Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books
IV
VI

Sur l’origine de l’activité artistique

 | 
Konrad Fiedler

V

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’activité de mise en forme et de présentation propre à l’artiste n’est rien d’autre que le développement du processus visuel, alors s’ouvre à l’homme et à sa conscience de réalité tout un domaine particulier, spécifique. Mais il faut ici s’opposer à une erreur courante. On entend dire bien souvent qu’il suffit de cultiver une relation visuelle aux choses pour être initié au rapport qui lie l’artiste et la nature. Certes, il est raisonnable de vouloir que l’homme fasse un ample usage de ses yeux, a fortiori quand il s’agit de mettre en honneur la face visible des choses contre des considérations routinières et mesquines. Seulement, on se trompe sur ce que l’on atteint alors. Lorsque l’on est poussé de manière excessive à cultiver ses perceptions visuelles, les conséquences sont en général, de deux choses l’une : ou bien ce qui s’intensifie, c’est la participation de l’œil à la vie entière de l’individu telle qu’elle se présente dans la multiplicité de ses manifestations ; ou bien...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

IV
 
VI