Version classiqueVersion mobile

Bibliographie analytique de l’Afrique antique XLIX (2015)

 | 
Claude Briand-Ponsart
, 
Michèle Coltelloni-Trannoy
, 
Stéphanie Guédon
, 
et al.

Introduction

Texte intégral

1Ce volume de la B.A.A.A. offre, comme tous les précédents, des spécificités qui sont liées aux variations de la recherche. De façon générale, remarquons que cette année se signale par un volume un peu plus faible des études d’archéologie, qui restent cependant fournies, et que le développement de nouvelles techniques de prospections, utilisant des outils scientifiques, se confirme. Nous mentionnons en position liminaire la parution des actes du colloque de L’Africa romana qui est un rendez-vous très attendu par les africanistes, cette année le tome XX. (1L’Africa romana, Momenti di continuità e rottura. Bilancio di trent'anni di convegni. Atti del XX convegno internazionale di studi, Alghero-Porto Conte Ricerche, 26-29 settembre 2013, édit. Ruggeri P., avec la collab. de Bastiana Cocco M., Gavini A. et Badaracco E., Rome, 2015, XV-2570 p., 3 vol., ill., plans, cartes. (2Briand-Ponsart C., Présentation, ibidem, 1, p. V-XV. Le thème choisi par les organisateurs invitait à des bilans, à un regard sur l’œuvre accomplie depuis des années par l’équipe animée par A. Mastino et l’Université de Sassari pour décrypter l’histoire de l’Afrique du Nord. En même temps, comme dans la plupart des colloques, ont été présentées des nouveautés archéologiques aussi bien dans cette région que dans d’autres horizons plus ou moins proches. Si toutes les périodes ont toujours été bien représentées, on note une part croissante des articles consacrés à l’Antiquité tardive. À compléter avec (3Clemente G., Momenti di continuità e rottura : bilancio di trent’anni dell’Africa romana, ibidem, p. 41-48. Ont été dépouillées dans cette B.A.A.A. les communications qui concernaient nos régions et quelques-unes qui faisaient état de relations étroites avec l’Afrique. Comme il est de tradition, plusieurs volumes, déjà signalés dans un précédent numéro de la B.A.A.A., ont fait l’objet d’une présentation : (4) Donati A., ibidem, p 77-79, a présenté Z.B. Ben Abdallah, collab. A. Ibba et L. Naddari, Mourir à Ammaedara. Épitaphes latines païennes inédites d’Ammaedara (Haïdra) et de sa région, Ortacesus (Studi di storia antica e di archeologia, 11), 2013 (= B.A.A.A., XLVII [2013], 2017, n° 71) ; (5) De Salvo L., ibidem, p. 81-86, a fait la présentation de A. Ibba, Ex oppidis et mapalibus, Ortacesus, 2012 (= B.A.A.A., XLVI [2012], 2018, n° 314) ; (6) Gavini A., ibidem, p. 87-90, a présenté La société de l’Afrique romaine, dir. Y. Le Bohec, Paris, 2014 (= B.A.A.A., XLVII [2013], 2019, n° 250) ; (7) Ibba A., ibidem, p. 91-95, a fait la présentation de La guerre dans l’Afrique romaine sous le Haut-empire, dir. M. Coltelloni-Trannoy et Y. Le Bohec, Paris, 2014 (= B.A.A.A., XLVIII [2014], 2020, n° 459) ; (8) Eingartner J., ibidem, p. 97-99, a présenté C. Eger, Spätantikes Kleidungszubehör aus Nordafrika, Wiesbaden, 2012 (= B.A.A.A., XLVI [2012], 2018, n° 586) ; (9) Vismara C., ibidem, p. 101-105, a fait la présentation d’Arqueología y Turismo en el Círculo del Estrecho. Estrategias para la Puesta en Valor de los recursos patrimoniales del Norte de Marruecos. Actas del III Seminario Hispano-Marroquí (Algeciras, abril de 2011), dir. D. Bernal et alii, Cadix, 2011 (= B.A.A.A., XLV [2011], 2017, n° 134).

© Publications de l’École française de Rome, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search