Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

La Chambre de la Signature ou la « naturalisation » de la culture

Maurice Brock

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La chambre de la Signature constitue, concurremment avec la voûte de la Chapelle Sixtine, la première formulation monumentale du « style classique » à Rome1. Elle s’inscrit aussi, au service d’une nouvelle idée impériale de la papauté, dans un vaste projet de Renovatio, dont les pièces maîtresses sont architecturales et urbanistiques2. Mais par delà les questions, abondamment débattues, de la destination de cette pièce dans l’appartement de Jules II au deuxième étage de l’aile nord du palais pontifical, et du programme d’inspiration néoplatonicienne qui présiderait à sa décoration, il semblerait que, dans un milieu de première importance, celui de la cour du pape, on voie s’élaborer, à travers une nouvelle mise en image de la culture humaniste, un nouvel usage social de cette culture, de nouvelles modalités de sa transmission, voire de sa légitimation. C’est ce que nous voudrions essayer de cerner, en partant de l’écart manifeste entre les fresques de la voûte, où seraient reléguées...

Auteur

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540