Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Sens de la musique (1750-1900), vol. 1

Première partie. La remise en cause du modèle de l’imitation

Domaine anglais

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

CHARLES AVISON (1709-1770)

Organiste, compositeur, Charles Avison est surtout connu pour ses concertos, qui portent la marque de Geminiani et de Rameau (dont il introduit en Angleterre les Pièces de clavecin en concerts, en 1741). Son livre An Essay on Musical Expression (1752) a été salué par le critique et théoricien de la musique Charles Burney comme étant le premier ouvrage anglais de critique musicale. On peut toutefois mentionner avant lui James Harry, qui publie en 1744 Three Treatises Concerning Art, essai dans lequel il pose la question, reprise et amplifiée par Avison, de la nature de l’imitation musicale. L’Essay d’Avison connut trois éditions dont une révisée, ainsi qu’une édition allemande (1775). Son questionnement s’inscrit dans un contexte plus large dont on peut trouver des traces chez Francis Hutcheson, An Inquiry Concerning Beauty, Order, Harmony Design (1725), ou Alexander Gerard, Essay on Taste (1759).

La première partie du livre d’Avison traite des effets de la m...

© Éditions Rue d’Ulm, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540