Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Art et la tragédie du Beau

 | 
Karl W. F. Solger

Deuxième partie. Le choix du dialogue

Justification théorique de l’usage du dialogue en philosophie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet extrait du « Manifeste » constitue la seule défense théorique présentée par Solger de son usage de la forme dialogique. Le philosophe s’y défend des reproches de lourdeur et d’obscurité qui lui ont été faits à de multiples reprises, en ayant recours à un argument théorique dont on devine qu’il n’est pas à même de répondre au problème proprement littéraire soulevé par les critiques qui lui étaient adressées.

J’ai déjà eu l’occasion de me servir, dans certaines de mes publications, de la forme de l’entretien, ce qui m’a valu quelque protestation : c’est principalement pour cette raison que je reviens ici sur ce sujet. Car puisque ce texte1 est essentiellement destiné à favoriser mon bon accord avec le public, et à dire ce que je veux avec la plus grande simplicité afin que l’on reconnaisse et comprenne d’autant plus aisément de quoi il retourne dans mes écrits philosophiques, il ne sera pas déplacé d’évoquer ce sujet. On reproche à la forme de l’entretien, telle que j’y ai eu recou...

© Éditions Rue d’Ulm, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540