095-1102 », dans Le Concile de Clermont de 1095 et l’appel à la croisade, Rome, 1997, p. 155-166 (CEFR, 236).

Rill (B.), Sizilien im Mittelalter. Das Reich der Araber, Normannen und Staufer, Stuttgart-Zurich, 1995.

Ringrose (K. M.), The Perfect Servant : Eunuchs and the social construction of gender in Byzantium, Chicago, 2003.

Rizzitano (U.), « Ibn al-Qaṭṭā‘ : un Siciliano illustre », dans Storia e cultura nella Sicilia sarracena, Palerme, 1975 (Biblioteca di lettere e di storia. Saggi e testi, 5).

Rizzo (M. S.), « Le dinamiche del popolamento rurale di età tardoantica e medievale nella Sicilia centromeridionale », dans IIo Congresso nazionale di archeologia medievale (Musei Civici, Chiesa S. Giulia, Brescia, 28 sept-1er oct. 2000), Florence, 2000, p. 249-253.

—, « Distribuzione degli insediamenti di età arabo-normanna da Agrigento al Belice », dans Dagli scavi di Montevago e di Rocca di Entella, p. 179-189.

—, « Insediamenti fortificati di età medievale nella valle del Platani », Sicilia archeologica, 73 (1990), p. 41-65.

—, L’insediamento medievale nella Valle dei Platani, Rome, 2004 (Studi e materiali. Dipartimento di beni culturali, sezione archeologica, Università di Palermo, 11).

—, « Un modello dell’insediamento rurale nell’Agrigentino. Raffadali e il suo territorio nel basso medioevo », Quaderni medievali, 48 (déc. 1999), p. 63-87.

Roberto il Guiscardo e il suo tempo (Prime Giornate Normanno-Sveve, Bari, 28-29 mai 1973), Rome, 1975 (Fonti e Studi del Corpus membranarum Italicarum, XI).

Robinson (G.), History and cartulary of the Greek monastery of St. Elias and St. Anastasius of Carbone, Rome, 1928-1930 (Orientalia Christiana Analecta, 44, 53).

Rocco (B.), « Altro tema religioso con iscrizione araba fra le pitture musulmane della Cappella Palatina di Palermo », Ho Theologos. Rivista della Facoltà teologica di Sicilia, 18/1 (2000), p. 128-133.

—, « Andalusi in Sicilia », Archivio storico siciliano, 3e sér., 19 (1970), p. 267-273.

—, « Le origini di Risalaimi », Bollettino del centro di Studi filologici e linguistici siciliani, 17 (1992), p. 239-241.

—, « S. Nicolo lo Gurguro », Archivio Storico Siciliano, sér. 3, 21-22 (1971-1972), p. 29-40.

—, « Il tabulario della Capella Palatina di Palermo e il Martirologio di epoca ruggierana », Ho Theologos. Rivista della Facoltà teologica di Sicilia, 14 (1977), p. 140-144.

Rognoni (C.), « Au pied de la lettre ? Réflexions à propos du témoignage de Théodose moine et grammatikos, sur la prise de Syracuse en 878 », dans La Sicile de Byzance à l’Islam, éd. A. Nef et V. Prigent, Paris, 2010, p. 205-228.

—, « I diachorismoi del fondo greco Medinaceli (Sicilia, XI-XII secolo) », dans Documenti medievali greci e latini. Studi comparativi, éd. G. De Gregorio et O. Kresten, Spolète, 1998, p. 233-252.

—, « Le fonds d’archives « Messine » de l’Archivio de Medinaceli (Toledo). Regestes des actes privés grecs », Byzantion, 72/2 (2002), p. 497-554.

—, La liberté dans la norme : le discours des actes de la pratique juridique grecque de l’Italie méridionale. Le fonds Medinaceli (XIe-XIVe siècle), thèse de l’E.H.E.S.S., sous la direction d’A. Guillou, 1998.

Roisse (Ph.), « La circulation du savoir des Arabes chrétiens en Méditerranée médiévale. Approche des sources manuscrites », Collectanea Christiana Orientalia, 1, 2003, p. 185-231.

Rosenberger (B.), « Les villes et l’arabisation. Fonctions des centres urbains du Maġrib al-Aqṣā (VIIIe-XVe s.) », dans Peuplement et arabisation au Maghreb occidental, p. 39-53.

Rossi Taibbi (G.), Sulla tradizione manoscritta dell’omiliario di Filagato da Cerami, Palerme, 1965 (ISSBN, Quaderni, 1).

Ruggles (D. F.), Islamic Garden and Landscapes, Philadelphie, 2007.

Sanders (P.), Ritual, Politics and the City in Fatimid Cairo, Albany, 1994.

Santillana (D.), Istituzioni di diritto musulmano malichita con riguardo anche al sistema sciafiita, 1, Rome, 1938, 2nde éd. et 2, Rome, 1943.

Santini (G.), « Problemi relativi alle Assise di Ariano : gli uomini di legge », dans Alle origini del costituzionalismo europeo, p. 81-115.

Sayyid (A. F.), Al-dawlat al-faṭimiyya fī Miṣr. Tafsīr jadīd (Les Fatimides en Égypte. Nouvelle interprétation), Le Caire, 1992.

Scaduto (M.), Il monachesimo basiliano nella Sicilia medievale. Rinascita e decadenza, sec. XI-XIV, rééd., Rome, 1947 (Storia e letteratura, 18), rééd., Rome, 1982.

Scalia (G.), « Nuove considerazioni storiche e paleografiche sui documenti dell’Archivio Capitolare di Catania per il ristabilimento della sede vescovile nel 1091 », Archivio storico per la Sicilia orientale, ser. 4, 14 (1961), p. 5-54.

—, « La traslazione del corpo di S. Agata e il suo valore storico », Archivio storico per la Sicilia orientale, ser. 2, 3-4 (1927-1928), p. 149-153.

Scatturo (I.), « La contessa normanna Giulietta di Sciacca », Archivio storico siciliano, 43 (1921), p. 203-250.

Scerrato (U.), « Arte islamica in Italia », dans Gli Arabi in Italia. Cultura, contatti e tradizioni, éd. F. Gabrieli et U. Scerrato, Milan, 1979 (Antica Madre), p. 275-541.

—, « Arte normanna e archeologia islamica in Sicilia », dans I Normanni, p. 339-349.

Schlumberger (G.), Numismatique de l’Orient latin, Paris, 1878.

Schlichte (A.), « Chiesa e feudalesimo », dans Nascita di un regno, p. 143-176.

—, Der ‘ gute’König. Wilhelm II. Von Sizilien (1166-1189), Tübingen, 2005 (Bibliothek des deutschen historischen Instituts in Rom, 110).

Schminck (C. U.), « Crimen laesae maiestatis ». Das politische Strafrecht Siziliens nach den Assisen von Ariano (1140) und den Konstitutionen von Melfi (1231), Aalen, 1970 (Untersuchungen zur deutschen Rechtsgeschichte, N. F., 14).

Schneider (H.), « Ein unbekannter Ordo ad principem consecrandum aus dem süditalianischen Normannenreich », Deutsches Archiv für Erfoschung des Mittelalters, 60-61 (2004), 53-95.

Sciascia (L.), « I cammelli e le rose. Gli Abbate di Trapani da Federico II a Martino il vecchio », dans Mediterraneo medievale. Scritti in onore di Francesco Giunta, Soveria Mannelli, 1989, 3, p. 1173-1230.

Scritti in onore di Giovanni M. D’Erme, éd. M. Bernardini et N. L. Tornesello, Naples, 2005 (Università degli Studi di Napoli « l’Orientale », Dipartimento di Studi Asiatici, Series Minor, LXVIII).

Sennis (A.), « Potere centrale e forze locali in un territorio di frontiera : la Marsica tra i secoli VIII e XII », Bullettino dell’Istituto Storico Italiano per il Medio Evo e Archivio Muratoriano, 99 (1994), p. 1-77.

Setton (K. M.), « The Byzantine background to the Italian Renaissance », Proceedings of the American Philosophical Society, 100/1 (1956), p. 1-76.

Shalem (A.), Islam christianized. Islamic portable Objects in the Medieval Church Treasuries of the Latin West, Fancfort-sur-le-Main, 1996.

Sinding-Larsen (S.), « Plura ordinantur ad unum. Some perspectives regarding the Arab-Islamic Ceiling of the Cappella Palatina at Palermo (1132-1143) », Institutum Romanum Novergiae. Acta ad archeologiam et artium historiam pertinentia. Series altera in 8o, 7 (1989), p. 55-96.

Siragusa (G. B.), Il Regno di Guglielmo I in Sicilia illustrato con nuovi documenti, 1, Palerme, 1885 et 2, Palerme, 1886.

Skinner (P.), « When was Southern Italy feudal ? », dans Il feudalesimo nell’alto medioevo, 1, p. 309-340.

Slave Elites in the Middle East end Africa. A Comparative Study, éd. M. Toru et J. E. Philips, Londres et New York, 2000.

Società, potere e popolo nell’età di Ruggero II (III Giornate nornanne-sveve, Bari, 23-25 mai 1977), Bari, 1979.

Sourdel-Thomine (J.), « Le style des inscriptions arabo-siciliennes à l’époque des rois normands », dans Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de E. Levi-Provençal, Paris, 1962, p. 307-317.

Spiteris (I.), La critica bizantina del primato romano nel secolo XII, Rome, 1979 (Pontificium Institutum Orientalium Studiorum, Orientalia Christiana Analecta, 208).

Springle (D.), « The Archeology of the Crusader Kingdom of Jerusalem : a Review of Work, 1947-1997 », Journal of Medieval History, 23/4 (1997), p. 389-408.

Staacke (U.), Un palazzo normanno a Palermo : la Zisa. La cultura musulmana negli edifici dei Re, Palerme, 1991.

Starraba (R.), « Contributo alla studio della diplomatica siciliana (1082-1093) », Archivio Storico Siciliano, 18 (1893), p. 30-106.

Stavrakos (Ch.), « Sceaux inédits d’Arabes au service de Byzance », Graeco-Arabica, 7-8 (1999-2000), p. 511-518.

Stern (S. M.), « Tari », Studi Medievali, ser. 3, 11/1 (1970), p. 177-207.

Stiernon (L.), « Notes de titulature et de prosopographie byzantine. Sébaste et Gambros », Revue des études byzantines, 23 (1965), p. 222-244.

Storia di Palermo. III. Dai Normanni ai Vespri, dir. R. La Duca, Palerme, 2003.

Sublet (J.), Le voile du nom, Paris, 1991.

Sumberg (L. A. M.), « Au confluent de l’histoire et du mythe : la Chanson d’Antioche, chronique en vers de la première croisade », dans Les épopées de la Croisade (Premier colloque international, Trèves, 6-11 août 1984), éd. K. H. Bender, Stuttgart, 1987, p. 58-66 (Zeitschrift für französiche Sprache und Literatur. Beihefte. Neue Folge, 11).

Takahashi (K.), Mori (T.) et Kikuchihara (Y.), « A Paraphrased Latin version of Euclid’s Optica : a text ‘De Visu’in Ms Add. 17368, British Library, London », Sciamus, 3 (2002), p. 127-92.

Takayama (H.), The Administration of the Norman Kingdom of Sicily, Leyde, 1993.

—, « Amiratus in the Norman Kingdom of Sicily. A leading Office of Arabic Origin in the Royal Administration », dans Forschungen zur Reichs-, Papst-und Landesgeschichte (Peter Herde Zum 65. Geburtstag von Freunden, Schülen und Kollegen dargebracht, éd. K. Borchardt et E. Bünz, Stuttgart, 1998, 1, p. 133-144.

—, « The Financial and Administrative Organization of the Norman Kingdom of Sicily », Viator. Medieval and Renaissance Studies, 16 (1985), p. 129-157.

—, « The Great Administrative office of the Normann Kingdom of Sicily », Papers of the British School at Rome, 58 (1990), p. 317-335.

Talbi (M.), « Law and Economy in Ifrīqiyya (Tunisia) in the IIIrd Islamic Century », dans The Islamic Middle-East 700-1900, éd. A. L. Udovitch, Princeton, 1981, p. 209-251.

Tancredi : conte di Lecce, re di Sicilia (Atti del Convegno internazionale di studio, Lecce, 19-21 febbraio 1998), éd. H. Houben et B. Vetere, Lecce, 2004 (Saggi e Testi, 16).

Taviani Carozzi (H.), « Le mythe des origines de la conquête normande en Italie », dans Cavalieri alla conquista del Sud, p. 57-89.

—, La terreur du monde. Robert Guiscard et la conquête normande en Italie, Paris, 1996.

Taylor (C.), « Reevaluating the Shi‘ i Role in the Development of Monumental Islamic Funerary Architecture : the Case of Egypt », Muqarnas, 9 (1992), p. 1-10.

Telliez (R.), Les officiers devant la justice dans le royaume de France au XIVe siècle : per potentiam officii, Paris, 2005.

Tillier (M.), Les cadis d’Iraq et l’État abbasside (132/750-334/945), Damas, 2009.

—, « L’identification en justice à l’époque abbasside », dans L’identification des origines de l’islam au XIXe siècle, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 127 (2010/1), p. 97-112.

Tissus d’Égypte. Témoins du monde arabe VIIIe-XVe siècle (Collection Bouvier), Paris, 1993.

Toomaspoeg (K.), « Les Cisterciens de la Magione de Palerme : un essai de reconstruction des origines du monastère de la Sainte Trinité », Archivio storico per la Sicilia orientale, 92 (1996), p. 7-21.

—, Les Teutoniques en Sicile (1197-1492), Rome, 2003 (CEFR, 321).

Torrò (J.), « Jérusalem ou Valence : la première colonie d’Occident », dans Annales. E. S. C., 55/5 (sept.-oct. 2000), p. 983-1009.

Tottoli (R.), « Muslim Attitudes towards Prostration (sujūd) », Studia Islamica, 88 (1998), p. 5-34.

Toubert (P.), « La première historiographie de la conquête normande de l’Italie méridionale (XIe siècle) », dans R. Licinio et F. Violante (éd.), I caratteri originari della conquista normanna, p. 15-50.

—, Les structures du Latium médiéval. Le Latium méridional et la Sabine du IXe à la fin du XIIe siècle, Rome, 1973, (BEFAR, 1ere série, 221).

Tramontana (S.), « La lettera dello pseudo Ugo Falcando : una lettura filolofilologica», dans Nobiles Officinae, 2, p. 81-90.

—, La monarchia normanna e sveva, dans Storia d’Italia, éd. G. Galasso, Turin, 1983, III, p. 435-810, puis séparé Turin, 1986.

—, « Mulini ad acqua nella Sicilia normanna », dans Cultura e società nell’I-talia medievale. Studi per Paolo Brezzi, Rome, 1988, p. 811-825.

—, Vestirsi e trasvertirsi in Sicilia. Abbigliamento, feste e spettacoli nel Medioevo, Palerme, 1993.

Trasselli (C.), Da Ferdinando il Cattolico a Carlo V. L’esperienza siciliana 1475-1525, Soveria Mannelli, 1982.

—, « Les routes siciliennes du Moyen Âge au XIXe siècle », Revue Historique, 251 (1974), p. 27-44.

Travaini (L.), La monetazione nell’Italia normanna, Rome, 1995.

Tristano (C.), « Famuli, famulae. Segni di autorità femminile nel sacramentario dell’ASDPa, ms. 3 », dans Storia e arte nella scrittura. L’archivio storico diocesano di Palermo a 10 anni dalla riapertura al pubblico (1997-2007), Palerme, 2008, p. 371-391.

Troadec (A.), « Les relations entre les chrétiens et les musulmans dans les campagnes du comté de Tripoli au XIIe siècle », dans Chrétiens et musulmans en Méditerranée médiévale (VIIIe-XIIIe siècle). Échanges et contacts, Poitiers, 2003, p. 115-122.

Tronzo (W.), The Cultures of His Kingdom. Roger II and the Cappella Palatina in Palermo, Princeton, 1997.

—, « Il manto di Ruggero II. Le parti e il tutto », dans Nobiles Officinae, 2, p. 257-263.

Troupeau (G.), « Églises et chrétiens dans l’Orient musulman », dans Histoire du christianisme, dir. J.-M. Mayeur, Ch. et L. Pietri, A. Vauchez et M. Venard, IV. Évêques, moines et empereurs (610-1054), dir. G. Dagron, P. Riché et A. Vauchez, Paris, 1993, p. 383-407.

Tsamakda (V.), The illustrated Chronicle of Ioannes Skylitzes in Madrid, Leyde, 2002.

Tsolakis (T.), « Agnôsta erga Italobuzantinou poiêtê tou 12ou aiôna », Ellenikà, 26 (1973), p. 46-66.

Tsugitaka (S.), State and Rural Society in Medieval Islam. Sultans, muqta‘ s and Fallahun, Leyde-New York-Cologne, 1997 (Islam. History and Civilization. Studies and Texts, 17).

Tyan (E.), Histoire de l’organisation judiciaire en pays d’Islam, Leyde, 1960, deux. éd. revue.

—, « Le notariat et le régime de la preuve par écrit dans la pratique du droit musulman », Annales de l’École française de Droit de Beyrouth, 2 (1945), p. 3-99.

—, Le notariat et le régime de la preuve par écrit dans la pratique du droit musulman, 2nde éd., Beyrouth, 1959.

Uggeri (G.), « Itinerari e strade, rotte, porti e scali della Sicilia tardoantica », dans IX Congresso internazionale sulla Sicilia antica : Ruolo mediterraneo della Sicilia nella tarda antichità, Kokalos, 43-44 (1997-1998), I, 1, p. 299-364.

—, « Il sistema viario in Sicilia e le sopravvivenze medioevali », dans La Sicilia rupestre nel contesto della Civiltà mediterranea, éd. C. D. Fonseca, Galatina, 1986, p. 85-112.

—, Sull’ » Itinerarium per maritima loca » da Agrigento a Siracusa, Florence, 1970.

—, « Viabilità antica e viabilità medievale. Un esempio di persistenza nella lunga durata, la via Palermo-Agrigento », dans Società multiculturali nei sec. V-IX. Scontri, convivenza, integrazione nel Mediterraneo occidentale (Atti delle VII Giornate di studio sull’età romano-barbarica (Benevento, 31 maggio-2 giugno 1999), éd. M. Rotoli, Naples, 2001, p. 321-336.

Urbán (A.), « Los intercambios vocálicos en un manuscrito greco-árabe inédito del Evangelio de Lucas (BnF Suppl. gr. 911, s. XI), Collectanea cristiana orientalia, 2 (2005), p. 245-272.

—, « An Unpublished Greek-arabic Ms of Luke’s Gospel (BnF Suppl. grec. 911, A. D. 1043) : A report », dans Eastern Crossroads. Essays on medieval Christian Legacy, éd. J.-P. Monferrer-Sala, Piscataway, 2007, p. 83-95.

L’urbanisme dans l’Occident musulman au Moyen Âge. Aspects juridiques, éd. P. Cressier, M. Fierro et J.-P. Van Staëvel, Madrid, 2000.

Usages de la tradition, numéro spécial de Enquête, 2 (1995).

Valensi (L.), « La Tour de Babel. Groupes et relations ethniques au Moyen Orient et en Afrique du Nord », Annales. E.S.C., 41/4 (juill.-août 1986), p. 817-839.

Valenziano (M. et C.), « La supplique des chanoines de la cathédrale de Cefalù pour la sépulture du roi Roger », Cahiers de civilisation médiévale, 21/1 (janv-mars 1978), p. 3-30 et 137-150.

Valérian (D.), Bougie, port maghrébin, 1067-1510, Rome, 2006 (BEFAR, 328).

Van Renterghem (V.), « Introduction » au dossier Groupes sociaux et catégorisation sociale dans le dār al-islām médiéval (VIIe-XVe siècles), Annales islamologiques, 42 (2008), p. XXIX-LI.

Varvaro (A.), Lingua e storia in Sicilia. Dalle guerre puniche alla conquista normanna, 1, Palerme, 1981.

—, « Les Normands en Sicile aux XIe et XIIe siècles. Présence effective dans l’île des hommes d’origine normande ou gallo-romane », Cahiers de Civilisation médiévale, 23 (1980), p. 199-213.

Veyne (P.), Le pain et le cirque. Sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, 1976.

Vicomtes et vicomtés dans l’Occident médiéval, éd. H. Débax, Toulouse, 2008.

Vogel (C.) et Elze (R.), Le pontifical romano-germanique du Xe siècle, Cité du Vatican, 1963-1972.

Wansbrough (J.), « Diplomatica siciliana », Bulletin of the School of Oriental and African Studies, 47 (1984), p. 10-21.

Warren (W. L.), « The Myth of Norman administrative efficiency », Transactions of the Royal Historical Society, 5e sér., 34 (1984), p. 113-132.

Wasserstein (D.), The Caliphate in the West. An Islamic Political Institution in the Iberian Peninsula, Oxford, 1993.

Watson (A. G.), Catalogue of Dated and Datable Manuscripts c. 700-1600 in The Department of Manuscripts : The British Library, Londres, 1979.

Werner (K. F.), Naissance de la noblesse. L’essor des élites politiques en Europe, Paris, 1998.

White (L. T.), Latin Monasticism in Norman Sicily Cambrige (Mass.), 1938 (The Medieval Academy of America, Monographs 13, Publication 31) ; trad. ital., Il monachesimo latino nella Sicilia normanna, Catane, 1984.

Wickham (C.), « Le forme del feudalesimo », dans Il feudalesimo nell’Alto Medioevo, 1, p. 15-46.

—, Framing the Middle Ages. Europe and the Mediterranean 400-800, Oxford, 2005.

—, « Frontiere di villagio in Toscana nel XII secolo », dans Castrum IV. Frontière et peuplement dans le monde méditerranéen au Moyen Âge, p. 239-253.

Wieruszowski (H.), « Roger II of Sicily, « Rex-Tyrannus » in Twelfth Century Political Thought », Speculum, 38 (1963), p. 46-78.

Williams (C.), « The Cult of ‘Alid Saints in Fatimid Monuments of Cairo », Muqarnas, 1 (1983), p. 37-52 et 3 (1985), p. 39-60.

Wirth (J.), L’image à l époque romane, Paris, 1999.

—, L’image médiévale. Naissance et développements (VIe-XVe siècle), Paris, 1989.

Yalaoui (M.), Un poète chiite d’Occident au IVe-Xe siècle. Ibn Hāni’al-Andalusī, Tunis, 1976.

Yver (Y.), « Les premières institutions du duché de Normandie », dans I Normanni e la loro espansione in Europa nell’Alto Medioevo (XVI Settimana di Studi sull’Alto Medioevo), Spolète, 1969, p. 299-366.

Zabbia (M.), « Romualdo Guarna arcivescovo di Salerno e la sua cronaca », dans Salerno nel XII secolo. Istituzioni, società, cultura (Atti del Convegno internazionale Raito di Vietri sul Mare 16-20 juin 1999), éd. P. Delogu et P. Peduto, Salerne, 2004, p. 380-398.

Zaccagni (G.), « Il bios di s. Bartolomeo da Sieri (BHG 235) », Rivista di studi bizantini e neoellenici n.s. 33 (1996), p. 3-21

—, « Considerazioni sulla paternità del bios di s. Bartolomeo da Sieri », dans Liturgia e agiografia tra Roma e Costantinopoli (Atti del I e del II Seminario di Studio, Rome-Grottaferrata 2000-2001), éd. K. Stantchev et S. Parenti, Grottaferrata, 2007 (Analecta Kryptoferris, 5), p. 33-44.

Zecchino (O.), Le assise di Ruggero II. Problemi di storia delle fonti e di diritto penale, Naples, 1980.

Zoric (V.), « Arx praeclara quam palatium regale appellant. Le sue origini e la prima Cappella della corte normanna », dans Contrade e chiese nella Palermo medievale, Palerme, 1999, p. 31-141 (Officina di Studi medievali).

—, « Il cantiere della cattedrale di Cefalù ed i suoi costruttori », dans La basilica cattedrale di Cefalù. Materiali per la conoscenza storica e il restauro, Palerme, 1989, p. 95-340.

—, « Le porte bronzee della Cappella Palatina », dans Nobiles Officinae, 2, p. 33-46.

—, « Sulle tecniche costruttive islamiche in Sicilia : il soffitto della Cappella palatina di Palermo », dans Scritti in onore di Giovanni M. D’Erme, p. 1281-1352.

Notes

1 Il a été édité sous le tire de Rollus Rubeus (cf. sources éditées).

2 On trouvera une présentation plus détaillée de ces sources dans l’introduction de H. Bresc, Un monde méditerranéen. Il conviendrait de regrouper les spezzoni qui appartiennent au même registre ou composés par un même notaire ; établir un regeste précis serait également nécessaire car il n’existe ni description du fond, ni inventaire exhaustif. Une bonne introduction est B. Pasciuta, I notai a Palermo nel XIV secolo. Uno studio prosopografico, Soveria Mannelli, 1995 (Materiali per una storia delle istituzioni guiridiche e politiche medievali, moderne e contemporanee, Strumenti, 3).

3 Par commodité, nous renvoyons aux recueils de M. Amari dont la version arabe a été revue à partir des éditions les plus récentes. Les textes qui ne figurent pas dans Biblioteca arabo-sicula ou qui contiennent des passages non cités par M. Amari sont mentionnés en tant que tel dans l’inventaire des sources, tout comme les sources les plus souvent citées. En outre, notons que, même s’il ne le souligne pas, J. Johns propose souvent des lectures nouvelles des diplômes et actes notariés siciliens en arabe : il faut donc repérer les variantes introduites mais non indiquées dans les notes de son Arabic Administration.

© Publications de l’École française de Rome, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search