Version classiqueVersion mobile

Vivantes figures

 | 
Carl Einstein

Textes esthétiques de Carl Einstein

Lettre sur le roman (1911)15

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je vous remercie de m’avoir autorisé à lire votre livre : ma gratitude est d’autant plus vive que j’ose vous donner le conseil amical de ne pas le publier. Votre roman possède tout à fait la charmante et puissante confusion des livres allemands, une richesse nébuleuse dont la plénitude pourra difficilement être surpassée par aucun autre peuple. J’ai beaucoup appris au sujet des livres qui ont joué un rôle déterminant dans les situations et les actions de vos personnages ; j’ai noté, par exemple, que Hans ne peut épouser Grete parce qu’il a lu Kierkegaard et Pascal avec un sentiment puissant de dévotion. Est-ce là une expérience vécue par Hans ? À n’en pas douter ; pourtant, ce n’est pas le cas. Hans est plutôt un attribut de ce livre, une anecdote insignifiante du destin de Pascal, qui traverse toutes les époques. Ce n’est pas un événement formellement unifié, parce que Hans est trop à l’extérieur de lui-même, pris dans une chose qui n’a pas été trouvée en lui et qui, en vérité, n’a...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search