Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'École normale de l'An III. Vol. 2, Leçons d'histoire, de géographie, d'économie politique

 | 
Daniel Nordman

Leçons d’histoire de Volney

Les variantes du texte des leçons d’histoire

Texte intégral

1L’Esquisse d’une bibliographie volneyenne de Jean Gaulmier, dans son L’idéologue Volney, Slatkine, reprint 1980, p. XXXII-XLVI, constitue la base d’une bibliographie des Leçons complétée par le catalogue général des imprimés de la Bibliothèque nationale et des recherches dans les principales bibliothèques parisiennes.

2Séances des Écoles normales recueillies par des sténographes et revues par les professeurs, Paris, L. Reynier, an III, t.1, p. 76-88 ; t. II, p. 58-78, 216-232, 425-447 ; t. III, p. 405-437 ; 1.1 des Débats, p. 151-167 (en fait 251-267 : la pagination est fautive de 145 (en réalité 245) à 172 (272).

3Programme général des cours des Écoles normales, Paris, A. Cl. Forget, an III. Le programme de Volney est p. 31-34.

4Analyse du cours d’histoire du citoyen Volney, Magasin encyclopédique, an III, I, p. 472-489.

5Séances des Écoles normales recueillies par des sténographes et revues par les professeurs, Paris, À l’Imprimerie du Cercle Social, an VIII (1800), (nouveau tirage en 1808). Dans le tirage de 1808, 1.1 p. 76-88 ; t. II p. 58-78, 216-232, 425-447 ; t. III p. 405-437 ; t. XI (Débats) p. 151-167 (en fait 251-267).

6Volney : Leçons d’histoire prononcées à l’École normale en l’an III, Paris, An VIII (1800), (nouveau tirage en 1810).

7Œuvres complètes de Volney, Paris, Bossange, 1820-1822. Les Leçons sont au tome VI.

8Volney, Leçons à l’École normale, Paris, Bossange, 1822.

9Œuvres complètes de Volney, 2e édition, Paris, Bossange, 1826.

10Volney, Leçons d’histoire prononcées à l’École normale [...] augmentées d’une leçon inédite et suivies du discours de Lucien sur la manière d’écrire l’histoire, Paris, Baudoin frères, 1826.

11Œuvres complètes de Volney, Paris, Didot, 1837 ; (nombreux tirages entre 1837 et 1900). Les Leçons sont p. 561-595.

12Volney, La loi naturelle. Leçons d’histoire, édition présentée et annotée par Jean Gaulmier, Paris, Garnier, 1980.

13Volney, Œuvres, textes réunis et revus par Anne et Henry Deneys, Corpus des œuvres de philosophie en langue française, Paris, Fayard, 2 vol., 1989. Les Leçons sont au tome I, p. 503-610 (reprise de l’édition Baudoin frères de 1826).

14Il convient de bien distinguer deux séries de textes. En premier lieu les éditions collectives des cours de l’École normale de l’An III, où l’œuvre de Volney est regroupée avec celle de ses collègues dans l’ordre chronologique, même si subsistent des zones d’ombre à cet égard. Les éditions « séparées » forment le deuxième groupe, que les Leçons y bénéficient d’une édition en tant que telles, qu’elles soient juxtaposées à d’autres textes de Volney ou qu’elles fassent partie d’une édition des Œuvres complètes. Le premier ensemble comprend l’édition des cours de l’an III, celle de l’an VIII (1800) et celle de 1808. Le second se compose des éditions séparées de 1800, 1810, 1822, des éditions de 1826 avec le Discours de Lucien et 1980 avec La loi naturelle, des Œuvres complètes de 1820-1822, 1826, 1837, et des Œuvres de 1989.

15Le texte de l’an III a été repris à peu près sans modification (les changements sont d’ordre typographique) dans les éditions collectives de 1800 et 1808. C’est celui qui sert de base à notre édition. Volney l’a remanié dès qu’il en a présenté une édition séparée, en 1800. C’est ce texte que reprennent les différentes éditions de 1810, 1822, 1826, 1837, et que J. Gaulmier a présenté en 1980, comme dernier texte revu du vivant de l’auteur.

16Ont été repérées toutes les variantes que Volney a apportées au texte primitif sténographié, et en particulier celles, nombreuses, qui existent entre les deux éditions de 1800 (l’édition collective, notre texte, et l’édition séparée, celle de J. Gaulmier en 1980). Par mesure de simplification, les différentes éditions sont désignées par leur date entre crochets, mais l’édition collective des cours de l’École normale, y compris celle de l’an VIII, qui n’apparaît être qu’une simple reprise, est désignée par [an III]. L’édition séparée de 1800 est donc normalement désignée par [1800], sans risque de confusion avec la précédente.

***

17Les conventions suivantes ont été adoptées, conformément aux usages retenus pour cette nouvelle édition des cours de l’École normale de l’an III :

  1. L’orthographe a été modernisée : voient pour voyent, carré pour quarré. On a gardé, pour certains noms courants, les majuscules et minuscules originales : antiquité et non Antiquité, anciens et non Anciens.
  2. La ponctuation originale a été respectée pour l’essentiel. Dans les cas difficiles ou coquilles manifestes, on a opté pour les améliorations apportées à son texte par Volney lui-même dans [1800]. Les modifications de ponctuation et de typographie n’ont pas été retenues dans les variantes.
  3. Les italiques du texte original ont été maintenues. On a systématiquement souligné les titres des ouvrages cités par Volney, y compris lorsqu’ils ne correspondent pas au titre exact (indiqué de toute façon en note).
  4. On a adopté l’orthographe moderne pour les noms propres courants : Ariane pour Ariadne, Cambyse pour Cambyses, Xerxès pour Xercès. On a cependant conservé quelques transcriptions originales de Volney, comme dans le cours de Buache et Mentelle : Tchinguizkan (Gengis Khan), par exemple, ou Mamlouk.
  5. Les variantes de texte sont données en bas de page (lettres, numérotation recommencée à chaque nouvelle leçon). Les notes explicatives sont regroupées à la fin des Leçons (chiffres, numérotation continue pour l’ensemble du texte). Les notes originales de Volney sont appelées par *.

© Éditions Rue d’Ulm, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540