Version classiqueVersion mobile

Dikili Tash Village Préhistorique de Macédoine orientale I

 | 
Dimitra Malamidou
, 
Christina Marangou
, 
René Treuil

Avant-propos

Texte intégral

1La publication des résultats des fouilles de Jean Deshayes à Dikili Tash a été répartie en trois volumes.

2Le premier, paru en 1992, contenait, outre l’avant-propos, les chapitres concernant le site et les fouilles (I), la stratigraphie et la chronologie (II), la construction et l’habitation (III), l’outillage (IV), les moyens de subsistance (V) et les éléments de parure (VI).

3Le deuxième, paru en 2004, comprenait les chapitres traitant des techniques de la céramique du Néolithique Moyen au Bronze Récent (I), des formes et des décors de la céramique du Néolithique Moyen (II) et Récent (III), ainsi que des récipients zoomorphes et anthropomorphes du Néolithique Moyen et Récent (IV).

4Ce troisième et dernier volume contient l’étude des formes et des décors de la céramique du Bronze Ancien et du Bronze Récent, ainsi que celle des maquettes et des figurines du Néolithique Moyen au Bronze Récent. La révision des textes et de la bibliographie a bénéficié de l’aide de Pascal Darcque, qui s’est par ailleurs chargé de la préparation de l’illustration ; les appels de figures ont été harmonisés et vérifiés par Fabien Balestra. Les auteurs remercient également les deux rapporteurs qui ont bien voulu expertiser leur manuscrit avant sa publication.

 

5Comme le montrent ces publications, c’est une masse considérable de données qui est issue des fouilles de J. Deshayes. Chaque série d’objets est en outre éclairée par une étude technique, documentée par un riche éventail de formes complètes et illustrée par un vaste répertoire de décors variés.

6Pour la céramique du Bronze Ancien et du Bronze Récent présentée ici, l’étude enrichit notablement le corpus de ces périodes, jusqu’alors peu étudié et mal connu. Elle montre également que ce domaine est au Bronze Ancien marqué par des changements très apparents dans les systèmes d’approvisionnement et de production, qui eux-mêmes reflètent des modifications plus profondes dans le mode de vie et la gestion des ressources. Les changements visibles au Bronze Récent, quoique moins apparents, sont eux aussi liés à des modifications dans les modes de production et dans la société.

7Les figurines et les maquettes néolithiques enrichissent elles aussi un corpus existant, mais peu étudié. Elles sont réparties en catégories « fonctionnelles » – figurines anthropomorphes, figurines zoomorphes, maquettes, vases miniatures – que l’on s’est efforcé de distinguer clairement des outils, vases et éléments de parure, anthropomorphes et zoomorphes, qui ont été étudiés dans le volume 1.

8Typologie, dimensions, provenance, décors sont décrits en détail et fournissent les bases d’une discussion approfondie sur les utilisations possibles de ces objets. Trop facilement classés dans le domaine religieux, ils redeviennent aujourd’hui passibles d’une pluralité de solutions.

 

9Ainsi s’accroît la richesse du matériel mis au jour à Dikili Tash, ainsi s’élargissent les discussions sur les interprétations fonctionnelles, ainsi se profilent les nouvelles observations qui vont découler des programmes de fouilles ultérieurs.

© École française d’Athènes, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search