Éditions Rue d’Ulm https://books.openedition.org/editionsulm CC0 ulm-editions@ens.fr Les Monnaies locales De nombreuses initiatives citoyennes de monnaies locales et complémentaires ont vu le jour à travers le monde en réaction à la crise des subprimes de 2007-2008 et à l’impuissance des gouvernements à prévenir la débâcle financière et économique qui a suivi. En France, des milliers de citoyens ont choisi de ne plus utiliser la seule monnaie centrale pour effectuer leurs transactions et leurs échanges.
Après avoir dressé un panorama de ces expériences monétaires pionnières et exploré leur potentiel ainsi que leurs limites, les auteurs examinent différents leviers pouvant permettre à ces initiatives de changer d’échelle et d’intégrer des mécanismes de financement et de gouvernance efficaces au service de la transition écologique et sociale des territoires.
 

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/10288 2024-06-12 Marion Cauvet et Baptiste Perrissin Fabert Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Les Sciences participatives au secours de la biodiversité La nature observée par les sciences participatives est avant tout une nature ordinaire, celle des hirondelles et des moineaux. Et c’est peut-être pourquoi les sciences participatives, qui peuvent venir au secours de la biodiversité, bénéficient d’une popularité accrue. Ces pratiques d’observation et de signalement d’éléments sont adoptées par des personnes qui n’en font pas une activité professionnelle. Elles étaient 53 000 en en 2017. Quelles sont les vertus de ces pratiques citoyennes qui font collaborer sciences et société ? Qui sont les contributeurs ? En quoi ces pratiques associent-elles robustesse des données et engouement du promeneur en pleine nature, dans ce qui reste un loisir mais sert la connaissance ? L’approche sociologique retenue permettra au lecteur d’y voir plus clair dans le foisonnement des initiatives actuelles.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/10379 2024-06-12 Florian Charvolin Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Repenser le défi de la biodiversité Écologie, biodiversité, écosystème, autant de notions entrées dans l’usage courant. Pourtant, en dépit d’une attention médiatique et politique croissante, l’érosion de la biodiversité se poursuit. Les approches économiques classiques, reposant notamment sur la monétarisation de la nature, peinent à répondre au défi de la biodiversité. L’auteur ouvre la réflexion en s’appuyant sur une nouvelle discipline scientifique : l’économie écologique. Elle propose de comprendre et de questionner les paradigmes proposés par cette approche pour repenser le problème de la biodiversité.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/10446 2024-06-12 Lauriane Mouysset Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
T. S. Eliot agoniste Américain puis britannique, protestant puis anglican, moderniste puis classique, T. S. Eliot parcourt au fil de sa vie plusieurs trajectoires de transition, voire de conversion, qui font de lui un poète pivot, représentant d’un cosmopolitisme masculin et blanc qui a très fortement façonné le canon poétique anglo-saxon du XXe siècle. Il produit une critique subversive de la civilisation et de la modernité telles qu’elles se manifestent dans les premières années de ce siècle, déplorant une décadence sociale et morale généra-lisée, précipitée, selon lui, par l’ère industrielle, la guerre et leurs innovations technologiques mortelles et amorales. L’utilisation elliptique et souvent cryptique des citations et de l’intertexualité, défiant les limites du langage, l’ironie corrosive de ses observations des mœurs contemporaines et la quête incessante d’une transcendance individuelle et collective, la mise en question de l’expression poétique même, telles sont les armes d’un combat poétique titanesque. Seul remède à cette condition humaine dégradée, la redéfinition du génie poétique, attribut d’un nombre réduit d’élus, ouvrirait la voie hypothétique d’une rédemption finale.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/11832 2024-05-28 Hélène Aji, Agnès Derail et Clément Oudart Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
En finir avec les avant-gardes Cesare Brandi n’est pas seulement l’auteur de la Théorie de la restauration parue à Rome en 1963. Ses réflexions sur l’avant-garde, restées jusqu’à ce jour inédites en français, ont pu paraître polémiques en leur temps. Elles sont devenues, à les lire plus d’un demi-siècle après leur publication, une prophétie réalisée. La peinture figurative a fait son retour, le débat sur abstraction-figuration est obsolète, l’attention aux techniques, aux matériaux est au cœur des pratiques artistiques.  Il y a eu des avant-gardes, elles sont un moment dans les histoires des arts, car il n’y a décidément pas de fin de l’art. Les artistes le montrent dans leurs œuvres. Cesare Brandi fait partie de ceux qui l’avaient espéré et compris.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/10193 2024-03-26 Laurent Vallance, Laurent Vallance et Cesare Brandi Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Parcours d'un prix Nobel Partant de la légendaire Alexandrie pour arriver aux grands instituts de recherche du Sud californien, Ahmed Zewail nous convie à un voyage dans le temps – le temps de sa propre vie et celui du monde ultrarapide de la « femtoseconde ». Explorant le paysage des molécules tel qu'on l'aperçoit à l'échelle du millionième de milliardième de seconde, il fait le récit des découvertes qui l'ont conduit jusqu'au prix Nobel. Surtout, il tire des leçons de son exceptionnel parcours, médite sur l'impact de la révolution scientifique sur notre monde moderne et propose un véritable plan d'action en faveur des plus démunis. Et comme lui, nous nous prenons à espérer que l'Égypte et les pays en voie de développement s'appuient sur leur plus grande ressource naturelle – leur jeunesse – pour construire un avenir meilleur, et à rêver que l'Amérique et les pays développés se forgent une nouvelle vision de l'humanité, tant au niveau national qu'au niveau international.

« Ce livre nous entraîne dans l'histoire de cette aventure scientifique fas-cinante qu'a été l'utilisation en chimie des impulsions laser ultrabrèves. Il nous montre aussi le parcours d'un homme exceptionnel, imprégné de deux cultures différentes, profondément humaniste et généreux, particu-lièrement attentif aux problèmes du développement de la science et de l'éducation, notamment dans le tiers-monde. » Claude Cohen-Tannoudji, Prix Nobel de physique 1997 « Ahmed Zewail est l'héritier direct, à travers les siècles, des grands pen-seurs du monde arabe comme El-Biruni, Avicenne ou Averroès. J'ai fait sa connaissance il y a plus de vingt ans, à une époque où la gloire officielle ne l'avait pas encore atteint : il était déjà le scientifique rayonnant qu'il est aujourd'hui, bien au-delà de la discipline dans laquelle il excelle. Désormais comblé d'honneurs, il a gardé cette insatiable curiosité pour toutes les sciences et cette disponibilité intellectuelle qui ont toujours impressionné ceux qui l'ont côtoyé. » Claude Allègre, membre de l'Académie des sciences,
ancien ministre de l'Éducation nationale, de la recherche et de la technologie

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/10072 2024-01-10 Ahmed Zewail et Christian Jeanmougin Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
L’Hôpital de la peinture Le propos de ce livre repose sur une conviction, qui vaut comme méthode lorsqu’il s’agit d’aborder la critique d’art de Baudelaire : on ne peut penser la bonne peinture qu’au miroir de la mauvaise. On ne comprend pas complètement la valeur propre qu’une œuvre réussie prend aux yeux du poète si l’on ne possède pas de contre-exemple auquel l’adosser ou la confronter. Ce qui est moqué, ce qui est tourné en dérision, tout ce qui se trouve relégué dans ce que Baudelaire nomme « l’hôpital de la peinture » offre une diversité lexicale bien plus riche que l’appréciation, si complexe fût-elle, d’un idéal propre au critique.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9838 2023-11-16 Julien Zanetta Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Figures de la puissance dans la philosophie de Nietzsche Qu’est-ce que la volonté de puissance ? Quand apparaît-elle dans le corpus nietzschéen et que signifie-t-elle alors ?
Le mot allemand Macht, puissance et pouvoir, implique de penser ensemble des phénomènes individuels de constitution et d’affirmation de soi aussi bien que des mécanismes sociopolitiques. Comment concilier la puissance entendue comme domination, maîtrise ou engendrement ? Y a-t-il plusieurs manières d’être puissant, pour le politique, l’artiste ou le philosophe ? La puissance est-elle l’apanage des dominants qui l’exercent ou bien se distribue-t-elle, au gré de chaque affrontement, entre tous ses prétendants ?
Ce livre ne vise pas tant à donner une définition unique de la volonté de puissance qu’à suivre la genèse et l’évolution du concept de puissance en ses différentes étapes, à partir de l’analyse des figures et des configurations où il s’incarne.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9926 2023-11-16 David Simonin Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
F. S. Fitzgerald, <em>Tender Is the Night</em> L’œuvre singulière À un moment de l’histoire encore hanté par la Grande Guerre et déjà lassé des fêtes du Jazz Age, Tender Is the Night se construit comme la chronique désaxée d’une perte des certitudes et des repères : consumérisme et prédation informent les relations humaines et forcent à l’isolement ceux qui ne s’y conforment pas ; transgression et silence étouffent les êtres indifféremment, quel que soit leur rôle dans une tragédie dérisoire ; malgré les liaisons, les liens ne se tissent pas et rien ne permet aux groupes qui semblent se composer de faire communauté. Le mode narratif adopté par Fitzgerald propose une modélisation de ce constat social et culturel qui entame la possibilité de faire œuvre. Exceptionnel par son ampleur et sa noirceur, le texte donnerait à lire les manifestations d’une défaisance dont la violence met en question l’intégrité de la narration en même temps qu’elle condamne les individus à la singularité.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9606 2023-04-21 Hélène Aji et Agnès Derail Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Repenser la nature Dans une période postpandémique, marquée par de multiples crises écologiques, la nécessité de repenser le rapport de l’être humain avec la nature est au centre non seulement de l’actualité politique, mais aussi de la réflexion philosophique. Pourtant, la prise en compte de la place de l’humain dans la nature comme de celle de la nature dans l’être humain n’est pas totalement nouvelle au xxie siècle. Ce geste théorique a été l’horizon philosophique commun à trois courants de pensée du début du siècle précédent : le pragmatisme américain, la philosophie de la vie française et l’anthropo­logie philosophique allemande, dont respectivement John Dewey, Georges Canguilhem et Helmuth Plessner ont été des représentants éminents. En dépit de leurs différences, ces trois auteurs partagent la volonté d’élaborer un naturalisme alternatif, afin de penser l’entrelacement entre nature et culture sans réduire l’une à l’autre. Ainsi, ils ouvrent la possibilité d’une troisième voie entre deux positions symétriques, un naturalisme réductionniste et un antinaturalisme radical, qui manquent tous les deux la relation dynamique qui s’institue entre ces deux pôles. La conviction qui anime les contributions réunies dans ce volume est qu’un détour historique par les pensées de Dewey, Canguilhem et Plessner permet de faire émerger des outils théoriques et critiques féconds pour repenser la nature, outils que la réflexion contemporaine gagnerait à réactiver.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9660 2023-04-21 Arto Charpentier, Matteo Pagan et Marco Dal Pozzolo Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Ashbery hors cadre Que voit-on dans le miroir aux sorcières ? Quelles sont les images insoupçonnées qui s’y discernent par-delà le cadre conventionnel d’une perspective normée ? Dans la courbure du miroir, on est tenté de repérer les formes connues et d’en restaurer la géométrie familière. Plus complexe est la démarche, commune aux textes de ce recueil, qui consiste à traquer le supplément de connaissance et de vision que le poème au miroir convexe permet d’inclure – ce hors-cadre poétique qui ne doit pas rester relégué dans le non-vu, le non-dit, le non-lu. La tentation révélatoire donne lieu, chez John Ashbery, à une poésie dont la difficulté tient à sa volonté d’embrassement total d’un réel contre-intuitif. Ses poèmes se donnent tous à lire au miroir convexe, tangentiel et déviant, dans la courbure d’un espace-temps qui est autant celui de la science que celui, océanique, des « dangereux rêves de la mer ».

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9330 2022-02-07 Hélène Aji et Agnès Derail Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Fragments d’une histoire globale de l’art À l’heure où l’histoire s’écrit au niveau « mondial », « global » ou encore « transnational », il est indispensable de faire de même en histoire de l’art, en construisant un récit qui ne soit pas centré sur le monde occidental mais qui, au contraire, considère toutes les œuvres à parts égales, dans le temps et dans l’espace. Or, une telle exigence requiert une connaissance à la fois encyclopédique et fine des productions artistiques. Face à l’impossibilité de maîtriser toutes les langues et toutes les cultures, l’ambition d’une « histoire globale de l’art » peut apparaître comme une entreprise démesurée, donc vaine.

Au grand récit simplificateur, cet ouvrage préfère la modestie du fragment. Il s’appuie ainsi sur l’analyse intime de cinquante œuvres d’horizons divers, choisies pour leur caractère « hybride », et il esquisse, par petites touches, une histoire décentrée des productions artistiques du XVIe siècle à nos jours, des beaux-arts au cinéma, en passant par les arts décoratifs et l’architecture.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/9452 2022-02-07 Léa Saint-Raymond Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Whitman, feuille à feuille Whitman se feuillette et s’effeuille. Page à page, brin à brin. Celui dont on célèbre cette année le bicentenaire de la naissance lançait déjà au lecteur, au moment de disséminer sa semence poétique au vent d’une postérité fragile : « Ces feuilles, entre vos mains, vous les parcourez à votre propre péril, jamais vous ne les comprendrez. Voyez, je vous échappe déjà. » Rien ne sert, donc, de vouloir saisir la parole cosmique du poète-prophète d’une Amérique toujours à venir, ni de circonscrire les contradictions du « je » whitmanien, tout à la fois solaire et mélancolique, barbare et grec, à jamais excentrique et pourtant solitaire, lui-même absolument, bien que toujours un autre. Ce recueil fait le pari d’accueillir Whitman dans sa singulière pluralité, de le lire feuille à feuille, au risque du microscopique et à l’aune de sa démesure.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/3115 2022-01-25 Agnès Derail et Cécile Roudeau Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Tolkien et la Terre du Milieu Bien qu'il soit surtout connu pour son œuvre fondatrice d'écrivain, J.R.R. Tolkien était également un universitaire réputé, spécialiste d'anglais médiéval, philologue, polyglotte. Son légendaire, autant que ses travaux académiques, n'ont de cesse de toucher au cœur du langage et du récit — qu'ils considèrent comme inextricablement liés — et en dévoilent des aspects multiples et divers, qu'il serait impossible d'épuiser. Si, dans l'imaginaire collectif, l'affiliation bien réelle de l’œuvre tolkienienne au genre littéraire de la fantasy paraît en exclure une approche plus académique, de nombreux travaux (thèses, ouvrages, articles, colloques…) ne lui en ont pas moins été consacrés depuis plus d'une vingtaine d'années.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/3730 2022-01-25 Quentin Feltgen et Nils Renard Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Undoing Slavery Détruire l’esclavage. Perspectives transnationales sur l’abolitionnisme américain (1776-1865) est un recueil de sept essais rédigés par des spécialistes français de l’abolition de l’esclavage aux États-Unis.
Les auteurs placent l’abolitionnisme américain dans un contexte transnational et montrent comment des esclaves fuyant au Canada, des Noirs libres émigrant à Haïti et des activistes se retrouvant dans un salon parisien ont influencé, chacun à leur façon, le destin de l’esclavage aux États-Unis. Dans le prolongement de récentes tendances historiographiques, l’abolitionnisme y est abordé sur le temps long. Une attention particulière est également apportée à la culture imprimée abolitionniste - romans, journaux, livres-albums et almanachs antiesclavagistes, brochures et sermons rédigés par des activistes noirs.

L’ouvrage est préfacé par Manisha Sinha, auteure d’un livre remarqué sur l’abolitionnisme aux États-Unis, The Slave’s Cause: A History of Abolition

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/3910 2022-01-25 Michaël Roy, Marie-Jeanne Rossignol et Claire Parfait Éditions Rue d’Ulm en Éditions Rue d’Ulm
Histoire, légende, imaginaire : nouvelles études sur le western En 1893, Frederick Jackson Turner mettait en avant le mythe de la frontière comme constitutif de l’imaginaire national des États-Unis. En cette fin de xixe siècle, le cinéma, qui s’invente alors, se donne pour mission, à travers les films, de conserver, voire de reconstituer, ce monde de l’Ouest, ses populations, son histoire et ses légendes, qui s’effacent déjà. Dans cette entreprise qui relève autant de la mythologie que de l’histoire, le western (film dont l’action est située à la frontière) joue un rôle déterminant.
Toutefois, du Cheval de fer (John Ford, 1924) à Little Big Man (Arthur Penn, 1970), le regard porté par le cinéma sur la construction de l’Ouest américain a connu des évolutions, des revirements, des interrogations, déterminées à la fois par les évènements historiques et les bouleversements sociologiques qui affectent les États-Unis tout au long de cette période. En examinant le corpus de films proposé aux candidats à l’agrégation d’anglais, ce volume propose une série d’essais qui interrogent les constantes et les évolutions du genre. Composé à la fois d’études monographiques et de travaux consacrés à des thématiques transversales, l’ouvrage met l’accent sur le traitement de l’espace, la manière d’aborder l’histoire de l’Ouest, la représentation des populations autochtones, les enjeux de genre (gender).

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/4180 2022-01-25 Jean-Loup Bourget, Anne-Marie Paquet-Deyris et Françoise Zamour Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Approches de l’individuel L’individuel est une notion qui place la philosophie devant un défi multiforme. Comment la pensée et la connaissance prétendent-elles appréhender ce qui se présente volontiers à la fois comme le grain et le critère de la réalité ? Et a-t-on seulement raison de le considérer comme tel : n’est-il pas plutôt un caractère dérivé du réel, dont la nature fondamentale serait pré-individuelle ? Cette difficulté est, à bien des égards, celle de la raison clinique – non pas en un sens exclusivement médical (ni thérapeutique), mais au sens large d’un face-à-face avec le « ceci », et d’une prétention à sa connaissance minutieuse. Logique, épistémologie et métaphysique sont ici mobilisées, selon des approches à la fois distinctes et combinées, afin d’explorer, de façon méthodique et diversifiée, un problème commun.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/4369 2022-01-25 Philippe Lacour, Julien Rabachou et Anne Lefebvre Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Sacré canon Le concept « explosif » de canon est ici abordé de manière pluridisciplinaire et transversale. Au cours de l’histoire, les canons ont pris diverses formes – listes d'auteurs, textes sacrés et œuvres consacrées ; leur établissement a cependant toujours reposé sur un geste de sélection, et donc aussi d’exclusion. Ce volume permet une comparaison raisonnée des manifestations du canonique et de l’extracanonique – compris dans le sens aussi bien d'apocryphe que de fanfiction – dans différents contextes culturels et historiques. Il met ainsi en perspective les notions de tradition et de sacralité textuelle, de Dion de Pruse et Lucien de Samosate à Ismaïl Kadaré, de Basile de Césarée à Victor Hugo.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/4519 2022-01-25 Anne-Catherine Baudoin et Marion Lata Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Jouer l’actrice Le principe de construction du volume fait alterner des textes qui prennent en compte, sous un aspect particulier, l’ensemble du champ de recherche ouvert par la thématique « jouer l’actrice », et des articles qui se proposent d’étudier une modalité particulière de l’incarnation de l’actrice par une actrice, qu’elle soit réelle ou imaginaire. Dans un premier temps, les auteurs ont choisi de mettre en avant le caractère particulier de cette représentation de l’actrice : le genre, toujours au sens gender. Une actrice, c’est d’abord une femme au cœur d’une industrie dominée essentiellement par les hommes.
La deuxième section du livre est consacrée au travail de l’actrice. Il impose d’envisager la relation qui unit, ou sépare, l’actrice et le réalisateur. L’interaction entre actrice et réalisateur oscille souvent entre collaboration émancipatrice et domination patriarcale. Les contributions de la troisième partie mettent au premier plan la préoccupation, voire la menace, que représente le passage du temps. Le vieillissement est le principal prédateur de l’actrice, mais le temps de l’histoire du cinéma n’est pas absent non plus de la problématique, notamment celui des crises et des mutations du médium. Enfin, une actrice qui « joue l’actrice » se joue toujours un peu elle-même, aussi la question comporte-t-elle un aspect autobiographique qu’ont mis en avant plusieurs des contributeurs. Support privilégié de l’imaginaire, l’actrice magnifie une femme toujours changeante, toujours redécouverte par son spectateur, toujours réinventée, par les auteurs et les metteurs en scène, mais d’abord par elle-même.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/4700 2022-01-25 Jean-Loup Bourget et Françoise Zamour Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Les Petites Cartes du web Depuis l’apparition de Google Maps il y a 10 ans, la cartographie a considérablement évolué. Les mutations technologiques et les changements d’usages conduisent à une profusion de données géographiques (_data deluge_). À l’origine de ces milliers de cartes, des professionnels – géographes, cartographes... mais aussi des utilisateurs nouveaux : militants associatifs, acteurs politiques, hackers, etc. Désormais, sur le web, les cartes sont donc partout.
Comment interpréter cet essor et cette omniprésence ? En prenant ces nouveaux usages au sérieux ! Ainsi, le parti pris de ce livre est de faire des Petites Cartes du web un véritable objet de recherche en mobilisant la cartographie critique comme cadre théorique et en défendant une méthode d'analyse ancrée à la fois dans les infrastructures techniques et auprès des acteurs impliqués. Deux études de cas menées en Guyane – sur les activités minières et sur les toponymes amérindiens – viennent illustrer ces propositions et démêler les usages et enjeux des cartes et contre-cartes guyanaises qui circulent sur Internet. Les cartes officielles de l'État sont ici complétées, contournées, voire concurrencées par celles des communautés issues de la culture libre ou des multinationales de l'Internet mais aussi des opérateurs miniers, des associations de défense de l'environnement ou encore des représentants des peuples autochtones.
Finalement, en déployant une approche critique, ce petit ouvrage de synthèse déconstruit ces nouvelles façons de lire et d’écrire l’espace, qui font renaître le mythe de l’objectivité des cartes et de leur pouvoir de changer le monde. Il est destiné aux chercheurs, enseignants et étudiants en géographie, géomatique et sciences de l’information et de la communication qui s’intéressent aux nouvelles formes d’écritures géographiques et à leurs enjeux sociopolitiques. Il vise aussi un public large intéressé par la cartographie, la géographie et les humanités numériques

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/4840 2022-01-25 Matthieu Noucher Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Lire Borges aujourd’hui L’œuvre de Borges n’est pas seulement un objet de recherche, elle est aussi un objet d’enseignement aux défis particuliers. L’incorporation de Ficciones (1944-1956) et de El Hacedor (1960-1974) aux programmes de concours français a été l’occasion de proposer une réflexion sur les problèmes spécifiques à ces ouvrages lors d’une première lecture.
Les inscriptions et les déclinaisons de la figure d’auteur font l’objet d’une étude par R. Lefere, dont le travail a permis de saisir la complexité et l’originalité de la proposition borgésienne. Le rêve et le songe dans leur double dimension thématique et opératoire sont abordés par R. Spiller, qui mène une étude sur la question dans l’ensemble de l’œuvre borgésienne. M. Blanco analyse la figure du théologien dans l’œuvre de Borges, notamment dans son rapport avec l’image de l’auteur. L’érudition borgésienne est ici abordée du point de vue de la réception par A. Louis. Les dimensions poétique et politique de El Hacedor sont envisagées respectivement par I. Salazar et par Ch. Larrue. R. Béhar revisite la présence de Franz Kafka dans la fiction borgésienne, revenant sur les modes spécifiques de cet hommage. Enfin, M. Covindassamy illustre la productivité toujours actuelle de l’écriture de Borges telle qu’on peut la constater chez W. G. Sebald.
Ce livre met en évidence la puissance de l’écriture borgésienne et de ses conceptions, en particulier de la lecture comme fondement de la création littéraire.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5005 2022-01-25 Roland Béhar et Annick Louis Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Commun parce que divisé À l’heure où la mobilité humaine s’annonce aux côtés du réchauffement climatique comme le plus grand défi de notre siècle, il importe de penser les contours d’un monde commun qui ne se paie ni des mots d’une globalisation économique autorisant une libre circulation des capitaux et des marchandises qu’elle refuse aux hommes par l’édification galopante de murs aux frontières, ni d’un État universel, dont les relents totalitaires et coloniaux passent pour inacceptables au lendemain du XXe siècle. Requise par notre temps, une cosmo-politique qui évite le double écueil de la domination et de la réduction de la pluralité humaine, ne peut se dessiner qu’en faisant de l’ouverture de la communauté nationale à l’extériorité, à l’extranéité et à une conflictualité proprement politique, son principe le plus fondamental.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5225 2022-01-25 Sophie-Anne Bisiaux Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Écrire l’histoire avec des « si » Et si nos passés avaient été différents ? C’est autour de cette question, fascinante et dérangeante, que s’articule l’histoire contrefactuelle. Interrogeant les fondements de l’uchronie, ce livre explore les virtualités d’une démarche qui replace l’homme au cœur de l’histoire, et nous fait pénétrer dans l’atelier de l’uchroniste en revisitant la diversité de ses méthodes et de ses outils. Histoire, littérature, cinéma, bande dessinée – autant de variations sur le thème de passés non advenus et de futurs possibles. L’élaboration d’une histoire alternative suppose à la fois une construction et une mise en récit, et renvoie toujours à une certaine conception de l’histoire. À l’heure où sont remis en cause les grands événements fondateurs et les paradigmes structurants des sciences sociales, l’uchronie trace une voie inédite. Car réécrire le passé, c’est affirmer que le futur n’est pas écrit.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5365 2022-01-25 Florian Besson et Jan Synowiecki Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
H.D and Modernity En 1912, sous l’impulsion d’Ezra Pound, Hilda Doolittle devient « H.D. Imagiste », et son nom, l’éternelle pierre de touche d’un des mouvements fondateurs du premier modernisme. Pourtant, Hilda Doolittle est, dans la durée, l’auteur d’une œuvre riche et diversifiée (poésie, essais, fiction, traduction, écrits autobiographiques), qui traverse un demi-siècle chaotique, de son entrée sur la scène littéraire dans les pages de la revue Poetry en janvier 1913 à sa mort en 1961.
Comment cerner les rapports ambivalents qui s’établissent entre la fascination qu’entretient H.D. pour les cultures antiques et sa confrontation quotidienne avec une modernité déroutante, quand elle n’est pas radicalement déstabilisante ?
Helléniste accomplie, traductrice d’Euripide, passionnée de religion et de mythologie, H.D. situe l’ensemble de son œuvre sous l’égide d’Hermès, le dieu messager cryptique. De « Hermes of the Ways » (1913) à Hermetic Definition et à Helen in Egypt (1961), H.D. compose des textes complexes où la modernité se donne à comprendre entre les lignes (entre les signes) de l’atavisme archaïque, livrant une nouvelle lecture du monde, à la fois révélatoire et médusante.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5534 2022-01-25 Hélène Aji, Antoine Cazé, Agnès Derail-Imbert et Clément Oudart Éditions Rue d’Ulm en Éditions Rue d’Ulm
Ernest Hemingway. <em>The Sun Also Rise</em>. Entre sens et absence Principalement à l’attention des agrégatifs 2012 et 2013, le 8 e volume des « Actes de la recherche à l’ENS » est consacré au célèbre The Sun Also Rises d’Hemingway. Tandis que les grands romans modernistes des années 1920 renouvelaient les représentations de l’intériorité par la technique du courant de conscience ou du monologue intérieur, tandis que s’expérimentait un autre rapport à la temporalité, à travers des jeux sophistiqués sur les anachronies du récit, Hemingway mettait au point dans ce roman ce qui allait devenir le grain distinctif de son célèbre style : une écriture « blanche », comme on la qualifierait plus tard, au ras de l’expérience, journalistique, factuelle, objective. Cet effet de transparence obtenu, entre autres, par un effacement scrupuleux des marques d’une littérarité réflexive, allait, pour un temps, faire paradoxalement écran au raffinement du récit et à un art virtuose du dialogue. Les études de ce volume intitulé Ernest Hemingway, The Sun Also Rises. Entre sens et absence, réexaminent sur nouveaux frais le modernisme singulier de l’écrivain : plutôt que de faire parler à toute force ce texte laconique, elles interrogent les modalités formelles de sa réserve, à la fois comme retenue et comme promesse d'une nouvelle dispensation du sens.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5714 2022-01-25 Agnès Derail-Imbert et Philippe Jaworski Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Emily Dickinson. Éclipses du sens Ce volume réunit, sous la plume des meilleurs spécialistes d’Emily Dickinson, de la poésie et de la fiction américaines, des études issues d’une journée organisée par Agnès Derail-Imbert le 20 février 2010 à l’École normale supérieure. En ouverture de la rencontre, Pascal Aquien posait d’emblée à la poésie de Dickinson la question qui allait traverser toutes les propositions de lecture avancées ce jour-là, en demandant abruptement : « Faut-il comprendre la poésie d’Emily Dickinson ?  ». Par l’audace d’une telle interrogation, il établissait avec force l’évidence obscure de cette poésie, comme s’approchant de celle du monde. Il signalait, d’entrée de jeu, le danger qui menace l’herméneute, affronté à l’épreuve de l’inexpliqué, au poids de non-sens du poème, qui exige pourtant d’être lu à la lettre. On trouvera ici des lectures qui se sont nourries d’une longue fréquentation de cette poésie. On fera profit, au passage, de très belles « explications de texte », qui sont autant d’approximations ou d’approches du sens. Mais surtout, chacun se trouvera relancé dans sa lecture personnelle, fortifié et démuni, invité à reprendre la tâche, à refaire ces parcours afin d’en découvrir d’autres. En vue de nouveaux et précaires « arrangements » du sens et de ses éclipses.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/5879 2022-01-25 Agnès Derail-Imbert Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Scènes de la traduction France-Argentine Les échanges culturels et littéraires entre la France et l'Argentine reposent sur les importances singulières que les littératures des deux pays se sont mutuellement attribuées, sur des constellations de réseaux de traducteurs, enfin sur des « scènes » historiques essentielles. Depuis sa fondation, la jeune Nation argentine s'est nourrie d'une francophilie prononcée : la traduction de littérature française y est la pierre angulaire d'une politique d'importation culturelle aux orientations variables selon les évolutions politiques et culturelles du pays. La traduction de la littérature argentine en France a connu, quant à elle, une histoire plus intense que celle des autres pays d'Amérique latine – hormis le Mexique, peut-être –, fruit d'une série de rencontres personnelles et de projets intellectuels portés par des figures telles que L. Bataillon et A. Berman, ou encore D. Coste, A. Bensoussan et S. Baron Supervielle.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/6017 2022-01-25 Roland Béhar et Gersende Camenen Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
L’Invention de l’autobiographie d’Hésiode à saint Augustin Les formes littéraires du roman et de l’autobiographie ont en commun de n’être guère représentées dans la Grèce classique et de s’être constituées à partir de l’époque hellénistique et romaine. Elles ne cesseront plus, par la suite, de jouer un rôle dans la culture européenne. Elles offrent des éléments de réflexion importants sur l’apport des sciences de l’Antiquité.

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/6262 2022-01-25 Marie-Françoise Baslez, Philippe Hoffmann et Laurent Pernot Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm
Wallace Stevens, Poetry, and France Wallace Stevens, Poetry, and France offers the first book-length study of the various effects–poetic or prosaic, serious or comic, strange or familiar–produced by the deployment of French languages and cultures in Stevens’ poetry. Prominent Stevens scholars reexamine here a number of key issues, from angles as diverse as translation studies, aesthetics, linguistics, comparative literature, French theory, and politics, raised by Stevens’ special relation to France around the writing of poetry. 

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/6642 2022-01-25 Juliette Utard, Bart Eeckhout et Lisa Goldfarb Éditions Rue d’Ulm en Éditions Rue d’Ulm
Introduction à la lecture de Karl Popper Ce livre a pour seule ambition d’accompagner le lecteur dans sa découverte des textes de Karl Popper (Vienne, 1902 – Londres, 1994). Il vise à montrer que l’auteur de Conjectures et réfutations s’adresse à des problèmes philosophiques « classiques », que nulle théorie de la connaissance ne saurait ignorer : le statut de la métaphysique, l’induction, la rationalité, le déterminisme. Sa première partie est une édition revue et corrigée de Karl Popper : une épistémologie laïque ? La seconde réunit des articles consacrés pour la plupart à des confrontations entre la pensée de Popper et celles d’autres auteurs, tels Pierre Duhem, Rudolf Carnap et Herbert Simon, ou, de manière plus inattendue, René Girard et Spinoza. Les incursions de Popper dans le domaine des sciences sociales sont explorées, et une ouverture est opérée sur la théorie de la « société ouverte », caractérisation poppérienne de la « modernité ».

]]>
https://books.openedition.org/editionsulm/6907 2022-01-25 Alain Boyer Éditions Rue d’Ulm fr Éditions Rue d’Ulm