Version classiqueVersion mobile

L’Esthétique musicale classique et romantique

 | 
Carl Dahlhaus

chapitre 7. « Opus metaphysicum »

Nietzsche sur Wagner (1876)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est difficile de résister à la tentation de lire les écrits de Nietzsche sur Wagner – de la Naissance de la tragédie et Richard Wagner à Bayreuth à Nietzsche contre Wagner et au Cas Wagner – de manière psychologique, comme les documents d’une amitié qui aurait basculé en inimitié. Et un lecteur initié par Nietzsche lui-même à la psychologie n’aura aucun mal à reconnaître, dès ses premières déclarations sur Wagner, les motifs qui alimenteront par la suite la polémique contre lui, ni à déceler à l’inverse dans les accès de haine de ses dernières années les traces d’une dépendance dont le philosophe ne serait jamais parvenu à se défaire. Or, une telle interprétation psychologique revient à rabaisser la teneur philosophique qui constitue la substance des écrits de Nietzsche sur Wagner. Et il serait retors de la justifier en se référant à Nietzsche lui-même, au prétexte qu’il n’aurait cessé de recourir à des artifices psychologiques dans ses argumentations. Car la psychologie était po...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search