Version classiqueVersion mobile

Vivantes figures

 | 
Carl Einstein

Textes esthétiques de Carl Einstein

Le tableau dans la pièce. Études d’intérieur I (1910 ?)8

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les relations que nous entretenons avec les tableaux qui nous entourent quotidiennement sont nécessairement particulières. Pourtant, il est clair avant tout que ce ne sont pas seulement le tableau ou la représentation plastique qui se comportent nécessairement vis-à-vis de nous d’une manière spécifique – il existe aussi nécessairement un certain lien vivant entre notre intérieur et l’œuvre d’art.

Tandis qu’une pièce s’adapte aux finalités spécifiques de son usage, même s’il faut ici distinguer beaucoup de degrés, nous ne voyons dans un premier temps rien qui, dans le tableau, soit comparable à une telle attitude. Le tableau est beau – cela revient à dire que nous lui concédons, sous l’effet d’une certaine contrainte, une existence qui ne rappelle en rien l’utilité d’un meuble, d’un outil ou d’un vêtement.

Quelle que soit la beauté de ces objets, ils ne remplissent pas leur destination : par exemple, le beau vêtement ne tient pas chaud, la belle garniture de tapisserie du fauteuil ne s...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search