Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Sens de la musique (1750-1900), vol. 1

Introduction générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Philipp Otto Runge, La Leçon du rossignol, 1804

Image 10000000000004AD000005D2D33106D0.jpg

Hambourg, Kunsthalle

Cette anthologie a une ambition : montrer comment du milieu du xviiie à la fin du xixe siècle les musiciens – interprètes, pédagogues ou compositeurs –, les théoriciens, les philosophes ont conçu le sens de la musique. La lecture croisée de textes choisis pour leur hétérogénéité de nature et de fonction permet de se faire une idée plus juste et tout à fait novatrice de la place et du rôle de la musique dans la réflexion sur les arts. Une part essentielle de l’histoire de l’esthétique se joue dans la façon dont la musique fait évoluer la relation imitation /expression pendant cette période.

L’âge classique a conformé l’idée d’un sens de la musique à ce que l’on entendait par là en poésie et en peinture : il a admis le critère d’une imitation du réel. Or, et cela vaut aussi pour le style représentatif promu par Monteverdi, quand on recourt à cette notion on ne sait pas ce que l’on imite exactement. C’est probablement la...

© Éditions Rue d’Ulm, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540