Version classiqueVersion mobile

Esthétique

 | 
Luigi Pareyson

Esthétique. Théorie de la formativité

V. Interprétation et contemplation1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’INTERPRÉTATION ET SON PROCESSUS

1. Le caractère formatif de la connaissance sensible. Si la formativité est toute la vie spirituelle, elle doit être aussi la connaissance et, en particulier, la connaissance sensible. En effet, la connaissance sensible réussit à saisir la réalité des choses dans la mesure uniquement où elle en figure, et donc en produit et en forme, l’image : plus précisément une image si bien réussie qu’elle révèle et mieux encore est la chose même. Il s’agit de mesurer des « schèmes » d’interprétation, de les comparer peu à peu aux découvertes qui surgissent continuellement de l’heureuse rencontre d’un point de départ fécond et d’un regard attentif, et d’éliminer, de remplacer, de corriger ou d’intégrer ces schèmes selon qu’ils sont plus ou moins loin de l’objet, à travers un processus où l’effort de fidélité ne se laisse pas décourager par les inévitables insuccès et ne cède pas aux sollicitations de l’impatience, et mieux encore, conserve toujours la possibilité...

© Éditions Rue d’Ulm, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search