Version classiqueVersion mobile

Vivantes figures

 | 
Carl Einstein

Textes esthétiques de Carl Einstein

Totalité (1914)26

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

[I.]

Par-delà la place particulière qui lui revient spécifiquement, l’art détermine la vision en général. La mémoire de tout l’art qui a été vu pèse sur le spectateur qui regarde un tableau particulier ou reçoit une impression de la nature. L’art a métamorphosé toute la vision, l’artiste détermine les représentations générales de la vision. D’où la tâche d’organiser ces dernières. Pour que les yeux s’ordonnent en fonction de l’universel, il est nécessaire d’avoir des lois de la vision qui donnent une valeur au matériau de la vision physiologique, afin de lui conférer un sens humain. Nos représentations spatiales acquièrent une signification pour nous parce que nous sommes, grâce à l’art, en mesure de les forger et de les modifier. L’art devient une force agissante dans la mesure où il est capable d’ordonner la vision en fonction de lois. On a trop souvent confondu les types de processus psychologique auxquels est confronté le spectateur d’art avec les lois proprement dites, en opéran...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search