Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Offices et papauté (XIVe-XVIIe siècle)

 | 
Armand Jamme
, 
Olivier Poncet

I. Objets et enjeux

Annexe I. Lettres pontificales

Texte intégral

1On donne ici pour chaque pontife les références, par série, aux lettres inventoriées ou publiées par les soins de l’École française de Rome. On a ajouté pour chaque pape l’analyse succincte, avec date et destinataire, des lettres inédites et non encore inventoriées.

A – Clément VI

a) Lettres secrètes et curiales

2Lettres closes patentes et curiales du pape Clément VI se rapportant à la France, éd. E. Déprez, J. Glénisson et G. Mollat, 3 tomes en 6 fasc., Paris, 19011961 (abrégé Lettres France), nos 3405, 3467, 3469, 3472, 3475, 2488, 3500, 3565, 3657, 3711, 3839, 3868, 3896, 4002, 4074, 4305, 4438, 4440, 4441, 4563, 4913, 5445 ; Lettres closes, patentes et curiales intéressant les pays autres que la France, éd. E. Déprez et G. Mollat, 1 tome en 3 fasc., Paris, 1960-1961 (abrégé Lettres Autres), nos 1010, 1055, 1282, 2004, 2160, 2163, 2171, 2172, 2292, 2301, 2321, 2406, 2418, 2422, 2449, 2483, 2509, 2525, 2545, 2547, 2571, 2626, 2640, 2645, 2667, 2673, 2676.

b) Lettres communes

– De Indultis et Privilegiis

31 – 20 mai 1346, à Giovanni de Ripparia, recteur de la Marche ; faculté de concéder à Giovanni Gactule, l’office de notaire de la chambre du recteur (ASV, Reg. Aven. 87A, fol. 118v).

2 – 18 août 1346, à Bucius Johannis Stinchi, domicellus de Urbe ; constitué camérier de Rome pour trois ans (Reg. Aven. 88, fol. 98v-99v).

– De Diversis Formis

43 – 6 janvier 1351, au recteur de la Campagne ; demande de concéder sa vie durant des terres à Rogerius Verace de Sompnino, damoiseau de Terracine, en considération du cardinal Élie de Talleyrand (éd. A. Theiner, op. cit., II, no 206, p. 203).

B – Innocent VI

a) Lettres secrètes et curiales

5Innocent VI (1352-1362). Lettres secrètes et curiales, éd. P. Gasnault, M.

H. Laurent, N. Gotteri, 4 tomes parus, Paris-Rome, 1959-1976 (abrégé Lettres curiales), nos 159, 447, 452, 471, 479, 482, 489, 491, 493, 495, 504, 515, 522, 527, 565, 601, 685, 783, 1123, 1651, 1854, 2370.

4 – 15 mars 1357, à Aymeric Rolland, seigneur du Vallon, chevalier du diocèse de Saint-Flour ; constitué recteur de Romagne (Reg. Vat. 239, fol. 32v).

5 – 15 mars 1357, au même ; constitué recteur du comté de Bertinoro (ibid., fol. 38v).

6 – 18 mars 1357, à Géraud de Portal, recteur de l’église de Miremont au diocèse de Toulouse ; constitué trésorier de Romagne et du comté de Bertinoro (ibid., fol. 65v-66).

7 – 26 avril 1357, à Raymond, abbé de Subiaco ; constitué recteur de Campagne (ibid., fol. 54v-55v).

8 – 29 août 1359, à Gil Alvarez de Albornoz ; faculté de nommer Giorgio de Solerio, chevalier d’Asti, recteur du Duché de Spolète (Reg. Vat. 240, fol. 75 et v).

b) Lettres communes

– De Indultis et Privilegiis

69 – 30 octobre 1354, à Petruccio Cole de Cellolis et ses frères, du diocèse de Castro ; confirmation de la concession faite par Albornoz de la châtellenie et du rectorat de Valentano pour dix ans commençant au 1 mai moyennant le versement d’un cens de cinq florins (Reg. Aven. 127, fol. 554).

– De Diversis Formis

710 – 20 janvier 1353, à Guillelmus de Arimondis de Parma ; constitué podestat à vie de Medicina et Ganzanigo, en Romagne (Reg. Aven. 125, fol. 375).

11 – 18 mars 1359, à Gil Alvarez de Albornoz ; faculté de réintégrer dans ses fonctions le camérier de Rome (Reg. Aven. 140, fol. 636).

12 – 12 août 1360, à Hugues, petit-fils d’Hugues de Lusignan, roi de Chypre ; constitué sénateur de Rome pour un semestre (Reg. Aven. 144, fol. 302-303).

13 – 26 septembre 1360, à Gil Alvarez de Albornoz ; faculté de concéder s’il est idoine, un office notarial à Bologne, à Tommaso de feu Egidio de Thebaldis, citoyen de Bologne (Reg. Aven. 144, fol. 341v).

Lettre ne portant pas de mention d’enregistrement

14 – 17 mars 1355, à Rodolfo de Camerino ; constitué à vie vexillaire de l’Église dans la Marche d’Ancône (Reg. Aven. 163, fol. 167).

C – Urbain V

a) Lettres secrètes et curiales1

  • 1 Les lettres secrètes intéressant les pays autres que la France n’ayant pas encore fait l’objet d’un (...)

8Lettres secrètes et curiales du pape Urbain V (1362-1370) se rapportant à la France, éd. P. Lecacheux, G. Mollat, 1 tome, Paris, s.d. – 1955 (abrégé Lettres France), nos 987, 1152, 1157, 1454, 1659-1661, 1766, 1962, 2023, 2140, 2176, 2444, 2840, 2881, 3036.

b) Lettres communes

9Urbain V (1362-1370). Lettres communes, éd. M.-H. Laurent, P. Gasnault,

M. et A.-M. Hayez, J. Mathieu, M.-F. Yvan, 12 tomes, Paris-Rome, 1954-1989 (abrégé Lettres com.). De Indultis et Privilegiis : nos 14365, 19825, 19826, 19900, 19904, 19938, 19956, 19962, 19997, 21604, 21856, 21867, 26550 ; De Diversis For-mis : nos 6513, 15223, 17506, 17616, 22137, 22350, 22360, 22404, 22478, 24794, 26950, 27161, 27272, 27278, 27344.

D – Grégoire XI

a) Lettres secrètes et curiales

10Lettres secrètes et curiales du pape Grégoire XI relatives à la France, éd. L. Mi-rot, H. Jassemin, J. Vielliard, G. Mollat, E.-R. Labande, 1 tome, Paris, 1935-1957 (abrégé Lettres France), nos 112, 193, 195, 264, 281, 308, 340, 564-565, 2130, 21492151, 2154, 2156, 2157, 2166, 2171, 2173-2175, 2177, 2178, 2188, 2190-2192, 2195, 2196-2198, 2207, 2208, 2219, 2220, 2225, 2229, 2304, 2307, 2310, 2313, 2325, 2329, 2335, 2337, 2349, 2357, 2362, 2364, 2368, 2378, 2385, 2388, 2401-2402, 2404-2406, 2410, 2419, 2421, 2424, 2433, 2440, 2446, 2453, 2460, 2463, 2464, 2467, 2471, 2482, 2491, 2495, 2500, 2515, 2517, 2519, 2529, 2535, 2547, 2549, 2567, 2573, 2578, 2581, 2582, 2625, 2628, 2666, 2667, 2671, 2685, 2691-2693, 2703, 2725, 2736, 2748, 2753, 2762, 2796, 2798, 2803, 2841, 2908, 2924, 2927, 2929, 2935, 2943, 2962, 2963, 2987, 2989, 2990, 2996, 3005, 3009, 3010, 3035, 3048, 3056, 3073, 3077, 3084, 3088, 3095, 2099, 3103, 3109, 3124, 3126-3128, 3134, 3135, 3139, 3220, 3240, 3266, 3267, 3284, 3290, 3298, 3311, 3313, 3314, 3316-3320, 3339, 3341, 3342, 3344, 3349-3351, 3354, 3355, 3357, 3384, 3387, 3428, 3430, 3431, 3433, 3435, 3437, 3470, 3474, 3486, 3487, 3492, 3501, 3507, 3517, 3537, 3538, 3544, 3559, 3560, 3566, 3576, 3577, 3595, 3596, 3600, 3601, 3628, 3647, 3656, 3690, 3691, 3726, 3730, 3755-3757, 3759, 3761, 3766, 3767, 3854, 3864 ; Lettres secrètes et curiales du pape Grégoire XI intéressant les pays autres que la France, éd. G. Mollat, 1 tome, Paris, 1962-1965 (abrégé Lettres Autres), nos 9, 108, 115, 183, 214, 407, 496, 608, 1114, 1125, 1457, 1740, 2584, 2625, 2640, 2722, 3883.

Lettre curiale non conservée dans les registres, dits Vaticans et Avignonnais

  • 2 Lettre signalée par E. Déprez, Recueil des documents pontificaux conservés dans diverses archives d (...)

15 – 14 décembre 1377, à Pierre Bermond, damoiseau du diocèse de Valence ; député officier des montres dans les provinces du Patrimoine et du Duché de Spolète (Archivio di Stato di Perugia, Diplomatico, II, P 1, C 9, no 192)2.

b) Lettres communes

  • 3 Les cinq premières années sont achevées. Je remercie A.-M. Hayez, J. Mathieu et M.-F. Yvan pour m’a (...)

11Grégoire XI (1370-1378). Lettres communes, éd. A.-M. Hayez, J. Mathieu et M.-F. Yvan, 3 tomes parus, Rome, 1992-19933 (abrégé Lettres com.). De Indultis et Privilegiis : nos 10080, 10158-9, 10166, 10177, 10178, 10203, 10227-10235, 10266, 10314, 10358-10360, 10402, 10411, 10427, 10475, 10477, 10509, 10521, 10524, 10525, 10532, 10533, 10725, 10731, 10757, 10829, 11047, 19669, 19731, 19818, 19865, 19878, 19932, 20465, 26383, 26399, 26400, 26416, 26813, 26820, 26822, 26838, 26846, 26858, 26889, 26986, 27039, 27061, 27063, 27115, 27121, 32650, 32801, 38345, 36361, 38377, 38528, 38976, 39138, 39194, 39272 ; De Diversis Formis : nos 11513, 11563, 11631, 11666, 11687, 11711, 11763-11764, 11782-11784, 11813, 11860, 11923, 12016, 12054, 12117, 20904, 21040, 21090, 21097, 21108, 21197, 21264, 21282, 21518, 21942, 21946, 27373, 27407, 27771, 27840, 27842, 27964, 27996-27997, 28104, 28328, 33427, 33455, 33463, 33621, 33719, 39542, 39631, 39701-39704, 39754, 39755, 40279, 40291, 40611, 40612 ;

– De Indultis et Privilegiis

1216 – 19 mars 1376, à Guillaume Noëllet ; ordre de recevoir Giacomo, fils de Bartolomeo di Saliceto, docteur en lois, vicaire de Galliera, au comté de Bologne, ad beneplacitum, avec faculté de faire gouverner son office par un substitut (Reg. Vat. 289, fol. 559).

17 – 20 décembre 1376, à Giovanni Cecchi, jurisperito demeurant à Acquapendente ; confirmé dans son office de juge des causes civiles et d’appel du Patrimoine de Saint-Pierre (Reg. Vat. 287, fol. 207).

– De Diversis Formis

1318 – 18 juillet 1376, à Hüglin von Schöneck, damoiseau de Bâle ; constitué maréchal du Duché de Spolète, ad beneplacitum (Reg. Vat. 288, fol. 175v).

19 – 28 février 1377, à Antonio, fils de feu Giovanni Petri, citoyen de Viterbe ; constitué sur sa supplique chancelier à vie de Viterbe ; son salaire sera versé par le trésorier de la province (Reg. Aven. 201, fol. 185v).

20 – 28 février 1377, à Benecase, fils du même Giovanni Petri ; pourvu de l’officium procurationis alias sindicatus iurium camere civitatis Viterbiensis cum officio notariatus summe dicte civitatis, ad beneplacitum ; son salaire sera versé par le trésorier de la province (ibid., fol. 186).

21 – 4 mars 1377, à Jacobellus Nicie de Tebaldeschis, damoiseau de Rome ; nommé par Francesco Tebaldeschi, vicaire et châtelain de Castro, au diocèse de Veroli, sous le cens de 60 florins payables à Pâque, est confirmé ad beneplacitum (ibid., fol. 80).

22 – 28 mars 1377, à Giacomo de Putheo de Rochagulielmi ; nommé vicaire et châtelain de Patrice et Cacumis avec la tour de Plano, au diocèse de Ferentino, par Francesco Tebaldeschi, confirmé pour trois ans à dater des présentes (ibid., fol. 63v).

23 – 16 avril 1377, à Merigot de Martellis, damoiseau du diocèse de Limoges ; constitué vicaire de Rippi, au diocèse de Veroli, ad beneplacitum (ibid., fol. 171v).

24 – 2 mai 1377, à Nerucio Herrigucci de Soriano, damoiseau du diocèse d’Orte ; ayant servi contre les rebelles sur l’ordre de Géraud du Puy et du recteur du Patrimoine, sans être soldé, est constitué sur sa supplique, châtelain de Bassanello et Palazzolo, ad beneplacitum (ibid., fol. 217).

25 – 8 mai 1377, à Gerardino di Giovanni di Sant’Elpidio, damoiseau ; constitué capitaine et gonfalonier de Sant’Elpidio a mare ad beneplacitum par Pedro Gomez Barroso, évêque de Cuenca et recteur de la Marche d’Ancône, il est confirmé ad beneplacitum, suite à la supplique de la communauté (ibid., fol. 251v).

26 – 9 mai 1377, à Gomez Albornoz, chevalier du diocèse de Cuenca ; attribution de la garde et du gouvernement de Ceccano, au diocèse de Ferentino, ad beneplacitum (ibid., fol. 151).

27 – 12 mai 1377, à Bertuccio Mayneti de Sabatinis, damoiseau de Bologne ; constitué sur sa supplique, podestat du comté d’Imola ad beneplacitum (ibid., fol. 244).

28 – 12 mai 1377, à Antonio Nicolini de Sala, damoiseau de Bologne ; ayant perdu de ses biens, à cause de son dévouement et de sa fidélité, lors de la révolte de Bologne, il est constitué vicaire de Galliera à vie (ibid., fol. 249v).

29 – 15 mai 1377, à Latino de Serra, damoiseau de Terni ; constitué vicaire d’Otricoli, au diocèse de Narni ad beneplacitum (ibid., fol. 150v-151).

30 – 22 mai 1377, à Matteo Andree de Talentis, citoyen de Bologne ; banni et spolié lors de la rébellion de Bologne, est constitué vicaire au temporel de Budrio, avec un notaire, un familier, deux chevaux et un salaire de 25 livres bolonaises, ad beneplacitum (ibid., fol. 399v).

31 – 26 mai 1377, à Bartolomeo Rechomanni de Richomaniis, damoiseau de Narni ; fait par Géraud du Puy, châtelain de Cesi, dans la terre des Arnulfs ad beneplacitum, avec droit de percevoir les revenus de l’église Sant’Erasmo, afin que la garde dudit lieu n’incombe pas à la Chambre, est confirmé ad beneplacitum ; ordre au recteur du Patrimoine de l’installer dans son office, car il n’a pu en prendre possession (ibid., fol. 337v).

32 – 27 mai 1377, à Cola Scolari, citoyen de Viterbe ; dans sa petitio, il affirme avoir lutté contre Francesco di Vico et la cité rebelle – à la suite de quoi sa femme et ses cinq enfants furent expulsés et ses biens pris – avoir été capturé par les gens du préfet, perdu deux chevaux et mis à rançon ; les biens de Giovanni Sciarra di Vico et Cobucio, châtelain de Celleno, rebelles et fauteurs de Francesco de Vico, ayant été confisqués par la Chambre, Cola reçoit des biens dont les fruits s’élèvent à 20 florins annuels ainsi que la châtellenie de Celleno ad beneplacitum (ibid., fol. 265, éd. M. Antonelli, La dominazione pontificia..., p. 345-346).

33 – 2 juillet 1377, à Luca Bertini, évêque de Narni ; constitué recteur, gouverneur et réformateur de Collescipoli et Stroncone (ibid., fol. 195 et v).

34 – 21 juillet 1377, à Tedesco de Jovis, damoiseau de Todi ; constitué châtelain ad beneplacitum de Podioaczohani dans la terre des Arnulfs, sur resignation en sa faveur de son frère, Leone, damoiseau et huissier du pape, avec 6 florins par mois de gages à prendre sur le péage du lieu (ibid., fol. 97).

35 – 2 août 1377, à Luca Bertini, évêque de Narni ; constitué recteur, gouverneur et réformateur de Narni et du comté de Sabine, pour lors rebelles, ad beneplacitum (ibid., fol. 117v-118).

36 – 1er septembre 1377, à Onorato Gaetani, comte de Fondi ; constitué recteur de la Campagne romaine et de sa Maremme ad beneplacitum, Daniele del Carreto étant relevé de son gouvernement (ibid., fol. 139v-140).

37 – 6 octobre 1377, à Beltramino, fils de feu Jacobi de Imola, citoyen d’Imola ; constitué sur sa supplique podestat du comté d’Imola à vie (ibid., fol. 120).

38 – 25 novembre 1377, à Bartolomeo Rechomanni de Richomaniis, lieutenant de Gomez Albornoz, feu sénateur de Rome ; constitué lieutenant du sénateur ad beneplacitum (ibid., fol. 343 et v).

39 – 19 novembre 1377, à Nicolo, fils de feu Filippo di Acquapendente, laico licterato du diocèse d’Orvieto ; autrefois député par le recteur ad officium notariatus causarum civilium et appellationum curie eiusdem, est confirmé ad beneplacitum (ibid., fol. 128).

40 – 19 novembre 1377, à Jacobo di Pietro di Canino, laico literato du diocèse de Castro ; sur sa supplique, le notariatus in causis civilibus curie Patrimonii lui est concédé ad beneplacitum (ibid., fol. 128).

41 – 19 novembre 1377, à Guidino di Antonio di Canino, laico literato du diocèse de Castro ; est concédé le gabellariatus castri Montisalti ad beneplacitum (ibid., fol. 128).

42 – 1er décembre 1377, à Robert La Force, damoiseau du diocèse de Limoges ; constitué châtelain de Montefiascone ad beneplacitum (ibid., fol. 350 et v).

  • 4 Une autre copie de cette bulle, collationnée dans les registres de délibérations de la commune d’Or (...)

43 – 6 décembre 1377, à Pietro Sorartini4, citoyen de Viterbe ; constitué receveur des gabelles dans la cité d’Orvieto ad beneplacitum (ibid., fol. 123v).

44 – 17 décembre 1377, à Zoioso de Tholomeis, damoiseau de Ferrare ; constitué vicaire de Todi pour un semestre (ibid., fol. 123).

45 – 17 décembre 1377, à Angelo Ugolini de Astancolis, damoiseau de Todi ; constitué vicaire de Corneto pour un semestre (ibid., fol. 125).

46 – 18 décembre 1377, à Bernardo de Saxenate, docteur en lois ; constitué capitaine et juge causarum appellationum et nullicatum de Rome pour un semestre commençant au moment où il prêtera serment dans les mains des conservateurs de la Chambre de Rome (ibid., fol. 359).

Lettre sans mention d’enregistrement :

47 – 19 novembre 1377, à Razanti de Todinis, chevalier de Massa ; constitué vicaire d’Orvieto pour un an commençant au 1 décembre (ASO, Rif. 165, fol. 47).

Notes

1 Les lettres secrètes intéressant les pays autres que la France n’ayant pas encore fait l’objet d’un inventaire, on n’a pu, pour cette étude, reprendre l’ensemble de la documentation conservée à l’Archivio Segreto Vaticano.

2 Lettre signalée par E. Déprez, Recueil des documents pontificaux conservés dans diverses archives d’Italie (xiiie et xive siècles), dans Quellen und Forschungen aus italienischen Archiven und Bibliotheken, 3, 1900, p. 103-128 et 255-307 : p. 279. On donne ici la cote actuelle.

3 Les cinq premières années sont achevées. Je remercie A.-M. Hayez, J. Mathieu et M.-F. Yvan pour m’avoir ouvert la consultation des deuxième, troisième, quatrième et cinquième années du pontificat.

4 Une autre copie de cette bulle, collationnée dans les registres de délibérations de la commune d’Orvieto, est adressée à Pietro ser Artini (ASO, Rif. 165, fol. 79v-80), orthographe qui semble plus probable.

© Publications de l’École française de Rome, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540