Version classiqueVersion mobile

L’Esthétique musicale classique et romantique

 | 
Carl Dahlhaus

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La profonde opposition interne que semble exprimer le titre Esthétique musicale classique et romantique si l’on se réfère à de vieux schémas d’histoire des idées n’existe pas en réalité. Les convergences qui s’observent entre, d’une part, Karl Philipp Moritz et Friedrich von Schiller, et, de l’autre, E.T.A. Hoffmann et Arthur Schopenhauer, sont fondamentales, tandis que les divergences qui les séparent sont si ce n’est insignifiantes, du moins secondaires. On peut donc parler sans exagération d’une esthétique musicale classico-romantique, de même que d’une musique classico-romantique, c’est-à-dire mettre l’accent non pas sur les différences que des adeptes de la méthode pratiquée par l’histoire des idées ont ramenées à des formules séduisantes telles que « perfection » et « infini », mais sur l’unité interne de cette période, unité qui est devenue de plus en plus flagrante ces dernières décennies, grâce à la radicalité avec laquelle la modernité a rompu avec la tradition. Et ce sont...

© Éditions Rue d’Ulm, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search