Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Alba Longa, histoire d’une légende

 | 
Alexandre Grandazzi

Table des illustrations

Texte intégral

Frontispice du volume 1.

1« Urne-cabane découverte en 1816-1817 ». D’après F. N. Pryce, Corpus Vasorum Antiquorum, Great Britain (fasc. 10). British Museum (fasc. 7), Londres, 1932.

Frontispice du volume 2.

2« Le Monte Cavo vu du lac d’Albano (vers 1790) ». Par Jean-Joseph-Xavier Bidauld (1758-1846), huile sur papier marouflé sur toile (32,4 cm × 45,7 cm). Photographie © 2008 du Museum of Fine Arts, Boston, U.S.A.

3Pl. 1 – Le massif albain cartographié par l’Institut géographique militaire de Vienne (Autriche). Lithographie, 1851 ; échelle au 86400e. D’après A. P. Frutaz, Le Carte del Lazio, Rome, vol. III, 1972, pl. 297.

4Pl. 2 – Les lacs du massif albain durant l’âge du Bronze. D’après V. Castellani et W. Dragoni dans Gli Etruschi maestri di idraulica, M. Bergamini éd., Pérouse, 1991, p. 44.

5Pl. 3 – a) Les cuniculi de la plaine latiale ; b) Les émissaires des lacs d’Albano et de Nemi. D’après V. Castellani et W. Dragoni dans Gli Etruschi maestri di idraulica, M. Bergamini éd., Pérouse, 1991, p. 46.

6Pl. 4 – a) Relevé de l’émissaire du lac de Nemi ; b) Le lac de Nemi : superficie couverte par les eaux avant la construction de l’émissaire. D’après V. Castellani et W. Dragoni, dans Gli Etruschi maestri di idraulica, M. Bergamini éd., Pérouse, 1991, p. 53.

7Pl. 5 – a) Relevé de l’emissarium Albanum ; b) Les différentes étapes de la construction de l’emissarium Albanum. D’après V. Castellani et W. Dragoni, dans Gli Etruschi maestri di idraulica, M. Bergamini éd., Pérouse, 1991, p.47 et p.50.

8Pl. 6 – Le site de Ferentina. D’après A. Grandazzi, dans CRAI, 1996, p. 280.

9Pl. 7 – Colonna. Carte (I.G.M.I.) au 25000e. Foglio 150 I S.O.

10Pl. 8 – Rocca di Papa. Carte (I.G.M.I.) au 25000e. F° 150 II N.O.

11Pl. 9 – Frascati. Carte (I.G.M.I.) au 25000e. F° 150 III N.E.

12Pl. 10 – Albano Laziale. Carte (I.G.M.I.) au 25000e. F° 150 III S.E.

13Pl. 11 – Velletri. Carte (I.G.M.I.) au 25000e. F° 150 II S.O.

14Pl. 12 – Les présences archéologiques pré-protohistoriques dans le massif albain. D’après P. Chiarucci, dans Alba Longa. Mito, storia, archeologia, Rome, 1996, p. 6.

15Pl. 13 – Les présences archéologiques pré-protohistoriques autour de Velletri. D’après L. Drago Troccoli, dans Atti della Pontificia Accademia romana di archeologia. Rendiconti, 75, 2003, p. 38.

16Pl. 14 – Le lieu des découvertes de 1817. Plan de Valadier : le point 1 désigne la via Appia, avec le pont des Due Santi (point 2) et la chapelle S. Sebastiano (pt. 3) ; le point 13 indique la « cava nella quale furono rinvenute molte terre cotte antiche ». D’après C. Fea, Varietà di Notizie..., Rome, 1820, p. 47.

17Pl. 15 – Illustrations de la Lettera del signore dottore Alessandro Visconti..., Rome, 1817.

18Pl. 16 – Profils de deux urnes-cabanes. D’après G. Bartoloni et alii, Le Urne a capanna rinvenute in Italia, Rome, 1987, fig. 67. – N° 143 = Vigna Giusti (Grottaferrata), tombe 1. N° 144 = Villa Cavalletti (Grottaferrata), tombe 8.

19Pl. 17 – Arx Albana : le Monte Cavo et les Campi di Annibale photographiés par Gioacchino Altobelli vers 1868.

20Pl. 18 – Le couvent du Monte Cavo vu des jardins, vers 1774 : dessin sur page de carnet, au pinceau et lavis brun, par Jean-Baptiste Tierce. D’après : Sade, Voyage en Italie, vol. II, Dessins de Jean-Baptiste Tierce, publiés par M. Lever et O. Michel, Paris, 1995, p. 32.

21Pl. 19 (et illustration de couverture) – Lac albain et fragments architecturaux trouvés sur le sommet du Monte Cavo : Giambattista Piranesi, Antichità d’Albano e di Castel Gandolfo, Rome, 1764, planche I (Bibliothèque de la Sorbonne, Paris).

22Pl. 20 – L’orientation albaine de la Forma Vrbis. D’après E. Rodriguez-Almeida, Formae Vrbis Antiquae. Le Mappe marmoree di Roma tra la Repubblica e Settimo Severo, Rome, 2002, p. 12.

23Pl. 21 – Essai de localisation des populi pliniens (N.H., III, 69). D’après A. Grandazzi, dans REL, 77, 1999, p.49.

24Pl. 22 – Les listes des rois d’Albe. D’après K. Trieber, dans Hermes, 1894.

© Publications de l’École française de Rome, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540