Version classiqueVersion mobile

Vivantes figures

 | 
Carl Einstein

Textes esthétiques de Carl Einstein

Remarques sur le marché de l’art aujourd’hui (1912)18

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les historiens d’art et les natures théoriques vont se tourner vers le nouvel art, qui se laisse si facilement ramener à des théories et doctrines. Les besoins théoriques, aujourd’hui identifiés au style, se rencontrent. Des critiques d’art ont transformé leurs connaissances et opinions sur un mode exhibitionniste ; de cette transformation de leurs connaissances, ils ont cru pouvoir conclure à une évolution des événements. Cela donne à peu près : Titien est grand ; Tintoret est plus coloré, donc plus grand ; Greco est le plus coloré, donc le plus grand. Comparaisons puériles, victoire de la quantité.

Le critique allemand, qui tire le plus souvent ses connaissances de petites expositions qui ne sont ni plus ni moins que des falsifications, évolue, révolutionné d’une exposition à l’autre. Résultat : la mode. L’art comme coupe de veste. On ne cesse de dépasser, par une méfiance grossière envers soi-même. On aime plus que tout tuer un artiste à l’aide d’un autre ; le tout s’appelle évolu...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search