Version classiqueVersion mobile

Voisinages fragiles

 | 
Anastassios Anastassiadis

Résumés / Summaries

Texte intégral

1Une émeute maronite contre les Jésuites ? Conflit, négociations et protection au sujet du partage de l’eau au Mont-Liban en 1864

2Chantal Verdeil

3En février 1864, à Ghazîr, dans la montagne libanaise, une révolte éclate contre la résidence des Jésuites. Pour y faire face, les missionnaires font d’abord appel au consul de France dont la protection s’avère inefficace face à la détermination sourde de leurs opposants. Les Jésuites sont finalement contraints d’accepter un compromis négocié par le clergé local. Cette affaire d’eau montre combien la mission, loin de s’imposer à la société locale, doit composer avec elle. Elle révèle des voisinages fragiles au sein d’un village dont tous les habitants appartiennent à l’Église maronite.

4In February 1864 a revolt against the Jesuit residence occurs in Ghazîr, situated on the Lebanese mountains. The missionaries will first turn to the French consul in order to counter it but his protection turns out to be inefficient given the determination of their opponents. Finally, the Jesuits are forced to accept a compromise negotiated by the local clergy. This “water case” reveals that the mission not only does not impose itself on the local society but on the contrary has to coexist and compromise with it. It also reveals the precarious neighborhoods existing within a village whose inhabitants are all members of the Maronite church.

5“Not only Catholics, but even Gypsies”: An Episode of the Bulgarian Uniate Movement

6Andreas Lyberatos

7The conversion of a considerable part of the population of the Thracian town of Malko Tărnovo and its environs to Catholicism in 1861-62 was one of the most significant successes of the Bulgarian Uniate Movement. The present paper utilizes for the first time the unpublished papers of Antim of Preslav (later first Bulgarian Exarch), the prelate sent by the Patriarchate of Constantinople to bring the “lost sheep” back to Orthodoxy. Antim’s papers not only shed more light to the socio-economic and political preconditions of the development of the Uniate movement in Malko Tărnovo, but also provide invaluable information on the ways the various agents of the Orthodox-Uniate conflict acted and perceived their position within it. Taking a close look at this information, the paper questions the established approaches to the Uniate movement, which emanate from essentialist conceptions of “nation” and “religion”, and reveals the complex ways in which religious and ethnic cultural characteristics, both elements of the habitus of a population, are intertwined and transformed by the socio-political dynamics leading to nation formation.

8La conversion au catholicisme en 1861-1862 d’un nombre considérable de la population bulgare de la ville de Malko Tărnovo est un des grands succès du mouvement uniate bulgare. L’intérêt de la présente étude est d’utiliser pour la première fois la correspondance d’Antim de Preslav (futur premier Exarque bulgare), qui était envoyé par le Patriarcat de Constantinople pour ramener à l’Église orthodoxe « les brebis égarées ». La correspondance d’Antim éclaire non seulement les conditions socio-économiques et politiques nécessaires au développement du mouvement uniate à Malko Tărnovo, mais livre également des renseignements inestimables sur la manière dont les adhérents du conflit Orthodoxe/Uniate fonctionnaient et estimaient leur position dans le conflit même. Examinant de près les documents, l’étude conteste les avis établis sur le mouvement uniate bulgare, émanant des conceptions essentialistes de la nation et de la religion, en découvrant les manières complexes avec lesquelles les particularités culturelles, ethniques ou religieuses, éléments de l’habitus d’une population, s’entrelacent et se transforment par la dynamique sociopolitique conduisant vers la formation de la nation.

9Inter-confessional Relations and Ethnicity in Late Ottoman Kosovo (1870-1913)

10Eva Anne Frantz

11This chapter analyzes the relationships between different socio-economic, religious and ethnic groups that lived in Kosovo under Ottoman rule from 1870 to 1913. It identifies the main determinants of identity for the population and the nature of the contact between different groups. The author argues that religious and socio-economic cleavages in society were the most important factors in creating boundaries and identities. Using reports from European consuls operating at this time in Kosovo the author also analyzes violence, why it occurred and escalated over time in Kosovo, and what ethnic/religious groups were involved in it, as a way of determining along what lines collective identity was formed.

12Ce texte analyse les relations entre différents groupes socio-économiques, religieux et ethniques vivant au Kosovo sous les Ottomans, entre 1870 et 1913. L’auteure identifie les principaux éléments qui déterminent l’identité de ces différents groupes et la nature de leurs contacts. Elle soutient que les clivages religieux et socio-économiques de la société sont les facteurs les plus importants pour créer des frontières et des identités. Le texte rend compte également de la violence entre groupes, des raisons de sa présence et de sa montée graduelle au Kosovo, ainsi que des antagonismes ethniques et religieux comme éléments déterminants de l’identité collective. Pour décrire les violences entre groupes, l’auteure s’appuie sur des rapports des consulats européens présents au Kosovo à l’époque.

13The Reform Movement and Debates among the Muslims in Bulgaria, 1895-1908

14Milena B. Methodieva

15The condition of the Muslims in Bulgaria is a complex and multifaceted topic. Drawing mainly on journals published at the time, this article discusses the Muslim reform movement in Bulgaria from 1895-1908. Using nationalist rhetoric and comparisons to the West, the young Muslim intellectuals demanded education reform and an end to corruption. The analysis reveals an articulate consciousness of oppression as well as a clear diagnosis of the social problems perpetuating it. Furthermore, these reformers, affiliated with the Young Turks, demonstrated a willingness to mount public campaigns to call for the resignation of corrupt officials.

16La condition des musulmans en Bulgarie est un sujet complexe et aux facettes multiples. Puisant surtout dans des journaux publiés à cette période, cet article porte sur les réformes musulmanes en Bulgarie entre 1895 et 1908. Utilisant une rhétorique nationaliste et des comparaisons avec le monde occidental, les jeunes intellectuels musulmans demandent une réforme de l’éducation et un terme à la corruption. L’analyse révèle que les auteurs de ces textes sont pleinement conscients de l’oppression exercée par les élites corrompues et peuvent proposer des solutions aux problèmes sociaux qui la font survivre. De plus, ces réformateurs, affiliés aux jeunes-turcs, montrent la volonté de créer des campagnes publiques qui visent à revendiquer la démission des officiers corrompus.

17Les catholiques allemans et la Palestine. Vocations catholiques, vocations politiques

18Dominique Trimbur

19Ce chapitre traite du rôle des organisations catholiques allemandes en Terre sainte du milieu du xixe s. jusqu’à l’entre-deux-guerres. Les pèlerinages catholiques allemands démarrent pour des raisons purement religieuses avec comme objectif de protéger et maintenir des « lieux » catholiques, d’enseigner et propager la foi catholique parmi la population chrétienne de Palestine, et de soutenir financièrement les catholiques locaux, qui étaient considérés comme marginalisés sous la domination ottomane. Après 1871, les missions en Terre sainte prennent une allure plus politique, étant soutenues par les visées impérialistes allemandes. Elles se présentent comme les adversaires de la domination exercée par les catholiques français auprès des populations locales. Les pèlerinages de ces organisations en Terre sainte se multiplient et leur nombre atteint son apogée durant les années 1900. Comme ces organisations utilisent leur travail pour montrer leur attachement au nationalisme allemand aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Allemagne, leur rôle diminue naturellement après la première guerre mondiale.

20This chapter discusses the role of German Catholic organizations in the Holy Land beginning from the middle of the 19th century until the advent of the Second World War. These pilgrimages began for purely religious reasons with the goal of protecting and maintaining important catholic land marks, teaching and spreading the Catholic religion within the Christian population, and supporting financially the Catholics who were thought to be neglected and marginalized under Ottoman rule. After 1871, missions to the Holy Land take on a more political nature as they become supported by German imperialist ambitions and establish themselves as a way to counter French Catholic dominance over the Catholic populations. Pilgrimages to the Holy Land of German Catholic organizations became more extensive, reaching a height in the 1900s. These organizations used their work as a way to display their commitment to German nationalism both within Germany and abroad. Finally, the decline of these organizations and their influence after the First World War until the Second World War is discussed and analyzed.

21La Société impériale orthodoxe de Palestine (1882-1917) Savoir, pouvoir et concurrence

22Elena Astafieva

23L’auteure analyse comment la Société impériale orthodoxe de Palestine devint un carrefour du savoir, de la diplomatie et de la religion, et un acteur essentiel de la présence russe au Proche-Orient entre 1882 et la révolution russe. À partir d’une analyse des textes publiés par des acteurs impliqués et des procès verbaux de la Société, elle examine comment celle-ci chercha à s’approprier les symboles chrétiens face à d’autres acteurs chrétiens et d’autres puissances européennes sur place à travers des fouilles archéologiques. Elle démontre également comment les projets pour un Institut russe d’archéologie furent liés à des projets plus globaux relatifs à la présence russe en terre ottomane et en particulier en Terre sainte.

24The author analyses how the Imperial Orthodox Palestine Society became a locus in which knowledge, diplomacy and religion all intersected. In addition to this, the Society became an essential actor of the Russian presence in the Near East between 1882 and the Russian revolution. Following a careful analysis of printed texts and the Society’s minutes she examines how the Society sought to appropriate Christian symbols by opposition to other Christian actors and other European powers through archaeological digs. She also demonstrates how plans for a Russian Institute of Archaeology were linked to more global preoccupations related to the Russian presence in the Ottoman empire in general and the Holy Land in particular.

25« Les services rendus à la religion et à la civilisation ». Stratégies politiques et religieuses des congrégations missionnaires et limites du jeu communautaire dans la France du Levant (1900-1925)

26Jérôme Bocquet

27Pendant la période précédant la seconde guerre mondiale, les missions religieuses implantées par la France au Levant non seulement occupent des fonctions religieuses, mais elles sont aussi très impliquées en politique. Les signes de rivalité entre les congrégations européennes sont nombreux et flagrants. Les missions, principalement situées auprès des communautés vivant dans des milieux urbains, sont utilisées comme les instruments par excellence dans la compétition que se livrent les nationalismes concurrents dans le territoire de l’Empire ottoman. L’analyse révèle pour autant que la complexité des interactions et la multiplicité des allégeances permettent de rejeter une approche instrumentaliste trop simpliste.

28During the period leading up to the Second World War, the religious missions established by France in the Levant held both religious and political roles. Signs of rivalry between european congregations are multiple and obvious. The missionary groups, concentrated in communities living in urban areas, are used as the main instruments in the competition raging between the many antagonistic nationalisms that develop within the boundaries of the Ottoman Empire. The analysis reveals however that taking into account the multiple allegiances of the missionaries and the complexity of the interactions allows us to discard the instrumentalist approaches, which are by far too simplistic.

29La contribution des missionnaires protestants à la modernisation de la société bulgare durant la seconde moitié du xixe siècle

30Nadia Danova

31À la fin du xixe s., les groupes missionnaires protestants qui entrent en Bulgarie après son indépendance aident à former le pays, principalement au niveau intellectuel. Les protestants, en majorité originaires des États-Unis, introduisent des écoles en Bulgarie dans lesquelles sont enseignés l’anglais, les mathématiques de base et l’économie familiale en plus du protestantisme et de la culture américaine. L’Église orthodoxe et ses croyants essaient de les chasser, mais les protestants ont déjà pris racine dans plusieurs villes de Bulgarie. Sans être dominantes, les écoles protestantes attirent les enfants bulgares, amenant ainsi à la conversion certains élèves et leurs familles. Les Bulgares s’étant convertis au protestantisme font partie de l’élite intellectuelle, s’informent de façon approfondie sur d’autres pays et certains vont même jusqu’à étudier dans des universités européennes. Les missionnaires protestants américains jouent un rôle-clef dans le développement d’une communauté intellectuelle en Bulgarie.

32The protestant missionaries of the late 19th century who came to Bulgaria shortly after its independence helped shaped the country, particularly its intellectual landscape. The Protestants, mostly American, opened schools in Bulgaria, in which were taught English reading and writing, basic mathematics and home economics as well as Protestant teachings and typical American teachings. The Orthodox Church and its faithful tried to chase them away, but the Protestants found footholds in several towns throughout Bulgaria. Though never predominant in any significant way, the Protestants attracted Bulgarian children to their schools, and some pupils and their families converted to Protestantism. The Bulgarians who had turned to Protestantism became part of the intellectual elite, read extensively about other countries, and some even attended universities in other European states. The American Protestant missionaries were instrumental in starting a Bulgarian intellectual community.

33Chrétiens, musulmans et l’arrivée du lion anglais. Les autorités religieuses de Chypre face au pouvoir colonial britannique (1878-1884)

34Sia Anagnostopoulou

35La rencontre, pendant la toute première période britannique (1878-1884), de la logique coloniale moderne avec la logique impériale ottomane constitue le point crucial du passage de Chypre à la modernité. La réaction, et par la suite l’action, des autorités religieuses de l’île, vecteurs par excellence et reproducteurs permanents de la logique impériale ottomane, face à l’arrivée des Britanniques (1878), vecteurs de la logique moderne coloniale, manifeste les effets de cette rencontre. Toutefois l’action des autorités religieuses de l’île ne peut être étudiée que dans le cadre de la modernité différentialiste, imposée sur l’île par les Britanniques. C’est en principe au sein de cette modernité que les termes aussi bien de l’appropriation que de l’interprétation rétrospective de la logique ottomane sont posés.

36The encounter, during the first British period (1878-1884), between the modern colonial mentality and the Ottoman imperial mentality constitutes the crucial point of the passage of Cyprus to modernity. The first dimensions of the effects caused by this encounter are to be observed in the reaction, and subsequently the action, displayed by the religious authorities of the island, carriers par excellence and permanent reproducers of the Ottoman imperial state of mind, at the arrival of the British in 1878. However, the action of the religious authorities of the island can only be studied within the framework of the ‘modernité différentialiste’, imposed upon Cyprus by the British. The terms of the appropriation, as well as of the retrospective interpretation of the Ottoman state of mind, are in principle shaped in the framework of this modernity.

37Les querelles ethnoreligieuses en Crète et l’intervention des puissances européennes (seconde moitié du xixe siècle)

38Nikos Andriotis

39Ce chapitre analyse la détérioration de l’ordre ethnoreligieux entre musulmans et orthodoxes en Crète en raison des tumultes politiques dans l’île à la fin du xixe s. Il examine par la suite l’intervention des puissances européennes, qui se situe dans le contexte du concert des nations. En faisant appel aux sources diplomatiques européennes et aux récits locaux, l’auteur met particulièrement l’accent sur l’impact de la violence et du désordre social et politique en termes de propriété foncière ainsi que sur les conséquences inattendues de l’intervention militaire et pacificatrice des Grandes Puissances.

40This chapter analyses the deterioration of the ethno-religious order in Crete between Muslims and Christians in the face of political upheaval in the late nineteenth century. It subsequently examines the response by the European powers, acting in the context of the Concert of Europe. Through the use of European diplomatic sources and local accounts, the author stresses particularly not only the impact of social and political disorder as well as violence on land property but also the unexpected consequences of the peacekeeping military operation of the Great Powers.

41Ivo Pilar, la Communauté nationale croate et les identités nationales et confessionnelles en Bosnie-Herzégovine au début du xxe siècle

42Ines Sabotič

43Au cours des vingt années qu’il a passées en Bosnie-Herzégovine (1900-1920), Ivo Pilar a été l’un des principaux acteurs politiques des Croates catholiques. Son engagement dans la Communauté nationale croate et son principal ouvrage, La question sud-slave et la guerre mondiale, témoignent de la permanence du principal objectif politique croate, à savoir le rattachement de la Bosnie-Herzégovine à la Croatie au sein de l’Empire austro-hongrois. Pour cela, Pilar et la Communauté considèrent les musulmans comme des Croates. Mais l’archevêque de Sarajevo, Josip Stadler, s’oppose à cette conception pluriconfessionnelle de l’identité croate, ce qui entraînera une scission parmi les Croates. Devant l’avancée du yougoslavisme, Pilar et Stadler redeviennent en 1912 des alliés, afin de réaliser leurs projets politiques.

44During the twenty years spent in Bosnia and Herzegovina (1900-1920), Ivo Pilar was one of the most important political actors among the Croatian Catholics. His commitment to the Croatian National Community and his main book Die südslavische Frage und der Weltkrieg attest the permanence of the main Croatian political goal, the incorporation of Bosnia-Herzegovina into Croatia within the Austro-Hungarian Empire. With this in view, Pilar and the Community considered the Muslims as Croatian. However, the archbishop of Sarajevo Josip Stadler was against this multiconfessional conception of Croatian identity. Thus, a scission within Croatians occurred. But because of the progression of yougoslavism Pilar and Stadler became in 1912 allies in order to realize their political project.

45Les missionnaires jésuites et leur adaptation à l’environnement musulman dans l’Albanie ottomane

46Nathalie Clayer

47À travers l’analyse de l’activité de la Mission volante, une mission lancée par les missionnaires jésuites au cours de la seconde moitié du xixe s., cette étude porte sur les contraintes rencontrées par les missionnaires et leurs stratégies d’adaptation. Plus que de l’hostilité des autorités ottomanes, ces contraintes relèvent avant tout des relations complexes et de la concurrence dans le champ religieux catholique même. Elles relèvent ensuite de la situation particulière de la population catholique vivant dans un environnement musulman. Si les missionnaires tentent de renforcer la frontière entre catholiques et musulmans, ils ne sont pas sans s’acculturer eux-mêmes à la société ottomano-musulmane, notamment à travers la fabrication d’amulettes.

48Through the analysis of the activity of the Flying mission, a mission launched by Jesuit missionaries during the second half of the nineteenth century, this study focuses on the constraints faced by the missionaries and their coping strategies. More than the hostility of the Ottoman authorities, these constraints come first from the complex relations and competition in the Catholic religious field itself. They then come from the particular situation of the Catholic population in a Muslim environment. If the missionaries are trying to strengthen the border between Catholics and Muslims, they are not without acculturating themselves to the Ottoman-Muslim society, especially through the production of amulets.

49Au croisement des trois Rome ?
L’action pontificale auprès des Russes à Istanbul (1917-1923) : entre action caritative et rencontre interconfessionnelle

50Laura Pettinaroli

51La présence de plusieurs milliers de Russes émigrés entre 1920 et 1923 à Istanbul a frappé quelques historiens et romanciers. Les implications religieuses de cette présence sont toutefois mal connues. Cette contribution s’intéresse donc à l’action de l’Église catholique envers ces émigrés, tant au niveau caritatif qu’unioniste. Bien que très limitée dans le temps, cette action mérite notre attention. En effet, la charge symbolique de cette rencontre des catholiques et des Russes dans la deuxième Rome fait de l’expérience stambouliote un exemple crucial pour mieux comprendre la politique russe du Saint-Siège dans l’entre-deux-guerres.

52The arrival of thousands of Russian émigrés between 1920 and 1923 in Istanbul has attracted a few historians and writers’ attention. However, the religious consequences of this presence are rather unknown. This paper focuses on the two main fields of the Catholic Church’s action towards these émigrés: relief and unionism. Even if this action takes place in a short space of time, it deserves our attention. The symbolic meaning of this Catholic-Russian encounter in the second Rome makes the stamboline experiment a good case-study in order to approach the Russian policy of the Vatican between the world wars.

53Un « Vatican anglicano-orthodoxe » à Constantinople ?
Relations interconfes sionnelles, rêves impériaux et enjeux de pouvoir en Méditerranée orientale à la fin de la Grande Guerre

54Anastassios Anastassiadis

55Ce chapitre s’intéresse aux divers acteurs qui influencent les discussions sur l’œcuménisme orthodoxe et anglican dans les deux premières décennies du xxe s. Durant cette période, les prélats grecs orthodoxes mettent en avant une unité des Églises orthodoxe et anglicane qui profiterait de la dissolution de l’Empire ottoman et de l’Empire russe pour transformer le patriarche orthodoxe de Constantinople en chef d’une confédération mondiale. Depuis la fin du xixe s., des discussions œcuméniques entre les Églises orthodoxe, anglicane et épiscopale ont pour objectif premier l’unité, objectif auquel s’oppose ardemment le Vatican. Alors que l’enthousiasme initial du président Wilson envers une Société des Églises similaire à une Société des Nations s’émousse, des diplomates français et italiens travaillent pour empêcher la croissance de l’influence hellénique en Méditerranée orientale. Finalement, les développements politiques en Grèce, les débats impériaux britanniques et la défaite des troupes grecques en Turquie en 1922 mettent un terme au rêve d’un œcuménisme entre l’anglicanisme et l’orthodoxie.

56This chapter aims to understand the various players and vested interests that took part in discussions about Orthodox and Anglican ecumenism in the first two decades of the 20th century. During that period, Greek Orthodox prelates promoted a unity of Orthodox and Anglican Churches that would take advantage of the disintegration of the Ottoman Empire and Imperial Russia to install the Orthodox patriarch in Constantinople as the head of an Anglican-Orthodox confederation. Ecumenical discussions between Orthodox, Anglican, and Episcopalian Churches since the end of the 19th century played out with the ultimate aim of unity, a prospect that was strenuously opposed by the Vatican. As President Wilson’s initial enthusiasm for a Society of Churches similar to his ideas for a Society of Nations waned, British, French, and Italian diplomats worked to prevent increased Hellenic influence in the region. In the end, internal political developments in Greece and the defeat of Greek troops in Turkey in 1922 put an end to the dream of Orthodox ecumenism.

57La Grèce et le Vatican de 1918 au début des années trente. Projets de Concordat et polémiques interconfessionnelles

58Giuseppe M. Croce

59Puisant dans des archives peu connues du Vatican, ce chapitre porte sur les discussions en coulisses qui se sont déroulées de la fin de la première guerre mondiale jusqu’en 1930, entre les représentants du Saint-Siège et ceux du gouvernement grec. Au début des années 1920, le gouvernement de Vénizélos autorise des discussions avec des agents du Saint-Siège, en vue de signer un concordat qui règlerait la présence de l’Église catholique en Grèce. Bien que les premières discussions donnent des raisons d’être optimiste, les deux partis restent intransigeants sur des questions telles que le mariage mixte et le contrôle papal des nominations. Dans les années qui suivent, l’instabilité politique grecque et les tensions régionales, incluant l’arrivée massive des refugiés grecs venant d’Asie Mineure, interrompent et compliquent les discussions avec le Vatican. À la fin des années 1920, les problèmes internes parmi les Grecs catholiques et au sein du gouvernement grec, ajoutés à la position réprobatrice et agressive de l’Église grecque orthodoxe créent un environnement si hostile que la possibilité d’un accord s’en trouve grandement réduite.

60Drawing on largely unexamined sources from Vatican archives, this chapter looks at behind the scenes discussions between Vatican and Greek government officials between the end of World War One and 1930. In the early 1920s, the government of Venizelos authorized discussions with Vatican officials with a view to forming a concordat that would legitimize the Catholic Church’s presence in Greece. While early discussions between Vatican and Greek officials gave reason for optimism, both sides were intransigent on issues such as mixed marriages and control of papal appointments. As the 1920s progressed, changing Greek governments and regional tensions, including the expulsion of Greek populations from Asia Minor, interrupted and complicated discussions with the Vatican. The chapter proposes that by the late 1920s, internal problems among Greek Catholics and in the Greek government combined with the Greek Orthodox Church’s combative position created such a hostile environment for discussions that the possibility of reaching an agreement was greatly diminished.

© École française d’Athènes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search